Apple va adapter le Cycle de Fondation d'Isaac Asimov en série télé

De Maxime K Auteur - Posté le 11 avril 2018 à 15h19 dans Séries TV

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Afin de se démarquer face à ses concurrents, le Groupe Apple a fini par acquérir les droits du Cycle de Fondation, une oeuvre de science-fiction signée Isaac Asimov.

Un projet ambitieux dirigé par David S. Goyer et Josh Friedman

Les dirigeants d’Apple viennent de faire un gros coup parmi les futurs projets qu’ils comptent diffuser sur leur plateforme. D’après Deadline, l’entreprise s’est associée avec le studio Skydance afin d’adapter le Cycle de Fondation d’Isaac Asimov en série télévisée. Il s’agit d’un projet très ambitieux qui a déjà failli plusieurs fois voir le jour sur grand écran, mais qui était trop compliqué à mettre en place. Ainsi, la Fox, la Warner Bros., mais aussi Sony ont tenté de produire des longs-métrages. La chaine câblée HBO a également essayé d’en faire une série, mais ce sera finalement Apple qui va se lancer dans cette grande aventure. David S. Goyer (scénariste de Batman V Superman et réalisateur du prochain Terminator) et Josh Friedman (scénariste d’Avatar 2) seront quand à eux les showrunners et producteurs exécutifs de cette série qui n’a pour l’instant aucune date de sortie.

David S. Goyer et Josh Friedman

Le Cyle de Fondation est une série de romans publiés de 1942 jusqu’au début des années 1990. Ce sera un véritable challenge pour Apple d’adapter ces livres dont l’histoire se déroule sur des centaines d’années. Asimov a imaginé un récit qui se situe 22 000 ans dans le futur, où l’Humanité a fini par se répandre dans toute la galaxie. Tous les humains vivent sous la domination de l’Empire Galactique qui est sur le point de s’effondrer selon les prédictions d’un psycho-historien qui a la capacité de voir l’avenir. Après la commande du reboot de Amazing Stories, d’un thriller psychologique signé M. Knight Shyamalan, d’une série musicale sous la houlette de Damian Chazelle, et d’un drama porté par Reese Witherspoon et Jennifer Anniston, le Cycle de Fondation sera sans doute la série qui permettra à Apple de se démarquer des autres plateformes de SVOD (à savoir Amazon, Netflix et Hulu).

Une erreur ?

Mots-Clés : AppleCycle de Fondationadaptationserie

Source(s) : Deadline

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Sam, il y a 3 mois :

C'est vrai que ça a l'air stylé comme série, je suis curieux de voir ce que ça va donner !!

Répondre à ce commentaire

Par Dex, il y a 3 mois :

Rectification, il ne sais pas voir l’avenir, il sait calculer des probabilités sur des événements à venir concernant des masses de populations et ainsi donner des chance aux événements de se produire.

Enfin oui, il voit l'avenir quoi..

Répondre à ce commentaire

Par brop, il y a 3 mois (en réponse à Dex):

On appelle ça " spéculer " c'est à dire prendre différents paramètres en ligne de compte pour faire des statistiques qui déboucheront sur des probabilités .
C'est le principe de la bourse et dernièrement des cryptomonnaies .
Donc le terme " voir l'avenir " n'est pas vraiment mais "spéculer " serait plus juste je pense puisqu'il y a toujours une part d'imprévisibilité même si on cherche à la minimiser en anticipant le malheur .
Quand on spécule on regarde d'abord le mauvais côté ( le point de départ ) avant d'aborder le bon côté .

Répondre à ce commentaire

Par vennom1739, il y a 3 mois via l'application Hitek :

Il le déduit avec des calculs

Répondre à ce commentaire

Par Kag, il y a 3 mois :

Sincèrement non.
Le cycle de fondation est typiquement le genre d’œuvre qui ne peut pas être sorti de son support littéraire.
L'essence de cette histoire se trouve dans les développements psychologiques qui ne peuvent pas être retranscrits dans une série qui privilégie l'action aux introspections.
Isaac Asimov est un génie qui sait jouer avec la psychologie de ses personnages, et nous sortir des histoires extraordinaires, parce qu'elles se passent dans la tête.
Jusqu'à présent, la seule adaptation réussie d'un écrit d'Asimov, c'est l'homme bicentenaire, notamment grâce à un Robin Williams exceptionnel, mais il s'agit de l'adaptation d'une nouvelle de quelques dizaines de pages, et non pas d'un monstre de 5 romans (ou 7 si on compte le prélude et l'aube).
Enfin, la particularité du cycle de fondation est aussi que toute la logique de la chute finale commence dans la série des robots, et qu'elle conclue magnifiquement le cheminement de pensée évoqué alors. Donc si série il doit y avoir, il faut commencer par les robots.

(Après, je dis ça, mais je suis persuadé que je foncerai voir chaque épisode :p )

Répondre à ce commentaire

Par ash, il y a 3 mois (en réponse à Kag):

l'art de développer des arguments pendant 10mn pour ensuite foncer vers le contraire...

Répondre à ce commentaire

Par ash, il y a 3 mois :

J'ai vraiment hâte pour ma part de voir ce que cela va donner si ça sort un jour :p

Répondre à ce commentaire

Par Petit Ecureuil, il y a 3 mois :

Les livres sont géniaux ! J'ai hate de voir !

Répondre à ce commentaire

Par Bigood, il y a 3 mois :

En série, ça peut etre cool
Mais par contre, les Scénaristes, ils me font peur :/

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.