Dossier : comment investir dans la cryptomonnaie ?

De Mickaël Auteur - Posté le 11 janvier 2018 à 9h07 dans Informatique

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Comme on a pu le voir récemment, la valeur du Bitcoin s'est littéralement envolée dépassant la barre des 16 000 euros ce qui fait tout de même rêver. Mais cela n'a duré que quelques temps puisqu'il a de nouveau dégringolé aux alentours des 12 000 euros. Alors peut-être avez-vous envie d'investir dans la cryptomonnaie et espérer que son cours bondisse comme ce fut le cas avec le Bitcoin, mais vous ne savez pas par où commencer, voici les choses à savoir avant de commencer.

Il n'y a pas que le Bitcoin dans la vie

Dans un précédent dossier, on avait parlé du Bitcoin, mais il faut savoir qu'il existe d'autres cryptomonnaies qui pour le moment n'ont pas encore décollé et pourtant il est peut-être intéressant de miser dessus pour la voir grimper comme le Bitcoin. En voici quelques-unes :

  • Ethereum : Cette monnaie est encore toute jeune et pourtant elle a enregistré des hausses records. D'après certains analystes elle devrait dépasser le Bitcoin. Elle repose sur une technologie fonctionnant sur un réseau décentralisé permettant de créer des applications sur le blockchain, c'est-à-dire sur le réseau. En 2017, elle est passée de 7 euros à 356 euros et cela en l'espace de seulement 6 mois (1er janvier 2017 > 12 juin 2017). Elle est donc à surveiller de très près
  • Ripple : La différence avec le Bitcoin est qu'elle est de type déflationniste, c'est-à-dire que le stock est limité et qu'à chaque transaction des XRP disparaissent, réduisant ainsi le stock (100 milliards XRP) et donc faisant augmenter sa valeur. L'objectif de Ripple est de remplacer à terme le paiement SWIFT, un type de virements internationaux envoyés via le réseau interbancaire, pour accélérer les transactions financières d'un pays à un autre. Elle intéresse surtout les banques.
  • Litecoin : Très proche du Bitcoin, elle peut fonctionner avec les mêmes logiciels d'exploitation minière. Elle est plus rapide puisqu'elle a pour but de créer un bloc tous les 2 minutes 30 alors que le Bitcoin peut en créer toutes les 10 minutes. La confirmation des transactions est beaucoup plus sécurisé, et le minage est possible avec n'importe quel ordinateur.
  • Monero : Elle n'est pas toute jeune et pourtant elle est toute aussi intéressante. Lancée en 2014, Monero est une cryptomonnaie open source orientée pour la vie privée. Elle utilise la technologie cryptonote et elle sécurise les dépenses des usagers. En effet, il est impossible d'utiliser une attaque de type double spending qui consiste à faire payer 2 fois une personne. De plus, elle garantit l'anonymat des utilisateurs grâce à un système de signature de cercles. Enfin, elle peut évoluer alors que le Bitcoin est limité par son code.

Il en existe plein d'autres, mais il est préférable d'investir dans les plus populaires. Il serait regrettable d'investir dans une monnaie qui viendrait à disparaître, même si elles sont toutes extrêmement volatiles.

Acheter de la cryptomonnaie

La première solution pour se procurer de la cryptomonnaie est tout simplement d'en acheter à l'aide d'argent bien réel que vous transférerez par carte ou virement bancaire. Pour cela on passe par des plateformes spécialisées appelées Brocker, et qui s'occupe de convertir l'Euro en cryptomonnaie. Cependant, il faut savoir qu'elles prennent une commission, qu'il faut montrer patte blanche (scan de carte d'identité, photo, etc.) et qu'elle joue aussi avec le cours de la cryptomonnaie pour gagner davantage d'argent.

En voici quelques-unes :

  • CoinBase : L'un des plus utilisés et qui permet d'acheter du Bitcoin, du Litecoin et de l'Ethereum par carte bancaire et virement SEPA.
  • Kraken : L'un des plus anciens qui donne la possibilité d'acheter toutes sortes de cryptomonnaie (Bitcoin, Etheureum, Monero, Ripple, etc.)
  • BitPanda : Achat de Bitcoin, d'Ethereum, de Litecoin et de Dash par carte bancaire
  • Litebit : Achat de tout type de cryptomonnaie par virement bancaire
  • Changelly : Comme Litebit, on peut acheter n'importe quelle cryptomonnaie que cela soit du Bitcoin, de l'Etherum, du Litecoin ainsi que beaucoup d'autres encore. Les transactions sont rapides via le paiement par carte bancaire et ne demande pas de validation d'identité.
  • Bitstamp : L'achat se fait par virement bancaire SEPA et on peut acheter du Bitcoin, du Ripple et du Litecoin.

Il faut savoir que le paiement via virement bancaire SEPA est à éviter, car le temps que l'argent arrive à destination, la valeur de la cryptomonnaie peut avoir évoluée dans un sens comme dans un autre. Il faut donc mieux préférer le paiement par carte bancaire.

Devenir mineur

Si vous avez envie de participer au réseau de l'une des cryptomonnaies, vous pouvez le faire en minant, comme au temps des chercheurs d'or. La différence est qu'il s'agit d’algorithmes informatiques et que la puissance de votre ordinateur et plus particulièrement celle de vos cartes graphiques est sollicitée.

N'espérez pas miner avec un vieil ordinateur rangé au fond d'un placard ou avec un Raspberry Pi. Il faut avoir ce qui se fait de mieux et cela peut coûter très cher. En effet, il existe des configurations avec plusieurs cartes graphiques. Il s'agit des derniers modèles haut de gamme ou de cartes spécifiques pour le minage. La facture du montage de ce type de machines appelées aussi Rig peut être très salée. De plus, il faut prendre en compte la consommation électrique et l'usure des composants, au final ce n'est vraiment pas facile de rentabiliser son achat.

Vous êtes déterminés et vous avez envie de vous lancer dans l'aventure, il faut savoir qu'il existe 3 méthodes :

  • Le minage en solo
  • Le minage en pool
  • La location ou achat de puissance / Cloud mining

Le minage solo consiste à utiliser sa machine pour participer au réseau de la cryptomonnaie choisie. Et pour cela, votre PC fournira la puissance du CPU, du GPU ou les deux pour créer de cette cryptomonnaie. Le rendement est assez aléatoire, que cela soit en termes de temps ou en revenus, mais vous ne partagerez avec personne ce que vous avez gagné. Bien entendu plus votre machine est performante et plus vous avez de chance de gagner de la cryptomonnaie. Néanmoins, il faut prendre en compte l'évolution du matériel informatique et vous pouvez être dans l'obligation d'upgrader cette machine au bout de 6 mois ou 1 an. D'ailleurs, le composant le plus important est la carte graphique, de préférence de dernière génération et non le processeur.

La configuration

Voici une petite liste de cartes graphiques qui vous permettront de miner, mais il faut savoir qu'une seule ne suffit pas, plus vous en avez sous le capot, plus vous avez des chances de miner un peu de cryptomonnaie. De plus, il faut reconnaître que les cartes AMD sont très prisées par les mineurs grâce à leur rapport minage/prix très intéressant.

Il arrive que les composants d'un PC de minage soit souvent en rupture, car ils sont très prisés.

Ensuite, il vous faut une carte mère pour y installer les cartes graphiques, car la puissance dépendra du nombre de cartes graphiques installées. On choisira donc une carte mère pouvant en accueillir plusieurs.

Un petit accessoire indispensable pour pouvoir utiliser tous les ports PCI-E est le Riser. Il s'agit d'une extension qui permet d'éloigner les cartes graphiques les unes des autres, mais aussi de la carte mère. Cela est très important compte tenu de la chaleur dégagée par ces composants. Vous pourrez donc fabriquer votre propre structure ou boitier.

Après, il faut choisir le processeur, mais comme expliqué précédemment, celui-ci n'est pas d'une trop grande importance puisque ce sont les cartes graphiques qui font tout le job. Ainsi on s'orientera vers un processeur d'entrée de gamme. En général, vous en aurez entre 45 et 70 euros. Voici quelques exemples :

Bien entendu il faut de la mémoire vive (RAM), mais une quantité importante ne sert pas à grand chose, on va donc prendre 4 gigaoctets.

L'une des parties les plus importantes avec les cartes graphiques est certainement l'alimentation et il ne faut surtout par la négliger, car elle permettra de faire fonctionner en continue votre bête. Il faut donc s'orienter vers la certification Plus Platinum où à la rigueur Plus Gold pour avoir un bon taux de rendement (puissance fournie / puissance consommée). Ensuite, il faut regarder que l'on puisse y connecter plusieurs câbles PCI-E. Il arrive parfois qu'une seule alimentation ne suffise pas, il faut donc en rajouter une seconde à l'ensemble.

Après il faut bien entendu un disque dur, on peut opter pour un SSD de 120 gigaoctets qui suffira largement pour y stocker votre cryptomonnaie durement minée. De plus, cela vous procurera une bonne réactivité.

Pour finir, il ne faut pas oublier le boitier, car il est hors de question d'entasser ça dans un boitier de PC classique, car cela ne rentrerait pas, mais en plus ils ne sont pas optimisés pour ce type d'utilisation. On va donc se tourner vers un boitier construit dans ce but. Encore une fois, cela dépendra de la configuration et du nombre de cartes graphiques installées.

Un configuration avec 6 cartes GTX 1080 vous reviendra à un peu plus de 4000 euros. A cela il faut ajouter la consommation électrique et la quantité de cryptomonnaie récoltée pour savoir si cet investissement est lucratif. De plus, cette configuration ne sera rentable que très peu de temps puisque chaque année, on a le droit à de nouvelles cartes graphiques encore plus puissantes.

Stocker sa cryptomonnaie

Si vous avez le nécessaire hardware pour commencer, il faudra ouvrir un portefeuille dans la devise souhaitée et lancer le logiciel spécifique à cette dernière. Il ne reste plus qu'à attendre que votre portefeuille se remplisse.

Le minage en pool revient à effectuer la même chose que le minage en solo, la différence est que vous travaillez en équipe, c'est-à-dire que vous vous inscrivez dans un pool et que vous allez miner avec les membres de la communauté. Les gains sont répartis en fonction de votre participation et de la puissance que vous avez fourni, autant dire que la concurrence est rude.

Vous avez une carte graphique adaptée au minage, mais vous n'avez pas envie de vous lancer dans la configuration de paramètres, car c'est beaucoup trop compliqué, vous avez les pool, comme Minergate ou encore Nanopool. Ils fournissent le logiciel avec les paramètres de configuration. Après l'avoir installé, il suffit de lancer le minage et d'attendre. Une solution clé en main puisque vous avez aussi un portefeuille.

La location d'achat de puissance fonctionne de la même façon qu'une location de serveur. Le cloud mining consiste à louer une certaine quantité de puissance de calcul d’un ordinateur réel qui va servir à générer automatiquement de la cryptomonnaie. Pas besoin de connaissance pour miner de cette façon. Le plus populaire est Genesis Mining et il est assez difficile de trouver un autre service similaire puisque beaucoup montent des arnaques de Cloud Mining. Vous pouvez aussi vous tournez vers Minergate.

Où stocker sa cryptomonnaie ?

Il existe 3 solutions, la première est d'ouvrir un portefeuille virtuel sur l'un des nombreux sites qui en proposent selon la monnaie que vous souhaitez utiliser. Par exemple pour la Monero vous avez mymonero.com un portefeuille créé par l'un des développeurs de cette cryptomonnaie.

La deuxième solution est d'avoir son propre portefeuille sur son ordinateur ou sur son smartphone. Toujours en prenant l'exemple de Monero, le site officiel propose un portefeuille sous forme de logiciel compatible avec les différentes plateformes Windows, Mac, Linux, etc. Néanmoins, on n'est pas obligé d'utiliser celui-là puisqu'il existe des portefeuilles multi-cryptomonnaie :

  • jaxx.io : multiplateforme, multicryptomonnaie et open source
  • exodus.io : multiplateforme, multicryptomonnaie, mais pas open source ce qui représente un certain risque puisque l'entreprise peut fermer ses portes du jour au lendemain

La troisième solution est matérielle. Elle se présente souvent sous la forme d'une clé USB qui se branche sur votre ordinateur. Elle peut être compatible avec plusieurs cryptomonnaies et est facilement accessible. Le seul point noir est le coût du produit.

  • Ledger Nano S : il s'agit d'un produit français qui ressemble à une clé USB et compatible avec les cryptomonnaies les plus populaires du moment (Bitcoin, Litecoin, Thereum, Zcash, Ripple, Dash, ...). Son prix ? 69,60 euros. Cette même société propose un portefeuille autonome avec écran, mais celui-ci est commercialisé au prix de 274,80 euros.
  • Trezo : Il est commercialisé par la société Satoshi au prix de 89 euros. Il est compatible lui aussi avec plusieurs crptomonnaies.

La fiscalité

On peut souvent lire qu'il n'y a pas de fiscalité autour de la cryptomonnaie, car elle n'est pas reconnue en France et que l'on n'est pas obligé de déclarer nos gains. C'est complètement faux puisque les monnaies virtuelles sont aussi taxées comme toutes les autres sources de revenu. 

Voici ce que la loi indique depuis le 11 juillet 2014 sur le Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts :

Les gains tirés de la vente d'unités de compte virtuelles stockées sur un support électronique (notamment les "bitcoins"), lorsqu'ils sont occasionnels, sont soumis à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC).

Si l'activité est exercée à titre habituel, elle relève du régime d'imposition des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Par ailleurs, les unités de compte virtuelles stockées sur un support électronique entrent dans l'assiette de l'impôt de solidarité (ISF) définie par l'article 885 E du code général des impôts (CGI) et doivent ainsi figurer dans la déclaration annuelle d'ISF des redevables qui en possèdent.

Les transmissions à titre gratuit d'unités de compte virtuelles stockées sur un support électronique sont également, en vertu des dispositions de l'article 750 ter du CGI, soumises aux droits de mutation à titre gratuit, sous réserve de l'application de conventions internationales.

A partir du moment que vous gagnez de l'argent avec n'importe quelle monnaie virtuelle, il faudra remplir le formulaire n°3916 (Déclaration par un résident d'un compte ouvert hors de France) disponible par ICI.

Et si par malheur vous oubliez de déclarer une rentrée d'argent de cette façon, vous risquez de recevoir une amende et lors du rapatriement de votre banque, cette dernière pourra vous demander d'où il vient et vous signalera auprès du Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins (TRACFIN) qui se chargera de mener une enquête. Il faut aussi savoir que les plateformes de transaction collaborent avec le FISC. Par exemple Coinbase a donné la liste de ses clients ainsi que leurs transactions auprès des impôts américains.

De ce fait, il faut garder toutes les traces de vos gains afin de pouvoir les justifier.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la cryptomonnaie, vous avez le choix entre investir, spéculer ou même miner. Cela dépendra donc aussi de votre budget et vos envies.

Une erreur ?

Mots-Clés : BitcoincryptomonnaieValeurinvestir

Source(s) : KorbenGagnerdesbitcoinsBuybitcoinworldwideBitcoin

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (23)

Par Billuxe, il y a 6 mois :

c'est super intéressant, mais ça a l'air super compliqué quand même et pour trouver où payer c'est super dur :(

Répondre à ce commentaire

Par Otakick, il y a 6 mois :

Super intéressant ! C'est pas à la portée de tous

Répondre à ce commentaire

Par Otakick, il y a 6 mois :

Super intéressant ! C'est pas à la portée de tous

Répondre à ce commentaire

Par SlayEx, il y a 6 mois :

ceux qui sont pas inscrit sur coinbase, attendez un peu, ça fait un mois que le service des vérifications d identité est en rade ^^

Répondre à ce commentaire

Par Cricri91, il y a 6 mois :

La cryptomonnaie? Une cryptodouille!

Répondre à ce commentaire

Par Asleym, il y a 6 mois (en réponse à Cricri91):

La monnaie réelle? Une douille réelle... Même si en vrai le mot réelle mérite des guillemets tellement ca reste vague

Répondre à ce commentaire

Par minouch, il y a 6 mois :

c'est vrai qu'avec cette flambée bitcoin récente mais si celle-ci est en chute libre, ca éveille la curiosité d'investir de l'argent dans la crypto monnaie.

Article très intéressant et très bien écrit.

merci @Hitek.

Je vais regarder ca de plus près une fois chez moi...

Répondre à ce commentaire

Par Ferrero, il y a 6 mois :

C'est super merci beaucoup pour cet article. Première fois que je trouve toutes les infos que je cherche en un seul article. C'est clair, net et précis et surtout ça se lit tout seul. Il n'y a plus qu'à !

Répondre à ce commentaire

Par KheyEnOr, il y a 6 mois :

Article assez intéressant, si vous souhaité plus d'infos d'hésiter pas à aller sur le forum finance de jeuxvideo.com

Enfin pour obtenir des bitcoin à petite dose gratuitement vous pouvez aussi aller sur des faucet.
Voici le lien (référencé) du plus prisés chez les utilisateurs : https://freebitco.in/?r=4755249 (je partage 25% de mes gains hebdomadaire)

Le btc est très probablement la money du futur si vous pouvez même en obtenir peu ce sera un gain immense dans le futur.

Répondre à ce commentaire

Par Felis, il y a 6 mois (en réponse à KheyEnOr):

De l'arnaque ton lien!

Répondre à ce commentaire

Par Moiii, il y a 6 mois via l'application Hitek :

Et comment on fait pour récupérer sa cryptomonnaie pour la transformer en euros ?

Et si on fait ça pour le fun et qu'on gagne 15e est ce qu'il faudrait les déclarer ?

Répondre à ce commentaire

Par spike, il y a 6 mois (en réponse à Moiii):

Oui,depuis 2014 ou 2015,je ne sais plus precisement,il faut le déclarer... :(
de ce qui est de la transformation en € comme tu le dis,il suffit juste de donner son IBAN, voila,c'est tout.

Répondre à ce commentaire

Par spike, il y a 6 mois :

CoinBase ,BitPanda ,Litebit,Changelly ...
Mouai,pour ceux qui veulent juste acheter du Bitcoin ou de l'Ethereum,je conseille Coinhouse qui se trouve rue du caire à Paris,au moins les serveurs sont en France,(au moins en cas de problèmes...) en plus,la maison du bitcoin est juste an bas (la commission est comme les autres, de 10%)

Répondre à ce commentaire

Par DoomsDay, il y a 6 mois (en réponse à spike):

Le problème avec Coinhouse (la Maison du Bitcoin) c'est qu'ils prennent 10% de frais autant dire qu'ils se gavent ! ça fais quand même 100€ sur 1000€ d'investissement...

Répondre à ce commentaire

Par asle, il y a 6 mois :

les commissions sont bien trop élevés c'est abusé, comme les impots.

Répondre à ce commentaire

Par gazadonf, il y a 6 mois :

Règle de base dans l'investissement des crypto embrouilles:

à votre "petit niveau", considérez dès le départ que tout l'argent que vous allez investir dedans est perdu.

Au moins vous n'aurez aucun regret.

Répondre à ce commentaire

Par Sossou Samson, il y a 6 mois :

Bonsoir mes très chers amis,
Je suis ravi de faire cette découverte, mais je poursuis les recherches sur la cryptomonnaies et je vous reviens pour les détails et mes appréciations

Répondre à ce commentaire

Par Aseroc, il y a 6 mois :

Et le Proof of Stake ?

Il serait bien de mettre également en avant cette solution qui fait écho au minage traditionnel (PoW)...


Sinon bon travail d'un point de vue général.

Répondre à ce commentaire

Par MonsieurNiark, il y a 6 mois :

"Comment investir[...]". Ou plutôt "Acheter, stocker, miner".
A aucun instant on ne parle de pump, dump, candle et j'en passe.
Le sujet est serte trop vaste mais bon.

Répondre à ce commentaire

Par Mitryx, il y a 6 mois :

L'article était bien jusqu'à ce que je vois que le virement est à éviter ... Bien au contraire, le virement est une priorité , quand on voit par exemple sur coinbase, par CB c'est limité à 500 soit pas grand chose avec plus de 3% de frais, ce qui est énorme, alors qu'en virement les frais sont presque nuls ...

Répondre à ce commentaire

Par Vrai, il y a 6 mois (en réponse à Mitryx):

Tout à fait d'accord avec Mitryx ! Le meilleur play c'est de passer par une vraie plateforme de change (Kraken, BitStamp pour les Euros par exemple). Les commissions sont bien moindres ! (Kraken fait même partie des taux les plus bas du marché... quand ils sont online bien sûr ^^)
Mais ce sera plus lent pour acheter (vérification d'identité plus longue, dépôt des fonds par virement plus longs, etc.).
En fait tout va dépendre du marché actuel. Il n'est pas rare qu'une crypto prenne ses 10% en 24h, voir +, du coup y'a pas vraiment de règle, ça peut être rentable d'acheter par CB en moins de 24h, comme ça peut l'être aussi par virement... Le marché reste assez volatil.

Répondre à ce commentaire

Par lukAss, il y a 5 mois :

La façon la plus simple d’investir dans la crypto est de choisir de bonnes valeurs prometteuses lorsqu’elles sont à bas prix et y mettre un bon paquet d’argent. Restera plus qu’à attendre que ça fructifie. C’est ce que j’ai fait par exemple avec le bitcoin sur Cryptavenir, en début 2017, lorsqu’il valait 900 dollars le Token et imaginez où j’en suis maintenant ?! Je pense bien recommencer avec des tokens comme le Stellar ou le Monero.

Répondre à ce commentaire

Par Mois, il y a 2 mois :

C’est vrai que le Bitcoin n’est pas la seule cryptomonnaie sur le marché. Mais on en parle tellement qu’il est assez difficile de s’en détourner. Toutefois, lorsqu’on a pour habitude d’investir dans les actifs financiers, on sait qu’il faut souvent sortir des sentiers battus. Pour ma part, je ne fais pas que du trading de bitcoin. Grâce au compte d’investissement que j’ai créé sur Cryptobinance.net je peux investir dans les devises numériques les plus prometteuses du marché. Par contre, avant de me décider, je demande l’avis du conseiller financier mis à ma disposition par la plateforme. Je pense que chaque investisseur devrait se faire accompagner encore plus si celui-ci manque d’expérience. Le cours des cryptomonnaies est assez variable ; en plus il en existe tellement. Un accompagnement professionnel est donc une excellente garantie pour un investissement réussi.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Nebula Capsule, un projecteur autonome sous Android au format d'une canette de coca

Nebula Capsule

Il y a 6 jours

Note : 6,75
Test Microsoft Surface Book 2, des performances en hausse : fiche technique, prix et date de sortie

Microsoft Surface Book 2

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Jurassic World Evolution : le parc où les dinos ne sont pas vos pires ennemis

Jurassic World Evolution

Il y a 1 mois

Note : 7,5