Grâce à une photo sur WhatsApp, un dealer a pu être identifié et arrêté !

De Dan Auteur - Posté le 17 avril 2018 à 11h49 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Quand on vous dit que ce n'est pas une bonne idée de tout poster sur les réseaux sociaux ! La preuve avec ce dealer qui en a fait les frais au Pays de Galles !

Une simple photo pour déterminer les empreintes digitales

En effet, un trafiquant a eu la bonne idée de poster sur WhatsApp une photo sur laquelle sa main tenait une poignée de comprimés d'ecstasy. Il n'avait pas pris en photo son visage ni les lieux alentours et pourtant, grâce à ce simple cliché, la police du Pays de Galles est parvenue à l'identifier.

Effectivement, après avoir arrêté une personne à Bridgend, la police a retrouvé cette photo dans son téléphone portable et à l'aide d'une analyse des empreintes digitales visibles grâce à la qualité de la photo, les forces de l'ordre ont réussi à déterminer l'identité de cette main

Encore plus incroyable, ce cliché ne laisse voir qu'une minuscule partie de la main du dealer et pourtant, l'identification des empreintes digitales a été possible ! Pour Dave Thomas, de la police scientifique du Sud du Pays de Galles, cette avancée est révolutionnaire :

Ces types utilisent la technologie pour ne pas se faire prendre et nous devons suivre le progrès. Cela ouvre de nouvelles perspectives. Désormais, lorsqu’une partie d’une main apparaît sur une photo, les autorités la font analyser.

Selon la BBC, il s'agirait ici de la première condamnation basée sur la prise d'empreintes digitales grâce à une photo dans le pays.

Une erreur ?

Mots-Clés : Whatsappempreintes digitalesdealerPays de Gallesarrestationpoliceecstasyphoto

Source(s) : bbc.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Savi, il y a 3 mois :

c'est beau la technologie!

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 3 mois :

Fallait pas le dire, maintenant ils vont porter des gants lololz

Répondre à ce commentaire

Par Zazash, il y a 3 mois :

"Pour Dave Thomas, de la police scientifique du Sud du Pays de Galles, cette avancée est révolutionnaire "

Rien de révolutionnaire, en France on fait ça pour toutes les empreintes digitales des personnes signalisées.

A partir du moment où on peut discernées au minimum 14 minuties on est capable de dire à qui est la main. Et encore réellement on pourrait le faire avec 11 minuties car il y aurait 1 chance sur 10 milliards qu'une personne ai les mêmes 11 minuties mais ce n'est pas reconnu par la police scientifique comme une preuve probante.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.