Eve no jikan : un regard différent sur les robots

De Marek the jester Padawan - Posté le 14 février 2017 à 9h38 dans Mangas/Comics

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Dans un futur pas si lointain, les "robots" font partie de la vie quotidienne et les "androïdes" sont depuis quelques années sur le marché. Ces androïdes ressemblent trait pour trait à des humains et sont capables de penser par eux-mêmes. Seul un "halo" flottant au-dessus de leur tête permet de les distinguer.

Un jour Rikuo découvre dans le journal d'activité de son androïde un étrange message "Are you enjoying the time of Eve ?". Rikuo et son ami Masaki décident donc d'enquêter et découvrent un café dénommé le "Time of Eve" dont la pancarte à l'entrée indique la grande règle du lieu "Pas de discrimination entre humains et robots".

En fréquentant ce café, les deux lycéens vont faire des rencontres qui changeront leur façon de considérer les robots, et leur donneront aussi l'occasion de guérir de vieilles blessures...

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Du rire, des larmes et de la philosophie légère

Avant de commencer cette critique, un petit mot sur le format de l'anime : Eve no jikan existe en format six épisodes et format film. Je vous recommande de visionner le film car celui-ci contient des scènes supplémentaires.

Au premier abord, on pourrait avoir l'impression que toute l'intrigue de l'anime va tourner autour de la question de qui est humain et qui est un robot parmi les clients du café. Mais ces informations nous sont révélées presque banalement assez rapidement.

Mais alors de quoi cet anime peut-il parler ?

Disons-le clairement, les oeuvres traitant des relations entre humains et robots sont nombreuses. Mais Eve no jikan apporte une vision différente en intégrant le ressenti des robots. En effet ceux-ci sont confrontés à un problème existentiel, ils cherchent à servir au mieux leurs possesseurs tout en respectant leur individualité propre. Mais trouver l'équillibre entre ces deux volontés est une chose difficile, notamment car cela implique de comprendre les ressentis et désirs dudit possesseur.

Et c'est autour de cela que s'axe l'anime, la compréhension entre humains et robots. À travers les rencontres faites au café, Rikuo et Masaki vont voir leur façon de considérer les robots évoluer.

Ces rencontres sont magnifiquement mises en scène. Certaines sont burlesques, comme un robot d'un vieux modèle à moitié détraqué qui tente de respecter la règle du café en se faisant passer pour un humain. D'autres posent avec légèreté de sérieuses questions éthiques sur l'amour entre Homme et robot ou mieux, entre robots. D'autres enfin sont particulièrement touchantes, notamment lorsque Rikuo et Masaki se confrontent chacun à leur passé.

eve

Le café est en fin de compte comme une scène de théatre dans laquelle les comédiens évoluent. Chaque personnage, ou presque, a droit à son acte traitant de sa relation avec un ou plusieurs autres personnages. Coté personnages, chacun possède une personnalité à la fois simple, réaliste et attachante. La confusion humain/robot est ici renforcée par le fait que les androïdes ont des personnalités propres qui leur donnent l'air encore plus humain.

Casser l'ambiance pour en créer une

Graphiquement, l'animé est réellement d'une qualité exceptionelle. La 3D, bien que grandement utilisée, s'intègre parfaitement et ne dérange pas. Mieux encore, l'anime tire parti des possibilités du rendu informatique pour créer des effets de lumière qui embellissent les décors. Visuellement parlant, chaque lieu possède une ambiance propre. Le character design est lui aussi au petit oignons, ce qui donne des personnages très expressifs sans négliger les détails.

Enfin, bien que les dessins des personnages tranchent avec les décors 3D, cela passe finalement plutôt inaperçu lors du visionnage.

Mention spéciale pour l'ambiance sonore. C'est dans l'utilisation de ses musiques qu'Eve no jikan se démarque. Souvent les musiques utilisées vont crescendo dans les sentiments qu'elles doivent inspirer puis s'arrêtent brutalement. L'anime parvient ainsi à maitriser les ambiances en les créant et en les détruisant brusquement. Cette technique crée au final de la légèreté aux scènes et évite à l'anime de sombrer dans le dramatique.   

eve

Mais l'ambiance sonore ne se résume oas à ces interruptions musicales. Elle est aussi créée par les sons de l'anime : le bruit de la clochette d'entrée, le son qui annonce le verouillage de la porte, et diverses autres sonorités... Tout ces bruits contribuent au final à donner un rythme et une ambiance à l'anime, sans lesquels cette oeuvre perdrait beaucoup de son intérêt.

Pour conclure, Eve no jikan est une oeuvre qui devrait plaire à tout le monde. Les plus philosophes y verront certainement des pistes de réflexion très intéressantes autour de la thématique des relations avec les robots. Les plus sensibles verseront sans doute quelques larmes devant certaines scènes. Et pour les autres, l'animé n'en reste pas moins une oeuvre agréable à regarder et qui arrachera peut être même quelques éclats de rire.

Cet article a été rédigé par
un lecteur d'Hitek : Marek the jester

Hitek donne la parole à ses lecteurs Tu veux participer ?

Une erreur ?

Mots-Clés : Eve no jikananimécritique

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par jeanLucasec, il y a 2 mois :

Je ne connais pas, mais l'article donne envie de découvrir

Répondre à ce commentaire

Par Keith, il y a 2 mois (en réponse à jeanLucasec):

Pareil; je sais ce que je vais regarder ce soir.

Répondre à ce commentaire

Par Lockhy, il y a 2 mois :

Le film vaut vraiment le coup, par contre je l'avais vu juste après Ex machina du coup j'avais peur pour la fin :p

Répondre à ce commentaire

Par papyrus the skeleton who like the spaghetti , il y a 2 mois :

Bon encore un mangas rajouter sur la liste mais je préfère finir jojo's bizarre adventure et kill la kill ^^

Répondre à ce commentaire

Par Jesus Kyste, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Merci pour cette critique ! Ça fait plaisir une review manga/anime, c'est rare ! Il en faudrait beaucoup plus :D

Répondre à ce commentaire

Par Zodin, il y a 2 mois :

ça fait 30 ans qu'il est sortie mais c'est vrai qu'il est pas très connu ...

Dommage car il est vraiment bien.

Je conseillerais aussi 'Hal' pour ceux qui ne l'ont pas vue :)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Razer Blade Pro, un PC portable aussi puissant qu'un PC fixe Gamer : fiche technique, prix et date de sortie

Razer Blade Pro

Il y a 4 jours

Note : 8,6666666666667
Test MSI WS63, un PC portables pour la modélisation 3D : fiche technique, prix et dates de sortie

MSI WS63

Il y a 3 semaines

Note : 7,5
Test du OnePlus 3T, une version upgradée du mobile, un plus gros processeur et un meilleur appareil photo

OnePlus 3T

Il y a 4 semaines

Note : 9