No Game No Life : quand deux gamers ont le sort de l'humanité entre leurs mains

De GomeWars Auteur - Posté le 19 mars 2018 à 15h54 dans Mangas/Comics

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Dans No Game No Life, l'humanité est cramponnée aux talents de deux joueurs hors normes, surnommés "Les Blancs". Suivant l'invitation d'un prétendu Dieu, Sora et Shiro se rendent dans un monde fantastique appelé Disboard où le jeu est roi et la violence prohibée. Leurs talents seront mis à rude épreuve et s'ils veulent survivre dans ce monde nouveau, ils devront jouer des coudes et utiliser leurs cellules grises. 

Quand le jeu régit même votre vie

Leurs pseudonymes ne sont que des espaces vides et pourtant, ils sont redoutés de tous. Les Blancs sont décrits comme des joueurs exceptionnels et invaincus. Invités à une partie d'échecs mystérieuse, ils vont y rencontrer un adversaire pour le moins exceptionnel. Après avoir remporté cette partie, Sora et Shiro sont invités à quitter ce "monde de merde" dans lequel ils vivent pour rejoindre un "monde régi par le jeu". Les voilà alors dans Disboard, un lieu où 10 lois prévalent sur tout. Il y est interdit de tuer ou de voler. Les conflits sont résolus par le jeu comme une partie d'échecs ou un pierre-feuille-ciseau.

1

© Mashiro Hiiragi / Yuu Kamiya 2013 KADOKAWA CORPORATION

Débute alors une aventure colorée et pleine d'humour, à bord d'un monde nouveau où Shiro et Sora devront se faire une place. Et même s'ils sont considérés comme des joueurs exceptionnels sur Terre, sur Disboard, les adversaires ne manquent pas de talents. Et pour cause, personne ne veut perdre, la sentence peut être salée. Une épopée épique où les gamers se reconnaitront en partie, attirés par le jeu et ses résultantes. Les deux personnages, frère et soeur, mais pas liés par le sang, sont proches. Les débordements à la fois osés, mais plein d'humour sont récurrents. Dans No Game No Life, Yuu Kamiya, de son vrai nom Thiago Furukawa Lucas, relate les difficultés d'intégration que peuvent ressentir des êtres reclus de la société. 

1

© Mashiro Hiiragi / Yuu Kamiya 2013 KADOKAWA CORPORATION

Et même s'ils parviennent à trouver leur place dans ce nouveau monde, le sort de l'humanité repose sur leurs épaules. Disboard est divisé en territoires, eux-mêmes régis par 16 races, possédant ou non un corps physique. Des adversaires différents, aux manières de jouer parfois extravagantes, mais qu'il faudra parfois affronter pour sauver l'espèce humaine. Une épreuve qu'ils prendront néanmoins avec le sourire. Après le light novel et l'anime, No Game No Life sort en manga dans nos librairies le 16 mars 2018. Si vous souhaitez un avant-goût du manga, vous pouvez en visionner un extrait juste ici.

Le tome 1 de No Game No Life est disponible sur Amazon au prix de 7,99 €, juste là.

Article sponsorisé

Une erreur ?

Mots-Clés : No Game No Lifemangajeu

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par Guiguiche, il y a 1 mois :

J'avais adoré l'anime ! J'ajoute le manga à ma collection sans hésitation !

Répondre à ce commentaire

Par SlayEx, il y a 1 mois :

d'ou "Débute alors une aventure colorée et pleine d'humour,"

Elle est où la couleur HEIN ? ELLE EST OU ? C DU NOIR ET BLANC !

faut arreter d'embaucher des daltoniens chez hitek <3

Répondre à ce commentaire

Par SlayEx, il y a 1 mois (en réponse à SlayEx):

oui, j'avais rien d'autre a faire :p

Répondre à ce commentaire

Par Ninja, il y a 1 mois :

Le film était grandiose, j'ai eu des frissons d'épicness et des larmes de fragile.

Répondre à ce commentaire

Par Darcknes, il y a 1 mois (en réponse à Ninja):

Certainement un des meilleurs que j'ai pu voir, il apporte tellement de background à l'anime.

Répondre à ce commentaire

Par Transmetropolitan/Spider Jérusalem, il y a 1 mois :

Je suis le seul à trouver très dérangeant la sexualisation très prononcé d'une enfant de 11 ans sur la page en extrait ??
C'est pas un briiiiiiiiiin... MALSAIN À MORT ?

Répondre à ce commentaire

Par fdgdfgh, il y a 1 mois (en réponse à Transmetropolitan/Spider Jérusalem):

Tu comprendras quand tu verras le film ;)

Répondre à ce commentaire

Par Transmetropolitan/Spider Jérusalem, il y a 1 mois (en réponse à fdgdfgh):

Vraiment ? Ça, je te cache pas que je suis curieux de voir comment on justifie le fait de montrer la chatte d'une gamine... Genre Lolilol en fait c'est une adulte /c'est un rêve.... Nan, vraiment curieux...

Répondre à ce commentaire

Par Letal duck, il y a 1 mois (en réponse à Transmetropolitan/Spider Jérusalem):

Pareil, je me suis tiens elle est plutôt hot la sist... what? 11 ans? merde je suis pédophile....

Répondre à ce commentaire

Par Yozozo, il y a 1 mois :

"le sort de l'humanité" alors qu'il quitte le monde humain genre dès le premier chapitre ?

Logique.

Répondre à ce commentaire

Par Aed, il y a 1 mois (en réponse à Yozozo):

Ils quittent le monde humain, mais se retrouve avec la race humaine de Disboard appelée "imanity". ça revient au meme en quelque sorte :)

Répondre à ce commentaire

Par jagguerjack, il y a 1 mois :

série au top, FILM MAGNIFIQUE .
je rêve d'une adaptation du light novel en français *-*

Répondre à ce commentaire

Par Zimbaboué, il y a 1 mois via l'application Hitek :

En espérant que cette fois il y ait une vraie fin, comparé a la frustration que m'a provoqué celle de l'animé :'(

Répondre à ce commentaire

Par Selsebeth, il y a 1 mois :

Merci les commentaires, vous m'avez appris qu'il y avait un film en plus de l'anime que j'adore !

Répondre à ce commentaire

Par masto, il y a 1 mois :

j espère quil y aura une saisson 2
shiro et sora en couple et deviennent les nouveaux dieux
et jibril doit se repentir pour son meutre = celui de shuvi ..

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Razer Blade Pro, un PC portable gaming puissant : fiche technique, prix et date de sortie

Razer Blade Pro

Il y a 1 semaine

Note : 8,1666666666667
Test God of War : la mémorable claque nordique d'un Dieu grec

God of War

Il y a 2 semaines

Note : 9,75
Test Honor View 10, un smartphone au rapport qualité prix très intéressant : fiche technique et date de sortie

Honor View 10

Il y a 2 semaines

Note : 8,6