En cinq mois le Parlement britannique recense 24 000 tentatives de connexions à des sites pornographiques

De Justin Auteur - Posté le 11 janvier 2018 à 10h19 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Oui, on peut se faire chopper même dans les plus hautes sphères sociales. Entre juin et octobre 2017, le Parlement Britannique a recensé 24,000 tentatives de connexions à des sites pornographiques, en utilisant le réseau du Parlement. C’est en tout cas ce que relèvait l’Association britannique de la Presse il y a deux jours. Sont concernés par ces chiffres, bien évidemment, l’intégralité des parlementaires mais aussi tous les autres collaborateurs et les membres du personnel administratif. Et malgré ce beau petit monde, à l’échelle, on revient presque à 160 tentatives par jour. Belle moyenne.

porn

Le pire, c’est que les chiffres sont en nette baisse depuis deux ans (environ 231 000 en 2015 et 113 000 en 2016). En même temps quand on se fait chopper 231 000 fois, il vaut mieux se calmer. The Independant préfère tout de même relativiser en précisant que la plupart de ces connexions seraient involontaires. Exactement comme des fenêtres pop-up qui s’ouvrent quand on regarde le dernier épisode de Dragon Ball Super en streaming. Oui, on suit le Tournoi du Pouvoir au Parlement Britannique.

Des chiffres pas si drôles que ça

Si l’anecdote peut sembler amusante à première vue, elle ne l’est pas forcément puisqu’elle contribue à une image désormais plus que persistante : les parlementaires seraient de gros cochons. Et comment donner tort à ces stéréotypes alors que le vice-Premier ministre britannique, Damian Green, avait été limogé en décembre dernier alors que plusieurs milliers d’images pornos avaient été découvertes sur son ordinateur de travail. Pas cool David.

Et c’est encore mois drôle quand on évoque le cas de Michael Fallon, secrétaire d’Etat britannique de la Défense expulsé après avoir posé sa main sur le genoux d’une journaliste. Une actualité qui, à quelques mois de l’affaire Weinstein ne vient clairement pas donner du crédit quant à la facette intègre des hiérarchies politiques… 

Une erreur ?

Mots-Clés : Parlement britanniqueconnexionssites pornographiques

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par jeanLucasec, il y a 2 semaines :

Une sacrée bande de branleurs !

Répondre à ce commentaire

Par Ninja, il y a 2 semaines (en réponse à jeanLucasec):

*Ba-DAM-Tsss*

Répondre à ce commentaire

Par Elarim, il y a 2 semaines :

Je comprends pas comment il peut y avoir autant de tentative de connexion. Logiquement, elles sont bloquées par le proxy du Parlement pour avoir été détecté en tant que site porno, donc une fois qu'on a tenté d'aller sur un site et qu'on voit qu'il est bloqué, ça sert à rien de réessayer le lendemain ... Et si ils arrivent sur des sites non bloqués, ceux ci ne sont pas recensé en tant que site porno.

Donc normalement, devrait y avoir beaucoup de tentatives de connexions au début des mandats, puis de moins en moins au fur et à mesure que tout le monde à trouvé les sites qui n'étaient pas filtrés ou abandonnait l'idée pour le faire chez soi à la place.

D'ailleurs, y a combien de personnes en tout au Parlement Britannique ? Ca serait intéressant de mettre le chiffre de 160 co/jour en corrélation avec le nombre d'employés.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 2 semaines (en réponse à Elarim):

Si c'est comme en France, il y a beaucoup plus de fonctionnaires que de députés. Dont ceux qui s'occupent de l'informatique, proxy inclus.

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 2 semaines (en réponse à Elarim):

si le se met en 4G avec son mobile ?
plus aucun problème

Répondre à ce commentaire

Par Elarim, il y a 2 semaines (en réponse à Aqrave):

Ah oui tout à fait, mais dans ce cas là c'est pas le réseau du Parlement, donc c'est pas comptabilisé dans ces chiffres.

Répondre à ce commentaire

Par Thaâr, il y a 1 semaine (en réponse à Aqrave):

fin connaisseur je vois :')

Répondre à ce commentaire

Par erf, il y a 2 semaines (en réponse à Elarim):

Peut être pour cette raison:
"The Independant préfère tout de même relativiser en précisant que la plupart de ces connexions seraient involontaires. Exactement comme des fenêtres pop-up qui s’ouvrent quand on regarde le dernier épisode de Dragon Ball Super en streaming"

Répondre à ce commentaire

Par sky, il y a 2 semaines via l'application Hitek (en réponse à erf):

involontaire... tu reçois pas de popup de q sans avoir mis les pieds dessus ^^ au pire il y a ad block

Répondre à ce commentaire

Par erf, il y a 2 semaines (en réponse à sky):

Les popus de fesses c'est la spécialité des sites de streaming hein ! Pas besoin d'avoir été en visiter avant.

Répondre à ce commentaire

Par sky, il y a 2 semaines via l'application Hitek :

sympa d'etre paye pour se branler
on a les memes en france

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Dragon Ball FighterZ, le nouveau jeu de la licence Dragon Ball est ultra prometteur

Dragon Ball FighterZ

Il y a 1 jour

Note : 9
Test Huawei P10 Plus, un mobile WQHD destiné à la photo : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P10 Plus

Il y a 2 jours

Note : 8,2
Test Plantronics RIG 800HD, un casque gaming Dolby Atmos avec 24 heures d'autonomie : fiche technique, prix et date de sortie

Plantronics RIG 800HD

Il y a 6 jours

Note : 9