Top des films SF qui ont plus de 15 ans et qu’il faut voir ou revoir d’urgence

De Marco Auteur - Posté le 12 mai 2017 à 16h35 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Nous sommes très nombreux à raffoler des films de science-fiction. Et d'ailleurs cela n'est pas étonnant, puisque certains sont visionnaires et sans le savoir nous dévoilent exactement comment l'humanité va évoluer. Certains ont beau être plus visionnaires que d'autres, ils n'en restent pas moins excellents à regarder tant pour leur histoire que pour leurs atouts visuels. Voici donc une sélection des meilleurs films de science-fiction. Avant tout, nous tenons tout de même à vous faire part du fait qu'elle fut très difficile à réaliser tant il y a de films excellents sur le sujet. Mais il faut savoir faire des choix, alors c'est parti pour le top 15 des films à voir et revoir autant que vous voulez sans jamais vous en lasser.

#1 - X-Men (2000)

X-Men 2000

Premier volet d'une saga Marvel dans laquelle les choses à dire sont nombreuses tant la complexité de cet univers est grande (mais c'est également cela qui fait que les films X-Men sont tant appréciés). Bref, dans ce premier volet chaque acteur joue bien son rôle. Mais ce n'est pas tout, c'est également dans ce film que l'on eut droit à la révélation coup de coeur de l'acteur Hugh Jackman pour son rôle de Wolverine, un acteur devenu irremplaçable pour ce rôle. Il en va de même pour les acteurs de Xavier et Magnéto (de cet âge bien entendu). De plus, il est à noter que ce film est sorti à une époque ou les super-héros au cinéma n'en étaient qu'au stade embryonnaire. X-Men est réellement une franche réussite. Le film a beau avoir déjà 17 ans, il n'a pas vieilli pour autant. Singer maitrise parfaitement son sujet en y instaurant des thématiques qui lui sont chères comme l'intolérance, et présente de manière très efficace la dualité entre Charles Xavier et Erik Lehnsherr. A revoir en boucle à tout prix.

#2 - Men in Black (1997)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Men in Black fait partie de ces films de science-fiction sortis durant les années 1990 et qui ont marqué le cinéma et les spectateurs. Arrivé dans les salles obscures en 1997 et réalisé par Barry Sonnenfeld, ce film a donné une nouvelle vision des extra-terrestres car ici, ils sont des immigrés qui habitent incognito parmi nous et qui sont contrôlés par une agence spéciale appelée le MIB (Men in Black). On peut également saluer l'humour dans ce film, grâce au merveilleux casting incluant Will Smith et Tommy Lee Jones. Doté de répliques bien trouvées et de situations drôles, on passe un très agréable moment. D'autant plus que les effets spéciaux sont bien conservés et ce encore aujourd'hui. Men in Black est un très bon divertissement qui se regarde avec énormément de plaisir et qui a engendré 2 suites.

#3 - Matrix (1999)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Matrix, c’est d’abord un univers, une mythologie même. Un univers de science-fiction très élaboré et qui fait partie des très rares du genre à être entré dans les mœurs : comme tout le monde connaît les robots d’Asimov, souvent sans le savoir d’ailleurs, tout le monde connaît la matrice. Univers complexe au premier abord, mais qui est finalement relativement simple au final. Matrix, c’est donc une dystopie, c’est-à-dire le contraire de l’utopie. L’époque n’est jamais précisée, mais on sait que la terre est désormais invivable en surface, car recouverte en permanence d’un épais nuage qui bloque les rayons du soleil. Postulat classique de la guerre apocalyptique, mais qui n’est pas ici uniquement le fait d’humains. La guerre a eu lieu, au moins cent ans auparavant, mais entre les humains et… les machines. Un film, que dis-je, une saga à voir et revoir.

#4 - Terminator (1984)

Terminator

James Cameron aura signé avec Terminator son premier film à succès et le début d'une longue saga. Terminator est donc un chef d'oeuvre et est digne d'un grand James Cameron malgré les plus de 30 ans de sortie donc imaginez ne serait-ce qu'un peu le succès qu'il a eu lors de sa sortie. En effet, pourtant loin d'être parfaite, la mise en scène est pour l'époque très bonne, voire excellente. La réalisation est excellente car elle est assez crédible et également réaliste, par exemple, elle montre bien que le Terminator est une machine qui n'a pas de sentiment et Arnold Schwarzenegger joue ce rôle à la perfection. Pour ce qui est du scénario et de l'idée de base de James Cameron et de Gale Anne Hurd, elles sont très bonnes car c'est un des premiers films de science-fiction lors de sa parution en 1984. S'il y a donc bien un film à revoir c'est bien celui-ci car il est à l'origine de nombreux films. Souvent copié, mais jamais égalé...

#5 - La saga Retour vers le futur (1985)

Retour vers le futur

On peut préférer l’un aux deux autres opus, mais globalement Retour Vers Le Futur est une trilogie de grande qualité et sans doute ce que les années 80 ont pu nous offrir de mieux dans le domaine des films de genre décomplexés, popularisant auprès du grand public, sans prétention, un concept de science-fiction certes classique (le voyage dans le temps) mais en allant jusqu’au bout de l’idée avec les paradoxes temporels et les lignes temporelles parallèles. De plus, il est incontestable que les deux interprètes des personnages principaux sont pour beaucoup dans le succès de la trilogie. L’alchimie entre Marty McFly et le Doc, au même titre que celle entre Michael J. Fox et Christopher Lloyd est palpable. Les répliques sont dynamiques et les visages sont expressifs même quand ils sont parfois grimés. A noter que dans ce cast, on oublie souvent les autres interprètes et notamment Thomas F. Wilson, qui joue le “méchant” Biff Tannen, et qui livre un travail remarquable.

#6 - La saga Alien (1979)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Pour ce qui est du visionnage de ces films Alien, on raconte que quelqu’un est tombé et s’est cassé le bras. Des spectateurs se seraient battus pour s’approprier des places plus éloignées de l’écran. La femme de Ladd Jr., devenue son ex-femme depuis, refusa de sortir de chez elle pendant une journée et demie. À un moment, un ouvreur est même tombé à la renverse, terrassé par la scène où Ash se fait arracher sa tête synthétique… Bref, Alien est un film qui a eu l'idée originale de combiner film de SF et film d'horreur. Réalisé par un Ridley Scott qui était déjà passé par la SF avec l'immense Blade Runner, Alien est un film stressant qui maintient le spectateur en haleine jusqu'à la fin sans interruption, bien qu'on puisse lui reprocher son début certes très long, mais essentiel pour poser le cadre du film. Toutefois, après l'apparition de l'alien, la course est lancée, et Scott prend un malin plaisir à angoisser le spectateur, d'autant plus que le film est un huit clos. En somme, difficile de trouver des défauts à la saga, tout est fait à merveille et ne peut qu'apprendre à chacun, que ce soit au niveau de la réalisation, l'histoire, le suspense, l'ambiance, le monstre, les rebondissements, les acteurs, le montage, la musique...

#7 - Le cinquième élément (1997)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Au XXIII siècle, dans un univers étrange et coloré, où tout espoir de survie est impossible sans la découverte du cinquième élément, un héros affronte le mal pour sauver l'humanité. Bien sûr, ce film est assez vieux désormais, mais il n'en reste pas moins un classique qui traverse les âges. Le Cinquième élément est l’un des premiers films de science-fiction à ne pas dépeindre un futur austère et désolé. Ici les voitures volent et les jolies rousses tombent du ciel. C’est pop, punk, haut en couleur… Et pour cause ! Les costumes des personnages sont signés Jean-Paul Gaultier, qui amène ce qu’il faut de fantaisie pour rendre cet univers lumineux. Un pro de la mode donc, mais aussi des pros de la SF car Luc Besson s’est entouré pour l’occasion de Moebius et Jean-Claude Mézières, deux pointures qui participent à la conception graphique du film. Et dernier petit détail, les plus cinéphiles d’entre vous peuvent même s’amuser à lister tous les clins d’œil SF, car il y en a un paquet.

#8 - Stargate (1995)

Stargate

Habitué des films à gros budget mais aux scénarios un peu légers, Roland Emmerich (Independence Day, 2012) proposait en 1995, avec Stargate, son film qui fut sans aucun doute le plus abouti. Action, science-fiction, aventure et humour se mélangeaient au gré d’un script malin, resté culte des décennies après. Le film nous raconte un voyage intergalactique, un projet qui représente un travail conséquent initié par l’imagination débordante du réalisateur. Etudiant en cinéma au début des années 1980, Emmerich imagine un récit de téléportation à travers un anneau de pierre et d’acier qu’utilisent des voyageurs pour se rendre vers d’autres contrées aux confins de l’univers. Ce film fut certainement le précurseur de toute une lignée du même genre.

#9 - Blade Runner (1982)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes partent à la conquête de l’espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d’esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l’être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d’un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés "hors la loi". Quatre d’entre eux parviennent cependant à s’échapper et à s’introduire dans Los Angeles. Un agent d’une unité spéciale, un Blade Runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d’exécution, mais de retrait…

Voici pour le synopsis de ce long-métrage, encore en avance sur son temps 35 ans après sa sortie. D'ailleurs, il surprend toujours par la complexité inavouée de son thème et de ses moments clés. Blade Runner n’est pas simplement un film de SF classique. En effet, et ce tout au long du film, il tente au fil des minutes de surprendre le spectateur, de le remettre en question et de le faire douter sur ce dont il est persuadé et ses acquis qui évolueront bien vite durant l’aventure… Qui plus est, des centaines de fans français débattent encore sur le fait de savoir si oui ou non, Deckard, le héros, est bien un répliquant ou non. Le réalisateur du film lui-même a avoué que c’était bien un répliquant, mais le doute subsiste encore...

#10 - E.T. l'extra-terrestre (1982)

E.T. l'extraterrestre

E.T. est sans doute LE film que toute une génération a vu un bon nombres de fois durant l'enfance. Inventif, magique, émouvant, sympathique... Spielberg nous montre dans ce film devenu culte la bonne face des êtres venus de l'espace : gentils, mignons, attachants, et où un petit garçon se lie d'amitié avec un petit être venu de l'espace. D'abord à travers des scènes simples et familiales, puis peu à peu à travers les menaces de scientifiques voulant examiner notre nouvel ami. Souvent qualifié de maître du divertissement, Spielberg est à la hauteur de cette réputation. Son récit est rythmé et sympathique, il mélange les touches d'humour, parfois de poésie et de sensibilité. La musique de John Williams est également inoubliable, rajoutant du charme au récit et sublimant de nombreuses scènes.

#11 - Mars Attacks! (1996)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Mars Attacks! est devenu culte pour plusieurs raisons : le regard du réalisateur sur la société américaine et sa forte dénonciation, les situations toutes aussi décalées et folles ainsi que les "petits" hommes verts soi-disant venus en paix dotés de leur sorte de langage bizarroïde, le casting improbable dont plusieurs grandes stars de l'époque, etc. C'est un peu comme si on avait mélangé de nombreux éléments totalement aléatoires entre eux, mais avec le talent de Tim Burton cela ne pouvait présager que du bon. Nous ne citerons ici aucune scène afin de ne pas spoiler ou raconter bêtement le film, mais ce film sera clairement du goût de bien des personnes. En plus du réalisateur, tout les acteurs se sont défoulés : Nicholson, Pierce Brosnan, Michael J Fox... En ce qui concerne le film dans sa globalité, on dira ce qu'on veut, mais il n'a pas spécialement vieilli, bien que les effets spéciaux restent d'époque. En revanche, c'est plutôt un incontournable du genre SF/comédie à savourer en famille, amis ou avec de gentils aliens à vos côtés, et peu importe s'ils ne parlent pas votre langue.

#12 - La saga Star Wars (1977)

Star Wars Saga

Pour ce qui est de tous les épisodes de cette sage l'histoire se déroule il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine. Bon que dire sur cette saga mis à part le fait qu'elle est mythique, qu'elle a traversé les âges (et les traverse encore) et qu'elle a marqué à jamais l'histoire du cinéma ? Cette année nous fêtons les 40 ans de la saga et elle reste toujours indétrônable ! Une saga qui mélange avec brio plusieurs genres cinématographiques : science fiction, fantastique, Space opéra, humour, action, guerre ou encore aventure. Pour ce qui est de la trame, elle est excellente, tout comme les films : les acteurs sont pour le moins époustouflants, les graphismes dignes de ce nom et les dialogues admirables. Que demander de plus à ce chef d’oeuvre qui restera sûrement dans les mémoires.

#13 - Independence Day (1996)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Dans ce film de 1996 tout de même, les acteurs sont excellents. Les dialogues sont jonchés de bonnes répliques, les seconds rôles sont géniaux, l'humour est omniprésent et le film jongle avec aisance entre comédie, film catastrophe, action et tendresse. Mais ce n'est pas tout. En effet, les effets spéciaux n'ont pas pris une ride, l'esthétique des aliens est excellente, et l'histoire est bien construite et d'une relative complexité, juste comme il faut. Mais il ressort de Independance Day un vrai climat de série B qui les rend parfaitement acceptable. 

#14 - Starship Troopers (1997)

Starship Troopers

Avant toute chose, attention à ce qui va être dit : seul le premier volet de Starship Troopers est à voir et revoir, car ceux qui suivirent ne furent pas à la hauteur de ce premier. Bref, ce film n'est peut-être pas un chef d’œuvre à proprement parler, mais presque ! Côté ambiance, c'est un must pour tous ceux qui aiment allier action, film de guerre, science fiction et ton déjanté. La réalisation est très propre et participe à l'immersion. La bande son est une grande réussite et appuie certaines scènes d’héroïsme ou de tension à en donner des frissons ! Quant aux acteurs, ils jouent des têtes brûlées, ce qui sied particulièrement bien au film. En somme, un bon film comme il faut dont on ne se lasse pas.

#15 - Minority Report (2002)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Un excellent suspense doublé d'un film novateur en tout point : esthétique soignée, effets visuels époustouflants, intrigue très maligne et fin très différente de ce qu'elle peut sembler être réellement. Steven Spielberg nous surprend agréablement aux commandes de cette adaptation du roman de Philip K. Dick et Tom Cruise joue parfaitement bien, sans abuser de son image de charmeur comme il pouvait le faire autrefois. Nous n'avons donc pas l'éternel cliché de l'histoire d'amour devenue classique dans les films avec Tom Cruise. D'ailleurs, ce film est réellement porté par un scénario immense qui, plus l'on se penche dessus, plus il dévoile une densité abyssale, et c'est l'atout majeur du film.

#16 - L'armée des 12 singes (1995)

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Ce film de science fiction est plutôt bien mené. Si évidemment les voyages temporels et l'extinction de l'humanité sont des thèmes redondants, ils sont ici traités de manière vraiment habile dans L'Armée Des 12 Singes, avec une certaine sobriété qui empêche le film de sombrer dans les incohérences et le ridicule en s'éparpillant dans tous les sens. Petit côté non négligeable du film également, ce dernier ne nous ensevelit pas dans des explications scientifiques à dormir debout, toutes plus risibles les unes que les autres, comme souvent dans ce genre de film.

#17 - Bienvenue à Gattaca (1998)

Bienvenue à Gattaca

Alors que la modification génétique est un sujet plus ou moins d'actualité, un film en parlait déjà il y a des années. Bienvenue a Gattaca est le premier long métrage d'Andrew Niccol, et il dégage une beauté rare. La photographie est de grande classe et donne au film un univers clair-obscur dans un monde à la fois futuriste et très rétro. La réalisation est sobre, mais d'une grande habileté et les interprétations sont excellentes. Jude Law, parfait en handicapé au potentiel intellectuel et physique rare hanté par ses démons, prouve une nouvelle fois qu'il n'est pas qu'un beau gosse alimentant juste la presse à scandales. Quant au scénario, il est original et d'une grande force d'écriture. L'histoire est remarquable et passionnante du début à la fin et la façon dont l'histoire s'achève est admirable. Entre film de science-fiction, œuvre visionnaire, film sentimental et émouvant et production au suspense intense, Bienvenue à Gattaca joue sur plusieurs tableaux sans trop s'y égarer.

#18 - Brazil (1985)

Brazil

Aujourd'hui, ce film est devenu culte, et la rengaine traîne encore dans toutes les têtes. Brazil reste une époustouflante comédie fantastique, à l'humour très noir et volontiers absurde. Par ailleurs, il peint une société du futur vraiment très proche de la nôtre. La révolte de Sam Lowry, ex-employé modèle, contre le système et la hiérarchie a donné naissance à une fable truculente, entre Kafka et Gogol, Goya et BD. Une oeuvre visionnaire, irrésistiblement drôle et terriblement effrayante. A ne surtout pas manquer.

#19 - Total Recall (1990)

On parle bien entendu de l'excellente film de 1990 qui se déroule sur Mars avec Arnold Schwarzenegger. Si vous avez vu le nouveau Total Recall de 2012, oubliez le de votre tête et direction celui de 1990 qui malgré un petit coup de vieux sur certains effets spéciaux reste tout simplement bluffant au niveau du scénario !

19 films ce n'est pas suffisant !

Comme n'importe quel top, il en manque des films... certains diront qu'on a mis les grands classiques d'autres qui seront déçus de ne pas voir leur film préféré... et c'est pourquoi les commentaires sont là pour vous donner la parole et compléter ce top avec vos œuvres préférés :)

On a déjà pu lire qu'il manque Ghostbusters, Star Trek, 2001 l'odyssée de l'espace et beaucoup d'autres !

Une erreur ?

Mots-Clés : topscience fictionfilmvieux

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (22)

Par Dyhell33, il y a 4 mois :

Et Star Trek ?????

Répondre à ce commentaire

Par Totoz, il y a 4 mois via l'application Hitek :

La saga Star Wars 1999??? C'est pas plutôt 1977..?

Répondre à ce commentaire

Par Georges Pig, il y a 4 mois via l'application Hitek :

The Island est un film génial. THX 1138 aussi (premier vrai film de Georges Lucas) avec Robert Duvall. Et Soleil Vert, superbe film. Sans oublier 2001 et aussi rencontre du troisième type.

Répondre à ce commentaire

Par Darek, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Ça aurait été bien de mettre des films que tout le monde connaît pas déjà par coeur a 90%...
Planète Interdite, le jour où la terre s'arrêta (l'original ), soleil vert, Silent Running. Histoire de faire découvrir la SF autre que "Men in black".

Répondre à ce commentaire

Par grumpycat60, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Même pas Ghostbusters :(

Répondre à ce commentaire

Par trolololo, il y a 4 mois :

et il en manque encore encore et encore .... 15 c'est loin de faire la total des best of SF avant 2000

Répondre à ce commentaire

Par Zazash, il y a 4 mois :

Tous vus à part bienvenue à Gattaca et Brazil. Je sais pas vraiment ce qu'ils valent mais je vais m'y intéressé. J'en avait jamais entendu parlé.

Répondre à ce commentaire

Par Motaba357, il y a 4 mois :

Bon bah il ne me reste que Stargate et Brazil! Par contre où sont les star trek?

Répondre à ce commentaire

Par Fieur, il y a 4 mois :

StarShip Troopers? :o Bas... écoutez.. si vous demandez à n'importe qui dans la rue si il l'a vu.. il y a de grandes chances pour qu'il vous réponde non... je n'avais jamais entendu parler de ce film et je me suis retrouvé à le voir car je l'avais en DVD et que c'était un de ces DVD qu'on a et qu'on ignore d'où il peut provenir... enfin bref! C'est pas un mauvais film je le conseil! Mais surtout!!!!! Vous avez omis les Goonies!!

Répondre à ce commentaire

Par marcellus, il y a 4 mois (en réponse à Fieur):

En quoi les goonies c'est de la SF???
Puis starship trooper et un film connu qui a fait son temps, qui a révélé caspr van dien qui depuis a sombré

Répondre à ce commentaire

Par WhiteBones, il y a 4 mois (en réponse à Fieur):

Ce n'est parce que TU ne connais pas que personne ne connaît. Parmi mon entourage tout le monde connaît et pourtant je n'en déduis pas que tout le monde connaît...

Répondre à ce commentaire

Par Djusan, il y a 4 mois :

Par contre Matrix pas la peine de préciser la saga hein, limitez vous au 1 c'est amplement suffisant je trouve ^^

Répondre à ce commentaire

Par Captain syd, il y a 4 mois :

Oh non et ''la planete des singes'' alors??? Uhuuuu u___u j'prefere inciter les gens a regarder ca plutot que starships troopers...

Répondre à ce commentaire

Par Irulan, il y a 4 mois :

Il manque peut être aussi Dune ! :D

Répondre à ce commentaire

Par Pizzarsenic, il y a 4 mois :

Les Gremlins, clairement

Répondre à ce commentaire

Par Ezeck , il y a 4 mois :

Starwars c'est pas de la sf mais bon allons y comme personne sait vraiment ce que c'est la sf, on mets Tout dans le même panier

Répondre à ce commentaire

Par Pimousse, il y a 4 mois (en réponse à Ezeck ):

Vas y donnes ta définition, pour moi c'est clairement sf

Répondre à ce commentaire

Par Ezeck , il y a 4 mois (en réponse à Pimousse):

Plutôt que de donner ma définition je vais donner la définition de la personne qui a inventé le terme : "
La paternité du terme, souvent contestée, est attribuée, en 1929, à Hugo GERNSBACK le fondateur de la première revue de SF américaine. Sa définition de la SF : "Romans mettant en scène des événements réels ou imaginaires, mais explicables par des lois scientifiques reconnues ou hypothétiques".

Donc starwars devient de la " science fiction grâce aux midichlorien, mais avant ca : la force n'étant pas reconnu scientifiquement dans la trilogie originelle, via une phrase :
Vos mythes d'une époque révolue... "

Ou un truc comme ça, ce qui signifie que la force n'est pas théorisé et donc pas scientifique.

Donc starwars c'est de l'heroic fantasy dans l'espace:
On est d'ailleurs plus proche du " le seigneur des anneaux " Que de " blade runner "

Pas de science dans starwars, seulement de la fiction c'est de la fantasy.
La science fiction sert souvent à une projection et extrapolation de notre monde pour en tirer une morale, elle sert souvent à questionner les questions actuelles via un filtre et une projection.

Starwars n'est donc pas de la vraie science fiction

Répondre à ce commentaire

Par Merak, il y a 4 mois (en réponse à Ezeck ):

Star Wars, ça peut être beaucoup de choses vu toutes les influences de Georges Lucas et les thèmes abordés. Il y a des vaisseaux spatiaux, et des batailles dans l'espace: c'est un Space Opéra! Des chasseurs de primes armés de pistolets? C'est un Western voyons! Tiens, des guerriers armés d'épées qui se battent pour un clan millénaire, grâce à l'enseignement d'un maître? C'est un Chambara! Des créatures fantastiques, un grand méchant et une lutte entre le bien et le mal? C'est un film de Fantasy! Bref Star Wars est un mélange de toutes ces influences (et j'en oublie certainement), mais comme il y a des androïdes, des vaisseaux spatiaux, des hologrammes et des sabres lasers, ben tout le monde s'accordera à la ranger dans la case "Science Fiction"! Voilà, à vos avis...

Répondre à ce commentaire

Par Olifaxe, il y a 4 mois :

Moi je dis, le plus gros challenge, c'est tout de même d'en trouver 5 sur les 15 dernières années qui méritent d'aller les voir. Hitek a choisi la facilité.

Répondre à ce commentaire

Par Hellmojo, il y a 4 mois (en réponse à Olifaxe):

Saga Harry Potter, District 9, Les gardiens de la galaxie, Power Rangers (ok, j'déconne), Deadpool, Rogue One, Logan, Mad Max, Gravity, Wall-E (ça compte, les anims?), Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Répondre à ce commentaire

Par hurlante, il y a 1 mois :

Planète Hurlante... Kitsch mais lui aussi a sa place ici ^^

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique de Ça : il revient encore plus effrayant que jamais

Ça partie 1

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Meizu M5 Note, un smartphone compatible 4G / LTE : fiche technique, prix et date de sortie

Meizu M5 Note

Il y a 3 semaines

Note : 7,2
Test Uncharted : The Lost Legacy, une plongée au coeur de l'Inde

Uncharted : The Lost Legacy

Il y a 4 semaines

Note : 8