Réduire Fermer

The Last Girl - Celle qui a tous les dons - Bande Annonce Officielle

Au fin fond de la campagne anglaise, une base militaire héberge et retient prisonniers un groupe d’enfants peu ordinaires qui, malgré le fait d’avoir été infectés par un agent pathogène « zombie » qui a décimé la planète, demeurent capables de penser et de ressentir des émotions. Lorsque la base est attaquée, Melanie, qui semble être la plus surdouée d’entre eux, réussit à s’échapper en compagnie de son professeur, de deux soldats et d’une biologiste qui ne voit en elle qu’un cobaye indispensable à la découverte d’un vaccin. Dans une Angleterre dévastée, Melanie doit découvrir qui elle est vraiment et décider ainsi de son propre sort comme celui de l’humanité tout entière.

En savoir plus

Ouverture dans une nouvelle fenêtre.

Et si l'iceberg n'était pas la seule cause du naufrage du Titanic ? Une nouvelle théorie sème le doute !

De Dan - Posté le 4 janvier 2017 à 9h46

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Si vous pensiez tout connaître de l'histoire du Titanic et de la plus célèbre catastrophe maritime de l'histoire, détrompez-vous ! En effet, des photographies d'époque semblent confirmer une théorie soutenue par un journaliste qui pense que l'iceberg ne serait pas à l'origine du naufrage du paquebot réputé être insubmersible.

Le naufrage du Titanic, le paquebot insubmersible fascine encore et toujours ! La tragique catastrophe survenue dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 au cœur de l'Atlantique Nord a coûté la vie à 1491 passagers sur les 2500 que comptait le navire. On ne compte plus le nombre de fois où le plus grand naufrage de l'histoire maritime a été adapté à l'écran, la dernière en date étant l'adaptation de James Cameron avec Leonardo DiCaprio et Kate Winslet en 1997. Jusqu'à maintenant, le RMS Titanic avait coulé à pic en quelques heures après avoir heurté un iceberg. Mais plus de 100 ans après cet accident, il semblerait que les conditions du naufrage soient remises en question. C'est d'ailleurs ce qu'avance le journaliste Senan Moloney, dans Titanic: The New Evidence, un documentaire diffusé le 31 décembre dernier sur Channel 4. Selon lui, la collision avec un iceberg ne serait pas à l'origine du naufrage, mais un incendie qui serait survenu plusieurs jours auparavant, avant même la mise à l'eau du paquebot !

Des photographies d'époque qui sèment le doute

Pour étayer sa théorie, Senan Moloney s'est appuyé sur des photographies d'époque qui ont été ignorées par les enquêteurs. Le journaliste explique avoir repéré des marques noires de dix mètres situées à l'avant et à droite de la coque du Titanic. Quasiment au même endroit où a eu lieu l'impact avec l'iceberg. Moloney, qui enquête sur cette tragédie depuis maintenant une trentaine d'années, s'est rapproché de plusieurs experts qui sont unanimes. Pour eux, ces traces sont des preuves évidentes qu'un incendie se serait déclaré dans l'une des cuves à charbon installées dans la soute du navire. Mais le plus surprenant c'est que ce feu aurait débuté alors que le Titanic n'était pas encore mis à l'eau.

D'après cette nouvelle théorie, l'incendie aurait eu lieu sur le chantier maritime basé à Belfast. Pour le journaliste, cet évènement serait la cause de la fragilisation de la coque du navire. Un des experts interrogé explique que le feu a dû brûler pendant plusieurs semaines pour atteindre une température de 1000 degrés pour créer une telle déformation. L'acier aurait perdu près de 75%¨de sa résistance. Cela expliquerait donc la rapidité avec laquelle l'eau se serait engouffrée dans la cale et aurait précipité le Titanic au fond de l'océan juste après le choc avec l'iceberg.

Un incendie connu de l'équipage

Pire encore, Senan Moloney explique aussi que cet incident survenu au moment du chantier était connu de tout l'équipage. Il avance le fait que J. Bruce Ismay, le président de la White Star Line, la compagnie en charge de la construction du Titanic, avait alors interdit à l'équipage du paquebot de mentionner cet incendie à l'ensemble des passagers présents à son bord. L'enjeu était de taille : si on apprenait l'existence de l'incendie, le départ du "plus grand paquebot du monde" aurait pu être retardé ou tout simplement annulé et la Grande-Bretagne n'aurait pas régné en tant que maîtresse de la mer ! Ainsi, pour Moloney, ce naufrage ayant marqué l'histoire n'est pas simplement l'histoire d'une collision entre un iceberg et un paquebot mais "une combinaison de facteurs extraordinaires ayant permis la catastrophe : le feu, la glace et une négligence criminelle."

Cette théorie n'est pas nouvelle. En effet, en 2008, un autre expert s'était intéressé au naufrage du Titanic et avait avancé l'idée de cet incendie dissimulé. Un incendie dont faisaient état plusieurs employés du chantier dans le rapport de l'enquête officielle menée après la catastrophe. Senan Moloney conclut donc que le Titanic n'aurait jamais dû être mis à l'eau. Si cela avait été le cas, nous aurions évité de voir Jack couler au fond de l'océan Atlantique...

Une erreur ?

Mots-Clés : titanicthéorieincendienaufragecatastrophemerpaquebotnavireIceberg

Source(s) : iflscience.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par Guigeek, il y a 6 mois :

Il est vrai que l'expertise des rivets du titanic qui explique très bien la raison du naufrage ne devait pas être assez bonne ...

Ca pu l'Hoax ! Ca n'a aucun sens !
Le bateau ne va pas prendre la mer avec 2500passagers juste après avoir été mis à la mer -_-
Les mecs vont pas traverser l'Atlantique sans faire des essais des moteurs avant.
Au pire si vraiment les mecs mettent le charbon en cale avant la première mise à l'eau (j'ai comme un doute...), j'imagine qu'ils auraient eu la présence d'esprit de laisser le feu se consummer...

Mais non ! a priori les mecs ont meme rajouter encore du charbon par dessus ! histoire que le feu dur.


Encore un coup de Raptor Jesus ca

Répondre à ce commentaire

Par Gandalf, il y a 6 mois (en réponse à Guigeek):

Pas forcément un Hoax, la théorie vient d'un journaliste qui étudie ça depuis 30 ans, il a juste envie d'être celui qui a "la" théorie exacte.
Comme beaucoup de journalistes il a envie de marquer les esprits avec une découverte. Après je ne dis pas qu'il a tord ou raison, si ça se trouve il a vraiment raison mais personnellement je ne vais pas croire une théorie juste parc"e qu'un homme l'a émise. J'attendrais de voir si elle est confirmée par des ingénieurs ou autres personnes ayant les compétences techniques d'appuyer une telle théorie.

Répondre à ce commentaire

Par MasterBeauf, il y a 6 mois :

Pas convaincu

Répondre à ce commentaire

Par IINath117, il y a 6 mois (en réponse à MasterBeauf):

En même temps, comment un blindage d'acier peut elle se faire percer par un bout de glace.

Répondre à ce commentaire

Par Aodren, il y a 6 mois (en réponse à IINath117):

La coque ou le "blindage", comme tu dis s'est retrouvée "percée " car les rivets qui permettaient de maintenir la structure étaient de mauvaise qualité ce qui a entraîné une fragilité considérable de la structure.
Ensuite l'iceberg à pu ouvrir une bonne partie du flanc à cause d'une mauvaise manoeuvre: quand l'iceberg à été repéré, les personnes aux commandes ont fait machine arrière, ils ont donc freiné au maximum le bateau et ont braqué autant qu'ils le pouvaient. Sauf que cela a entraîné cette brèche sur la coque.

Répondre à ce commentaire

Par IINath117, il y a 6 mois (en réponse à Aodren):

Donc il aurait fallu plutôt que de freiner mettre la vitesse pour détruire la glace!?

Répondre à ce commentaire

Par Aodren, il y a 6 mois (en réponse à IINath117):

Plusieurs simulations ont prouvé que si le Titanic avait frapper de face c'est à dire avec la proue dans l'iceberg, elle aurait été pas mal amoché (la proue) mais le paquebot pouvait continuer à voguer jusqu'à l'arrivée des secours.

Une autre simulation a prouvé que si le Titanic avait conservé sa vitesse tout en braquant l'impact avec l'iceberg aurait été minime si ce n'est inexistant.

Répondre à ce commentaire

Par TheFireNight, il y a 6 mois :

"Un des experts interrogé explique que le feu a dû brûler pendant plusieurs semaines pour atteindre une température de 1000 degrés pour créer une telle déformation"
un incendie de plusieurs semaines dans une des cales ? Perso je ne trouve pas ça très crédible... après tout c'est bien connu qu'on laisse le feu brûler quand il y a un feu qui se déclare...

Répondre à ce commentaire

Par Overlord, il y a 6 mois (en réponse à TheFireNight):

Je pense que ta pas compris un truc, le charbon quand sa crame, pour l'éteindre la meilleur solutions c'est encore de le laisser bruler. Ont parle d'une époque ou les mec avaient pas de protection respiratoire pour s'approcher du brasier, ils seraient mort des gaz avant mêmes d'avoir pus approcher le lieux de l'incendie !

Répondre à ce commentaire

Par Yoplay, il y a 6 mois :

Ouai, 'fin on sait DEJA que l'iceberg n'est pas la seule cause du naufrage, et que le paquebot n'aurait jamais dû être mis à l'eau.


Qu'il dise "y'avait un incendie en plus qui a fragilisé la coque !", c'est du détail j'ai envie de dire.
Le gars tire sur l'ambulance.

Répondre à ce commentaire

Par Weedomancien, il y a 6 mois :

Ben un feu peut continuer à brûler sous les cendre pendant des jours voir des semaine sans que personne le remarque se qui est la cause de beaucoup de reprise de feu et l avidité humaine fait le reste sans vouloir trop poussez bobonne se serais pas là première fois que des y ai des vice cacher qui fond d'innombrables mort

Répondre à ce commentaire

Par it s omg !, il y a 6 mois :

Hey, on s'en fout, ca fait 100ans qu'il est coulé le tas de ferraille. Ce bateau c'est juste la meilleur image de l'expression toujours plus gros peu importe comment.

Répondre à ce commentaire

Par Aodren, il y a 6 mois :

C'est bien de traiter du naufrage du Titanic mais ne parler que d'un seul fait parmi la longue liste des erreurs commises est un peu léger.
Plusieurs documentaires ont mis en exergue de nombreux points qui ont "participé" à ce désastre :
- la mauvaise qualité des rivets.
- la hauteur du plafond dans les compartiments (étanches) des chaufferies.
- l'absence de jumelle dans le nid de pie, une nuit noire ou la mer était d'un calme plat.
- Le manque de "sérieux" des personnes chargées des communications (il n'était que 2).
- le manque évident de canot de sauvetage. Sur les plans 48 canots étaient prévus, il n'y en avait que 16 sur le Titanic car "les gens ne payent pas pour voir des canots".
- lorsque l'iceberg fut visible, une manoeuvre d'évitement à été lancé ce qui a engendré l'ouverture sur le flanc de la coque est ainsi scellé le destin du navire. Alors que s'il l'avait pris sur la proue, le Titanic n'aurait pas couler.

C'est une liste non exhaustive des causes de ce tragique "accident".

Répondre à ce commentaire

Par mouais, il y a 6 mois :

incendie ou pas, s'il n'y avait pas eu d'iceberg, il n'aurait pas coulé.

Répondre à ce commentaire

Par Olivio Lebelgo, il y a 6 mois :

En attendant il y avait assez de place pour 2 sur ce fichu bout de bois !

Répondre à ce commentaire

Par thiassma, il y a 6 mois via l'application Hitek :

C'est bien la première chose censé que j'lis! Pauvre jack...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique Cars 3, la conclusion des aventures de Flash McQueen !

Cars 3

Il y a 3 jours

Note : 6,8
Critique Transformers : The Last Knight, le cinquième opus se dévoile dans un teaser vidéo. Casting et date de sortie

Transformers : The Last Knight

Il y a 4 jours

Note : 5,8
Test MSI Trident 3 Artic, un PC au format console : fiche technique, prix et date de sortie

MSI Trident 3 Artic

Il y a 3 semaines

Note : 8,3333333333333