Mais où va l'argent de votre place de cinéma ?

De Clémounet - Posté le 9 janvier 2018 à 15h58

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

209,22 millions d'entrées c'est le chiffre du nombre de places de cinéma vendues en 2017 en France. L'année 2018 s'annonce également très chargée avec un beau programme cinématographique qui nous attend, il est à retrouver ici. Mais à qui profite l'argent généré par les tickets de cinéma ? C'est la question que l'on s'est posé et on vous donne aujourd'hui la réponse. 

Mais comment est réparti l'argent d'une place de cinéma ? 

Il faut savoir que cinq données permettent de partager le gâteau. Une part revient au distributeur, une autre à l'exploitant, une part pour la SACEM, une part de T.V.A. et pour finir une part de T.S.A. Ne vous inquiétez pas on va vous expliquer à quoi tout cela correspond. 

On va commencer par les différentes taxes. La première est la T.S.A., c'est la taxe sur le prix des entrées aux séances organisées par les exploitants d'établissements de spectacles cinématographiques. En clair c'est la taxe qui permet de financer le CNC (Centre National du Cinéma). Cet organisme permet de distribuer de l'argent pour les films réalisés dans le pays et aider au financement. La T.S.A. représente 10,72% du prix du ticket. Elle a rapporté 148,77 millions d'euros en 2016 (les chiffres de 2017 n'ont pas encore été communiqués).

La deuxième taxe est la T.V.A. (taxe sur la valeur ajoutée). Vous la connaissez, c'est un impôt sur la consommation qui revient directement à l'État. Elle représente aujourd'hui 5,27% de votre place de cinéma. Ce qui a rapporté 73,20 millions d'euros en 2016.

La SACEM (société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) a elle aussi le droit à sa part. Elle s'occupe de récupérer l'argent pour le redistribuer aux ayants droits. C'est à dire qu'elle reverse les droits d'auteurs aux auteurs impliqués dans l'oeuvre. La part de la SACEM représente 1,27% de votre place de cinéma. 

Le distributeur récupère la plus grosse part du magot avec ses 42,4% sur la place de cinéma. Le distributeur peut être Warner, Pathé, Disney, Gaumont, Paramount ou encore Universal (il y en a d'autres, ceux-ci sont donnés à titre d'exemple). Les distributeurs ont récoltés 588,4 millions d'euros en 2016. 

Enfin, il vous reste l'exploitant, c'est à dire la salle de cinéma où vous allez voir le film. Sur votre ticket de cinéma, l'exploitant récupère 40,3% du prix. Soit une cagnotte totale de 559,65 millions d'euros en 2016.

Vous savez maintenant où va l'argent de votre place de cinéma. Peut-être que de savoir que vous faites vivre toute l'industrie du cinéma et pas uniquement un distributeur en achetant un ticket, vous donnera envie d'aller plus souvent dans les salles obscures. 

Une erreur ?

Mots-Clés : prixplaceCinemaCNCTVATSASACEMDistributeurfilmticket

Source(s) : CNCCNC

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (30)

Par Korwy, il y a 3 mois :

Graphique très instructif !

En supposant que les taxes, les droits SACEM et la part du distributeur est la même qu'importe la localisation, le fait de payer sa place 50% plus cher à Paris qu'en province serait donc de la faute de l'exploitant.

Répondre à ce commentaire

Par T0NY STARK, il y a 3 mois (en réponse à Korwy):

& H0UX VA L'ART GENS 2 M0NT AB0NNEMENT INTERNET ?

Répondre à ce commentaire

Par Poutou, il y a 3 mois (en réponse à Korwy):

Par curiosité, combien la place de ciné à Paris ?

Répondre à ce commentaire

Par REMY60240, il y a 3 mois (en réponse à Poutou):

Arretez de dire n'importe quoi, c'est les même prix partout. ça depend juste du cinéma et non de la localisation.

les gaumont sont assez chère, + chère que le grand rex c'est pour dire ! donc bon ...

Répondre à ce commentaire

Par Korwy, il y a 3 mois (en réponse à Poutou):

J'ai du 15€ à Paris vs 10€ en province (tarif plein pour les deux)

Répondre à ce commentaire

Par SpikeHead, il y a 3 mois (en réponse à Korwy):

Perso je suis en province, je paye 11€90 la place de cinéma. (Et je suis dans une ville de 40 000 habitants, pas une grande ville !)

Répondre à ce commentaire

Par Galahad, il y a 3 mois :

Et tout ça finance le prochain film de Kev Adams

Répondre à ce commentaire

Par Balfar, il y a 3 mois (en réponse à Galahad):

Mais aussi le prochain film de Dupontel, d'Hazanavicius et d'Audiard

Répondre à ce commentaire

Par Galahad, il y a 3 mois (en réponse à Balfar):

Cette petite étincelle, là. C'est l'espoir <3

Répondre à ce commentaire

Par arca, il y a 3 mois (en réponse à Balfar):

Audiard, il risque de plus en faire beaucoup de film

Répondre à ce commentaire

Par Balfar, il y a 3 mois (en réponse à arca):

Pourtant il en sortira un cette année ;)

Répondre à ce commentaire

Par Rhavia, il y a 3 mois :

oui enfin ca dépends ou à Paris et où en province .... à Strasbourg, la place de ciné est aussi chère qu'à Paris, alors qu'à Montreuil la place de cinéma est a 6€ en plein tarif ...

Répondre à ce commentaire

Par oups, il y a 3 mois (en réponse à Rhavia):

ça dépend certainement de la salle & de son équipement.. une salle neuve avec un équipement chère ne peut pas être bon marché.. un vieux ciné avec aucune rénovation au contraire.. mais de quoi on parle?

Répondre à ce commentaire

Par L'anonyme, il y a 3 mois (en réponse à oups):

J'ai un bon exemple
Ici en belgique il y a un ciné avec 12 ou 16 salle + achat de nourriture c'est 9€ un prix normal
Un autre ciné en plein coeur de la place avec une seule salle (pas terrible) et pas de nourriture c'est 4 à 6€

Répondre à ce commentaire

Par Legras, il y a 3 mois :

Merci de cet éclaircissement. Maintenant un autre question.
Les pubs que l'on nous inflige au début des films, elles profites à qui et à quel pourcentage ? Car on paye pour voir un film, et votre graphique explique bien où va l'argent, et on paye aussi pour voir des pubs qui paye ce film (Inception).

En clair est-il possible de faire le même graphique pour les pubs, et de croiser les données ?

Merci pour votre travail

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 3 mois (en réponse à Legras):

tu ne paye certainement pas pour voir des pubs
c'est le même principe que les pub à la TV

si le boulanger du coin de la rue veux faire ça pub au ciné
il crée un spot publicitaire, genre 2 croissants qui dance sous une douche de farine, et à un moment il y en a un des 2 qui fait tomber la savonnette (un pain de beurre) et paf ta une barre de chocolat qui viens ce mettre profond dans le croissant... pour faire un croissant au chocolat

du coup c'est le boulanger qui va payer le ciné pour faire passer son spot publicitaire avant les films

Répondre à ce commentaire

Par jamesCr, il y a 3 mois (en réponse à Aqrave):

Faut avouer que c'est lourd.
Quand j'étais au lycée, on avait 15min de pub, maintenant c'est quasiment le double.

Pourtant m****, on a payé notre place.

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 3 mois (en réponse à jamesCr):

les pub pour les opticiens ...
celle pour les fleuristes ...
le Mcdonald du coin aussi

Répondre à ce commentaire

Par Kirishikey, il y a 3 mois (en réponse à Aqrave):

Du coup, entre les pubs, les sucreries (le pop corn ça coûte que dalle à produire...) et 40-50% du billet en moyenne, les salles de cinéma doivent probablement se mettre bien quand même...

Répondre à ce commentaire

Par JeanJacques, il y a 3 mois (en réponse à Legras):

Captain here:
Les pubs, c'est full dans la poche de l'exploitant.
Suivant le réseau, cela peut-être la totalité de l'exploitant, ou une partie pour l'exploitant et une autre partie pour la maison-mère. (ce dernier cas ne s'applique pas forcément pour tous mais peut apparaître tout de même).
Même chose pour les confiseries: tout pour l'exploitant (ce qui commencent à faire chier les distributeurs qui voudraient bien grignoter un peu de cette cagnotte-là)

Répondre à ce commentaire

Par Kirishikey, il y a 3 mois :

Bon début d'analyse.
Malheureusement, il ne sert pas à grand chose sans données fiables sur les coûts d'exploitation d'un film.
Salaires du personnel, coût d'un siège, des murs isolants, du projecteur... en clair : combien coûte à l'exploitant un cinéma à l'année ?

Car on les entends toujours se plaindre du piratage, comme s'ils étaient saignés à blanc. Mais en réalité, sans connaître ces coûts, on ne peut pas déterminer s'ils jouent la comédie ou sont sincères.

Répondre à ce commentaire

Par un mec chelou de l'internet, il y a 3 mois (en réponse à Kirishikey):

Le piratage ne nuit en rien à l'industrie cinématographique, bien au contraire. Le nombre de cinéphiles (et donc d'acheteurs régulier) et bien plus grand qu'avant, et ce en partie grâce à l'essor du piratage.

Répondre à ce commentaire

Par sky, il y a 3 mois via l'application Hitek (en réponse à un mec chelou de l'internet):

t'as un tas de mec ils vont dl en dvdrip et ils vont tellement kiffer que derriere c'est l'achat bluray :) series comme films

Répondre à ce commentaire

Par JeanJacques, il y a 3 mois (en réponse à Kirishikey):

Captain here:
Ils ne sont pas à plaindre (en général). On voit rarement le cas de salles de cinéma qui se ferment (cela arrive malheureusement). Ou bien des fusions de salles pour une meilleure attractivité.

En général, dans le milieu, on calcule cela par le prix par siège.
Je n'ai plus les chiffres en tête, mais disons que si dans un cinéma A, le prix siège est à 8.000 euros / an (coût de l'ensemble de la structure de la salle, coûts directs et indirects: simple rapport "nombre de places divisé par coût global"), il faut pouvoir vendre pour 1600 places à l'année pour ce siège (8000/5€). Calcul à l'arrache fait avec le doigt mouillé, c'est plus compliqué: Si le siège est occupé à 20% du temps (ce qui est généralement le cas), le nombre augmente.

Bonus: chez le distributeur, le calcul est différent et implique le nombre de copie, le nombre de place vendu, le nombre de siège, etc...

Répondre à ce commentaire

Par belyzelien, il y a 3 mois :

Article très intéressant !
J'aimerai bien le même genre pour les livres, les DVD-blu-ray, les CD, les jeux vidéos,...
C'est toujours des questions que je me pose :p

Répondre à ce commentaire

Par Kirishikey, il y a 3 mois (en réponse à belyzelien):

http://editions-humanis.com/combien-gagn… ;)

Si tu as la flemme : 30% pour le libraire, 20-30% pour l'éditeur, 5-10% pour l'auteur, 5% de TVA, 20% pour le diffuseur, 10% pour l'imprimeur.

Répondre à ce commentaire

Par Herotique, il y a 3 mois via l'application Hitek :

La tva elle est pas de 20% sur les produits dit de "lux"

Répondre à ce commentaire

Par JeanJacques, il y a 3 mois (en réponse à Herotique):

Le cinéma n'est pas considéré comme un produit luxe, il a eu le droit à une exception (culturelle) pour ne pas appliquer le barème de 2014.

Répondre à ce commentaire

Par Kirishikey, il y a 3 mois (en réponse à JeanJacques):

Encore heureux.
Payer plus pour un Etat qui ne fait rien pour promouvoir un cinéma national de qualité, non merci.

Répondre à ce commentaire

Par sky, il y a 3 mois via l'application Hitek :

alors dans le fion de l'etat comme d'hab les 20% deja plus toutes les taxes que les cinema se mangent... voila l'etat a raflé 70%^^

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Razer Blade Pro, un PC portable gaming puissant : fiche technique, prix et date de sortie

Razer Blade Pro

Il y a 4 jours

Note : 8,1666666666667
Test God of War : la mémorable claque nordique d'un Dieu grec

God of War

Il y a 5 jours

Note : 9,75
Test Honor View 10, un smartphone au rapport qualité prix très intéressant : fiche technique et date de sortie

Honor View 10

Il y a 5 jours

Note : 8,6