Monster Hunter Generations

Monster Hunter Generations

Notre note : 9 La note des utilisateurs : 10

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Test de Monster Hunter Generations, l'opus ultime de la licence de chasse ?

De Clément Bartholomé - 28 juillet 2016 à 17:39 dans Jeux vidéo

Fort de son succès au Japon (25 millions d'exemplaires écoulés), le dernier opus de la licence Monster Hunter débarque enfin chez nous, sous l'appellation Monster Hunter Generations (Monster Hunter X au Japon). Un nom qui a pour but de nous rappeler que le titre est avant tout un crossover des précédents épisodes. Son statut le rend-il moins ambitieux que…

Lire le test Monster Hunter Generations

Points positifs et négatifs Monster Hunter Generations

  • Un jeu exigeant et accrocheur

  • Les nouveaux monstres, tous réussis...

  • L'une des meilleures bande son de la série

  • Un contenu monstrueux

  • Un gameplay encore plus poussé et personnalisable grâce aux styles / arts

  • Les cinématiques d'apparitions des monstres expédiées

  • ... mais peu nombreux

  • Trop de dialogues inutiles

  • Il faut aimer farmer

  • Plus facile que ses prédécesseurs

9

/10

  • Graphismes : 8/10
  • Durée de vie : 10/10
  • Bande son : 8/10
  • Multijoueur : 10/10
  • Gameplay : 9/10
Présentation Monster Hunter Generations

Énorme succès au pays du soleil levant, moins connue dans nos contrées, la série de jeux Monster Hunter propose aux joueurs d'éveiller leur âme de chasseur depuis déjà douze ans. Au Japon, Monster Hunter Generations est sorti en novembre dernier sous l'appellation Monster Hunter X (à prononcer "cross", dans le sens cross-générations). Ce nouvel épisode est pensé comme un immense hommage aux adeptes de la saga. 

Affrontez des monstres gigantesques

Le concept de la série repose sur un principe de hack & slash assez traditionnel, proposant en plus d'un mode  sur la coopération entre joueurs humains, via Internet ou en local. Après une création de personnage sommaire, vous débarquez dans un village servant de hub central. Votre but sera alors de squatter le comptoir de la guilde afin d'enchaîner les quêtes une à une, et si les premières consisteront pour la plupart à chasser des papillons ou tuer des petits monstres inoffensifs, vous en arriverez bien vite à devoir chasser des monstres énormes.

Le chasseur peut acquérir des composants sur les monstres chassés qui serviront à créer ou améliorer ses armures et armes (14 types différents : katana, marteaux, "morpho-hache", doubles la…

» lire la suite

Énorme succès au pays du soleil levant, moins connue dans nos contrées, la série de jeux Monster Hunter propose aux joueurs d'éveiller leur âme de chasseur depuis déjà douze ans. Au Japon, Monster Hunter Generations est sorti en novembre dernier sous l'appellation Monster Hunter X (à prononcer "cross", dans le sens cross-générations). Ce nouvel épisode est pensé comme un immense hommage aux adeptes de la saga. 

Affrontez des monstres gigantesques

Le concept de la série repose sur un principe de hack & slash assez traditionnel, proposant en plus d'un mode  sur la coopération entre joueurs humains, via Internet ou en local. Après une création de personnage sommaire, vous débarquez dans un village servant de hub central. Votre but sera alors de squatter le comptoir de la guilde afin d'enchaîner les quêtes une à une, et si les premières consisteront pour la plupart à chasser des papillons ou tuer des petits monstres inoffensifs, vous en arriverez bien vite à devoir chasser des monstres énormes.

Le chasseur peut acquérir des composants sur les monstres chassés qui serviront à créer ou améliorer ses armures et armes (14 types différents : katana, marteaux, "morpho-hache", doubles lames...). On se laisse facilement embarquer par la course au loot et les combats épiques au gameplay exigeant proposé par le soft.

Niveau scénario, la saga Monster Hunter n’est pas connue pour sa richesse narrative. Son histoire se limite à chaque opus à quelques scènes cinématiques et un pitch prétexte au génocide des différents monstres.

Un opus dédié aux nostalgiques

Avec le retour de monstres (Tigrex, Nargacuga, Rathalos, Gore Magala...) et de zones emblématiques de la franchise, Capcom titille la nostalgie des vieux briscards de la chasse. Mais il ne faut pas prendre ce Monster Hunter Generations pour une simple compilation. À défaut de se positionner en tant que cinquième épisode de la série à succès, ce nouvel opus apporte assez de nouveautés pour justifier l'achat, que vous soyez un ancien joueur ou non.

« refermer
Caractéristiques

Éditeur : Capcom

Genre : Action-RPG

Disponible sur : 3DS, New 3DS

Multijoueur :

Développeur : Capcom

De Clément Bartholomé - 28 juillet 2016 à 17:39 dans Jeux vidéo

Fort de son succès au Japon (25 millions d'exemplaires écoulés), le dernier opus de la licence Monster Hunter débarque enfin chez nous, sous l'appellation Monster Hunter Generations (Monster Hunter X au Japon). Un nom qui a pour but de nous rappeler que le titre est avant tout un crossover des précédents épisodes. Son statut le rend-il moins ambitieux que ses prédécesseurs ? Est-ce un cadeau pour les chasseurs vétérans ou une preuve de la paresse de Capcom ? Les nouveautés apportées suffisent-elles à raviver l'âme de chasseur qui sommeille en nous ? Toutes les réponses sont dans ce test ! 

mh

Un jeu qui va à l'essentiel : le gameplay

Vous commencerez votre aventure dans le village de Bherna. Ici, on ne s’encombre pas d’un didacticiel scénarisé sur un bateau à grand renfort de cinématiques comme pour MH4U : le début est vite expédié et vous rencontrerez directement tous les personnages du village qui vous accueilleront à grand renfort de longs dialogues. Dans la même veine, les scènes d’introduction des monstres qui étaient soignées dans les volets précédents sont réduites à leur strict minimum. Chacune ne dure pas plus de 10 secondes, laissant à peine au monstre le temps de taper la pause avec son nom qui s’affiche, ce qui est assez regrettable.

Très vite, vous aurez accès aux autres villages du jeu que sont Kokoto de la première génération, Pokke de la seconde et Yukumo de la troisième (Monster Hunter Portable 3rd, sorti uniquement au Japon et en Corée). C’est véritablement un plaisir de retrouver ces lieux si vous avez joué aux précédents opus, sachant que les personnages originaux et les musiques y sont même conservés pour renforcer encore plus l’émotion des retrouvailles.

pokke

Le scénario se veut donc ultra discret (pour ne pas dire inexistant), et comme dans un Monster Hunter Freedom Unite, vous enchaînerez les quêtes sans réel but. Un hommage réussi, d'un certain point de vue, et ce n'est pas plus mal ! Monster Hunter est un jeu destiné aux farmers, à ceux qui ne voient aucun mal à tuer une dizaine de fois le même boss dans le simple but de crafter une arme ou une pièce d'armure.

Si vous débutez la série, comptez au minimum une cinquantaine d'heures pour être à l'aise avec les spécificités du gameplay unique de chacun des 14 types d'armes différents. De plus, chaque boss dispose de son propre pattern et de son propre set d'attaques, qu'il vous faudra apprendre pour savoir quand esquiver ou attaquer au moment le plus propice. Pour peu que vous accrochiez au concept, le jeu sera sans conteste l'un de vos meilleurs investissements de ces dernières années au vu du contenu monstrueux qu'il propose.

La chasse en multijoueur, jusqu'à 4 joueurs en ligne ou en local, reste le point culminant de l'expérience Generations. Il s'agit sans doute du mode dans lequel vous passerez le plus clair de votre temps puisque le mode solo se boucle relativement rapidement (comptez une trentaine d'heures).
De notre côté, aucun souci technique n'a été rencontré, que ce soit en local ou online, ce qui est toujours appréciable.

Un bestiaire monstrueux

Côté bestiaire, Monster Hunter Generation propose 71 monstres de grande taille accompagnés de 34 petits à combattre. C’est un peu moins que les 75 de MH4U tout en restant déjà bien assez pour vous occuper durant des centaines d’heures. En bon rappel nostalgique, cet opus aligne des grands noms issus des précédentes générations : Khezu, Nargacuga, Plesioth (on se serait bien passé de celui-là...), Tigrex, les incontournables Rathian et Rathalos... 

mhgen

Sur les sept nouveaux monstres du casting, quatre font office de créatures emblématiques : le Gammoth, un mammouth gigantesque qui prend littéralement tout l'écran de la 3DS, le Mizutsune, dragon japonais à l’apparence de renard et qui balance des bulles de savon (original), l’Astalos, une sorte de Rathalos électrique, et le Glavenus, un dinosaure à la queue en forme de lame enflammée. Un nombre de monstres inédits faible, mais il ne faut pas oublier que Generations n’est pas un épisode principal de la saga.

mizutsune

Quoi qu’il en soit, les derniers venus du bestiaire démontrent la maîtrise de Capcom en matière de création de combats de boss. Leur design est réussi et ils font tous intervenir des mécaniques intéressantes pour le joueur. Il y aura forcément des déçus par l’absence de quelques créatures appréciées comme le Fatalis ou le Diablos, mais également par la disparition des sous-espèces, remplacées ici par des "variantes exotiques" (Rathian Reine-Poison, Zinogre Feu du Ciel...).

La chasse au sommet de son art

Si le précédent opus introduisait l'Insectoglaive et la Volto-Hache, cet épisode n'ajoute pas de nouveauté en matière d’armement. Mais les développeurs ont gardé l'habitude de proposer de nouvelles mécaniques de jeu à chaque opus. Monster Hunter 2 proposait beaucoup plus d’armes que le premier, Monster Hunter Tri un gameplay sous-marin et le quatrième la possibilité de sauter sur les ennemis à l’aide du décor et de les chevaucher.

La nouvelle mécanique de gameplay propre à Monster Hunter Generations est celle des styles, qui sont au nombre de quatre : le style Guerrier, Guilde, Voltigeur et Bushido. Ces styles sont accompagnés d’une bonne cinquantaine d'arts de chasse, qui prennent la forme d’actions spéciales à déclencher après avoir rempli leur jauge par la répétition des attaques. On y trouve un lot de techniques spéciales et variées, certaines communes à tout l'arsenal, d'autres spécifiques à chaque arme.

arts

Les styles Guilde et Guerrier sont assez classiques. Le premier est fait pour ceux qui veulent chasser avec les mouvements du précédent opus, tout en permettant d'équiper jusqu'à deux arts. Le second donne au chasseur trois arts de chasse à utiliser au combat au prix d'une partie du "moveset" du chasseur. Le style Voltigeur, plébiscité en multi, transforme la roulade en une sorte de "dash" permettant de bondir dans les airs en prenant appui sur un monstre, un allié ou même un baril explosif. Le voltigeur peut ensuite déclencher des attaques aériennes pour monter sur sa cible. Pour finir, le style Bushido permet de lancer de puissantes contre-attaques se déclenchant après une esquive utilisée au bon moment.

Tout ce système est réellement bien pensé et permet de varier vos parties en changeant régulièrement de gameplay et en ajustant votre style de combat selon les affrontements. Plus nerveux et dynamiques, les combats ont gagné en intensité bien que le système de visée reste toujours perfectible puisqu'on se retrouve souvent à taper dans le vent, surtout sans le Circle Pad Pro de la New 3DS.

mh

Toujours plus personnalisable

Le système de craft est quant à lui resté assez proche de ce qui se faisait dans les précédents épisodes, excepté une légère refonte : vous devrez d'abord faire gagner des niveaux à vos armes, en utilisant des composants spécifiques, avant de les faire évoluer par la suite. Toujours très facile à prendre en main, ce système reste l’un des gros points forts du jeu puisque même les néophytes pourront s’y retrouver assez facilement. L’équipement se montre toujours aussi varié et adopte une table de dégâts revue et corrigée afin de ne pas désavantager une arme par rapport à une autre.

Dans le volet précédent, on avait déjà la possibilité de choisir entre deux types d'interface pour les quêtes. Cela a été grandement amélioré puisque vous pouvez désormais personnaliser l’interface de l’écran tactile selon les besoins. Ainsi le joueur peut créer des raccourcis pour utiliser ses arts ou pour boire une potion plus rapidement et enregistrer plusieurs sets de panneaux selon le style et l’arme qu’il choisit.

On peut toutefois regretter que l'interface des menus n'ait subi aucune amélioration. On passe encore trop de temps à se perdre en naviguant dans les onglets de son inventaire qui déborde rapidement de ressources et armes en tout genre.

Un jour je serai le meilleur chat-sseur

Vous croyiez que le fan service de Monster Hunter Generations s’arrêtait aux monstres et aux environnements emblématiques des anciens jeux ? Absolument pas, car cet opus offre pour la première fois la possibilité d’incarner un Felyne (pardon, un Palico), faisant office de quinzième "arme", lors des quêtes : il s’agit du mode Miaroudeur.

palico

Cette fonctionnalité a-t-elle un réel intérêt ? Oui, et ils sont même multiples. Dans la peau d'un de vos compagnons, plus besoin de pioches ou de filets pour récolter des ressources, et surtout, plus de jauge d'endurance et une cinquième page d'inventaire ajoutée ! Parfait pour les sessions de récoltes, qui seront sûrement plus fructueuses en tant que Palico. Mais les Miaroudeurs sont aussi des combattants redoutables grâce à leur utilisation des boomerangs. Une fois bien pris en main, un Miaroudeur peut se montrer tout aussi efficace qu’un chasseur, et il est tout à fait possible d'en incarner un en multijoueur sans pour autant être un fardeau pour votre équipe. De quoi varier encore plus le plaisir de jeu sur le terrain de chasse.

Une casualisation toujours en marche

Conséquence directe de l’introduction des styles et des arts de chasse, la difficulté globale de cet épisode apparaît en dessous de celle des opus précédents puisque les joueurs sont plus mobiles et puissants que jamais.

Techniquement parlant, Generations fait jeu égal avec Monster Hunter 4 Ultimate, à savoir un jeu très propre pour le support sur lequel il se trouve, avec des environnements détaillés et des monstres toujours aussi sublimes (à part le Khezu, qui est toujours aussi dégueulasse). On note logiquement un avantage certain à faire tourner le jeu sur une New 3DS avec des temps de chargement réduits et des chutes de framerate peu nombreuses par rapport à celles constatées sur 3DS classique.

mh gen

En conclusion

Plus qu'une compilation, Monster Hunter Generations reprend tout ce qui a fait le succès de la série en y ajoutant quelques nouveautés bienvenues, suffisantes pour séduire les nouveaux comme les anciens chasseurs. Une fois pris au jeu, vous verrez à peine défiler les centaines d'heures de jeu qui vous attendent, surtout si vous jouez entre amis. Mais cet opus est aussi la preuve d'un début d'essoufflement d’une série très ambitieuse sur la portable de Nintendo. Voir la franchise voguer vers de nouveaux horizons pourrait être un choix judicieux...

Points positifs et négatifs Monster Hunter Generations

  • Un jeu exigeant et accrocheur

  • Les nouveaux monstres, tous réussis...

  • L'une des meilleures bande son de la série

  • Un contenu monstrueux

  • Un gameplay encore plus poussé et personnalisable grâce aux styles / arts

  • Les cinématiques d'apparitions des monstres expédiées

  • ... mais peu nombreux

  • Trop de dialogues inutiles

  • Il faut aimer farmer

  • Plus facile que ses prédécesseurs

9

/10

  • Graphismes : 8/10
  • Durée de vie : 10/10
  • Bande son : 8/10
  • Multijoueur : 10/10
  • Gameplay : 9/10
avis des internautes (2)
  • 9 à 10

    100,00% - 2 avis

  • 7 à 8

    0,00% - 0 avis

  • 5 à 6

    0,00% - 0 avis

  • 3 à 4

    0,00% - 0 avis

  • 0 à 2

    0,00% - 0 avis

pic

Dernier avis positif

Par dragone.shean, il y a 5 mois

moi déjà se jeu je le quiff parce-que les graphismes comparer a mhtri sont déjà mieux.
le multijoueur c'est bien aussi… » lire la suite

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as joué à Monster Hunter Generations ? Laisse un avis !
pic

Par Tylton, il y a 4 semaines

Très bon jeu, on ne le lâche pas ! L'histoire est pas mal du tout et les combats palpitants (pas en trois secondes, donc parfait !)

Sa note : 10


Lire les 2 avis sur Monster Hunter Generations

Commentaires (2)

Par Jericho, il y a 11 mois :

Le jeu est tres bon;il est juste dommage qu'il ne soit pas scenarisé comme le precedent ; certe le scénario ne volait pas tres haut mais il donnait place a des cinematiques vachement belle ^^ sinon le jeu fait un sans fautes pour ma part les nouveautés dans le gameplay sont plaisante et rendent certainez armes plus agreables à manier. Pour le bestiaire il est du coup beaucoup plus interessant et varié que le precedent ( pour ma part je decouvre beaucoup de monstre ayant fait seulement le volet 4u )
Sinon pour ma part je trouve la console tres bien adaptés pour ce jeux ; je pense pas que sortir le jeu sur des consoles de salon plus puissante soit forcement une bonne idee ; connaissant capcom ils casualiserai le gameplay a outrance et miserai en grande partie sur les graphisme pour attirer une partie de la communauté pas forcement favorable pour le plaisir de jeu ; le multi est pour l'instant agreable il serait dommage que cela change ^^

Répondre à ce commentaire

Par Guigeek, il y a 11 mois :

Je comprends pas ce qui vous fait dire que le jeu se casualise? La seule chose que vous mettez dans ce paragraphe c'est que les personnages sont plus mobiles (et ceux grâce à UN style de chasse (sur les 4 existants) : le voltigeur).

Je n'ai commencé qu'à MH4U (précedent volet du jeu), mais le pote qui m'a initié y a joue depuis les anciennes versions. Et globalement ce qui rendait le jeu dur c'est surtout qu'a priori les personnages étaient aussi mobiles que des semi-remorques :)


La licence Monster Hunter est quand même super sympa, même s'il est très difficile de commencer le jeu la toute premiere fois (j'ai mis plusieurs semaines a m'y mettre). Le début est fastidieux et vraiment pas simple a prendre en main.
Mais apres 50-100h de jeu c'est là qu'on commence à s'amuser :)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

MSI Trident 3 Artic

Il y a 2 semaines

Note : 8,3333333333333

La Momie

Il y a 2 semaines

Note : 6,8