Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Critique The Hateful Eight : synopsis, casting, date de sortie du film de Tarantino

De Gaetan - 6 janvier 2016 à 14:27 dans Films

Tout le long de l’année 2015, j’ai attendu deux films. Star Wars - Épisode VII : Le Réveil de la Force, et The Hateful Eight de Tarantino. Le premier ne m’a pas déçu, le second m’a confirmé ce que je savais déjà : le réalisateur de Pulp Fiction est à la…

Lire le test The Hateful Eight

Points positifs et négatifs The Hateful Eight

  • Jeu des acteurs

  • Bande-son

  • Des scènes de violence jouissives

  • Quelques longueurs

8,6

/10

  • Effets spéciaux : 9/10
  • Scénario : 7/10
  • Réalisation : 8/10
  • Jeu des acteurs : 9/10
  • Bande son : 10/10
Photos et Vidéos (12)
Présentation The Hateful Eight

Après le fameux Django Unchained qui a vu le jour en 2012, le réalisateur Quentin Tarantino remet le couvert avec The Hateful Eight.

Un scénario bien gardé

L'an passé, alors que le tournage n'avait pas encore commencé, le scénario de The Hateful Eight avait fuité. Très déçu d'apprendre cette nouvelle, le réalisateur Quentin Tarantino avait déclaré qu'il s'agissait désormais d'un projet mort dans l’œuf et qu'il ne préférait ne plus le réaliser. Suite à l'engouement des fans, Quentin Tarantino a finalement décidé de reprendre le projet !

Mais alors, quel est ce scénario si bien gardé ? Dans The Hateful Eight, on se retrouve quelques années après la guerre de Sécession. Le chasseur de primes John Ruth fait route vers la ville de Red Rock où il doit livrer à la justice sa prisonnière, Daisy Domergue. Sur la route de Red Rock, ces deux personnages vont alors rencontrer le major Marquis Warren, un ancien soldat de l'Union devenu lui aussi chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock.

Surpris par un énorme blizzard, ces quatre personnages vont être contraints de s'abriter dans un relais de diligence où se trouvent déjà quatre autres personnes. Tout d'abord Bob, l…

» lire la suite

Après le fameux Django Unchained qui a vu le jour en 2012, le réalisateur Quentin Tarantino remet le couvert avec The Hateful Eight.

Un scénario bien gardé

L'an passé, alors que le tournage n'avait pas encore commencé, le scénario de The Hateful Eight avait fuité. Très déçu d'apprendre cette nouvelle, le réalisateur Quentin Tarantino avait déclaré qu'il s'agissait désormais d'un projet mort dans l’œuf et qu'il ne préférait ne plus le réaliser. Suite à l'engouement des fans, Quentin Tarantino a finalement décidé de reprendre le projet !

Mais alors, quel est ce scénario si bien gardé ? Dans The Hateful Eight, on se retrouve quelques années après la guerre de Sécession. Le chasseur de primes John Ruth fait route vers la ville de Red Rock où il doit livrer à la justice sa prisonnière, Daisy Domergue. Sur la route de Red Rock, ces deux personnages vont alors rencontrer le major Marquis Warren, un ancien soldat de l'Union devenu lui aussi chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock.

Surpris par un énorme blizzard, ces quatre personnages vont être contraints de s'abriter dans un relais de diligence où se trouvent déjà quatre autres personnes. Tout d'abord Bob, la personne qui s'occupe du relais en l'absence de la propriétaire, Oswaldo Mobray, le bourreau de Red Rock, ainsi que le conducteur de troupeaux Joe Gage, et le général confédéré Sanford Smithers. Cloîtrés dans ce relais, ces huit personnes vont s'engager dans une série de tromperies et de trahisons.

Un casting de choix

Si nous ignorons encore la date de sortie précise de The Hateful Eight, nous savons néanmoins les acteurs qui interpréteront les huit rôles. En effet, nous aurons affaire à Samuel L. Jackson dans le rôle du major Marquis Warren, Kurt Russell qui incarne John Ruth, ainsi que Jennifer Jason Leigh, la prisonnière ou encore Channing Tatum et Walton Goggins.

« refermer
Caractéristiques

Titre original : The Hateful Eight

Réalisation : Quentin Tarantino

Genre : Western

Sortie en salles : 13 novembre 2015

Pays d'origine : États-Unis

Voir les infos et le casting complet
actualité relative The Hateful Eight

660

Actu

​Quentin Tarantino : clash of guns, retour sur une filmographie d'exception

De Reservoir Dogs à The Hateful Eight sur la carrière magistrale d'un génie du cinéma, Quentin Tarantino.
Il y a 2 ans par Gaetan


870

Actu

Les Huit Salopards, The Revenant et 40 films déjà piratés avant leur sortie au cinéma

Le nouveau film de Quentin Tarantino ne lui porte pas vraiment chance puisqu'il vient de débarquer sur les sites de téléchargements illégaux avant sa sortie.
Il y a 2 ans par William


453

Actu

Devinez quel est le pire et le meilleur film de Quentin Tarantino !

Dans le dernier numéro de Vanity Fair, Quentin Tarantino a lâché lors d'une interview son pire et son meilleur film selon lui.
Il y a 2 ans par Clémounet


549

Actu

The Hateful Eight, un nouveau trailer qui fait saliver

Un an après le premier teaser, le prochain film de Quentin Tarantino se dévoile un peu plus dans ce trailer qui annonce la couleur.
Il y a 2 ans par Kenny


Voir toute l'actualité sur The Hateful Eight
Bandes-annonces The Hateful Eight

2 594

Z42

The Hateful Eight : bande annonce du dernier Tarantino !

Avis aux amateurs de Tarantino, la bande annonce de son dernier film est sorti… Ce film a failli ne jamais voir le jour. En effet, il y a deux ans le…
Il y a 2 ans par Clémence Quemin


19

Actu

The Hateful Eight : le nouveau teaser vient de voir le jour

Le réalisateur Quentin Tarantino vient de dévoiler un teaser de son prochain film, The Hateful Eight, qui permet de présenter brièvement les personnages.
Il y a 3 ans par William


De Gaetan - 6 janvier 2016 à 14:27 dans Films

Tout le long de lannée 2015, jai attendu deux films. Star Wars - Épisode VII : Le Réveil de la Force, et The Hateful Eight de Tarantino. Le premier ne ma pas déçu, le second ma confirmé ce que je savais déjà : le réalisateur de Pulp Fiction est à la première place du podium de mes réalisateurs préférés. Critique à chaud de la nouvelle claque de Tarantino !

Un film-somme 

Après avoir rendu hommage aux films de gangsters (Reservoir DogsPulp Fiction), à la blaxploitation (Jackie Brown), aux films de chanbara (Kill Bill), aux séries B (Inglourious Basterds) et aux westerns spaghettis (Django Unchained), Tarantino explore de nouveaux genres cinématographiques. Dans ce nouveau western, il rend un vibrant hommage au film dhorreur The Thing. Le nouveau Tarantino et le film de John Carpenter ont de nombreux points communs : Kurt Russell au casting, Ennio Morricone pour la bande-originale, un décor enneigé, la paranoïa comme thème principal. Tarantino a dailleurs confié à Première que The Hateful Eight était "son premier film dhorreur"

Cest également un hommage certain aux Dix petits nègres dAgatha Christie. Demblée, John Ruth, le personnage interprété par Kurt Russell, pense que parmi les six personnes enfermées avec lui et sa prisonnière, interprétée par Jennifer Jason Leigh, une personne (minimum) cherche à la délivrer. Qui dit la vérité, qui ment ? La tension est à son comble durant tout le film. Le Major Marquis Warren (lincroyable Samuel L. Jackson) mène lenquête.  

hateful

Le film le plus représentatif de Tarantino 

Vous trouverez dans ce film tout ce qui a fait le succès du réalisateur américain : des dialogues à rallonge, qui font à la fois rire et frémir, des scènes absolument cultissimes, de lultra-violence digne de la pétarade à la fin de Django Unchained

Pour ce film, Tarantino est accompagné dacteurs au sommet de leur art, qui ont déjà croisé sa route : Samuel L. Jackson (Pulp FictionJackie BrownDjango Unchained), Kurt Russell (Death Proof), Walton Goggins (Django Unchained), Tim Roth (Reservoir DogsPulp Fiction), Michael Madsen (Reservoir DogsKill Bill), Bruce Dern (Django Unchained), etc. Chaque acteur fait une prestation de folie ! Et que dire de Samuel L. Jackson, avec son accent extraordinaire, qui livre ici une interprétation digne de Jules dans Pulp Fiction. Jennifer Jason Leigh y est également merveilleuse ! 

The Hateful Eight est également pensé comme un miroir du premier film de Tarantino. Mais je me dois davertir le lecteur : ce paragraphe sera plein de SPOILS. Si tu nas pas vu le film, je te conseille de te rendre au paragraphe suivant. Je taurais prévenu ! Reprenons : The Hateful Eight est pensé comme un miroir du premier film de Tarantino, Reservoir Dogs. Non seulement on y retrouve Tim Roth et Michael Madsen, mais le principe est le même : au moins un des membres du groupe nest pas ce quil prétend être. On retrouve également plusieurs scènes qui rendent hommage à certaines scènes cultes des films de Tarantino : le personnage interprété par Michael Madsen tuant un homme avec en fond sonore Now youre all alone de David Hess fait évidemment penser au meurtre du policier par Mister Blonde (le psychopathe quinterprète Madsen dans Reservoir Dogs) en dansant sur Stuck in the middle with you des Stealers Wheel. De même, la scène où un sudiste fait une fellation à Warren (le personnage interprété par Samuel L. Jackson) rappelle étrangement celle où Marcellus Wallace se fait violer par Zed dans Pulp Fiction (sauf que les rôles sont inversés : dans Pulp Fiction, une personne noire est violée par un blanc, alors que dans The Hateful Eight, cest linverse). Enfin, lorsque Warren se fait exploser les testicules, cela fait référence à la scène où, dans Django Unchained, Stephen (aussi interprété par Samuel L. Jackson) menace Django de le priver de ses organes génitaux.

Enfin, The Hateful Eight est chapitré et non-linéaire, comme tous les films de Tarantino (hormis Django).

hateful

Un film sérieux et excessif 

Avec ce huitième film (les Kill Bill ne comptant que pour un), Tarantino livre son film le plus personnel. La musique, moins pop que dans Django Unchained, donne une ambiance plus sérieuse. Dans The Hateful Eight, Tarantino se veut aussi plus politique, réagissant une fois encore aux violences policières contre les citoyens noirs-américains. On se souvient de cette phrase percutante prononcée par Samuel Jackson : "Le seul moment où les noirs sont en sécurité, cest quand les blancs sont désarmés.

Mais la morale politique du film nempêche pas le film d’être à la fois le plus drôle et le plus violent film de Quentin Tarantino. Si les critiques cinéma de journaux comme Le FigaroMetronewsLe Parisien ou Les Cahiers du cinéma sont extrêmement sévères avec le film, je peux vous assurer que si vous ny allez pas, vous raterez un grand moment de cinéma ! Le film a beau durer 3 heures, on ne voit pas le temps passé, tant les dialogues sont savoureux, lhistoire prenante, les images percutantes. À voir en VO absolument !

Points positifs et négatifs The Hateful Eight

  • Jeu des acteurs

  • Bande-son

  • Des scènes de violence jouissives

  • Quelques longueurs

8,6

/10

  • Effets spéciaux : 9/10
  • Scénario : 7/10
  • Réalisation : 8/10
  • Jeu des acteurs : 9/10
  • Bande son : 10/10
avis des internautes (22)
  • 9 à 10

    59,09% - 13 avis

  • 7 à 8

    18,18% - 4 avis

  • 5 à 6

    13,64% - 3 avis

  • 3 à 4

    9,09% - 2 avis

  • 0 à 2

    0,00% - 0 avis

pic

Dernier avis positif

Par Kiwi, il y a 2 ans

Énormissime. A voir absolument.

C'est pas le meilleur des Tarantino pour moi, mais en même temps, chaque film a son charme.… » lire la suite

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Par k, il y a 2 ans

bof

Sa note :

4

Tu as vu The Hateful Eight ? Laisse un avis !
pic

Par Djack, il y a 1 an

Plonger dans l’univers de Tonton Tarantino, c’est la promesse de joutes verbales bandantes, de plans qui t’éclatent la rétine, et de gerbes de sang bien souvent dégueulasses et gratuites. Les Huit Salopards ne dérogent pas à ces règles,…  » lire la suite

Sa note : 8

pic

Par SubScorpion, il y a 2 ans

Que dire de the hateful eight? C'est du grand tarantino orchestré malgré quelques longueurs mais on ne s'ennui pas pour autant, un huit clos avec une tension palpable et un scenario bien ficelé malgré les soucis qu'a rencontré le réalisateur.

En clair,…  » lire la suite

Sa note : 9

pic

Par dedelit, il y a 2 ans

Le huitième film de Quentin Tarentino enfin sur nos écran ! On l'attendais avec impatience, et le voilà. Pourtant, j'avoue que j'en attendais plus de Tarentino, son film est bon, on ne peu pas le nier, mais là où on peu critiquer c'est peut-être sur sa…  » lire la suite

Sa note : 9

pic

Par fezbcunadanfc, il y a 2 ans

Juste excellent, un Tarantino quoi :3

Sa note : 10


Lire les 22 avis sur The Hateful Eight

Commentaires (19)

Par Karl Marx, il y a 2 ans :

*-*

Répondre à ce commentaire

Par Thaâr, il y a 2 ans :

Bon, bah on sait ce qu'on fait ce week-end !

Répondre à ce commentaire

Par yugo, il y a 2 ans :

On ne voit pas le temps passER* ....

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 2 ans (en réponse à yugo):

Désolé pour cette faute immonde, bien mise en valeur en plus, puisqu'en toute fin de texte ! ^^'

Répondre à ce commentaire

Par yugo, il y a 2 ans (en réponse à Gaetan):

L'erreur est humaine :)
En tout cas ta critique donne envie de voir le film (même si en tant que fan inconditionnel je ne suis pas très objectif) ^^

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 2 ans (en réponse à yugo):

Ma faute est impardonnable, je suis en Master de Recherches en Études Littéraires ! Mais j'ai écrit très vite, et j'ai laissé cette erreur. En tout cas, va voir ce film, je te le conseille très vivement yugo ! :)

Répondre à ce commentaire

Par yugo, il y a 2 ans (en réponse à Gaetan):

Je n'y manquerais pas ;)

Répondre à ce commentaire

Par Goni, il y a 2 ans :

Je n'ai pas trouvé que c'était le plus drôle, mais j'avoue avoir beaucoup ri pendant les trois heures. De plus, le chapitrage du film est assez original. Malgré quelques longueurs, ce film reste un très bon film, et un très bon Tarantino !

Répondre à ce commentaire

Par Mais qu'est-ce ?, il y a 2 ans :

C'est du même style que Reservoir Dogs (de Tarantino toujours)

Répondre à ce commentaire

Par Jigo, il y a 2 ans :

allez lire la "critique" du figaro pour rire un coup, ça vaut le détour !

Répondre à ce commentaire

Par Oradia, il y a 2 ans :

HMmmm nope. Pas un film que j'irai voir au ciné, je n'ai pas encore trouvé de Tarantino devant lequel je ne m endors pas ou dont tu ne connais pas la fin apres 20mn de film. Je ne suis vraiment pas fan.

Répondre à ce commentaire

Par maiille74, il y a 2 ans :

Mouais......Tarantino a été un de mes realisateurs préféré, mais voila les années passent.
Des le second volet de kill Bill le style lasse ; Grindhouse est une serie B gentillette tandis qu'Inglourious bastard est une daube infame. Reste Jango qui aurait pu etre juste un peu plus court afin d'eviter de basculer dans le gore sauce tomate de la fin et completement inutile.

Répondre à ce commentaire

Par Eleha, il y a 2 ans (en réponse à maiille74):

Perso il ne m'a jamais déçue ^^'

Répondre à ce commentaire

Par Tim, il y a 2 ans :

@Oradia si tu arrives à deviner la fin de ce dernier film de Tarantino après 20min, je te félicite.

Répondre à ce commentaire

Par Poilou Tuktuk, il y a 2 ans (en réponse à Tim):

A partir du moment où tout le monde se prend une balle (45min avant la fin a peu près), ouais tu devine la fin, et justement je trouve qu'il manque un truc à la fin.

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 2 ans (en réponse à Poilou Tuktuk):

Du coup tu donnes raison à Tim. Le film dure 2h47. Tu enlèves 40 minutes de film. Tu arrives à 2h07. Donc on est bien loin des vingt minutes que tu as mentionnées au début. Ceci dit, ce que tu as dit reste faux. La fin (et son sadisme jubilatoire) reste étonnante, et même quand on a vu mille fois les films de Tarantino, comme c'est le cas pour moi.

Répondre à ce commentaire

Par Poilou Tuktuk, il y a 2 ans (en réponse à Gaetan):

Il a dis que si on devine la fin après 20 min de film, il nous félicite, et bah 45 min avant la fin c'est bien après les 20 premières minutes nan? :D

Et puis au sujet de la fin, c'est ton avis, personne n'a tort au raison, elle n'est pas étonnante (tout le monde ou la quasi totalité des personnages qui meurent c'est pareil pour tout les Tarantino), elle est bien d'un coté on se dit ils ont ce qu'il mérite, mais il manque un truc, genre ne serait-ce que montrer si elle mentait au sujet de la bande des 15 gangsters ou non pour finir sur une touche d'humour. Mais ça n'est que mon avis.

Répondre à ce commentaire

Par Poilou Tuktuk, il y a 2 ans :

Franchement il est bien, mais c'est clairement pas le meilleur qu'il est fait, il est pas marquant, on a l'impression de voir un Tarantino fait par quelqu'un d'autre pour lui rendre hommage, y'a tous les codes mais il manque ce quelque chose qui le rendra culte.
Il ne fait pas de caméo (du moins je l'ai pas vu en tout cas), la fin est un peu décevante (spoil: personne ne s'en sort, or il y en a toujours un dans chacun de ses films qui s'en sort), mais tous ça n'enlève rien au talent des acteurs.
Bref un bon film, un moyen Tarantino, qui ne deviendra pas culte.

Répondre à ce commentaire

Par SubScorpion, il y a 2 ans (en réponse à Poilou Tuktuk):

Qui te dit que personne ne s'en sort? Je dis pas que tu as raison ou tort mais on sent que QT voulait que son film se finisse un peu comme the thing

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.