Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Test Samsung Galaxy S9, le nouveau fleuron de la marque : fiche technique, prix et date de sortie

De Mickaël - 11 mai 2018 à 16:30 dans Smartphones

Comme tous les ans, Samsung lance un nouveau smartphone haut de gamme qui sera, à n’en pas douter, un best-seller. Cette année, le Samsung Galaxy S9 reprend ce qui a fait le succès de son prédécesseur en tentant d’en gommer les défauts. Mérite-t-il d’être le porte-étendard d’Android ? Vous vous souvenez…

Lire le test Samsung Galaxy S9

Points positifs et négatifs Samsung Galaxy S9

  • Design

  • Ecran « Infinity Display »

  • Design de l’interface

  • Haut-parleur stéréo

  • Samsung Experience, trop de fioritures et manque d’optimisation

  • Aucun élément différenciant par rapport à la concurrence

8,4

/10

  • Autonomie : 8/10
  • Écran : 10/10
  • Performances : 8/10
  • Photo : 9/10
  • Rapport qualité/prix : 7/10
Meilleurs prix Samsung Galaxy S9

Restez informé des disponibilités et variations de prix pour ce produit en renseignant votre adresse email :

Fermer
Présentation Samsung Galaxy S9

Samsung a profité de la période du MWC 2018 comme chaque année pour dévoiler son nouveau smartphone haut de gamme et c'est le Galaxy S9 accompagné du Galaxy S9 Plus qui ont été officialisés.

Un smartphone réinventé ?

Le Galaxy S9 est présenté comme un smartphone réinventé, mais son design est très similaire à celui du Galaxy S8 et il en faudra plus pour ceux ayant déjà ce modèle. La différence avec son prédécesseur se situe au niveau du design bordeless qui a été poussé plus loin et le capteur d'empreintes digitales très mal placé sur le Galaxy S8 a été revu pour être plus ergonomique. Ce dernier se trouve maintenant non plus à côté, mais en dessous du capteur. Il faudra faire attention de ne pas mettre le doigt sur l'appareil photo sinon vive les traces...

Par contre, l'assistant Bixby sera encore présent avec son fameux bouton dédié qui a été très mal accueilli sur le S8, donc pas de changement de ce côté-là. Espérons que l'on pourra, cette fois-ci, le configurer pour lancer une application tierce ou l'appareil photo.

Autre petite surprise, on retrouve la prise jack 3,5 pouces sur la tranche du mobile et Samsung offre des écouteurs Bluetooth AKG.

Concernant l'écran, il s'agi…

» lire la suite

Samsung a profité de la période du MWC 2018 comme chaque année pour dévoiler son nouveau smartphone haut de gamme et c'est le Galaxy S9 accompagné du Galaxy S9 Plus qui ont été officialisés.

Un smartphone réinventé ?

Le Galaxy S9 est présenté comme un smartphone réinventé, mais son design est très similaire à celui du Galaxy S8 et il en faudra plus pour ceux ayant déjà ce modèle. La différence avec son prédécesseur se situe au niveau du design bordeless qui a été poussé plus loin et le capteur d'empreintes digitales très mal placé sur le Galaxy S8 a été revu pour être plus ergonomique. Ce dernier se trouve maintenant non plus à côté, mais en dessous du capteur. Il faudra faire attention de ne pas mettre le doigt sur l'appareil photo sinon vive les traces...

Par contre, l'assistant Bixby sera encore présent avec son fameux bouton dédié qui a été très mal accueilli sur le S8, donc pas de changement de ce côté-là. Espérons que l'on pourra, cette fois-ci, le configurer pour lancer une application tierce ou l'appareil photo.

Autre petite surprise, on retrouve la prise jack 3,5 pouces sur la tranche du mobile et Samsung offre des écouteurs Bluetooth AKG.

Concernant l'écran, il s'agit d'une dalle d'affichage AMOLED Infinity Display de 5,8 pouces ayant une définition de 2960 x 1440 pixels ce qui lui permet d'afficher une densité de 568 ppp.

Du côté de la fiche technique, le Galaxy S9 en Europe et plus particulièrement en France bénéficiera de la dernière version de la puce maison Exynos, la 9810 qui vient concurrencer directement le Snapdragon 845. On aurait pu s'attendre à avoir 6 gigaoctets de mémoire vive, mais il n'en est rien, le S9 sera équipé de 4 gigaoctets de RAM et de 64 gigaoctets d'espace de stockage.

Du côté de la connectivité, il a tout ce qui se fait : le NFC, le Bluetooth, le GPS, le lecteur d'empreintes digitale, le Wifi, et le support des réseaux 4G+.

Pour l'autonomie, il faudra compter sur une batterie de 3000 mAh compatible avec le rechargement rapide.

Enfin, la partie photo est assurée par un capteur Dual Pixel de 12 mégapixels couplé à un flash à LED. A l'avant, un capteur de 8 mégapixels avec  autofocus sera présent et la possibilité de filmer en 1440p.

Le tout fonctionne sous la dernière version d'Android Oreo qui a du mal à se déployer sur le Galaxy S8...

Le prix ? 859 euros nu hors forfait avec la possibilité de le précommander le 1er mars 2018 et une disponibilité au 16 mars prochain.

« refermer
Caractéristiques

Dimensions : 147,6 × 68,7 × 8,5 mm

Taille : 5,8 pc

Résolution : 2960 × 1440 pixels

Nombre de coeurs : 8

Résolution : 12 mégapixels

147,6 mm

Samsung Galaxy S9

68,7 mm

84 mm

carte-bleue

54 mm

Fiche technique du Samsung Galaxy S9
De Mickaël - 11 mai 2018 à 16:30 dans Smartphones

Comme tous les ans, Samsung lance un nouveau smartphone haut de gamme qui sera, à n’en pas douter, un best-seller. Cette année, le Samsung Galaxy S9 reprend ce qui a fait le succès de son prédécesseur en tentant d’en gommer les défauts. Mérite-t-il d’être le porte-étendard d’Android ?

Très peu de différences avec son prédécesseur

Vous vous souvenez du Samsung Galaxy S8 ? Si c’est le cas, sachez que son successeur ne se différencie que très peu de celui-ci. Le Samsung Galaxy S9 présente en effet un design très similaire, tant dans la forme que dans le format et c’est plutôt une bonne chose, car il vient en plus de cela améliorer les points faibles ergonomiques du précédent modèle.

Vous retrouverez donc sur la face avant l’écran Amoled « Infinity Display », toujours aussi bien intégré et toujours aussi beau. Par chance, Samsung fait de la résistance et nous propose un smartphone sans notch, ce qui ne sera pas pour déplaire aux détracteurs de cette nouvelle mode.

Les bordures sont toujours en aluminium, avec un haut-parleur, une prise jack et un port USB type C sur la tranche basse. Sur le côté droit, le bouton power est parfaitement placé et à gauche, le bouton Bixby l’est tout autant, ce qui, en réalité, est une très mauvaise chose tant l’assistant de Samsung ne sert strictement à rien. C’est d’autant plus dommage, car le bouton de réglage du volume est du coup légèrement trop haut.

Enfin, au dos, l’appareil photo est placé en haut au centre et alléluia, le capteur d’empreintes digitales est plutôt bien placé en étant juste en dessous de celui-ci et non plus à côté. Malgré tout, son emplacement n’est toujours pas idéal, car il est plutôt fréquent de poser le doigt sur l’objectif de l’appareil photo plutôt que sur le capteur biométrique.

Pour ce qui est de la prise en main, sur la version classique du S9, le format est très agréable, avec un grand écran qui tient dans le gabarit d’un smartphone plutôt compact et agréable à tenir en main. Il n’y a guère que les tranches du smartphone qui peuvent en gêner certains, car elles sont légèrement trop fines et que le smartphone pourrait vous glisser des mains.

Très performant en jeu, mais pas le plus fluide

Chez nous, c’est le processeur Exynos 9810 qui équipe le Galaxy S9. Celui-ci est un octa-core (4 x 2.9Ghz + 4 x 1.9Ghz). Le GPU est un Mali-G72 MP18 et le tout est épaulé par 4 Go de RAM. Sur le papier, nous avons donc un smartphone ultra performant, et cela se ressent dans les benchmarks ou ce Samsung Galaxy S9 se place en haut des classements. 

Bench Bench Bench Bench

En jeu, cela se vérifie et le smartphone chauffe peu, mais offre des performances de premier plan sans aucun ralentissement. Dans l’interface en revanche, on ne peut s’empêcher d’être frustré. Certes, c’est très fluide et réactif, mais face à la concurrence (OnePlus 5T ou Xperia XZ2 Compact pour ma part), il est moins rapide pour toutes les tâches qu’on lui demande d’effectuer, que ce soit l’ouverture d’un SMS ou de n’importe quelle application.

Un écran tout bonnement sublime

Avec son écran Amoled Infinity Display, capable de monter jusqu’à une définition QHD+ (mais réglé de base en FHD+), le Galaxy S9 propose ce qui se fait de mieux sur le marché. Les couleurs sont belles et l’effet qu’apporte la courbure sur les deux côtés est du plus bel effet.

De plus, le taux de réflexion est très faible et la luminosité très bonne, ce qui fait qu’il sera parfaitement lisible en plein soleil. Les angles de vision sont eux aussi excellents, même s’ils n’atteignent pas l’excellence du Sony Xperia XZ2 Compact qui m’impressionne.

Très bon en photo, comme l’an dernier

Comme vous pouvez le voir sur les clichés ci-dessous, ce Samsung Galaxy S9 est un champion en photo. Son capteur 12 mégapixels doté d’une optique stabilisée avec une ouverture adaptable est vraiment bon et Samsung maîtrise maintenant très bien le traitement logiciel. Les résultats sont donc plus que convaincants, mais n’ont rien de vraiment impressionnants.

Le niveau de détails est bon, la luminosité aussi dans de bonnes conditions, mais il ne vient pas réinventer la photographie sur mobile, contrairement à ce que prétend Samsung. Pour ma part, je préfère de loin l’option choisie par Huawei qui propose un double capteur avec un monochrome qui apporte une vraie plus-value à son smartphone, contrairement au changement d’ouverture de ce Samsung Galaxy S9.

photo

photo

photo

Autre point vanté par Samsung dans sa communication, le mode super ultra giga slow motion. Sur le papier, c’est génial, mais dans les faits, c’est très gadget et il faut des conditions parfaites pour s’en servir.

Pour contrer les Animoji d’Apple, Samsung a lancé ses Emoji AR. Sur le papier, cela parait plus réaliste et plus fun que ce que propose Apple, mais dans les faits, c’est un loupé phénoménal. Ayant eu récemment l’iPhone X, j’ai pu utiliser les Animoji et voir à quel point le constructeur californien maîtrise la retransmission des émotions au travers de sa technologie Face ID. Samsung n’utilisant que le capteur photo, c’est tout de suite beaucoup moins bon et cela devient moins réaliste et moins amusant à utiliser. Le seul point positif, c’est que vous pourrez les utiliser en MMS et que vous n’aurez pas besoin d’utiliser un iMessage pour que cela fonctionne.

Samsung Experience, design réussi, mais trop de fioritures

Que ce soit avec TouchWizz ou Samsung Experience, le constructeur coréen a toujours voulu proposer une interface complètement revue sur ses smartphones pour se démarquer de la concurrence.

ui ui

Pour cette nouvelle version que l’on utilise désormais depuis le Galaxy S8, le Coréen a fait fort pour ce qui est du design. C’est une réussite et tout est cohérent et agréable à utiliser. Pour être totalement transparent, je la trouve même plus jolie que l’interface stock d’Android.

Malheureusement, l’autre obsession de Samsung, c’est de rajouter de nombreuses fonctionnalités toutes aussi peu utiles les unes que les autres. D’ailleurs, après réflexion, je ne me suis servi d’aucune d’entre elles pendant toute la durée du test, les applications Google remplissant très bien leurs fonctions. Dans les faits, la seule chose qu’apportent ces fonctionnalités et ces applications by Samsung, c’est de ralentir l’interface du smartphone et sa fluidité générale.

ui ui

Le seul réel apport de cette interface ce sont les raccourcis sur le côté de l’écran, qui vous permettent de configurer des applications ou des contacts favoris.

Parlons ensuite multimédia. Bien entendu, tous les formats de vidéos sont parfaitement lisibles sans saccade. De plus, la présence d’une prise jack est très agréable et vous permettra d’utiliser votre casque filaire préféré sans avoir à utiliser un adaptateur. Enfin, les deux HP, un en façade et l’autre sur la tranche, offrent une bonne qualité sonore, bien meilleure par exemple que ce que propose Apple sur son iPhone ou encore Huawei et OnePlus pour la concurrence sous Android. Dommage toutefois que les deux ne soient pas placés en façade.

Pour l’autonomie, Samsung fait des progrès par rapport à l’an dernier et le Samsung Galaxy S9 est enfin utilisable une journée sans problème, même avec l’Always on Display activé. L’an dernier, il n’y avait que le S8+ qui en était capable et le S8 était une déception énorme sur ce point.

Terminons par la connectivité. Sur ce point, encore une fois, il n’y a rien à redire. Il capte parfaitement la 4G dans toutes les bandes de fréquence et les conversations téléphoniques sont très agréables. Le fix GPS est lui aussi très rapide et très précis, mais il n’y a rien de surprenant pour un smartphone de cette gamme.

Verdict

Ce Samsung Galaxy S9 est un excellent smartphone. Il sera, à n’en pas douter, un best-seller de cette année 2018 tant il est polyvalent et agréable à utiliser.

Je reste toutefois sur ma faim et selon moi, il ne mérite pas totalement sa place de porte-étendard de la gamme de smartphones Android. De nombreux constructeurs proposent aussi bien, voire mieux dans certains domaines pour moins cher (Honor et OnePlus en tête).

Comme tous les ans, Samsung lance un nouveau smartphone haut de gamme qui sera, à n’en pas douter, un best-seller. Cette année, le Samsung Galaxy S9 reprend ce qui a fait le succès de son prédécesseur en tentant d’en gommer les défauts. Mérite-t-il d’être le porte-étendard d’Android ?

Très peu de différence avec son prédécesseur

Vous vous souvenez du Samsung Galaxy S8 ? Si c’est le cas, sachez que son successeur ne se différencie que très peu de celui-ci. Le Samsung Galaxy S9 présente en effet un design très similaire, tant dans la forme que dans le format et c’est plutôt une bonne chose, car il vient en plus de cela améliorer les points faibles ergonomiques du précédent modèle.

Vous retrouverez donc sur la face avant l’écran Amoled « Infinity Display », toujours aussi bien intégré et toujours aussi beau. Par chance, Samsung fait de la résistance et nous propose un smartphone sans notch, ce qui ne sera pas pour déplaire aux détracteurs de cette nouvelle mode.

Les bordures sont toujours en aluminium, avec un haut-parleur, une prise jack et un port USB type C sur la tranche basse. Sur le côté droit, le bouton power est parfaitement placé et à gauche, le bouton Bixby l’est tout autant, ce qui, en soi, est une très mauvaise chose tant l’assistant de Samsung ne sert strictement à rien. C’est d’autant plus dommage, car le bouton de réglage du volume est du coup légèrement trop haut.

Enfin, au dos, l’appareil photo est placé en haut au centre et alléluia, le capteur d’empreintes digitales et plutôt bien placé en étant juste en dessous de celui-ci et non plus à côté. Malgré tout, son emplacement n’est toujours pas idéal, car il est plutôt fréquent de poser le doigt sur l’objectif de l’appareil photo plutôt que sur le capteur biométrique.

Pour ce qui est de la prise en main, sur la version classique du S9, le format est très agréable, avec un grand écran qui tient dans le gabarit d’un smartphone plutôt compact et agréable à tenir en main. Il n’y a guère que les tranches du smartphone qui peuvent en gêner certains, car elles sont légèrement trop fines et que le smartphone pourrait vous glisser des mains.

Très performant en jeu, mais pas le plus fluide

Chez nous, c’est le processeur Exynos 9810 qui équipe le Galaxy S9. Celui-ci est un octa-core cadencé (4 x 2.9Ghz + 4 x 1.9Ghz). Le GPU est un Mali-G72 MP18 et le tout est épaulé par 4 Go de RAM. Sur le papier, nous avons donc un smartphone ultra performant, et cela se ressent dans les benchmarks ou ce Samsung Galaxy S9 se place en haut des classements.

En jeu, cela se vérifie et le smartphone chauffe peu, mais offre des performances de premier plan sans aucun ralentissement. Dans l’interface en revanche, on ne peut s’empêcher d’être frustré. Certes, c’est très fluide et réactif, mais face à la concurrence (OnePlus 5T ou Xperia XZ2 Compact pour ma part), il est moins rapide pour toutes les tâches qu’on lui demande d’effectuer, que ce soit l’ouverture d’un SMS ou de n’importe quelle application.

Un écran tout bonnement sublime

Avec son écran Amoled Infinity Display, capable de monter jusqu’à une définition QHD+ (mais réglé de base en FHD+), le Galaxy S9 propose ce qui se fait de mieux sur le marché. Les couleurs sont belles et l’effet qu’apporte la courbure sur les deux côtés est du plus bel effet.

De plus, le taux de réflexion est très faible et la luminosité très bonne, ce qui fait qu’il sera parfaitement lisible en plein soleil. Les angles de visions sont eux aussi excellents, même s’ils n’atteignent pas l’excellence du Sony Xperia XZ2 Compact qui m’impressionne.

Très bon en photo, comme l’an dernier

Comme vous pouvez le voir sur les clichés ci-dessous, ce Samsung Galaxy S9 est un crack en photo. Son capteur 12 mégapixels dotés d’une optique stabilisée avec une ouverture adaptable est vraiment bon et Samsung maîtrise maintenant très bien le traitement logiciel. Les résultats sont donc plus que convaincants, mais n’ont rien de vraiment impressionnant.

Le niveau de détails est bon, la luminosité aussi dans de bonnes conditions, mais il ne vient pas réinventer la photographie sur mobile, contrairement à ce que prétend Samsung. Pour ma part, je préfère de loin l’option choisie par Huawei qui propose un double capteur avec un monochrome qui apporte une vraie plus-value à son smartphone, contrairement au changement d’ouverture de ce Samsung Galaxy S9.

Autre point vanté par Samsung dans sa communication, le mode super ultra giga slow motion. Sur le papier, c’est génial, mais dans les faits, c’est très gadget et il faut des conditions parfaites pour s’en servir.

Pour contrer les Animoji d’Apple, Samsung a lancé ses Emoji AR. Sur le papier, cela parait plus réaliste et plus fun que ce que propose Apple, mais dans les faits, c’est un loupé phénoménal. Ayant eu récemment l’iPhone X, j’ai pu utiliser les Animoji et voir à quel point le constructeur californien maîtrise la retransmission des émotions au travers de sa technologie Face ID. Samsung n’utilisant que le capteur photo, c’est tout de suite beaucoup moins bon et cela devient moins réaliste et moins amusant à utiliser. Le seul point positif, c’est que vous pourrez les utiliser en MMS et que vous n’aurez pas besoin d’utiliser un iMessage pour que cela fonctionne.

Samsung Experience, design réussi, mais trop de fioritures

Que ce soit avec TouchWizz ou Samsung Experience, le constructeur coréen a toujours voulu proposer une interface complètement revue sur ses smartphones pour se démarquer de la concurrence.

Pour cette nouvelle version que l’on utilise désormais depuis le Galaxy S8, le coréen a fait fort pour ce qui est du design qui est une réussite. C’est une réussite et tout est cohérent et agréable à utiliser. Pour être totalement transparent, je la trouve même plus jolie que l’interface stock d’Android.

Malheureusement, l’autre obsession de Samsung, c’est de rajouter de nombreuses fonctionnalités toutes aussi peu utiles les unes que les autres. D’ailleurs, après réflexion, je ne me suis servi d’aucune d’entre elles pendant toute la durée du test, les applications Google remplissant très bien leurs fonctions. Dans les faits, la seule chose qu’apportent ces fonctionnalités et ces applications by Samsung, c’est de ralentir l’interface du smartphone et sa fluidité générale. Même avec une année technologique de retard, un OnePlus 5T reste beaucoup plus réactif et agréable à utiliser au quotidien.

Le seul réel apport de cette interface ce sont les raccourcis sur le côté de l’écran, qui vous permettent de configurer des applications ou des contacts favoris.

Parlons ensuite multimédia. Bien entendu, tous les formats de vidéos sont parfaitement lisibles sans saccade. De plus, la présence d’une prise jack est très agréable et vous permettra d’utiliser votre casque filaire préféré sans avoir à utiliser un adaptateur. Enfin, les deux HP, un en façade et l’autre sur la tranche, offrent une bonne qualité sonore, bien meilleure par exemple que ce que propose Apple sur son iPhone ou encore Huawei et OnePlus pour la concurrence sous Android. Dommage toutefois que les deux ne soient pas placés en façade.

Pour l’autonomie, Samsung fait des progrès par rapport à l’an dernier et le Samsung Galaxy S9 est enfin utilisable une journée sans problème, même avec l’Always on Display d’activé. L’an dernier, il n’y avait que le S8+ qui en était capable et le S8 était une déception énorme sur ce point.

Terminons par la connectivité. Sur ce point, encore une fois, il n’y a rien à redire. Il capte parfaitement la 4G dans toutes les bandes de fréquence et les conversations téléphoniques sont très agréables. Le fix GPS est lui aussi très rapide et très précis, mais il n’y a rien de surprenant pour un smartphone de cette gamme.

VERDICT

Ce Samsung Galaxy S9 est un excellent smartphone. Il sera, à n’en pas douter, un best-seller de cette année 2018 tant il est polyvalent et agréable à utiliser.

Je reste toutefois sur ma faim et selon moi, il ne mérite pas sa place de porte-étendard de la gamme de smartphones Android. De nombreux constructeurs proposent mieux pour moins cher (Honor et OnePlus en tête) et il n’y a que la puissance marketing de Samsung qui lui permet de conserver son avance sur ses concurrents.

Points positifs et négatifs Samsung Galaxy S9

  • Design

  • Ecran « Infinity Display »

  • Design de l’interface

  • Haut-parleur stéréo

  • Samsung Experience, trop de fioritures et manque d’optimisation

  • Aucun élément différenciant par rapport à la concurrence

8,4

/10

  • Autonomie : 8/10
  • Écran : 10/10
  • Performances : 8/10
  • Photo : 9/10
  • Rapport qualité/prix : 7/10
avis des internautes (0)
pic

Dernier avis positif

Aucun avis positif.

Laisse un avis !

VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as un Samsung Galaxy S9 ? Laisse un avis !

Aucun avis n'a été laissé pour l'instant.

Commentaires (4)

Par gritym, il y a 6 mois :

Merci Hitek,

je pense que je vais me le prendre j'aime beaucoup le design et les spécifications par rapport au prix. J'ai par contre un gros doute sur la capacité de la batterie. Supporte-t-il la charge sans fil ?

Répondre à ce commentaire

Par Bazinga, il y a 6 mois (en réponse à gritym):

Oui il l'a supporte, il prépare même visiblement un nouveau socle.

http://phonandroid.com/galaxy-s9-nouveau…

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 6 mois (en réponse à gritym):

Oui bien entendu il est compatible avec le rechargement sans fil ;)

Répondre à ce commentaire

Par Yversam, il y a 3 mois :

Il faudrait changer le titre sur l’accueil d'Hitek car "date de sortie" il est un peu sorti :/

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

Gotway Gotway MSuper 3

Il y a 3 semaines

Note : 8