L'addiction aux jeux vidéo pourrait être considérée comme un trouble mental par l'OMS

De GomeWars Auteur - Posté le 29 décembre 2017 à 16h44 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Les jeux vidéo ont vu naître bon nombre de débats, de leur danger envers la jeunesse à leur corrélation avec des incidents armés. Les débats sont relancés avec l'Organisation Mondiale de la Santé, qui doit trancher avec la considération, ou non, de l'addiction aux jeux vidéo comme étant un trouble mental. 

Un phénomène datant des salles d'arcade

Les jeux vidéo et les jeux d'argent sont intimement liés, avant même la présence des micro-transactions. EA a fait les frais du ras le bol des joueurs alors que Star Wars Battlefront 2 n'était pas sorti et pourtant, l'addiction aux jeux vidéo pourrait bien être considérée comme un trouble mental par l'OMS. L'institution hésite encore à l'inclure dans sa 11ème édition de la Classification internationale des maladies prévues (pour 2018). 

Appelée "gaming disorder" en anglais, elle est régie par trois points : 

  • une altération des contrôles sur le jeu (début, intensité, durée, fin, contexte).
  • un accroissement de la priorité donnée au jeu vidéo au point que le jeu vidéo soit prioritaire aux autres intérêts de la vie et des activités quotidiennes.
  • la continuation ou l'escalade du gaming malgré l'apparition de conséquences négatives.

L'addiction aux jeux vidéo n'est pas neuve. Depuis l'apparition de Space Invaders sur les bornes d'arcade en 1978 à celle de World of Warcraft en 2004, l'addiction a toujours été présente. Désormais, elle est répertoriée parmi les maladies des comportements addictifs, avec le trouble du jeu, seule autre maladie de la catégorie. 

1

"Les professionnels de la santé doivent reconnaître que les troubles liés aux jeux peuvent avoir de graves conséquences sur la santé", a déclaré Vladimir Poznyak du Département de la santé mentale et de l'abus de substances à l'OMS.

Bien évidemment, tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier. Le jeu vidéo reste avant tout un divertissement. La définition de son addiction n'est pas définitive mais ces critères ne représentent qu'une infime partie des joueurs. 

Une erreur ?

Mots-Clés : addictionjeu vidéooms

Source(s) : FranceTV Info

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (23)

Par Guiguiche, il y a 4 mois :

À côté de l'addiction à la nicotine et l'alcoolisme ?

Répondre à ce commentaire

Par Ouaip, il y a 4 mois via l'application Hitek :

L'AAH à votre portée !

Répondre à ce commentaire

Par JeanJacques, il y a 4 mois :

L'addiction n'existe pas: https://sciencesetavenir.fr/high-tech/…

Elle n'est pas la cause mais seulement la conséquence d'un mal plus profond.

Répondre à ce commentaire

Par AqraVe, il y a 4 mois :

J'en peux plus de ce monde

il y a des personnes qui passent autant de temps devant leur TV que les joueur sur leur PC/Console

et là personne ne s'offusque

Bah désolé si je préfère perdre mon temps sur les jeux vidéo, plutôt que de regarder les anges de la télé réalité ...

Répondre à ce commentaire

Par Ouaip, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à AqraVe):

Te trouve pas des excuses non plus

Répondre à ce commentaire

Par Syxcios, il y a 4 mois (en réponse à AqraVe):

Ils te parlent ici d'une addiction et pas d'un simple passe temps, quelqu'un qui ne peut pas se passer de jouer ce n'est pas normal.
Tu peux aimer les jeux vidéos et y jouer plusieurs heures par jours sans être addict.

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 4 mois (en réponse à Syxcios):

Je crois qu'il essaye de dire qu'il y a aussi des gens accro à la tv mais qu'on en parle pas.

Répondre à ce commentaire

Par Hater, il y a 4 mois (en réponse à wasteak):

Tu comprends pas quoi dans être accroc aux jeux vidéos ? T'en peux plus chaque jour parce que la TV te manque toi ? Mdr crétin.

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 4 mois :

C'est pas très malin de vouloir séparer ce qui est addiction et ce qui ne l'est pas. Tout peut être une addiction. Tous les excès sont mauvais et il faut avant tout essayer de traiter le fond du probleme que l'addiction elle meme : pourquoi une personne devient accro et pas d'autres ? à cause de l'usage excessif, donc la vraie question est pourquoi il y a eu exces ?

Répondre à ce commentaire

Par Mlksnk, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à wasteak):

Ça fait plaisir de voir un commentaire intelligent.

Répondre à ce commentaire

Par Zsupraz, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à wasteak):

Et c'est pour ça qu'il faut reconnaître l'adiction d'abord. Si elle n'est pas reconnue officiellement, il n'y aura aucun moyen officiel pour la prévenir, la guérir. Oui l'adiction existe dans pleins de domaines, dont le jeux vidéo. Oui c'est une minorité de gens qui en sont victimes mais cette minorité existe et il faut la prendre en compte pour justement la comprendre, la soigner et la prévenir.

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 4 mois (en réponse à Zsupraz):

Je trouve que c'est une perte de temps de dire telle ou telle activité peut mener à l'addiction quand toutes le peuvent.

Répondre à ce commentaire

Par Xploder, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Et les accros à Facebook qui ont une forte addiction aux commentaires et aux j'aime tellement accro que des défis en ont tués certains et ceux qui sont H24 sur leur smartphone et qui ne peuvent rester ne serais ce qu une heure sans un SMS PS: à titre perso je n'ai que une tablette que j'utilise une tite heure avant de dormir et je n'ai ni Facebook ni smartphone

Répondre à ce commentaire

Par Ouaip, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Xploder):

Tu veux une médaille ?

Répondre à ce commentaire

Par Xploder, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Ouaip):

ouaip j'ai pas besoin de médaille jdonne un avis tu tsent concerner c est ton problème

Répondre à ce commentaire

Par darkman, il y a 4 mois :

putain mais foutez la paix aux jeux vidéos!!!moi je peux jouer des journées entières et j'ai pas fusillé mon école,j'ai pas de trouble mental et j'arrive à trouver d'autre occupations (ouais parce que geeker non stop h24 c'est bien mais ya des jours où on se lasse)

on est presque en 2018 et ya encore des abrutis qui croient que les jeux vidéos sont le pire fléau du 21ème siècle (pas vrai le gouvernement?!pas vrai les putains de fanatiques religieux surtout toi la Foi?!!),ouais c'est vrai que c'est plus grave que le harcèlement à l'école,la pollution ou la guerre en syrie tout ça on s'en fout c'est les geeks le vrai problème....mais comment ces gens peuvent balancer des conneries pareil?!!ces mêmes gens qui considèrent les fans de foot comme une race supérieur!!!

et bordel l'addiction aux jeux vidéos n'existe pas (autant que je sache ça ne s'ingère pas et on ne fait pas les pires conneries pour une "dose" (apart en voler peut être)) ça a été prouvé scientifiquement je compte même pas le nombre d'études scientifiques qui prouvent que tout le mal qu'on dit des jeux vidéos c'est des conneries voir que c'est tout le contraire!!

putain l'oms (que j’appellerai désormais organisation mondial des salopards) foutez la paix aux geeks et à la place prenez des mesures contre l'addiction au tabac et l'alcool (augmentez les prix des paquets de clopes tu parle d'une mesure)!!

mon Dieu je déteste ce monde qui persécute les geeks et quand c'est pas les geeks c'est les religieux et quand c'est pas eux c'est les vegans/défenseurs des animaux et quand c'est pas eux c'est l'ARPAC & co etc

Répondre à ce commentaire

Par Zsupraz, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à darkman):

Tu sais, l'addition n'a rien à voir avec le fait d'ingérer quelque chose. Il y'a en fait addiction lorsque simplement la personne pour qui on prive l'objet dont on pense addict ( jeux vidéo dans ce cas) ressent un vrai manque et n'est pas bien. Pas bien pendant quelques mois hein, pas juste 4 jours parce qu'il est triste qu'on lui à supprimer son joujou. Oui, l'adiction au jeu vidéo existe à partir du moment où après quelques mois la personne se sent toujours mal, constamment triste, fais une dépression, commence à montrer des troubles du comportement anormaux. Et ça vaut pour tout, c'est pas parce qu'on parle de jeux vidéo que l'on ignore les autres domaines de la vie et que l'on veut juste donner une mauvaise image des jeux. Il y'a pleins d'avantages cognitif à jouer à la console. Mais si tu arrives à te priver de toutes consoles pendant minimum 3 mois et ne ressentir aucun mal être alors oui tu n'es pas addict. Ce n'est pas parce que l'addition existe que tous le monde l'est. Tu joues dès heures par jours et tu es sûre ne pas être addict ? Et bien cool alors, comme moi c'est tout à fait possible et en réalité il n'y à qu'une minorité de personne addict, minorité qui existe et qu'il faut prendre en compte. Et c'est important de les prendre en compte. Cela permet non pas de bettement poser une étiquette mais cela permet de officiellement la reconnaître et lui permettre d'être prit en charge par des psychologues et autre pour aider les gens dans le besoin.

Répondre à ce commentaire

Par Baransu, il y a 4 mois (en réponse à darkman):

"Bien évidemment, tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier. Le jeu vidéo reste avant tout un divertissement. La définition de son addiction n'est pas définitive mais ces critères ne représentent qu'une infime partie des joueurs." Tu n'as pas du lire l'article en entier. L'OMS répertorie seulement les maladies constatés par des professionnels sur des patients, et il n'y est pas mentionné de "fléau" ou autres délires. De plus l'alcool et le tabac sont déjà répertoriés depuis bien longtemps.

Répondre à ce commentaire

Par Ma'k, il y a 4 mois (en réponse à darkman):

Une addiction n'a pas rapport exclusivement aux substances qu'on peut absorber, mais avec le circuit de la récompense où est impliqué le cerveau.

Une chose plaisante pour notre cerveau provoque la libération d'endorphine, qui fait qu'on ressent du bien-être, et on recherchera ensuite à reproduire cette sensation.

Aussi on peut avoir une addiction à une drogue, à l'alcool, au tabac, au sucre, au chocolat, mais aussi au sexe, au sport, tout comme aux jeux vidéos, au fait de traverser la rue hors des passages piétons, au meurtre de petits chatons mignons...

Tout ce qui peut provoquer le plaisir et la libération d'endorphine est susceptible de devenir addictif, et donc l'absence de cette chose et l'absence d'endorphine provoque le manque, qui se traduit ensuite physiquement par des symptômes et des comportements indésirables.

Et comme pour toutes les addictions, on n'est pas tous égaux face à l'objet de la dépendance. Pour les substances, ça dépend de la résistance de l'organisme de chacun. Pour le reste, ça dépend de la quantité de plaisir prise dans une activité, de l'effet que ce plaisir aura sur le cerveau de la personne, etc...

Donc, pas besoin de d'exciter parce qu'un article porte sur une addiction qui peut toucher les gamers. Ou peut-être que tu es sujet à une addiction au hating ?

Répondre à ce commentaire

Par darkman, il y a 4 mois (en réponse à Ma'k):

que ça fasse de l'endorphine admettons mais le reste non je crois toujours que c'est des conneries pour stigmatiser moi j'ai déjà arreter de jouer en 3 semaine et plusieurs mois et franchement c'est pas la mer à boire si moi j'ai pas fait de crise de manque je vois pas pourquoi quelqu'un d'autre en ferait

je le redis tout ça n'est qu'un moyen de rabaisser et persécuter les geeks parce qu'ils leurs crachent à la gueule juste parce qu'ils passent beaucoup de temps à jouer alors qu'il ya plus grave comme les chasseurs qui tuent des inocents par plaisir même quand ils sont en voie d'extinction ou les fumeurs compulsifs qui limite t'oblige à sortir avec un masque à gaz tellement ça pue le tabac quand ils se teint les poumons en noir ou les fan de foots qu'ils voient comme une race supérieurs ça par contre ça a pas l'air de les déranger

rien que pour ça l'oms est comme le gouvernement les kuffs et les écoles,ce qui est pas grave ils s'acharnent dessus et ce qui est vraiment grave ils s'en foutent ne me dite pas le contraire

Répondre à ce commentaire

Par Herotique, il y a 4 mois via l'application Hitek :

J'ai un chaman a terminé sur wow no rage les associations.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Razer Blade Pro, un PC portable gaming puissant : fiche technique, prix et date de sortie

Razer Blade Pro

Il y a 1 semaine

Note : 8,1666666666667
Test God of War : la mémorable claque nordique d'un Dieu grec

God of War

Il y a 1 semaine

Note : 9,75
Test Honor View 10, un smartphone au rapport qualité prix très intéressant : fiche technique et date de sortie

Honor View 10

Il y a 1 semaine

Note : 8,6