Test de la Gotway MCM4S, une gyroroue sportive et réactive

De Emilien Auteur - Posté le 29 février 2016 à 17h36 dans High-tech

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Devant le nombre impressionnant de wheels qui inondent le marché, difficile d’y voir très clair et de choisir le bon modèle. Plusieurs marques parviennent toutefois à se détacher du lot et Gotway en fait partie. Jusqu’à présent, il manquait certaines options à leurs modèles, comme le tiltback ou l’application compagnon, mais la MCM4 V2 s’annonce, sur le papier, comme un must-have des roues 14 pouces du marché. Qu’en-est-il après trois semaines à rouler avec ?

 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Un design enfin à la hauteur

Pour ceux qui connaissent les roues depuis quelque temps ou qui suivent l’actualité autour de ces petits bijoux de technologie, vous n’êtes pas sans savoir que le design des Gotway n’était pas très sexy jusqu’à présent. Avec la MCM4 V2, le constructeur réussit à nous proposer une roue esthétiquement très réussie, mais aussi très confortable et agréable à utiliser.

Comme vous pouvez le constater, sa forme n’a plus rien à voir avec ce que nous connaissions chez le constructeur et c’est une vraie révolution pour Gotway qui va, on l’espère, s’appuyer sur ce design très réussi pour ses prochains modèles afin d’offrir une identité à ses produits. Car si certains peuvent la trouver très proche de la Ninebot One, elle est en réalité très différente.

Dans la forme déjà, puisque la Ninebot est parfaitement ronde avec une poignée rétractable, alors que la Gotway, du fait de sa poignée intégrée au châssis de la roue possède une forme plus ovale. Les bumpers, ces petites mousses sur le côté qui protège vos précieux tibias sont très bien pensés et intégrés à la roue. Contrairement à la précédente MCM2, ils sont mieux placés et vous n’aurez pas à adopter la position du cow-boy pour tenir votre roue.

Enfin, il y a les LEDs, seul point commun de cette MCM4S avec la Ninebot One E+. Elles font le tour de la roue de la face avant jusqu’à l’arrière, ce qui, pour la sécurité, est un atout non négligeable. Vous pourrez effectivement être parfaitement visible pour les automobilistes lorsque vous roulerez de nuit, ce qui n’est pas le cas avec d’autres modèles. Ne vous attendez pas toutefois à vous en servir pour éclairer la route. Par contre, en fonction du mode que vous choisirez, vous pourrez au choix, avoir un effet décoratif digne des plus beaux sapins de Noël, ou surveiller l’autonomie restante de votre roue, et ce, de manière très précise. Plus aucune excuse pour vous retrouver en rade de batterie !

CARACTÉRISTIQUES

  • Fabricant : Gotway
  • Modèle : MCM4 High Speed
  • Taille de la roue : 14 pouces
  • Puissance : 1800 W
  • Vitesse maximale annoncée : 32 km/h
  • Vitesse maximale mesurée : 34 km/h (bridée à 25 km/h comme l’impose la réglementation)
  • Batterie : 130 Wh – 260 Wh – 340 Wh (modèle testé) — 520 Wh – 680 Wh
  • Autonomie annoncée : 10 km – 20 km – 30 km – 45 km – 55 km
  • Temps de charge : 1 h – 1 h 30 – 2 h 30 – 4 h — 5 h
  • Poids : 14 kg
  • Prix : de 790 € à 1290 €

Une ergonomie de haut niveau

L’ergonomie est primordiale au moment de choisir sa roue. Quand je parle d’ergonomie, je parle du confort que l’on a sur la roue. L’ergonomie et la conduite sont deux choses différentes, une roue peut être très confortable au niveau des mollets et des pieds et avoir une conduite désagréable et vice-versa.

Concernant l’ergonomie de cette Gotway MCM4 V2, celle-ci est très bonne. La forme de la roue et les bumpers sont épais, ce qui permet de faire de très longues balades sans avoir mal à la malléole ni au mollet.

Les pédales sont elles aussi très confortables et parfaitement placées. Elles sont légèrement relevées pour ne pas toucher le sol lors d’un virage serré et pour vous permettre de parfaitement tenir dessus. De plus, Gotway a choisi de mettre des petits pads antidérapants en caoutchouc pour éviter de glisser. Leur forme est très bien pensée et même par temps de pluie, c’est largement suffisant pour éviter les chutes. Il faudra toutefois rester vigilant et ne pas faire n’importe quoi, car l’adhérence n’est pas non plus parfaite. À ce petit jeu, la championne est la LHOTZ, mais le test de celle-ci arrivera plus tard.

Conçu pour une conduite sportive

Cette Gotway MCM4 V2, dans sa version HS pour High Speed, va vite, très vite ! C’est clairement une roue sportive et réactive, mais son format 14 pouces ne lui permet pas d’être aussi confortable que ses concurrentes en 16 pouces comme la Ninebot One E+, la LHOTZ ou encore la Solowheel S300.

Parlons tout d’abord des atouts de cette roue. Avec son moteur de 800 W en nominal et de 1800 W en crête, elle a du couple et pas qu’un peu ! En plus de cela, j’ai pu, à plusieurs reprises, mesurer des vitesses de 34 km/h, ce qui est tout bonnement hallucinant. Pour cela en revanche, il vous faudra effectuer une manipulation que je vous déconseille fortement, car votre sécurité ne sera plus aussi bien assurée qu’auparavant.

En vous connectant à votre roue via l’application Gotway pour Android (non disponible sur la Play Store, mais téléchargeable sur le web), vous pourrez en effet désactiver le bridage de la roue (à 25 km/h d’origine) et ainsi bénéficier de toute la puissance de celle-ci. Par contre, si vous désactivez le bridage, vous désactivez aussi le tiltback et ne conservez que les bips d’avertissement. Il aurait été préférable de pouvoir régler le tiltback à la vitesse de notre choix pour rouler vite en toute sécurité.

D’ailleurs, cette application, parlons-en. Elle est très intéressante puisqu’elle vous permettra d’accéder en un coup d’œil aux principales informations de votre roue comme le niveau de batterie restant ou la température de celle-ci. Vous pourrez aussi accéder aux différents réglages, comme le mode de conduite, les bips d’avertissement et le tiltback.

Gotway Gotway

Gotway

Pour ce qui est des modes de conduite, je préfère de loin le mode « powerfull », qui s’apparente au mode sportif des autres roues. Avec ce mode, vous n’aurez pas l’effet de balancier du gyroscope et votre roue restera toujours à l’horizontale.

Le mode « confortable » est un intermédiaire, plus souple que le powerfull, qui vous permettra d’avoir une roue plus cool, moins réactive, finalement plus confortable, comme son nom l’indique. Le mode « soft » quant à lui est le mode le plus souple disponible. Personnellement, je n’aime pas du tout ce style de conduite, mais c’est une question de goût. Ce qui est sûr, c’est que la Gotway MCM4 perd de son intérêt dans ce mode de conduite puisque la réactivité est très fortement affectée et la maniabilité de la roue aussi.

Ce sont justement les deux principales forces de cette roue, sa maniabilité et sa réactivité. Avec cette Gotway MCM4 V2, vous pourrez vous faufiler partout. Elle est vraiment beaucoup plus réactive et vous aurez plus de facilité à faire de petits virages serrés en comparaison à une roue de 16 pouces. De plus, elle est très stable et vous aurez, la première fois, une sensation assez étrange. En effet, alors que sur les précédentes roues que j’ai pu tester, il fallait aussi parfaitement gérer l’équilibre de droite à gauche, l’algorithme de cette MCM4 apporte une sorte d’assistance, à moins que ce ne soit la forme du pneu... Concrètement, quand vous commencez à rouler, en plus de vous stabiliser d’avant en arrière, ce que toutes les roues font, la roue va d’elle-même se tenir parfaitement droite et il vous faudra même forcer légèrement pour la pencher sur le côté. Pour l’avoir fait tester à un débutant qui n’avait qu’une petite heure d’expérience, s’il n’a pas su expliquer pourquoi, il s’est tout de suite senti très à l’aise sur la roue.

Passé ces points très positifs arrive une petite déception. Son format fait que vous ressentirez les moindres défauts de la route. Descendre un trottoir ou rouler sur des pavés est vraiment très désagréable, non pas que ça soit particulièrement agréable avec une 16 pouces, mais en tout cas, c’est moins dérangeant et supportable avec une Ninebot One E+ ou une Solowheel S300 par exemple.

Enfin, parlons de l’autonomie, un point crucial au moment de choisir sa roue ! Avec Gotway, vous êtes pratiquement certains de trouver chaussure, ou plutôt, roue à vos pieds. La marque propose en effet différentes configurations, avec plus de couple ou plus de vitesse de pointe et aussi avec plus ou moins d’autonomie. Pour le modèle testé, qui était la version 340 Wh, j’ai pu faire plus de 25 kilomètres avant d’être dans le rouge. J’aurai pu faire encore facilement 3 km de plus, mais j’ai préféré m’arrêter plutôt que de devoir porter la roue jusque chez moi. Avec la batterie de 680 Wh, le constructeur annonce une autonomie de 55 km, ce qui me semble parfaitement réaliste.

Verdict

Gotway frappe fort avec cette MCM4 V2. Cette roue est réactive, maniable, performante et son design est une réussite. On prend beaucoup de plaisir à rouler avec, on se sent en sécurité avec le tiltback ou encore les différents bips d’avertissement et la position de conduite qui est très bonne.

Son format de 14 pouces est une force, car c’est-ce qui lui permet d’être si réactive, mais c’est aussi sa principale faiblesse puisque c’est ce format qui la rend inconfortable sur route abîmée. Vous pourrez changer le mode de conduite pour un mode plus souple et donc plus confortable via l’application (iOS ou Android) mais vous perdrez la réactivité de la roue et c’est bien dommage.

Enfin, cette roue propose une autonomie très intéressante au travers son modèle 680 Wh avec lequel vous pourrez effectuer 55 km sans avoir besoin de recharger. À ce stade-là, il y a plus de chance que soit vous qui soyez fatigué avant la roue.

Une erreur ?

Mots-Clés : Gotway MCM4SGyroroue

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Kojima, il y a 2 ans :

Tant que ça coûtera le prix d'un scooter d'occaz ca vaudra pas trop le coup hélas...

Répondre à ce commentaire

Par F@, il y a 7 mois (en réponse à Kojima):

Le scooter d'occaz il a besoin d'une assurance, d'essence et de stationnement et il est exposé au vandalisme de plus un véhicule à combustion thermique pollu et fait du bruit.

Alors qu'une gyroroue ou monocycle électrique et silencieux elle n'as pas besoin d’assurance particulière, la responsabilité civile incluse dans l'assurance habitation suffit. la recharge coûte bien moins qu'un plein de scooter. pas de stationnement elle se transporte aisément dans les transports en commun ou voiture se qui facilite l'intermodalité et se pose au pied du bureau ou a la maison dans un coin.

Répondre à ce commentaire

Par GroNaze, il y a 5 mois (en réponse à F@):

Tout a fait d'accord. Surtout quand on parle d'un coût d'environ 2€ d’électricité pour 1000Km (mille kilomètres).

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : The Evil Within 2, l'horreur au tournant

The Evil Within 2

Il y a 5 jours

Note : 8
Test La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre, l'incontournable de cette fin d'année

La Terre du Milieu L'Ombre de la Guerre

Il y a 6 jours

Note : 8,8
Test Riva Audio Arena, une nouvelle enceinte multiroom sans fil : fiche technique, prix et date de sortie

Riva Audio Arena

Il y a 6 jours

Note : 7,8