Les bruits de bouche vous énervent ? On vous explique pourquoi !

De Dan - Posté le 7 février 2017 à 14h05

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Vous ne supportez pas les bruits de mastication ? Votre collègue de boulot vous agace quand il pianote sur son clavier d'ordinateur tout en mâchant son chewing-gum la bouche grande ouverte ? La respiration de votre moitié vous exaspère ? Sachez que vous souffrez de la misophonie !

La misophonie, si l'on se réfère à la définition de Wikipédia correspond littéralement à la "haine du son". En réalité, ce n'est pas une simple sensibilité à certains sons. Il s'agit d'un trouble neuropsychiatrique qui peut se transformer en véritable torture pour certaines personnes. Mais cette maladie peut aussi être un enfer pour l'entourage. Pour faire face à ce phénomène, les personnes atteintes de misophonie font preuve de haine, de colère ou de dégoût. C'est un mécanisme de survie qui s'enclenche pour échapper aux "prédateurs". Mais d'après une étude publiée par Current Biology, il semblerait que nous ayons désormais une explication scientifique à ça.

Une explication scientifique à la misophonie

Pour mener leur étude, des chercheurs de l'université de Newcastle ont examiné 20 patients qui souffraient de misophonie à un autre groupe de 22 personnes comme groupe témoin. Toutes les personnes ont alors écouté des bruits neutres, blancs (comme la pluie), désagréables (cris de bébés) et des sons qui étaient susceptibles de déclencher une misophonie comme la mastication et la respiration.

Résultat : les bruits neutres et blancs font réagir de la même façon les personnes des deux groupes. Les bruits désagréables quant à eux faisaient réagir les patients souffrant de misophonie de façon différente : accélération du rythme cardiaque, sueur et une activité élevée du cortex insulaire antérieur.

Pour les scientifiques, les personnes qui sont dites misophones ont un dysfonctionnement cérébral et ces bruits qui les agacent sont en fait des associations à des manifestations émotionnelles disproportionnées. En gros, elles sont beaucoup plus sensibles que les autres.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Une erreur ?

Mots-Clés : misphoniesonsénervantsagaçants

Source(s) : gizmodo.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (44)

Par Calonor, il y a 3 mois :

J'ai des pensées de meurtres quand j’entends les gens manger la bouche ouverte ou boire avec un fort déglutissement...
Le petit reniflement du malade me fais aussi ressortir le serial killer au fond de moi...

C'est grave docteur...


PS: le pire du pire, c'est les petits bruit de bouche de vieux!! AHHH je pourrai cramer tout un EMS pour ça...

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 3 mois (en réponse à Calonor):

Tout le monde n'a pas été élevé avec une cuillère en argent dans la main ...

C'est sur que lorsqu'on s'appel Marie France Dupontois-de-la-Tour, et que l'on à été élevé dans une maison où les plafonds fond 3m de haut à Paris. Effectivement là on a l'occasion d'apprendre les bonnes manières ... (et le pouvoir de la bonne orthographe)

Si ça te dégoutte à ce point là, tu est certainement une mijaurée misogyne métrosexuelle communiste.

Répondre à ce commentaire

Par Calonor, il y a 3 mois (en réponse à Aqrave):

Déjà pour l'expression c'est "née avec une cuillère en argent dans la bouche", et sinon tu n'as pas lu l'article si tu mets tout cela sur le compte de l'éducation.

Mais je ne t'en veux pas.

Répondre à ce commentaire

Par Paeh, il y a 3 mois (en réponse à Aqrave):

Je ne vois pas le rapport, l'éducation peut se faire à tous les âges et dans tous les milieux. D'ailleurs mon intolérance à ces bruits vient probablement de mon père qui en fait pas mal.

Je suis misophone mais je me vois plus comme un Ron Swanson, une image un peu éloignée de la mijaurée misogyne métrosexuelle communiste :-)

Dis toi que j'aimerais bien ne pas m'agacer quand j'entends des bruits de bouches, mais c'est plus fort que moi. Après j'ai quand même l'éducation de ne pas le faire remarquer aux gens, ou alors qu'à mes proches.

Répondre à ce commentaire

Par Hemingway, il y a 3 mois (en réponse à Aqrave):

Tes interventions sont toujours merdiques. Une telle constance je trouve ça beau.

Répondre à ce commentaire

Par FenX, il y a 3 mois (en réponse à Aqrave):

Enfaite nan c'est juste que tu fais parti des gens qui on jamais reçu d'éducation sur la discrétion et qui mange comme des gros degeulasse :D

Répondre à ce commentaire

Par sinouu, il y a 3 mois (en réponse à Aqrave):

Les bonnes manières ne s'apprennent pas en fonction de ton milieu social ...
Je connais des riches mal éduqués comme des pauvres bien éduqués, et inversement.

Déjà ça c'est dis.

Ensuite dans ma tête je me suis demander comment tu a réussi à écrire un commentaire comme celui-ci en toute conscience de l'article qui est au dessus ...

Je me suis ensuite dis :
Tu est donc soit un Troll, soit quelqu'un qui n'a pas pris la peine de lire l'article en entier et qui viens donnez son avis, mais dans ce cas la pourquoi ne t'ai tu pas dit "il fraudais peu être que je lise l'article avant de dire de la merde", soit tu est simplement bête.
Dans tout les cas, il faut être un peu bête pour poster ce gens de commentaire.

Répondre à ce commentaire

Par Yengels, il y a 3 mois (en réponse à Calonor):

Comme nous te comprenons...

Répondre à ce commentaire

Par deBeauharnais, il y a 3 mois (en réponse à Calonor):

Pour moi, c'est toujours pareil. À chaque fois que quelqu'un mâche la bouche ouverte, j'ai envie de lui briser le crâne à coups de marteau.
À l'aide docteur... :-(

Répondre à ce commentaire

Par Thor, il y a 3 mois (en réponse à Calonor):

Ca s'appelle respecter l'autre, entendre les gens "piaffer" l

Répondre à ce commentaire

Par Paeh, il y a 3 mois :

Je suis misophone aussi, et c'est vraiment très handicapant.

Je n'arrive plus à écouter une personne quand elle fait un bruit de bétonneuse et parfois j'en viens à la détester.

Je fais tout pour me calmer mais comme le dit l'article c'est un "dysfonctionnement cérébral", donc à part prendre sur soi il n'y a pas vraiment de solution.

Répondre à ce commentaire

Par Ginger, il y a 3 mois via l'application Hitek :

Merci pour l'article, il est intéressant

Répondre à ce commentaire

Par JEff, il y a 3 mois :

Moi quand j ecoute quelqun faire grincer un couteau en coupant je pourrais tuer tous les gens du resto.

Répondre à ce commentaire

Par Hope©96, il y a 3 mois :

Les gens qui ne sont pas atteint ne peuvent absolument pas comprendre le CALVAIRE que c'est. J'en souffre depuis que j'ai quoi, 7-8 ans (21 aujourd'hui), et même en comparaison à d'autres personnes comme moi j'ai l'impression que mon cas est extrême. Je ne supporte absolument aucun bruit :
- Mastication
- Personne qui siffle
- Bruit de l'eau qui coule (un filet d'eau par exemple, c'est peut-être ça le pire, des fois je gueule sur quelqu'un juste parce qu'il se sert un verre d'eau...)
- Une personne qui va touiller une boisson dans une tasse en laissant la cuillère frotter sur les bords
- Tous les bruits métalliques en général
- Froissement de papier ou de sachet plastique
- Aliments qui croquent (style cornichon)
- Le vent dans les conduits d'aération
- Certaines sonneries de portables
- Tout ce qui croustille en général

Et j'en passe...

Je ne vous raconte même pas l'horreur pour moi et mon entourage. Je comprends que le souci vienne de moi et que c'est moi qui ai un problème, mais je vous promet que par moment c'est tellement balèze la haine que ça provoque que j'ai VRAIMENT envie de démolir la gueule de la personne qui provoque ce bruit...

Je vous laisse imaginer le nombre de disputes, de repas quitté de manière précoce, de film de cinéma non terminé à cause du pop corn, de pétages de plomb incontrôlables etc depuis que je suis petit... Je pense sincèrement que si on peut dire aujourd'hui que j'ai tendance à m'énerver facilement c'est en grande partie à cause de ça, parce que je suis sûr les nerfs dès que quelque chose me gène (et pratiquement tout le gène)

Bref, je ne souhaite ça à personne...

Répondre à ce commentaire

Par Hope©96, il y a 3 mois (en réponse à Hope©96):

Autre exemple :

Durant un partiel début janvier j'ai littéralement pété un plomb sur un mec dans l'amphi parce qu'il faisait un truc bizarre avec sa gorge toutes les 30 secondes (moitié toussotement, moitié raclement de gorge, bref un truc ignoble pour moi) et je me suis mis à l'insulter "d'espèce de silicosé" devant tout l'amphi...

Répondre à ce commentaire

Par Calonor, il y a 3 mois (en réponse à Hope©96):

Tu n'es pas seul....

Les films où les personnages se payent un casse-croute peuvent me gâcher toute la scène par exemple...

Je hais Brad Pitt notamment pour ça...

Répondre à ce commentaire

Par Hope©96, il y a 3 mois (en réponse à Calonor):

J'ai jamais rencontre de personne qui en souffre à ce point même si je me doute que ça existe...

Oui bah tu vois au cinéma une scène comme ça qui se prolonge peut vraiment me faire quitter la sale..

L'an dernier à la BU de la fac, un mec TOUTE l'après-midi avec son chewing-gum, bien bruyamment, ça a faillit tourner en bagarre si son pote était pas là pour calmer le jeu...
Parfois même sur ma copine je gueule un coup juste parce qu'elle a dégluti bruyamment...

Répondre à ce commentaire

Par Hemingway, il y a 3 mois (en réponse à Hope©96):

Ah ben justement je voulais te demander si ça t'étais déjà arrivé de t'embrouiller avec des gens à cause de ça ?

Répondre à ce commentaire

Par Hope©96, il y a 3 mois (en réponse à Hemingway):

Oui carrément que oui. Avec mon entourage c'est tous les jours (sans exagérer) et avec des inconnus je prends sur moi mais généralement je suis obligé de partir et si je peux pas partir et que j'en peux plus j'ai déjà faillis me battre plusieurs fois tellement j'en viens à péter les plombs

Répondre à ce commentaire

Par Hemingway, il y a 3 mois (en réponse à Hope©96):

Chaud ...

Tu expliques au gens que c'est un problème auquel tu ne peux rien faire ? T'es déjà tombé sur des mecs compréhensifs malgré tout ?

Répondre à ce commentaire

Par Hellmojo, il y a 3 mois (en réponse à Hope©96):

"Parfois même sur ma copine je gueule un coup juste parce qu'elle a dégluti bruyamment", vache, ça doit être chaud pour les pipes...

Plus sérieusement, je compatis, quand on pense à tous les moments possibles où ces bruit apparaissent (amphis, ciné, files d'attente, cantines...)

Répondre à ce commentaire

Par Paeh, il y a 3 mois (en réponse à Hope©96):

Le pop-corn... Mon pire ennemi.

Le pire c'est que j'ai l'impression que les mecs font exprès de se coller à moi (ou derrière moi) avec leurs putains de seaux.

Répondre à ce commentaire

Par crissement, il y a 3 mois (en réponse à Hope©96):

Je viens de découvrir que je suis misophone. J'ai coupé les ponts avec une amie de longue date qui vit à 500 km et qui me téléphonait toujours en mangeant comme si je devais lui tenir compagnie . J'esquivais l'appel la laissant manger tranquille ( disais-je par politesse) mais rien n'y faisait j'ai fini par le lui dire.Ensuite elle essayais de faire ça en silence mais je l'entendais quand même. L'irritation qui montait d'un coup en moi était insupportable.
J'ai aussi arrêté un abonnement au théâtre avec une autre amie car elle se rongeait les ongles et j'entendais tic tic. (j'en ai bavé dans mon enfance et adolescence car ma soeur se rongeait les ongles) c'est l’horreur ! Pareil au cinéma quand qq mange je me retourne pour le regarder et si la personne n'a pas compris je froisse un sac de bonbons sans arrêt pour lui rendre la pareille mais souvent elle s'en fout !. Dans le train le léger bruit de la musique à travers les casques m’horripile et je dois changer de place. Je prend ce genre personne en grippe c'est plus fort que moi. Le pire c'est quand même au téléphone car le son est direct dans mon conduit auditif et cette vulgarité à distance m'agresse m'énerve et fait devenir la personne antipathique à mes yeux

Répondre à ce commentaire

Par The Winch, il y a 3 mois :

Les bruits de mastication ne me dérange absolument pas, par contre les claquements de portes ... je pourrai tuer quelqu'un ... genre vraiment !

Répondre à ce commentaire

Par Naveon, il y a 3 mois :

Je suis misophone, le problème vient de moi et je le sais mais quand même ça ne se fait pas de BOUFFER LA BOUCHE OUVERTE BORDEL. Voilà.

Répondre à ce commentaire

Par Drak-pa, il y a 3 mois (en réponse à Naveon):

Je ne suis pas misophone et je suis entièrement d’accord avec toi, en plus de faire un son absolument dégueulasse, j’ai pas envie non plus de voir le massacre qui se produit dans la bouche de quelqu’un.

Répondre à ce commentaire

Par oups, il y a 3 mois :

mouais ou l'intolérance de l'autre :p

Répondre à ce commentaire

Par Emy, il y a 3 mois (en réponse à oups):

La tolérance ? Alors faut tolérer les gens qui mangent la bouche ouverte et postillonnent la moitié de ce qu'ils ont dans la bouche dans ton assiette ?

Faut tolérer le troupeau de vagins qui mastique leur chewing-gum la bouche ouverte juste parce que ça donne un air supérieur et con(descendent) ?

C'est vraiment pas une question de tolérance dans certain cas .. J'aime ma tante, mais lorsqu'elle mange à côté de moi j'en transpire et je pourrais la baffer jusqu'à me calmer car c'est hyper stressant et ça agresse ... Il faut vraiment le vivre pour comprendre, on a l'impression d'être doté d'une ouïe extra-ordinaire et qu'un bouillonnement de magma se produit en nous, n'attendant que le signal pour exploser ...

Tu sais pas de quoi tu parles lol

Répondre à ce commentaire

Par Gorea, il y a 3 mois :

J'ai lu "les bruits de masturbations vous donnent des envies de meurtre ? Il y a une bonne raison à ça ! "

Hitek qui se lance dans l'étude des tueurs en série, ça m'avait paru un peu étrange.

Répondre à ce commentaire

Par AsmoSama, il y a 3 mois :

Pour moi c'est de l'ASMR...
NORAJ :D

Répondre à ce commentaire

Par Jesus Kyste, il y a 3 mois :

Moi j'aime bien quand on mastique.
J'aime vraiment ça.

Répondre à ce commentaire

Par Flop, il y a 3 mois (en réponse à Jesus Kyste):

Genius : )

Répondre à ce commentaire

Par Dray1402, il y a 3 mois :

Pourquoi c'est un trouble neuropsychiatrique ? Plutôt que psychologique ou neuropsychologique ? Quesqu'il fait que c'est psychiatrique ?
Sinon c'est super intéressant ;)
On peux avoir la réf de l'article ? :)

Répondre à ce commentaire

Par Yana, il y a 3 mois (en réponse à Dray1402):

http://cell.com/current-biology/…31530-5

Répondre à ce commentaire

Par Yana, il y a 3 mois (en réponse à Dray1402):

Bon, comme les liens sont mal gérés, je reprends... Il suffit de chercher "The Brain Basis for Misophonia", c'est sur le site de Current Biology, et en accès libre.

Répondre à ce commentaire

Par bob, il y a 3 mois :

Vous êtes sérieux avec vos pub vidéo qui se lancent toutes seules sans possibilité de mettre pause ou de couper le son ? Adieu hitek

Répondre à ce commentaire

Par Jarko0, il y a 3 mois :

Je déteste aussi tous ces genres de bruits agaçant mais en revanche j'adore écouter de l'ASMR...
Moi pas comprendre !

Répondre à ce commentaire

Par Jyves, il y a 3 mois :

Bonjour, j'ai été diagnostiqué par un spécialiste quand j'étais jeune, j'avais 8-9 ans. Aujourd'hui j'en ai 35.

Il y a 12 ans encore, je détestais les bruits de mastication, la respiration forte entrecoupée, les raclements de gorge, les rots, les pets, les gens qui sont malades et qui toussent toutes les 2 minutes, les bruits de digestion internes, les gens qui se craquent les doigts ou autres, les bruits ambiants qui dépassent l'ambiance moyenne, les mouettes à la plage, l'eau qui bout, le grincement des dents, le bruit des grillades, le pschit des bouteilles de soda, le bruit des céréales, le grincement des portes mal huilées, les bruits mécaniques d'amortisseurs en fin de vie, le cliquetis des moteurs à diesel, le frottement d'un portail sur rail, le bruit de la tension électrique dans les câbles, ... bref...

J'ai passé le cap de me dire que c'etait un défaut et que ce n'etait pas de la faute des gens. Chacun réagit et vit à sa manière.
Je suis allé voir un hypnotiseur car mon cas était extrême au point de ne plus supporter la tonalité de certaines voix de personnes y compris la mienne et devoir m'isoler la plus grande partie du temps, jusqu'à faire le ménage dans mon entourage et mes proches.

A force de ne voir personne, je suis devenu antipathique asocial, et j'ai
du prendre des mesures pour changer radicalement ma vie. Je ne pouvais pas sortir dehors de peur de ressentir ces sentiments de colère et de haine remonter en moi. J'en suis venu à me demander si j'étais possédé et que je ne supportais pas les gens. C'était à la limite de l'agoraphobie.

Je me suis décidé à prendre mon cas en main, devant la situation qui guettait, je me suis dit que je n'allais pas faire ma vie entière de cette façon.
Avec de l'aide, j'ai enfin fini par tolérer un par un les désagréments qui faisaient de mon quotidien un enfer. Aujourd'hui tout n'est pas totalement réglé, mais j'arrive à tolérer la majeure partie des ennuis, le bruit ambiant et surtout les gens.
Je ne supporte toujours pas les bruits de mastication, les gens qui parlent la bouche pleine avec cette petite gêne dans la parole qui fait entendre que la bouche n'est pas vide ainsi que la tonalité de ma voix qui m'horripile, mais le reste est traité.

On peut guérir petit à petit de tout cela, j'en suis sûr. Il faut cependant le vouloir, être motivé d'aller voir un acupuncteur, un hypnotiseur et un psy et procéder à la méditation régulièrement.

Je pensais comme Hope©96 à être totalement en marge, pensant que j'étais le seul dans ce cas, faute d'avoir trouvé quelqu'un qui était aussi atteint que moi. Je dirais à Hope que nous ne sommes pas seuls dans cet état et qu'il faut faire un pas vers la guérison. Il n'existe pas de réel traitement pour cela, il faut se donner les moyens d'assimiler cet état et de ne plus en faire notre ennemi, le transcender et passer à autre chose. Ok c'est facile à dire maintenant, mais crois moi j'en ai bavé, je te parle de mon état d'il y a 10 ans encore et ça a duré pendant presque 15 ans. Maintenant j'ai encore des restes, mais ce n'est rien comparé à ce que j'ai subi à l'époque.

D'après les spécialistes que j'ai pu voir il y a plusieurs raisons à cela :
choc psychologique pendant la petite enfance (souvent enfoui dans l'inconscient), troubles psy divers, toc, ...
Tout se soigne, mais il faut voir les spécialistes adaptés. Pour ma part ça marche, mais ça a pris le temps.

Je dirai donc à tout le monde, courage, votre cas n'est pas désespéré.

Répondre à ce commentaire

Par Nyriane, il y a 3 mois (en réponse à Jyves):

N'étant pas atteinte de ce mal, il m'est difficile d'imaginer l'enfer que vous avez dû passer, toi, Hope©96, et les autres qui ont témoigné.
J'ai néanmoins été confrontée à une personne comme ça il y a quelques années et, faute de comprendre ce qui lui passait par la tête à chaque séance de cinéma, à chaque repas, à chaque sortie dans la rue, on a fini par s'éloigner peu à peu, jusqu'à se perdre complètement de vue. Je reconnais maintenant que j'aurais plutôt dû essayer de l'accompagner et le soutenir dans sa souffrance mais à l'époque ça me pesait vraiment de me faire agresser à la moindre occasion, de devoir le calmer toutes les 5 minutes dès qu'il y avait un bruit désagréable qui, pourtant, ne me dérangeait absolument pas. C'était l'incompréhension totale et, avec le recul, je me dis que j'étais très certainement un vecteur de stress pour lui sans le vouloir, et que le fait d'exploser à la moindre occasion l'emmerdait plus lui vis-à-vis de moi que ça ne m'agaçait moi-même.
Je ne sais pas du tout ce qu'il est devenu depuis mais en tout cas j'espère qu'il a su faire ce que toi tu as pu faire, parce que mis à part ça, c'était quelqu'un bien.

En tout cas, merci pour ce témoignage !

Répondre à ce commentaire

Par Godaime5, il y a 3 mois :

j'ai pas fait gaffe si d'autres son que la mastication m’exaspérait mais pour ce son là dans les pires des cas je suis entre vouloir étriper la personne qui produit le son ou me fracasser la tête contre le mur; et manque de pot mon père est champion pour manger bruyamment; il tente parfois de faire des efforts mais à force de l'observer je crois qu'il a du mal a respirer par le nez donc c'est pas très concluant malheureusement donc j'essaye de travailler sur moi en me focalisant sur d'autres sons quand ça arrive mais ça marche pas très souvent ><"

Répondre à ce commentaire

Par deBeauharnais, il y a 3 mois :

Mon père mâche la purée.
Mâche.
La purée.
Sa mâchoire fait tomp-tomp-tomp.
L'horreur.

Cela dit je suis seulement légèrement misophone. J'ai un bon ami qui mâche comme un cochon et si je me concentre je peux faire abstraction, être amical et même parfois oublier totalement le bruit qu'il fait.
Courage à ceux qui sont gravement atteints.

Répondre à ce commentaire

Par Thor, il y a 3 mois :

Ca s'appelle respecter l'autre, entendre les gens "piaffer" la bouche ouverte à force c'est lourd.
C'est un peu comme la torture chinoise avec la goutte d'eau.

On mâche pas la bouche ouverte point barre, tout le monde apprend ça à ses gamins généralement.

Je suis pas la pour manger pour savoir ce que mon voisin de table.

D'ailleurs je vais boire un bon verre d'eau en finissant par respirer en faisant Ahhhhhhhhhhhhhhhhhh xD

Répondre à ce commentaire

Par Naveon, il y a 3 mois (en réponse à Thor):

Les gens qui font ça.....j'ai tellement envie de leur balancer mon plat à la figure!

Répondre à ce commentaire

Par Bakari, il y a 3 mois :

Bon ,bah, maintenant j'ai un nom pour appeler mon côté " chieuse "
Quoique chieuse c'est plus marquant...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.