Comment utiliser correctement les escalators pour les désengorger aux heures de pointe ?

De Dan - Posté le 8 mars 2017 à 14h29

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Il y a quelques mois, Londres a testé l'escalator à double files immobiles dans la station Holborn, l'une des plus fréquentées de la capitale britannique. Le but de cet essai était de tenter de désengorger le métro aux heures de pointe. Du coup, il était interdit de grimper les escaliers mécaniques. Une habitude que les Londoniens ont eu du mal à respecter.

Plus les escalators sont longs, moins les gens marchent

Car il faut le savoir, il existe une règle très stricte. Le code de bonne conduite sur l'escalator est simple : si vous voulez monter sans marcher et attendre qu'on vous emmène à destination, il faut se tenir à droite. Cela permet aux plus pressés de pouvoir avancer sur la file de gauche. Malgré cette règle, il se pose un problème. En effet, avec ce système, quand les escalators sont trop longs, personne ne veut marcher. Du coup, cela crée des longues files à droite et un couloir vide à gauche. C'est le cas pour les escaliers mécaniques de la station Holborn : ils mesurent 23 mètres de long. Pas évident pour réguler le flux d'usagers.

Le "standing only" permet un meilleur rendement

Par conséquent, l'étude menée pour savoir si la méthode de rester immobile sur l'escalator pouvait réduire de 30% la congestion des passagers à l'entrée, vient de rendre ses conclusions. Pour cela, un escalator est resté normal, à savoir que les usagers pouvaient le remonter ou attendre en respectant la règle expliquée ci-dessus et deux autres étaient "standing only", c'est-à-dire qu'il était interdit de marcher et les usagers pouvaient se positionner n'importe où (à droite ou à gauche).

Résultat des courses : il semble qu'imposer le "standing only" aux gens permet d'augmenter le rendement. En effet, quand le flux d'usagers est plus important pendant des périodes très chargées, le débit (le nombre de personne utilisant l'escalator) est plus important quand les passagers ne marchent pas. Sur l'escalator normal, le débit maximal était de 115 passagers à la minute quand 40 à 60% des personnes choisissent de marcher. Ce débit est passé à 151 passagers par minute quand personne ne marchait. Mais cela ne fonctionne que lorsqu'il y a beaucoup de monde sur l'escalator, comme le précise l'étude. Conclusion : quand vous êtes à la bourre le matin à l'heure de pointe, il est préférable de se tenir immobile plutôt que de monter l'escalator.

Reste maintenant à savoir si le métro londonien va appliquer cette règle à l'ensemble de ses escalators ou à une partie seulement. Pour l'heure ce n'est pas d'actualité. Un des responsables explique qu'ils font tout leur possible pour améliorer l'expérience de l'usager.

Une erreur ?

Mots-Clés : metroescalatorutilisationrendement

Source(s) : mirror.co.uk

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)

Par Baltringue, il y a 8 mois :

C'est marrant on pourrai appliquer la même chose dans les embouteillages en voiture.

Répondre à ce commentaire

Par oups, il y a 8 mois :

mouais enfin c'est la politique de notre époque punir tlm pour les boulets..

Répondre à ce commentaire

Par Captain Obvious, il y a 8 mois :

Urbanisme étouffant, maladif.
Photographie d'un troupeau de mouton.

Répondre à ce commentaire

Par thiassma , il y a 8 mois via l'application Hitek :

C'est ta reum le mouton!

Répondre à ce commentaire

Par Piou, il y a 8 mois (en réponse à thiassma ):

Di woulah !

Répondre à ce commentaire

Par Lt. Col. John Sheppard, il y a 8 mois :

"Conclusion : quand vous êtes à la bourre le matin à l'heure de pointe, il est préférable de se tenir immobile plutôt que de monter l'escalator."

Et bien voilà bien une conclusion qui ne veut absolument rien dire ! Alors je vais faire simple pour vous en 5 prémisses et une conclusion irréfutable, tant la démonstration tient du sens commun :

(1) Les vitesses s'additionnent
(2) Le temps S est la division de la distance D sur la vitesse V
(3)En marchant sur l'escalator, j'augmente ma vitesse et donc je réduit le temps S
(4) Sur un escalator, la distance reste constante
(5) Si je suis à la bourre, j'ai tout intérêt à réduire le temps S passé sur l'escalator
(6) Ainsi, j'ai tout intérêt à marcher sur l'escalator si je suis à la bourre

Le débit moyen n'a aucun rapport direct avec le temps passé sur un foutu escalator ! Par contre enlevé la voie de gauche a une incidence directe sur la possibilité de pouvoir foncer dessus !

Répondre à ce commentaire

Par snake, il y a 8 mois (en réponse à Lt. Col. John Sheppard):

Dans un sens tu n'as pas tort mais tu parle juste de l’histoire du temps comme beaucoup ici dans les commentaires.
Sauf que l'article ne parle pas du tout de ca mais du facteur du monde et de l'engorgement dans les escalators c'est tout et donc en aucuns cas du temps en lui même.
Donc pour répondes a certains (les autres commentaires) l'article n'est pas a réécrire car il explique juste que si tout le monde reste en "standing only" il y a 2 files remplient le gens contrairement a une utilisation normale (une file en "standing only" et une pour les gens qui marche en même temps) et donc forcément il y a une file pleine de gens et l'autre qui est quasiment vide. Donc moins de gens qui sorte de l'escalator.
Pour rappel on parle juste du facteur "monde" et pas du facteur "temps"

Répondre à ce commentaire

Par Lt. Col. John Sheppard, il y a 8 mois (en réponse à snake):

He bien mon cher, la conclusion parle définitivement de temps, et donc mon commentaire n'est de loin pas déplacé.

" quand vous êtes à la bourre le matin à l'heure de pointe, il est préférable de se tenir immobile plutôt que de monter l'escalator". Il est préférable de perdre peu de temps sur un escalator quand on est à la bourre, point final !

La conclusion est fausse, tout simplement. Il y a une erreur d'inférence entre ce que l'étude montre et la conclusion, ou alors une sorte de volonté mauvaise d'être dans le sensationnel, mais en aucun cas l'article supporte cette dernière phrase.

Répondre à ce commentaire

Par ouai, il y a 8 mois via l'application Hitek :

Sinon dans les pays civilisés on reste à droite ou à gauche et la partie libre permet aux personnes pressées de marcher dedans

Répondre à ce commentaire

Par ToleranceZero, il y a 8 mois :

La conclusion est absurde. Le métro, si il s'apprête à partir j' ai tout intérêt à courir comme un gland dans l'escalator, puisque je suis en retard selon votre raisonnement, pour augmenter mes chances d´entrer dans le métro avant qu'il parte ... mais enfin c'est logique. Editez votre article et retirez cette conclusion, lisez le message de Lt. Col. John Sheppard, il s'est embêté à vous le démontrer.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Star Wars Battlefront II : un multijoueurs réussi gâché par un solo insipide

Star Wars Battlefront 2

Il y a 4 jours

Note : 7,6666666666667
Test L.A. Noire : menez l'enquête à Los Angeles avec l'agent de police Cole Phelps

L.A. Noire

Il y a 5 jours

Note : 8,25
Test Huawei Y6 Pro, un beau smartphone d'entrée de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei Y6 Pro

Il y a 7 jours

Note : 7,2