Dossier : vivre ou ne pas vivre au Japon quand on est étranger ? Partie 2 : les inconvénients (I)

De Hollyhock Auteur - Posté le 16 juillet 2016 à 16h15 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Ce dossier ne devait comporter au départ que deux parties, les avantages et les inconvénients. Seulement, la partie des inconvénients est devenue bien trop conséquente pour ne faire qu'un seul et même article et a été divisée en deux parties. Le fait que les avantages soient abordés de manière plus succincte ne signifie en rien qu'il y a plus d'inconvénients que d'avantages à vivre au Japon ! C'est simplement que certains concepts nécessitent d'être plus approfondis que d'autres. 

Si vous l'avez loupé, la première partie de ce dossier concernait les avantages que la vie japonaise offre à un étranger qui va s'y installer. Mais bien entendu, comme tous les pays du monde, le Japon a aussi son lot de défauts. Qu'ils soient d'ordre culturel, climatique ou pragmatique, ces inconvénients peuvent parfois pousser un étranger à quitter le pays du soleil-levant...Même si de manière générale, ce dernier se contentera de prendre son mal en patience et de s'adapter à cette culture si différente mais tellement passionnante

De la même façon que dans la première partie de ce dossier, je m'appuierai à la fois sur mon expérience personnelle de vie au Japon mais aussi sur celle de personnes y ayant vécu.  

Avant d'entrer dans le vif du sujet il paraît important de donner une définition du mot "Gaijin" qui sera souvent employé dans ce dossier. Gaijin est la contraction du mot "Gaikokujin" qui se traduit littéralement par "personne d'un pays extérieur", contracté il donne donc "Gaijin" : "personne de l'extérieur". Vous allez voir que rien que la signification profonde de ce mot en dit long sur la vision des étrangers sur le sol japonais... Ce mot est passé dans le vocabulaire français des personnes expatriées au Japon qui se désignent eux et les autres étrangers comme tel. Etre gaijin, ce n'est pas être étranger dans un pays mais être étranger au Japon. 

Et vous allez voir, qu'être un gaijin, ce n'est pas facile tous les jours !  

Le Climat 

climat

Commençons par du concret : le climat.

Qu'on se le dise, dame nature aime éprouver la résistance des japonais. Outre les séismes qui sont fréquents, la météo est parfois rude, très rude. Bien entendu, cela dépendra de la région où vous vous trouvez, un hiver à Kyûshû (tout au sud du Japon) ne sera pas vécu de la même façon qu'à Hokkaido (tout au nord donc). Néanmoins, pour nous occidentaux, habitués à des températures assez douces tout au long de l'année (ou du moins, largement supportables), s'adapter à l'hiver, ou pire, à l'été japonais peut être très difficile. 

Commençons par l'hiver. Finalement, il n'est pas si terrible que ça, les températures ne sont pas si basses, mais selon les régions il peut devenir un cauchemar.
Amoureux de la neige, vous serez comblé, il en tombe beaucoup chaque année mais le vent lui, sera votre pire ennemi. Personnellement j'ai passé un hiver dans la région de Niigata et ce fut particulièrement difficile, le vent est glacial et incessant, il vous harcèle dès que vous mettez le nez dehors.

neige

Mais ce qui peut rendre un hiver japonais particulièrement difficile à vivre est le manque d'isolation des habitations japonaises et leur système de chauffage. Il faut savoir que les japonais n'ont pas du tout la culture du double-vitrage, même dans les bâtiments modernes. Le froid entre donc très facilement et votre logement peut devenir glacial. En effet, les japonais ont un système de chauffage bien différent du nôtre et utilisent souvent des climatiseurs. Présents individuellement dans chaque pièce (ou seulement dans la pièce principale lorsque vous avez un petit logement), l'air conditionné envoie de l'air chaud ou froid selon les saisons. Pour ma part je n'en disposais que dans ma pièce principale, il en résultait que ma cuisine et ma salle de bain affichait un beau -2° durant les matinées de janvier, pas vraiment de bonnes conditions pour prendre une douche ! 

Beaucoup de japonais usent alors d'accessoires en tout genre pour se protéger du froid. Sous-vêtement spéciaux pour l'hiver ou encore kairo : des petits patch qui se réchauffent entre nos mains durant une dizaine d'heure pour l'extérieur, chauffage d'appoint et kotatsu pour l'intérieur. Les kotatsu sont des petites tables basses chauffées entourées d'une couverture. Les japonais en sont très friands ! En hiver, c'est l'élément central du logement. 

Le Japon en hiver, c'est un peu le système D, des tas de choses peuvent vous protéger du froid et certains y trouvent même des avantages : 

Emmanuelle : "Au moins l'avantage est que cela permet de faire des économies. En effet, plus besoin de brancher son frigo, déposez votre nourriture (y compris la viande) près d'une fenêtre et le tour est joué."

kotatsu 

Mais l'ennemi numéro 1 des gaijin est l'été japonais. 

été japon 

Donc, l'hiver peut-être pénible au Japon, mais pas partout. En revanche, vous aurez du mal à échapper au terrible été japonais. 

C'est quelque chose qui surprend souvent les gaijin qui se rendent au Japon pour la première fois, de l'extérieur, le Japon ne donne pas l'impression d'être un pays particulièrement chaud et pourtant...En été le thermomètre peut facilement monter à 40° (à l'ombre) et l'humidité ambiante ne fait qu'empirer la sensation d'étouffement. 

Emmanuelle : "L'été au Japon est assez étouffant. Lorsque l'on marche dans les rues de Tôkyô en plein mois d'Août, on a l'impression de se déplacer dans un sauna (voir un hammam à cause de l'humidité)"

Si les japonais souffrent de la chaleur, ils le montrent peu, dans tous les cas ils y semblent plus résistants que nous. L'humidité et la chaleur combinées vous feront transpirer, et vous serez sans doute à la recherche constante d'un endroit frais. 

Zachary : "Le Japon n'a pas décidé de se trouver là, c'est certain, mais le fait de s'étendre sur une longue distance du nord au sud le soumet à des extrêmes de température très marqués qui peuvent être difficiles à supporter pour les personnes venues d'un pays au climat tempéré."

été

De manière générale, en France, lorsque l'été est là, nous en profitons pour aller dehors, s'installer en terrasse, se balader...Au Japon ces balades peuvent vite devenir un véritable parcours du combattant lors des journées les plus chaudes. Fort heureusement, la clim est partout, magasins, trains, il y aura toujours un endroit pour vous abritez de la chaleur. Attention cependant, le changement de température peut être tel que vous n'êtes pas à l'abri d'un rhume ! 

La nuit ne sera pas là pour vous apporter un peu de fraicheur nocturne, le soleil se couche aux alentours de 19h en été au Japon mais la chaleur demeure, et vous obligera sans doute à dormir avec la clim allumé, pas très écologique tout ça !

Patrick : "Ce qui me dérange le plus justement, c'est peut-être la gestion de ce climat : très mauvaise isolation, le système de chauffage un peu limité ou encore l'air conditionné à fond dans les magasins l'été."

Tout comme pour l'hiver, les japonais ont tout un tas d'accessoires qui vont aideront à supporter cet enfer. Vous trouverez très facilement des éventails à la japonaise "uchiwa" dans la rue, on en distribue un peu partout (c'est la même chose que des flyers publicitaires mais utiles ! ), les serviette éponges sont aussi très utilisées et utiles (vous allez beaucoup transpirer on le rappelle), il en existe de toutes les tailles et tous les motifs ! 

Pour s'hydrater, vous trouverez des distributeurs automatiques de boissons à chaque coin de rue, ces "jidohanbaiki" sont très répandus au Japon et vous délivrent des boissons fraîches (ou chaudes en hiver), car votre bouteille d'eau deviendra tiède en quelques heures à peine. 

jidohanbaiki

Finalement, le temps est assez ardu (et encore, nous n'avons pas abordé les typhons et la saison des pluies), mais les japonais trouvent toujours des solutions pour rendre ces températures extrêmes plus supportables.

Pour conclure sur le climat, je reprendrais les sages propos de Sophie

 "Très chaud et humide l'été et très froid en hiver. Mais on s'y attend en y allant, ce n'est pas le climat d'un pays qui peu rebuter à y vivre à mes yeux" 

Le coût de la vie

yen

De manière très globale, le coût de la vie japonaise n'est pas beaucoup plus élevé qu'en France, bien sûr, cela dépend du cours du yen par rapport à l'euro qui joue beaucoup dans la balance ! 

Tout comme dans l'hexagone, vivre dans la capitale vous coutera beaucoup plus qu'en province.

Niveau nourriture, il vous faudra abandonner le mode de vie à l'occidental, les produits d'importations ne sont pas donnés. Pour un amoureux de la cuisine japonaise cela ne pose pas problème (on rappelle que sushi, maki et brochettes sont loin d'être les seuls plats que l'on trouve là-bas.), les restaurants sont très bons marché, vous pouvez facilement trouver un plat consistant pour 5€ et en sortir le ventre plein ! 

Les japonais mangent beaucoup en extérieur, faire ses courses et cuisiner soi-même peut même s'avérer plus cher que d'aller au restaurant, en particulier si vous voulez manger sainement. Les légumes et surtout, les fruits, sont terriblement chers, ils ont d'ailleurs été évoqués de façon quasi-unanime par les personnes que j'ai interrogé. 

Patrick : "Une autre chose malheureusement horriblement cher : les fruits (sauf les bananes...) : oui, un pomme peut coûter plus de 10 euros ! Certains fruits sont même présentés dans des coffrets avec leurs petits filets protecteurs, comme des bijoux..."

 Charline : "Je me souviens avoir pris en photo 2 melons à 20000¥ (200€)... Et quand t'expliques qu'un melon c'est 2€ maxi en France, on te regarde comme un ovni !"

fruit

Effectivement, les fruits au Japon sont perçus d'une façon totalement différente qu'en Europe. Au pays du Soleil-Levant, le fruit n'est pas un aliment de base, c'est un met particulier, qui sera dégusté dans des conditions particulières et avec un grand soin. Il existe par exemple des paniers de fruits à des prix exorbitants que l'on peut offrir à un proche. Au Japon il faut oublier l'habitude de croquer dans une pomme en marchant ou travaillant, comme un en-cas. Voir, il faut oublier les fruits tout court. 

Outre les fruits et légumes, c'est le transport qui reste le plus cher au Japon. Comme on l'avait évoqué dans la première partie de ce dossier, le système de transport ferroviaire au Japon est extrêmement pratique, efficace et confortable, mais tout cela à un coût. Si vous trouvez que le TGV en France est cher, il est pourtant 2 à 3 fois moins cher que son cousin japonais : le Shinkansen. En tant que touriste, vous pouvez prendre le JR Pass, véritable sésame qui vous permet de prendre le train en illimité sur une période donnée pour un coût raisonnable mais dès que vous avez un visa de séjour longue durée, travail ou étudiant, il vous est malheureusement inaccessible. 

Patrick : "Le coût de la vie au Japon m'a particulièrement dérangé au niveau des transports. Si nous ne possédons pas le statut "visiteur" (visa de tourisme), nous ne pouvons pas bénéficier du fameux Japan Rail Pass... Un réseau ferroviaire d'une telle qualité a un prix."

Les transports longue distance ne sont pas les seuls a être très couteux, les transports urbains comme le métro de Tôkyô sont extrêmement chers. En effet, le tarif est calculé à la distance que vous parcourez, un peu plus de 1€ pour les trajets courts (une à deux stations) mais si vous allez d'un bout à l'autre de la ville cela peut monter très vite ! Lorsque vous vous rendez à une station, le prix du trajet est indiqué sur une carte pour chaque destination. 

tokyo

Claire : "Ce qui est difficilement contournable par contre ce sont les trajets. Les seuls systèmes d'abonnement disponibles sont sur des trajets précis (boulot, école) et ne sont rentables qu'à partir du moment où vous faites le trajet au moins 4 fois par semaine. La plupart des entreprises vous remboursent cet abonnement, mais pour l'école et autre trajets loisirs c'est de votre poche et même sans quitter votre ville vous débourserez probablement plus de 100 euros par mois si vous bougez pas mal." 

Comme vous pouvez le voir, ces inconvénients restent de surface, le climat et le coût de la vie restent des problèmes largement surmontables et pour lesquels il existe des solutions simples. Dans la troisième et dernière partie de ce dossier nous approcherons des inconvénients du Japon d'ordre culturel, des différences qui peuvent rendre le séjour d'un gaijin vraiment compliqué ! 

Une erreur ?

Mots-Clés : Japonvie quotidienneexpatriés

Source(s) : lemanger.fr Affronter l'hiver - KanpaiSupporter l'été japonais - Kanpai

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (39)

Par Frodon, il y a 1 an :

c'est bien d'avoir un autre point de vue que ceux qui idéalise le pays !

Répondre à ce commentaire

Par Unchinois, il y a 1 an (en réponse à Frodon):

Aucun pays n'est parfait ^^

La France a aussi énormément d'avantage. (N'en déplaise a ceux qui crachent constamment sur notre pays. )

Répondre à ce commentaire

Par Thecitronus, il y a 1 an (en réponse à Unchinois):

Pour avoir un peu voyagé et discuté avec des étrangers, je peux vous dire que les français ne se rendent pas compte de la chance qu'on a !
L'école et l'université sont gratuites, la plupart des soins sont remboursés, on est en démocratie, on est libre de s'exprimer, le climat est parfait...
Quand tu vois qu'aux USA (un pays que tout le monde idéalise) il faut payer des dizaines de milliers d'euros pour aller à l'université, que les pauvres meurent de cancer car non remboursé et hors de prix (coucou breaking bad).. Ben moi je suis content et fier d'être français :)

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 1 an :

Encore un excellent article de notre gaijin Hollyhock.

De mon retour:
- Saison: J'ai rien constaté de particulier (je n'étais jamais présent en période estivale), mais effectivement, la clim est assez omni-présente au risque de prendre un coup de chaud-froid. Et au printemps, vous pouvez vous balader en t-shirt. L'humidité est assez forte, je confirme: Utilisez la clim si vous voulez faire sécher un truc là-bas, cela permet aussi de supprimer l'humidité dans les pièces.
- Transport: J'ai été très surpris la première fois quand j'ai constaté qu'il fallait payer à la distance. Quand vous vous retrouvez devant une carte avec les différentes stations et des numéros, vous ne comprenez pas. Jusqu'à ce qu'on vous explique c'est le prix en yens a insérer dans les différents distributeurs. Autres éléments manquants dans l'article et super-important: il existe plusieurs sociétés de métro (dans mes souvenirs 4-5 + un métro public). Certaines intercos de métros entre deux sociétés ne sont pas liés entre elles via un tunnel, il faut donc sortir et prendre une autre bouche de métro d'une autre compagnie (rarement vécu mais cela arrive) qui se situe soit à côté, soit de l'autre côté de la rue. Il existe aussi une sorte "métro pass" à paiement à l'utilisation (mais ne l'ayant jamais utilisé, je me souviens plus si c'est facturation après utilisation chaque semaine/mois ou bien un pré-payé)
- Pour le coût de la vie: A une époque où l'euro était très haut, les achats sur place étaient très-très peu cher, un véritable bonheur. Maintenant, cela est revenu à la normale.

*Mes 2 ¥* :)

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 1 an (en réponse à Jack):

(désolé pour les fautes...)

Répondre à ce commentaire

Par Jongleurfeu, il y a 1 an (en réponse à Jack):

Tu parles de la carte Suica ?

Tu l'as recharge avant au distributeur, et ça débite à chaque trajet que tu fais, ça te permet également de payer tes boissons dans certains distributeur, et des parties dans certaines salle d'arcades

Répondre à ce commentaire

Par MouVii, il y a 1 an (en réponse à Jack):

En fait pour le prix au trajet je trouve ça logique. A Orleans je rechignais a payer 1,50€ le trajet pour une station (mais bon les contrôleurs restent assez présents), mais pour faire la moitié de la ligne ça me dérange pas.

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 1 an (en réponse à MouVii):

> Tu parles de la carte Suica ?

Peut-être, je ne l'ai jamais utilisé, vu la description, cela y ressemble fortement. Je me souviens qu'on pouvait la mettre à jour via Internet avant d'arriver sur place.

> En fait pour le prix au trajet je trouve ça logique

Sur le coup, c'est assez logique. Sauf quand tu dois te taper un long trajet régulièrement :). Sur les métropoles françaises, c'est limité à 1-2€ où que tu sois et pendant 30-45 min. Là bas, tu vois tes yens descendre à chaque trajet. Avantageux quand tu es à côté, désavantageux à partir d'un certain moment. A noter, le taxi ne me semblait pas très cher et on avait l'habitude de l'utiliser plus souvent que habituellement.

Répondre à ce commentaire

Par Greenpeace, il y a 1 an (en réponse à MouVii):

Ouais mais à Orléans c'est facile de frauder :roll: pas au japon x)

Répondre à ce commentaire

Par maymatter, il y a 1 an :

Merci pour cet article !

Répondre à ce commentaire

Par supermoot, il y a 1 an :

Non, le Shinkansen n'est pas 2 à 3 fois plus cher que le TGV. Les grilles de tarif sont constantes alors qu'avec la SNCF, entre la date de réservation, les tarifs loisirs, spéciaux et je ne sais quoi encore, c'est très variable. Si on fait la moyenne des tarifs indiqués, on s'aperçoit vite qu'il n'y a guère de différence. (cf l'enquête UFC Que Choisir - mai 2014). Quant à la qualité, le TGV peut repasser...

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 1 an (en réponse à supermoot):

Oui mais quand tu n'as pas les moyens, ben faire un Paris - Nimes pour 17 euros, c'est introuvable au Japon... (oui j'ai pris un TGV il y a quelques jours pour aller dans le Sud et c'est le prix que j'ai payé).

J'ai pris un Tokyo - Kyoto (sans le japan rail pass) et j'en ai eu pour un peu plus de 150 euros... donc clairement pas le même tarif (et je m'y suis pris à l'avance).

Donc pour moi c'est clairement beaucoup plus cher au Japon qu'en France pour ceux qui ont un petit budget et qui essayent de trouver des tarifs pas chers.

Répondre à ce commentaire

Par supermoot, il y a 1 an (en réponse à Paulito):

l'enquête UFC Que choisir n'est pas basé sur une ligne, une offre, un cas ou une expérience, la mienne ou la vôtre, mais sur un comparatif, toutes lignes et tous tarifs confondus. Donc je maintiens, soutenir que le TGV est 2 à 3 fois moins cher est faux. Le coût moyen par km est de 0,2 euros au Japon, 0,19 en France (source: goeuro.fr)

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 1 an (en réponse à supermoot):

Je maintiens toujours ce que j'ai dit !
Les moyennes et statistiques ne doivent JAMAIS être prises en compte pour la simple et bonne raison que ca généralise trop !

Exemple concret :
le PDG gagne 200.000 euros / an
les 10 salariés de la boîte sont au SMIC
Le salaire moyen de chaque personne dans l'entreprise est de 32.000 euros / an ! C'est clairement un chiffre faux !

Dans ton raisonnement, tu prends en compte le tarif moyen au km... ce qui est important c'est est ce qu'une personne à faible revenu peut voyager au Japon ? La réponse est clairement NON ! En France c'est possible ? Clairement OUI !
Du coup, le prix des trajets est horriblement chers pour ceux ayant un faible revenu. Il faut également savoir qu'au Japon même s'il a un PIB élevé, beaucoup de personnes vivent avec des revenus très limités.

Tout ça pour dire que si tu peux avoir un billet à 15 euros en France pour un Paris -> Nimes, tu l'auras jamais pour un Tokyo -> Kyoto.

Après, oui, je suis d'accord pour ton prix moyen, mais avec les moyennes, tu sais bien ce qu'on en fait ! Tiens un truc rigolo sur les statistiques (j'adore le premier) : http://snip.ly/81uux/…

Répondre à ce commentaire

Par supermoot, il y a 1 an (en réponse à Paulito):

et bien sûr un échantillon de 11 personnes (les salariés et le PDG) est très représentatif !! Tout autant que les exemples de ton site humoristique. Ou encore Paris-Nîmes? dis moi ça se trouve aussi sur Paris-Bordeaux, Paris-Strasbourg et toutes les autres, les billets à 15 euros?
Moyenne, médiane recouvrent des réalités différentes, c'est entendu mais à partir d'un échantillon de taille conséquente (des dizaines de lignes, des milliers de trajets et des millions de billets) les variables extrêmes (le salaire du PDG ou le billet à 15 euros) ne jouent plus.
On va faire autrement, sur quelle base de calcul peux-tu affirmer que le Shinkansen est (donc, dans l'ensemble) DEUX à TROIS plus cher qu'en France?

Répondre à ce commentaire

Par MattRaikurai, il y a 1 an :

Super article ! Je me languis de lira la suite ! :D

Répondre à ce commentaire

Par Golia, il y a 1 an via l'application Hitek :

Pour Patrick : Papa on dit une pomme

Répondre à ce commentaire

Par Cha, il y a 1 an :

Le plus frustrant quand t'es une fille l'été c'est de voir les japonaises toutes fraiches et mignonnes même a la fin de la journée alors que toi t'es degueu et tu ressembles plus à rien au bout de 30mn A croire qu'elles transpirent pas...

Répondre à ce commentaire

Par blabla, il y a 1 an via l'application Hitek :

Ton Paris - Nîmes a 17€ c'est plus nos impôts qui le paye qu'autre chose.

Répondre à ce commentaire

Par Ginger, il y a 1 an via l'application Hitek :

Très bonne article!

Répondre à ce commentaire

Par Ginger, il y a 1 an via l'application Hitek :

* bon

Répondre à ce commentaire

Par FrenchedFries, il y a 1 an :

A quand la suite ? :]

Répondre à ce commentaire

Par hitek, il y a 1 an (en réponse à FrenchedFries):

Bientôt ;)

Répondre à ce commentaire

Par Itekuro, il y a 1 an :

Ce moment où tu te rends compte qu'il y a quelqu'un d'autre qui s'appelle Zachary sur ce petit astre qu'est la Terre, et qui plus est qu'il aime le Japon xD
Mais btw très bon article, et très intéressant pour voir certains aspects du Japon qu'on peut difficilement observer sans y aller!

Répondre à ce commentaire

Par Loktharr, il y a 1 an :

Si j'avais une dernière critique à faire : certains japonais ne chercherons jamais à vous parler en japonais, mais plutôt en anglais quand bien même leur anglais est infâme. Ce n'est pas forcément souvent, mais ça arrive.
Et puis n'oublions pas que l'article ne traite que la vie courante au Japon et clairement pas le monde du travail. Parfois, le racisme anti-gaijin est parfois violent.

Évidemment, ce sont des points particuliers mais qui nous rappellent que quoi qu'il arrive, peut importe vos connaissances ou vos capacités, vous êtes un gaijin et les a priori sont bien enracinés.

N.B. : j'aime énormément le Japon, mais il me semblait important de souligner ces petites choses.

Répondre à ce commentaire

Par Loktharr, il y a 1 an (en réponse à Loktharr):

Cette redondance de «parfois»... Désolé ^^"

Répondre à ce commentaire

Par Hunter g, il y a 1 an :

Ce dossier sur le Japon est très intéressant !!!!!
A quand un dossier complet sur un autre pays ?

Répondre à ce commentaire

Par UnKurieu, il y a 1 an :

Bonjour est ce qu'au japon on serre facilement des meufs.
Est ce qu'elles sont open aux étrangers?
C'est tres important.
Merci

Répondre à ce commentaire

Par UnOtreKurieu, il y a 1 an (en réponse à UnKurieu):

Information d'une importance capitale !

Répondre à ce commentaire

Par Thaïsa, il y a 1 an :

Encore un très bon article, merci Hollyhock :) J'ai hâte de lire la suite !
Vous avez remarqué, Hollyhock utilise les mêmes techniques que pour nos sagas préférées, le dernier épisode en deux parties pour maintenir le suspens insupportable jusqu'au bout

Répondre à ce commentaire

Par Leon, il y a 1 an :

Je me demande si les japonaise préfère les étranger, bas oui niveau de la taille voilà quoi... *mode cliché off*

Répondre à ce commentaire

Par ilonking, il y a 1 an :

On a le droit de mettre des fruits dans ses bagages quand on va au japon? ca rembourserait les billets d'avion ^^

Répondre à ce commentaire

Par Saitama, il y a 1 an :

J'ai adoré l'article, j'avais raté l'article sur les avantages et je me suis alors empressé de corriger ma faute en allant le lire.
Franchement, la France c'est cool mais je n'aime pas la population mais les gens en général xD. Donc franchement le côté froid et hiérarchique ça ne me dérange je trouve ça même cool et je mange 0 fruit xD
Franchement, j'attends d'y aller pour juger par moi même mais je trouve ça super sympa
Cependant, je dois maintenant trouver le moyen d'y aller si vous avez des tips je prends.

Sinon j'attends la deuxième partie de l'article et je trouve ça très intelligent de faire ça sur d'autres pays qui ne sont pas forcément en rapport avec la pseudo "culture geek" genre la Corée, l'Australie le Cananda, la Russie etc... (Je n'ai dit que les pays qui m'intéressent)

Répondre à ce commentaire

Par Hisuko, il y a 1 an :

Pourquoi ça me donne toujours plus envie d'aller vivre au Japon ?
Les fruits c'est pas mon dada (sauf les bananes)
Je préconise à fond la marche à pied/vélo
Et le climat, j'ai déjà vécu des hivers similaires à ceux au Japon en France (oui oui c'est possible, avec des gros -25°, merci l'internat qui avait oublié d'allumer la chaudière!)
Bon juste l'été où je vais fondre.

Répondre à ce commentaire

Par hitek, il y a 1 an (en réponse à Hisuko):

ça tombe très bien, les bananes sont les seuls fruits à prix abordable au Japon ;) !!!

Répondre à ce commentaire

Par NearOne, il y a 1 an :

Tout à fait d'accord avec cet article !

* Actuellement au Japon, l'été est horrible !Depuis que je suis arrivé au Japon, déjà il fait rarement beau (soleil + ciel bleu), mais même sans le soleil, la chaleur y est ! (Je ne parle même pas de la pollution à Tokyo qui amplifie la chaleur)
Je transpire comme pas possible en étant en débardeur, et quand je vois les gens en costard qui n'ont pas une goûte de transpiration, je suis impressionné !

* Dans le konbini du coin, 2€ les trois bananes !

* J'ai prévu un voyage en bus dans un village à une heure de route d'ici, 30€ l'allé-retour, ce n'est pas donné ^^

De ce fait, j'approuve cet article !

Répondre à ce commentaire

Par hitek, il y a 1 an (en réponse à NearOne):

Je pense que l'été japonais est une des rares choses qui met tout le monde d'accord !

Répondre à ce commentaire

Par minouch, il y a 1 an :

nous allons au japon ma copine et moi en octobre si tout va bien.
Les températures devraient avoir baissé un peu et nous assisterons à la période automne qui est assez sympatique au japon.

Merci pour l'article ! je ferai le plein de fruits avant d'y aller !

sinon question annexe, on capture des bons pokemons la bas avec pokemon Go? :p

Répondre à ce commentaire

Par Hope©96, il y a 1 an :

Je suis étudiant en LLCE Japonais et je compte partir m'installer au Japon pour y vivre dès que l'opportunité se présentera après mes études. Merci pour ces dossiers qui me sont particulièrement utile. D'ailleurs, si l'auteur du dossier me lit et peut me contacter pour que je puisse en discuter avec lui...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Cartoon Network : Battle Crashers, un jeu d'action avec les héros de CN

Cartoon Network Battle Crashers

Il y a 1 heure

Note : 3,2
Test Star Wars Battlefront II : un multijoueurs réussi gâché par un solo insipide

Star Wars Battlefront 2

Il y a 4 jours

Note : 7,6666666666667
Test L.A. Noire : menez l'enquête à Los Angeles avec l'agent de police Cole Phelps

L.A. Noire

Il y a 5 jours

Note : 8,25