Dossier : vivre ou ne pas vivre au Japon quand on est étranger ? Partie 1 : les avantages.

De Hollyhock Auteur - Posté le 12 juin 2016 à 12h34 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Avant d'atterrir à la rédaction d'Hitek, j'ai fait partie de ces chanceux qui ont eu l'occasion de vivre quelques temps à l'étranger, au Japon, pour être plus précise. 

Je dis chanceux car finalement, il y a assez peu d'étrangers au Japon. Même s'il n'est pas rare de croiser un occidental dans les rues de Tôkyô, Kyoto ou Ôsaka, ils sont beaucoup moins nombreux dans les plus petites villes et il est même difficile d'en trouver en campagne. 

Sans tomber dans un cours d'Histoire, le Japon n'a jamais été très ouvert à l'immigration, ils se sont ouverts puis renfermés, puis ré-ouverts et ainsi de suite (pas toujours par choix) mais sans jamais tendre les bras aux étrangers. Si le pays s'est tout de même considérablement occidentalisé après la Seconde Guerre Mondiale, il reste extrêmement attaché à ses racines traditionnelles et à son histoire.

japon

Les japonais ne ressentent pas le besoin d'avoir des étrangers sur leur sol, il est donc assez compliqué d'obtenir un visa de longue durée. C'est aussi pour cela que le Japon intrigue, il est vrai qu'on ne rencontre pas souvent des personnes vivant ou ayant vécu au Japon (par rapport à ceux qui vivent en Europe par exemple).

C'est également un pays qui souffre des clichés et des étiquettes qu'on lui colle. En France, le Japon s'exporte beaucoup via ses manga et anime, et les stéréotypes qui en découlent déforment l'idée que l'on peut se faire de la vie quotidienne nipponne. 

Alors, en quoi consiste la vie d'un étranger au Japon ? Comment vivent-ils leur quotidien ? Quels sont les avantages et les difficultés que l'on y rencontre ? 

japon

Ayant moi-même vécu là-bas, je vais m'appuyer sur mon expérience personnelle dans ce dossier, mais ma parole n'est pas évangile. Après tout, à l'échelle d'une vie, un an c'est peu. Si j'ai pu avoir une vision d'ensemble du quotidien japonais je n'ai pas eu le temps d'en approfondir tous les aspects. Je n'aurai pas non plus la prétention de considérer mes propos comme vérité générale. 

C'est pourquoi j'ai, en parallèle de mes recherches annexes, recueilli des témoignages de français vivant (ou ayant vécu) au pays du soleil levant. Il y a beaucoup de choses à dire sur la vie quotidienne d'un étranger au Japon, mais quand on évoque les avantages et les inconvénients avec ces derniers, certains thèmes sont récurrents.


Dans cette première partie donc, nous nous pencherons sur les avantages, tout ce qui rend le Japon agréable à vivre.  

La sécurité 

Si vous évoquez les points fort du Japon avec un étranger y ayant vécu, il y a de fortes chances pour qu'il commence par vous dire à quel point le Japon est un pays dans lequel on se sent en sécurité

Les vols au Japon sont très rares (sauf ceux des parapluies qu'on laisse à l'entrée des magasins), les pickpockets sont presque inexistants.

police

Les policiers japonais passent plus de temps à indiquer leur chemin aux touristes qu'à courir après les criminels.

Le plus appréciable reste de pouvoir laisser ses affaires (dans un café ou un restaurant par exemple) sans surveillance, sans craindre de se les faire voler. Un automatisme que certains étrangers peinent à adopter; les japonais eux, ne s'en privent pas ! Il m'est personnellement arrivé de nombreuses fois de laisser mes affaires seules, sur la table d'un Starbucks bondé pour réserver ma place avant d'aller faire ma commande, et je suis loin d'être la seule. 

Sophie D. : "Il est parfaitement normal de pouvoir laisser son sac à la table d'un restaurant/bar alors qu'on se rend aux WC, et ce même si nous sommes seul(e)s !"

Quant à la quasi-inexistance des agressions, c'est surtout aux femmes que cette qualité profitera. Quel bonheur de pouvoir se balader à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit sans s'inquiéter de ce qui pourrait nous arriver. Un vrai luxe. 

Chloé V. : "Le plaisir de se promener sans crainte et avec tout habillement à toute heure. Pour une femme c'est précieux."

fille

Cette sécurité, presque inimaginable, voir totalement utopique en France (ou ailleurs en occident) est néanmoins bien réelle sur le sol nippon. Un pays pourtant 2 fois plus peuplé que la France alors qu'il est plus petit. Selon les chiffres de l'OCDE, en 2013 seulement 1,4% de la population a subi un vol ou une agression, l'un des taux les plus bas du monde ! 

Patrick A. : "Je vis à Nagasaki, une "petite" ville de 430000 habitants, et je n'ai eu vent que d'un seul meurtre en 12 ans. Un Yakuza a tué le maire de la ville -par arme à feu, il y a une dizaine d'année. (...) Le Japon est donc un pays relativement sûr, puisque très peu d'armes et très peu de produits stupéfiants y circulent. En général, les Japonais ne sont pas non plus véhéments et cherchent rarement à s'attirer des ennuis. Pour information, on a dénombré moins de 1000 cas d'homicides dans l'archipel en 2015, bien loin des records brésilien, indien ou mexicain."

Cela s'explique en grande partie par la culture japonaise. Les japonais sont élevés dans le respect des biens publics, dans l'ordre et la discipline. Contrairement aux société occidentales très individualistes, le Japon pense d'abord au bien de la communauté, et cela passe par sa sécurité et le respect des règles. 

Claire P. : "Ce qui est bien c'est qu'on est pas en sécurité au Japon parce que la police est partout mais parce que les japonais sont culturellement bienveillant envers autrui."

 Bien sûr, il ne faut pas en devenir naïf et faire confiance à n'importe qui, mais vous serez néanmoins beaucoup plus tranquille au Japon qu'en France à niveau là ! 

Les transports 

Un autre bel avantage du Japon ce sont les transports en commun. Ils restent globalement assez cher, que ce soit pour le métro ou les Shinkansen (les TGV japonais) mais les contreparties à ces prix élevés sont nombreuses. Le réseau ferré japonais est exceptionnellement vaste. On peut aller presque partout en train. Seuls les coins plus reculés de campagne en sont privés. Posséder une voiture lorsqu'on vit en ville (même une petite ville) n'est pas vraiment nécessaire. 

Patrick A. :" Le Japon étant un pays de services, les transports en commun font partie d'un secteur dans lequel les Japonais excellent. Peu d'endroits --même des plus reculés - ne sont desservis par aucun train, bus, minibus, ou taxi."

Les bus de nuit sont aussi un moyen de transport très répandu et utilisé au Japon. Pour les grands voyageurs qui n'ont pas les moyens de se payer le Shinkansen, il permet de se déplacer d'un point à l'autre du Japon pour un prix abordable (et vous économisez une nuit d'hotel en plus !). Si en France le phénomène des bus longue distance est très récent, il reste encore très en retard par rapport au système nippon.  

bus de nuit
L'intérieur d'un bus de nuit japonais. 

Mais l'atout principal du transport en commun japonais aux yeux des étrangers est sa ponctualité et sa propreté. Difficile à croire pour un français, mais les trains japonais ne sont jamais en retard, du moins cela est très rare. Pour preuve, au Japon, la compagnie ferroviaire s'excusera d'un retard de son train à partir du moment où il dépasse la minute. Chose impensable en France puisque la SNCF se vante que 90% de ses trains sont à l'heure, mais à 5 minutes près. La qualité de service est une grande priorité au Japon, se vanter d'avoir 5 minutes de retard en moyenne est inconcevable pour les compagnies japonaises. 

Patrick G. : "C'est simple, en 3 ans de vie au Japon, mon plus grand retard était d'une heure environ (à cause du mauvais temps) et c'était exceptionnel. En 8 mois à Tokyo, j'ai dû cumuler pas plus de 30 minutes de retard au total (en prenant le métro/train) tous les jours."

De plus, il est assez rare qu'un train soit retardé ou annulé à cause de la météo, là où le réseau français est paralysé dès 2 centimètres de neige, les trains japonais circuleront, sauf si cela devient clairement dangereux. Il faut dire qu'avec un climat aussi difficile, les japonais n'ont eu d'autres choix que d'adapter leur réseau à des conditions extrêmes

train

Quant aux grèves, on en parlera pas, il y en a pas sur le sol nippon.  

La propreté quant à elle, est le résultat d'une maintenance efficace mais aussi du respect de la population japonaise pour les lieux publics. Ainsi, lorsque vous prenez le métro à Tôkyô par exemple, vous verrez très peu de détritus sur les quais et encore moins dans les wagons. Il en va de même pour les trains et Shinkansen dont la propreté et le confort ne sont même pas comparable à ce que nous offrent les TGV, TER ou encore RER.  

métro

Un métro japonais, vous voyez un déchet quelque part ? 

La propreté

La propreté au Japon ne se limite pas aux transports en commun, mais à tous les espaces publics. A commencer par les rues, quasi-immaculée, pas un papier, pas un mégot ne vient gâcher le paysage urbain. Les rues sont donc très propres et pourtant, il y a n'a pas de poubelles ! C'est d'ailleurs assez déconcertant au début, vous avez beau en chercher, vous finissez par vous résigner à mettre votre déchet dans votre sac ou votre poche. Le fait est que les japonais on souvent sur eux un sac en plastique qui leur sert de poubelle et qu'ils vident à la fin de leur journée. 

Chloé V. : "Les communautés veillent à la propreté des sites, chaque citoyen s'implique pour un très bon résultat."

Les magasins, les restaurants, les gares et tous les espaces publics sont extrêmement propres, mais selon moi, la cerise sur le gâteau de cette propreté, ce sont les toilettes publiques. En France, lorsque l'on sort de chez soi, on ne se rend aux toilettes que si on a plus vraiment le choix, et cela relève parfois du défi.

japon

Au Japon il y a des toilettes partout et surtout, elles sont toujours propres (et gratuites), que ce soit dans les magasins, les restaurants, les gares et même dans la rue ! Quel plaisir de pouvoir soulager sa vessie quand on le désire sans avoir de (très) mauvaises surprises. Lorsque l'on revient d'un long séjour au Japon, c'est quelque chose que l'on regrette beaucoup. 

Cette propreté s'explique à nouveau par la culture japonaise qui exige ordre et discipline

Patrick G. : "Bien qu'il n'y ait que peu de poubelles, les trottoirs sont très propres. Les japonais sont éduqués très tôt à ramener leurs déchets chez eux."

jan Toujours dans cet optique de prendre soin du groupe avant soi-même, les japonais apprennent très jeunes à prendre soin des lieux de vie communs, ce sont les élèves qui font le ménage dans les école. Cette propreté se voit, et c'est aussi ce qui fait que l'on peut se sentir bien au Japon.  

La politesse

Elisabeth V. : "Rien de plus agréable que la politesse japonaise lorsque l'on vient visiter. On vous accueille toujours avec le sourire, on vous aide quand vous êtes perdu, dans les magasins le client est roi..."

Vous avez très peu de chance de voir deux personnes se disputer ou se montrer hostile l'un envers l'autre au Japon. Les gens sont très polis entre eux, c'est l'un des fondements de cette société. Si vous voulez mettre un japonais en colère dans la rue, il va falloir vous armer de patience. 

Chloé V. : "Les relations humaines ne viennent pas interférer dans la routine."

Par exemple, lorsque vous demandez votre chemin à quelqu'un, il y a peu de chance que l'on vous ignore. Il est très impoli de dire "non" de but en blanc au Japon (notez-le si vous vous y rendez) et certaines personnes iront même jusqu'à vous accompagner au lieu que vous recherchez.

Avant d'aller au Japon j'étais très sceptique à ce sujet, je me disais qu'on ne pouvait pas être serviable à ce point. Jusqu'à ce que je l'expérimente moi-même, plusieurs fois, je me souviens même avoir été accompagnée jusqu'à ma destination par une personne qui distribuait des tracts Cette personne a donc quitté son poste pour pouvoir me rendre service

En plus de ne pouvoir refuser de rendre service, les japonais seront souvent très gênés s'ils se trouvent incapables de vous aider, ils remueront ciel et terre pour vous satisfaire, s'ils ne connaissent pas votre destination ils demanderont à leur tour à une autre personne jusqu'à ce qu'on trouve solution à votre problème.

Patrick G. : "La politesse au Japon est particulièrement remarquable dans les magasins : les employé.e.s sont souriant.e.s et à votre service. De même, lorsque vous êtes perdu dans une rue, les Japonais vont souvent tout faire pour vous aider."

Effectivement, lorsque vous vous rendez dans un magasin, vous serez à coup sur accueilli avec un "Irrashaimase" (Cyprien le fait très bien) qui signifie "bienvenue" et souvent un large sourire en prime. Les vendeurs, sans être invasifs, seront toujours à votre écoute et se plieront en quatre pour vous satisfaire, il en va de même dans les restaurants, bar, cafés... "Le client est roi" n'est pas une expression que l'on prend à la légère au pays du soleil levant. Tout est fait pour que le client soit satisfait. 
Si vous n'avez que des bases de langue japonaise vous serez peu déstabilisés dans les magasins, lors d'une transaction, les vendeurs ont des formules toutes faites (oui, un peu comme des robots...), les "bonjour", "cela fera xx yen", "voici votre monnaie" "merci et aurevoir" ne varient jamais ! 

Au Japon, les citoyens se comportent de façon très civilisée entre eux, polis, aimables, serviables et au petit soin. Bien sûr, point de généralisation, il existe des japonais très peu aimables (comme il existe des français aimables, si, je vous jure !).

Patrick A. : "Mais ce que bon nombre d'étrangers voient comme de la politesse est en fait du respect, le respect de l'autre, de l'ordre social -très présent au Japon, de la hierarchie familiale...
Au sein d'un même groupe (entreprise, école, club de sport, groupe d'amis...), on est respectueux envers les gens qui sont plus haut placés que nous, courtois avec ceux du même rang, peut-être moins avec les sous-fifres malheureusement, mais toujours polis.
La cohésion et la bonne entente du goupe prévalent sur la satisfaction personnelle et cette politesse parfois excessive en est le ciment."

japonais

Mais à la longue, cet avantage peut devenir très pesant pour un occidental. Ce point sera d'ailleurs détaillé dans la partie consacrée aux désavantages. La politesse japonaise est une façade et reste très superficielle. Les étrangers qui y vivent sur le long terme finissent toujours par en ressentir les effets secondaires. C'est d'ailleurs une chose qui se ressent dans les témoignages que j'ai pu recueillir : 

Zachary C. : Étonnamment, je ne pense pas que la politesse japonaise soit réellement un avantage. Elle s'approche plus de l'obséquiosité, et ne part jamais (enfin, rarement) d'un élan profond de gentillesse et de bienveillance à l'égard de la personne que l'on a en face de soi.

Charline G. : Ça fait plaisir au début: bonjour, merci, au revoir, comment ça va... Comme partout les gens sont aimables, serviables, gentils. Cependant si tu cherches de vrais ami(e)s, tu te rend compte que c'est très superficiel.

Je tenais tout de même à inclure cette politesse dans les avantages de la vie japonaise car elle contribue à rendre ce pays plus "facile à vivre", surtout dans les divers magasins, restaurants ou institutions dans lesquels nous nous rendons.   

La consommation facile

La facilité d'accès et l'abondance des magasins est aussi un point attractif du Japon. Si l'ouverture des magasins le dimanche fait débat en France, au Japon cela est tout à fait normal, voir, indispensable. Non seulement les magasins sont ouverts le dimanche mais ils sont aussi ouverts tard dans la soirée. La société japonaise est très consommatrice et ne s'en cache pas, les japonais ont de l'argent et ils aiment le dépenser pour se faire plaisir (avoir de l'argent n'est absolument pas tabou). De ce fait, on trouve des magasins et des centres commerciaux partout. Il y en a pour tous les goûts mais aussi tous les budgets. Si de manière général, la vie japonaise est chère, on trouve énormément de magasins d'occasion, que ce soit de vêtements (et pas de vieilles guenilles dont personne ne veut) ou de produits culturels. On évoquera aussi les 100 yens shop (tout à 1€, environ) qui proposent toutes sortes de produits et d'objets pour la maison ! 

il me parait aussi important de vous parler des konbini, des petits magasins de proximité que l'on trouve partout au Japon et qui sont ouverts 24h/24, 7j/7. On y trouve des produits de consommation courante, de la nourriture principalement, des produits ménagers, de la papeterie etc... Quand on revient en France, c'est une des choses qui nous manquent le plus. Ils ont d'ailleurs été cités par presque toutes les personnes que j'ai pu interroger. Que l'on soit dimanche, lundi ou jeudi, qu'il soit 11h, 20h ou même 4h du matin, si vous avez besoin de quelque chose ou si vous avez un petit creux, vous trouverez toujours un endroit ou satisfaire vos besoins et alléger votre porte-monnaie. 

konbini

Les konbini ne sont pas les seuls à être ouverts en permanence, c'est aussi le cas de quelques chaînes de restauration, envie d'un Gyudon à 3h du matin après une soirée ? Pas de problème, et ce, même si vous n'êtes pas au centre d'une grande ville. 

En parlant de nourriture, cela peut aussi être un avantage. Bien entendu, aimer la cuisine japonaise ou non, cela dépend des goûts de chacun mais en règle générale, les personnes qui y vivent l'apprécie beaucoup. Si le saucisson, le fromage et le pain vous manqueront sans doute, ils seront compensés par les plats de Udon, Tempura, Yakiniku, Ramen ou encore Gyudon (au fromage, mes préférés).

gif

Car oui, la cuisine japonaise est loin de se limiter à ce que nous trouvons dans nos restaurants japonais classique, sushi maki et brochettes sont loin d'être les seuls plats que l'on trouve là-bas. A vrai dire, je mangeais à peine plus de poisson au Japon qu'en France ! Alors si vous preniez votre haine du poisson cru comme excuse pour ne pas aller au Japon, il faudra trouver autre chose !

Même si faire ses courses peut revenir un peu cher (les fruits et légumes le sont en tout les cas), aller au restaurant en revanche sera beaucoup moins coûteux, il est possible pour 5€ de trouver des plats consistants, de qualité et de varier les plaisirs. 

Charline G. : "on peut manger au resto pour 3 à 5 euros voir 10€ maximum à Tokyo! Rentrer en France et ne plus pouvoir se payer un resto, ça met le moral dans les chaussettes."

De plus, les plats sont souvent reproduit en devanture de restaurants et également visible dans les menus, une aubaine pour ceux qui ne lisent pas le japonais ! 

japon

Claire P. : "En tant qu'anticapitaliste de service je suis pas franchement une grand défenseur de ce système même si c'est clair que c'est pratique."

Finalement, que l'on soit pour ou contre cette consommation de masse, on est forcé d'admettre qu'elle est très pratique ! 

En conclusion  

De part la qualité de ses services, le Japon est un pays pratique et facile à vivre au quotidien, transports efficaces et à l'heure, magasins ouverts tous les jours (et parfois h24), vendeurs polis et respectueux, rues propres et sécurisées, sa culture très riche et sa bonne nourriture en font pays très attractif où il fait bon vivre et dans lequel on s'ennuie rarement. Mais le pays du soleil levant n'est pas que bonheur et confort, il a, comme tous les pays, son lot de défauts, dont certains peuvent être très pesants pour un étranger. 

qûivuya

 Comme je l'ai dit en introduction de l'article et j'insiste sur ce point : les avantages de la vie quotidienne au Japon ne se limitent pas qu'aux points exposés dans cet article, il s'agit d'un tout, assez indéfinissable et surtout très personnel. Les thèmes exposés ici sont les plus fréquemment évoqués par les français qui vivent ou ont vécu au Japon pour un temps plus ou moins long, mais bien entendu il en va de l'expérience de chacun. 

Si vous-même avez vécu au Japon, n'hésitez pas à faire part de vos expériences (positives pour cet article) dans les commentaires ! 

La prochaine partie de ce dossier sera donc consacrée aux inconvénients que peut rencontrer un français lorsqu'il part vivre au Japon.  

La Foodji Box : un bout du Japon chez soi

Désolé pour la petite autopromo mais qui dit Japon, dit aussi Foodji Box. Pour les fans du Japon, ceux qui ne connaissent pas encore ou ceux qui veulent goûter à nouveau à des saveurs du Japon, la Foodji Box est là ! Entre 10 et 12 produits salés et sucrés uniquement disponibles au Japon (tels que des Pocky, Kit Kat aux saveurs uniques, gashapon etc...) vous sont envoyés chez moi directement chez vous :)

Plus d'informations ici : http://box.hitek.fr/foodji

Une erreur ?

Mots-Clés : Japonvie quotidienneexpatriés

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (62)

Par , il y a 3 ans :

Très intéressant ce dossier, vivement la 2e partie

Répondre à ce commentaire

Par zanshi, il y a 3 ans :

L'exemple le plus contrasté que j'ai par rapport à la France s'est passé dans un bureau de poste. Je cherchais à acheter des timbres pour mon oncle collectionneur. Le vendeur a passé 45 minutes à me présenter chaque collection de 10 timbres qu'il avait en magasin alors que la file clients derrière moi s'allongeait. Personne ne s'est plaint et le vendeur était très content de voir mon intérêt pour ses produits. Trouvez-ça en France...

Répondre à ce commentaire

Par LaPetiteLune, il y a 3 ans (en réponse à zanshi):

A la réunion au bout de 5 secondes alors que j'ai pas commencer on râle déjà

Répondre à ce commentaire

Par Tamair, il y a 3 ans (en réponse à zanshi):

En meme temps si t'as que ca a foutre tant mieux pour toi mais tu apprendras qu'on est 7 milliards sur Terre et que y'a peut etre des gens qui autre chose a branler que te regarder choisir tes timbres 10 minutes.

Répondre à ce commentaire

Par -.-, il y a 3 ans (en réponse à zanshi):

En même temps si tu mesure 1m75(moyen de taille en Europe) ou plus bah tu mets une ou deux têtes au pauvre petit japonais je comprends qu’il n’est pas envie de se plaindre... Et à cause des 45 mn que tu as passés a trouvé ton petit timbre.
-L’étudiant derrière toi n'a pas pu remettre son dossier d'inscription dans une grande école (du coup il fera une école moyen et aura un boulot moisi)

-La femme encore derrière qui devais envoyer un lettre pleine d'amour a son fiancé ne pourra pas l'envoyer le jour même et l’enverra le lendemain... Mais elle arrivera trop tard car il aura un accident le matin et ne pourra donc jamais la lire !

-Le vieux Monsieur (un homme très bon) ne pourra pas envoyer de l'argent a sa fille et ces 2 enfants a temps du coup ils vont se retrouver expulser de leur maison et celle-ci sera saisie par la justice

-Le jeune Yakuza qui vient de tomber amoureux et qui veut sortir de ce monde de mafieux ne pourra pas prévenir ces parent à temps de fuir le pays pour éviter les représailles.

La prochaine fois .... TU NE PRENDRAS PAS 45MN À CHOISIR UN PUTAIN DE TIMBRE SI Y A 30 PERSONNES DERRIÈRE TOI !

Répondre à ce commentaire

Par Gwayana, il y a 3 ans (en réponse à -.-):

upvote légitime rien que pour l'effort.

Répondre à ce commentaire

Par Flaky, il y a 3 ans (en réponse à -.-):

Mmmh c'est pas La Poste non-plus au Japon hein....leurs services postaux sont bien plus rapides et efficaces que les notre, sans compter qu'ils pourront largement poster leur courrier ça n'empêche pas

Répondre à ce commentaire

Par Dje182, il y a 3 ans (en réponse à -.-):

Mais heureusement,

- l'homme qui voulait mettre un contrat sur la tête de sa femme a eu le temps de réfléchir et a préféré aller acheter des billets d'avion pour les vacances

- cette femme dans la file n'est pas sortie en même temps que l'homme qui l'a violée deux mois plus tôt et déclencher de nouveaux un traumatismes

- les lettres de licenciement seront envoyées une journée plus tard, ce qui permettra à la mutuelle de ce père de famille dont la fille est hospitalisée d'avoir les soins remboursées dans les temps

- et ce petit garçon qui allait s'étouffer avec son chewing-gum ne le sera pas car il s'est endormi à cause d'une personne qui a mis 45 minutes à choisir son timbre !

Répondre à ce commentaire

Par Mogo , il y a 3 ans (en réponse à -.-):

Mais merde c'est quoi ces commentaires haineux? On demande vos avis sur la vie au Japon, et non de critiquer l'expérience des autres... ce genre de comportement est incroyable, sortez de chez vous au lieu d'exprimer votre colère si puérile soit elle... Merci, au revoir.

Répondre à ce commentaire

Par Commandant Ramius, il y a 3 ans :

Formidable dossier !

Répondre à ce commentaire

Par Mcafee, il y a 3 ans :

Jregar one piece jve vivr lava

Répondre à ce commentaire

Par Newt, il y a 3 ans :

Article très sympa ;D , j'attend avec impatience la suite ^^

Répondre à ce commentaire

Par Selsebeth, il y a 3 ans :

Je reviens justement d'un séjour de 2 semaines au Japon où j'ai pu constater pas mal de ces points, mais ce qui va me manquer surtout, c'est les onsen et les bornes d'arcade ! ^^

Répondre à ce commentaire

Par LaPetiteLune, il y a 3 ans :

Si vous voulez voir des vidéos du Japon, Chine et de la Corée regarder les vidéos de Laurent Caccia je les trouve bien sur Youtube

Répondre à ce commentaire

Par Saturnain, il y a 3 ans (en réponse à LaPetiteLune):

Il a de très bonne vidéo je confirme :)

Répondre à ce commentaire

Par Solaro1, il y a 3 ans (en réponse à LaPetiteLune):

Celles de "Ichiban Japan" et de Japon, qui est-tu" sont pas mal non plus!^^ x)

Répondre à ce commentaire

Par Un Cul qui pète..., il y a 3 ans :

Cimer très sympas comme article.
Çà m'a convaincu une bonne fois pour toute qu'ils faut que j'y aille

Répondre à ce commentaire

Par Niya, il y a 3 ans (en réponse à Un Cul qui pète...):

Go Go Go ! :)

Répondre à ce commentaire

Par Over, il y a 3 ans :

Ah il y a une 2 ème partie... j'étais en train de chercher les inconvénients dans ce que je venais de lire, haha.
Merci super initiative ce dossier !

Répondre à ce commentaire

Par Malyk, il y a 3 ans :

Article intéressant. Une partie sur les prix du voyage et des moyens de logements selon la durée de séjour serait bienvenue aussi je pense.

Répondre à ce commentaire

Par Dragoteryx, il y a 3 ans (en réponse à Malyk):

Ça sera surement dans la 2e partie x)

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Malyk):

Le but de l'article n'est pas de vous renseigner sur les moyens de logement et le coût du voyage, des tas de sites spécialisés proposent déjà ce genre de service ! :D

Répondre à ce commentaire

Par Kikamaruu, il y a 3 ans :

Si y avait pas autant d'arbres on aurait moins de problèmes.

Répondre à ce commentaire

Par Marvenil, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Merci beaucoup pour cet article ! il tombe pile poil car dans 2 mois j'y vais :P

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 3 ans :

Merci beaucoup pour l'article! c'est super interessant :D!

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 3 ans :

> Par exemple, lorsque vous demandez votre chemin à quelqu'un, il y a peu de chance que l'on vous ignore.

Je vais être plutôt en désaccord. Il y a un aspect qui entre en jeu: Ils ne nous connaissent pas ou ne savent pas parler correctement l'anglais donc - plutôt que d'avoir une gêne ou une certaine honte - ils vont essayer de vous éviter. Je l'ai souvent vécu sur place. Que ce soit moi ou d'autres "étrangers".

Cependant, je confirme le reste des propos: quand vous en trouvez un qui souhaite vous aider, il pourra quitter son poste pour vous accompagner.

> il me parait aussi important de vous parler des konbini, des petits magasins de proximité que l'on trouve partout au Japon et qui sont ouverts 24h/24, 7j/7. On y trouve des produits de consommation courante, de la nourriture principalement, des produits ménagers, de la papeterie etc... Quand on revient en France, c'est une des choses qui nous manquent le plus.

+10000
Quand tu as faim ou besoin d'un truc 4h du matin, tu es content de trouver un Konbini ou un 7/Eleven ouvert à tout heure.

Pour le reste de l'article, ayant été longtemps là-bas, je confirme le reste des propos. Vivement la deuxième partie qu'on se marre :)

Répondre à ce commentaire

Par Yon!, il y a 3 ans (en réponse à Jack):

C'est donc un mythe les japonais qui parlent anglais ? ^^ je pensais que les asiatiques étaient assez doués en langues (et particulièrement en anglais) contrairement à nous autres !

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 3 ans (en réponse à Yon!):

C'est assez aléatoire. Certains doivent avoir des notions d'anglais mais ne veulent pas "s'afficher", ils vont do,c te faire des gestes pour exprimer une incompréhension. Par contre, j'ai pu rencontrer quelques personnes parlant un français impeccable l'ayant simplement appris à l'école classique (et non à l'école française au Japon)

Répondre à ce commentaire

Par pupaf, il y a 3 ans (en réponse à Yon!):

Dans les anime tu vois un niveau d'anglais généralement bancal et maladroit , avec des erreurs et approximations aussi grosse qu'en France par exemple en la matière . Bien sur les anime ne sont représentatif de rien , mais cela renseigne un peu sur le niveau d'anglais des acteurs , et leur manie .

Bien d'ailleurs pour cela qu'on a l'"Engrish" expression rigolote pour decrire la chose , du meme genre que le "franglais"

Répondre à ce commentaire

Par RedDog, il y a 3 ans via l'application Hitek :

J'y suis resté 2 semaines il y a quelques années mais j'ai très très envie d'y retourner ! Expérience inoubliable

Répondre à ce commentaire

Par tamair, il y a 3 ans :

"Pour information, on a dénombré moins de 1000 cas d'homicides dans l'archipel en 2015"

Il y en a eu 677 en France en 2015....

Répondre à ce commentaire

Par Hashimoto, il y a 3 ans (en réponse à tamair):

Il y a combien d'habitants ?

Répondre à ce commentaire

Par Drimalion, il y a 3 ans (en réponse à Hashimoto):

2x plus d'habitants au Japon

Répondre à ce commentaire

Par Hashimoto, il y a 3 ans :

Bonjour à tous, je vis au Japon depuis 1 an et je risque d'y rester encore un petit moment et je tiens à féliciter l'auteur de cet article qui décrit correctement et parfaitement la vie quotidienne au Japon en apportant les nuances nécessaires afin de ne pas céder aux stéréotypes.

Mon expérience est vraiment similaire à celle décrite dans l'article.

Il faut également savoir que vivre au Japon malgré cette image de "pays très confortable" est quelque chose de relativement (ça dépend de chacun) difficile à cause de la barrière de la langue mais également du coût de la vie. Avoir un bon rythme de vie au Japon ça coute cher et il faut avoir les reins solides. On peut toujours vivre avec la portion de riz par jour et rien faire mais personnellement j'appelle pas cela "vivre" et encore moins profiter du pays.

Je voudrais parler de quelque chose qui n'est pas abordé dans l'article (peut être dans la partie 2?): le racisme.
Les japonais sont un peuple qui croient en la race pure japonaise (ma copine me dit toujours qu'elle l'est à 99.99999%) et qui on vraiment une vision différente du mot race comparé à celle que l'on a en France et en Europe.
De ce fait voir un européen avec une japonaise dans la rue peut attiser quelques regards peu sympathiques (surtout chez les personnages plus âgées) ou interrogatifs (chez les plus jeunes).
D'ailleurs un enfant issue du métissage ne sera pas appelé métisse ici (qui signifie mixe) mais "half" (hafu en prononciation japonaise). Ils séparent clairement la nationalité japonaise de la nationalité d'origine d'un des parents de l'enfant. Donc un enfant né d'un père japonais et d'une mère française sera considéré à vie comme une moitié de japonais. Et à part entière (ce qui peut poser quelques soucis de moqueries a l'école par exemple).
Historiquement et culturellement cette société a été longtemps fermé donc ce point ci est compréhensible.
Les "hafu" sont tout de même de plus en plus acceptés par la société japonaise (de nombreuses vedettes sont half aujourd'hui à la TV par exemple ou chanteurs/acteurs) mais ce terme la n'est pas près de disparaître.

En définitive pour quelqu'un qui compte s'installer durablement au Japon (comme moi) il faut accepter de faire des concessions dans le présent et pour le futur (de mes enfants par exemple) en sachant que je ne serais jamais japonais et que eu eux le seront à moitié.
Tout le contraire de la politique européenne qui tient fièrement a (essayer) d'intégrer les gens.

Répondre à ce commentaire

Par Hashimoto, il y a 3 ans (en réponse à Hashimoto):

Personnes âgées *

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Hashimoto):

Les "inconvénients" seront abordés dans la deuxième partie ;)

Répondre à ce commentaire

Par Hashimoto, il y a 3 ans (en réponse à Hitek):

Pas de soucis ! Merci !

Répondre à ce commentaire

Par Angerfist, il y a 3 ans (en réponse à Hashimoto):

C'est un peu pareil en Chine à ce niveau là ^^
Je ne sais pas si ils parlent de moitié pour les métisses.
Mais ma copine me dit clairement qu'en Chine les noirs, les arabes etc sont très mal vus, sauf les blancs qu'ils adorent.

Après je ne sais pas comment sont vus les métisses en Chine, elle ne m'en a pas vraiment parlé.

Répondre à ce commentaire

Par Hashimoto, il y a 3 ans (en réponse à Angerfist):

La particularité du Japon c'est qu'il y a pas de demi mesure: t'es japonais ou etranger point. Que tu sois blanc, noir ou jaune, ce qui comptera c'est ce que tu sais faire et ce que tu apporteras au pays so tu t'y installes.

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 3 ans (en réponse à Hashimoto):

> De ce fait voir un européen avec une japonaise dans la rue peut attiser quelques regards peu sympathiques

Info ou intox: on m'a dit que c'était à cause d'un historique entre les japonais et les américains venant souvent sur l'archipel avec une image déformée de la population (et surtout des abus). Plusieurs japonais m'ont raconté cela, je ne saurais dire si c'est exact. Par défaut, quand un gaijin fréquente une japonaise, ils n'aiment pas trop (par contre, dites que vous êtes français et vous serez mieux reçu)

Répondre à ce commentaire

Par Hashimoto, il y a 3 ans (en réponse à Jack):

Il y a certains clichés qui persistent sur les américains "chaud lapin" et "violeurs" à cause de certains faits qui se sont passés à Okinawa (où la base militaire US est installée au Japon).

Donc du coup si t'es blanc et que tu vas te promener dans le Yasukuni shrine, tu risques d'avoir quelques regards pas tres amicaux de la part de certains vétérans sur place; qui eux chantent et dressent quelques fois le drapeau de l'empire japonais.

Mais ça reste une minorité extrême dans ce cas là.

Répondre à ce commentaire

Par Panda, il y a 3 ans (en réponse à Hashimoto):

En temps que "hafu" je suis plus que d'accord avec ce que tu dis. Là-bas on te fait constamment remarquer que tu es différent car pas "entièrement" japonais (en bien ou mal d'ailleurs, ça va de l'admiration au harcèlement).
Du coup certains se disent "double" pour supprimer cette connotation ^^

Répondre à ce commentaire

Par Seb, il y a 3 ans :

Tout ce que tu dis sur le Japon est également valable pour la Corée. Je vis depuis quelques mois à Séoul et je me retrouve dans la quasi-totalité des points que tu cites (vive la bonne bouffe pas chère à n'importe quelle heure !!! haha)
Et comme Hashimoto le dit aussi, les Coréens sont également adeptes du sang pure, alors quand tu vois un couple mixte dans la rue, il est fort probable qu'ils s'attirent le regard mauvais des ajummas (les grand-mères en terme assez péjoratif). Dans les familles, si c'est la fille qui est au bras d'un occidental ça passe toujours, car occidental = riche dans l'esprit des parents coréens haha les fils au bras d'une occidentale passe à peu près, sauf si c'est le fils ainé, dans le cas ou la famille est plutôt conservatrice, tu es à peu près sure qu'ils vont réussir à faire sauter le couple, les coréens se rapportant souvent aux paroles de leurs parents. Attention quand même je ne généralise pas ici, puisque le pays s'ouvre de plus en plus vers l'extérieur, surtout depuis la génération 90-95.

Voila voila, le parallèle est fini, je suis impatient que tu crées ton articles sur les inconvénients pour que je puisse encore comparer par rapport à la vie séoulite ^^

Répondre à ce commentaire

Par Lokter, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Non mais la pub pour Conprien ( Cyprien pour ceux qu'aurait pas compris ) elle sort d'où ? Cyprien sait dire Irrashaimase et vous êtes content ? J'étudie et parle le japonais et pourtant on ne me lance pas des fleurs. Le placement de produit pour un couillon qui fait genre d'aimer le Japon, me met hors de moi.

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Lokter):

Je sais moi aussi parler japonais et dire Irrashaimase, y ayant vécu un an,le contraire serait dommage ;)
Sauf que...Contrairement à Cyprien, toi et moi on est pas connu, donc tout le monde s'en fiche un peu qu'on sache le dire, malheureusement haha ! :)
et j'ai personnellement trouvé sa vidéo très drôle et assez juste, mais bon, les goûts et les couleurs hein !
Et merci beaucoup pour le reste :D !!

Répondre à ce commentaire

Par RedSPINE, il y a 3 ans (en réponse à Lokter):

La haine d'un homme qui cherche la reconnaissance XD Quel intérêt de dépenser ton énergie à cracher sur des gens ? Si tu veux de la reconnaissance, dépense là plutôt à faire des grandes choses.

Répondre à ce commentaire

Par Lokter, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Bon sinon l'article était sympas ^^

Répondre à ce commentaire

Par Shaco le Clone Troll, il y a 3 ans via l'application Hitek :

doozo arigato gozimasu

Répondre à ce commentaire

Par Hellswing, il y a 3 ans :

La cuisine japonaise souffre malheureusement de stéréotypes.
Quand on dit "j'aimerais aller vivre au Japon" ou "j'aime manger japonais", on me répond, en général "oh non! Moi j'aime pas le poisson cru" XD

Répondre à ce commentaire

Par Murthan, il y a 3 ans (en réponse à Hellswing):

Et pourtant quand tu veux finalement en manger la bas tu galères à trouver :p

Répondre à ce commentaire

Par Pain_Beurre, il y a 3 ans :

Ce pays a l'air super sympa, mais je ne m'y plairait surement pas a long terme. Par exemple en Allemagne ou en Suisse je m'était senti assez mal a l'aise devant ce polissage général, tout y était niquel, tout le monde avais une conduite irréprochable. ça peut paraitre étrange mais j'avais trouvé ça assez oppressant. ça serais peut être le cas au japon. Néanmoins l'article est très intéressant et j'ai plus que jamais envie de visiter ce pays !

Répondre à ce commentaire

Par Lorrain, il y a 3 ans :

Gros avantage au Japon: Ils adorent la France, et les Japonaises trouvent les Français sexy

Répondre à ce commentaire

Par Jerem28, il y a 3 ans :

J'ose pas imaginer à quel point ils doivent être choqués quand des Japonnais viennent pour la première fois en France...

Répondre à ce commentaire

Par Anonyme , il y a 3 ans :

"Quant aux grèves, on en parlera pas, il y en a pas sur le sol nippon. " Se plaindre des grèves des transports français alors que globalement leurs combats servent à tous? Ok sa fait chier d'être en retard ou de pas pouvoir aller au taff, mais si y'avais pas toutes ses grèves y'aurait sans doutes la moitiés des lignes en moins faut pas l'oublier.

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 3 ans (en réponse à Anonyme ):

J'espère que tu blagues en disant ça !!! Tu n'as encore rien compris à ces greves...

Exemple 1 : la SNCM : ils ont fait greve sur greve sur greve... ont enfoncé la boîte et elle est en redressement... (ben oui quand tu pars en vacances tu ne veux pas te faire niquer un ou 2 jours de vacances, du coup tout le monde est passé chez le concurrent) pendant ce temps Corsica Ferries boîtes privée se frotte les mains !

Exemple 2 : le port de Marseille... les mecs ont fait greves pendant des semaines (à plusieurs reprises)... du coup i s'est passé quoi ? Tous les containers ont été envoyés vers d'autres ports et ça a encore plus enfoncé le port dans la merde.

A un moment donné, la concurrence arrive et ne rigole pas, la SNCF fait greve car elle va perdre certains privileges, mais la concurrence va arriver et tu seras le premier à prendre le train le moins cher... et du coup tu iras chez le concurrent et à cause de tous leurs avantages, la boîte perdra plein d'argent et l'Etat sera obligé de remettre des sous (qui viendront de nos impots ou d'une nouvelle taxe qui arrivera et te fistera).

Bref, la greve c'est bien, mais face à la concurrence de l'Asie, des autres pays d'Europe, du Brexit (où USA et Asie se frottent les mains), ben tout pars en couille. Tu m'étonnes que le Royaume Uni veut pas être dans l'UE avec des bras cassés comme nous où notre Etat s’appauvrit de jour en jour et on se bat pour des privileges qui ne devraient pas avoir lieu ! (oui la prime charbon existe encore à la SNCF, tout comme la prime de penibilité et pourtant moi je bosse sur une chaise IKEA à 30 balles et eux ont des sieges à 800 balles pieces).

Répondre à ce commentaire

Par Anonyme , il y a 3 ans (en réponse à Paulito):

Ouais trop bien

Répondre à ce commentaire

Par Murthan, il y a 3 ans :

J'y étais au Japon le mois dernier, et il y a une chose à savoir c'est que la politesse japonaise est souvent hypocrite (une japonaise nous l'a dit), ils se sentent obligé (pas tous bien sur) et des fois ça se ressent, mais ça reste un pays exceptionnel !!

Répondre à ce commentaire

Par Tytach, il y a 3 ans :

En ce qui concerne demander son chemin dans la rue... Tu auras beau poser la question dans un japonais parfait, certains te répondront tout de même par un magnifique "Sorry, aï dontu speaku engurishu" alors que d'autres passeront 5 min à réfléchir juste pour te répondre "Left" (ce qui ne t'aide pas du tout), et encore, ça c'est quand ils ne t'ignorent pas :D
Il vaut mieux avoir au moins des bases de japonais car l'anglais est loin d'être parlé par tous le monde, mais autrement il est vrai que le service japonais est excellent.
J'approuve les dires de cet article !

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Tytach):

Il arrive que des japonais refusent de répondre en se cachant derrière traditionnel "no english" , effectivement haha !
Mais quasiment toutes les fois où j'ai demandé mon chemin, les personnes m'accompagnaient jusqu'au lieu demandé ! Ou demandait à quelqu'un de libre de le faire ! :)

Répondre à ce commentaire

Par nRFramzz, il y a 3 ans :

Est-ce que les Foodji Box sont livrées au Québec ?

Répondre à ce commentaire

Par Isabelle, il y a 3 ans :

Merci pour cet article vraiment très intéressant !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 3 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 3 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois