Deus Ex: Mankind Divided

Deus Ex: Mankind Divided

Notre note : 9 La note des utilisateurs : 9

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Test de Deus Ex: Mankind Divided, la version augmentée de Human Revolution est-elle une réussite ?

De Clément Bartholomé - 25 août 2016 à 16:30 dans Jeux vidéo

Cinq ans après, jour pour jour ! Difficile de faire plus ponctuel que notre très cher Adam Jensen, de retour dans une toute nouvelle aventure. Non content d'avoir restauré l'aura d'une franchise laissée à l'abandon, Eidos Montréal s'est lancé le pari de combler les failles de Human Revolution, tout en capitalisant sur les aspects plébiscités…

Lire le test Deus Ex: Mankind Divided

Points positifs et négatifs Deus Ex: Mankind Divided

  • Un univers passionnant, cohérent et vivant qui fourmille de détails

  • Le level design, maîtrisé de bout en bout

  • Écriture au top

  • L'ambiance et l'atmosphère à tomber

  • Des quêtes annexes à foison

  • Les différentes approches et alternatives de gameplay

  • IA toujours à la ramasse

  • Vieillot techniquement parlant

  • Un léger manque de challenge (hors mode Breach)

8,5

/10

  • Graphismes : 8/10
  • Jouabilité : 9/10
  • Bande son : 8/10
  • Scénario : 9/10
Présentation Deus Ex: Mankind Divided

Quatre ans après la sortie de Deus Ex: Human Revolution, le studio Square Enix a dévoilé le nouvel opus Deus Ex intitulé Mankind Divided.

La relève est assurée

Après avoir teasé le fameux Project CKP sur le réseau social Twitter, le studio Square Enix a attendu le mercredi 8 avril 2015 pour dévoiler le nom du prochain Deus Ex ainsi qu'un tout premier trailer. Ici, les développeurs ont particulièrement travaillé sur les scènes d'action, les armes à feu ainsi que sur les combats. Les cartes seront également plus ouvertes que dans le précédent opus, Deus Ex: Human Revolution, et on retrouvera également de nombreuses autres améliorations. Notamment des missions secondaires plus poussées, un scénario sur le thème de la rédemption, des environnements plus variés, ainsi qu'une intelligence artificielle plus élaborée. Les ennemis masculins ou féminins seront capables de mieux se regrouper en cas d'intrusion suspecte.

Un univers cyberpunk

Développé par Eidos Montréal et édité par Square Enix, Deus Ex: Mankind Divided se déroulera peu après les évènements du troisième opus, Deus Ex: Human Revolution, à savoir en 2029. Nous incarnerons une nouvelle fois le héros Adam Jensen, un ancien age…

» lire la suite

Quatre ans après la sortie de Deus Ex: Human Revolution, le studio Square Enix a dévoilé le nouvel opus Deus Ex intitulé Mankind Divided.

La relève est assurée

Après avoir teasé le fameux Project CKP sur le réseau social Twitter, le studio Square Enix a attendu le mercredi 8 avril 2015 pour dévoiler le nom du prochain Deus Ex ainsi qu'un tout premier trailer. Ici, les développeurs ont particulièrement travaillé sur les scènes d'action, les armes à feu ainsi que sur les combats. Les cartes seront également plus ouvertes que dans le précédent opus, Deus Ex: Human Revolution, et on retrouvera également de nombreuses autres améliorations. Notamment des missions secondaires plus poussées, un scénario sur le thème de la rédemption, des environnements plus variés, ainsi qu'une intelligence artificielle plus élaborée. Les ennemis masculins ou féminins seront capables de mieux se regrouper en cas d'intrusion suspecte.

Un univers cyberpunk

Développé par Eidos Montréal et édité par Square Enix, Deus Ex: Mankind Divided se déroulera peu après les évènements du troisième opus, Deus Ex: Human Revolution, à savoir en 2029. Nous incarnerons une nouvelle fois le héros Adam Jensen, un ancien agent du SWAT qui s'est récemment reconverti dans la sécurité privée à la suite de l’échec d’une mission qui a abouti à un massacre. Il reprend du service au sein d'une unité spéciale d'Interpol pour lutter contre des terroristes technologiquement augmentés dans une société qui craint et hait le transhumanisme.

Nous ignorons pour l'instant si nous repartirons de zéro avec Adam Jensen ou s'il conservera plusieurs améliorations physiques et mentales acquises dans le dernier épisode. Il y a fort à parier qu'il gagnera de nouvelles capacités d'attaque, de défense et de piratage pour évoluer dans ce nouvel opus qui a vu le jour sur PlayStation 4, Xbox One et PC le 23 août 2016.

« refermer
Caractéristiques

Éditeur : Square Enix

Développeur : Eidos Montréal

Genre : Action

Disponible sur : PC, PS4, Xbox One

PEGI : 18+

Langue : Anglais (sous-titres français)

Distributeur : Square Enix

actualité relative Deus Ex: Mankind Divided

1

Actu

Deus Ex Mankind Divided se dévoile dans une nouvelle bande-annonce

Aujourd'hui, Square Enix a publié sur sa chaîne Youtube une nouvelle bande annonce du prochain opus de Deus Ex, Mankind Divided
Il y a 12 mois par Maxence Bernaud


10

Actu

On a joué à Deus Ex : Mankind Divided, voici nos premières impressions

A l'occasion d'une invitation de Square Enix, Hitek a pu mettre la main durant une bonne demi-heure sur le prochain opus de la franchise Deus Ex.
Il y a 1 an par Ayasta


47

Actu

Une incroyable prothèse bionique inspirée de Deus Ex !

Open Bionics, une startup anglaise, propose une prothèse bionique aux couleurs de la série de jeux vidéo Deus Ex
Il y a 1 an par Antoine Barré


165

Actu

Deus Ex : Mankind Divided, du gameplay et un nouveau mode de jeu !

À l'occasion de sa présentation en ligne, Square Enix a dévoilé de nouveaux extraits de Deus Ex : Mankind Divided et un nouveau mode de jeu, Breach.
Il y a 1 an par Ayasta


8

Actu

Deus Ex Mankind Divided : date de sortie et édition collector dévoilées

C'est certainement l'un des jeux les plus attendus par les gamers : la date de sortie de Deus Ex : Mankind Divided a été dévoilée. Et pour faire bonne mesure, le contenu…
Il y a 2 ans par Léon Sanchez


Voir toute l'actualité sur Deus Ex: Mankind Divided
Bandes-annonces Deus Ex: Mankind Divided

711

Actu

La première bande annonce de Deus Ex: Mankind Divided est là et elle envoie du lourd !

Deus Ex: Mankind Divided se dévoile dans une bande annonce très prometteuse, on vous laisse découvrir cette suite très attendue.
Il y a 2 ans par Clémounet


De Clément Bartholomé - 25 août 2016 à 16:30 dans Jeux vidéo

Cinq ans après, jour pour jour ! Difficile de faire plus ponctuel que notre très cher Adam Jensen, de retour dans une toute nouvelle aventure. Non content d'avoir restauré l'aura d'une franchise laissée à l'abandon, Eidos Montréal s'est lancé le pari de combler les failles de Human Revolution, tout en capitalisant sur les aspects plébiscités par le public. Alors, les quatre années de travail nécessaires à la conception de Mankind Divided suffisent-elles à nous pondre une version "augmentée" de son prédécesseur ? Les réponses dans ces colonnes.

deus ex mankind divided

Avant d'aller plus loin, sachez qu'il n'est pas indispensable d'avoir joué à Human Revolution pour comprendre la trame de Mankind Divided. Une cinématique de douze minutes, que vous pouvez regarder ou non, revient sur les événements du premier épisode. Néanmoins, on ne peut que vous conseiller de vivre par vous-mêmes les premières aventures d'Adam Jensen, sachant que le jeu est disponible pour seulement 2 €.

Un monde d'apartheid au cœur d'un scénario maîtrisé

Nous sommes en 2029, deux ans après les événements de Human Revolution et notamment après l'Incident, une catastrophe provoquée par le scientifique Hugh Darrow qui avait provoqué des crises de folie meurtrière chez tous les Augmentés, ceux qui avaient des prothèses mécaniques. Un évènement qui a renforcé l'hostilité des humains envers les "Augs", victimes de préjugés et de racisme ouvert. Un véritable "apartheid mécanique" qui se ressent dès nos premiers pas dans la ville de Prague, en République Tchèque, les développeurs ayant voulu immédiatement poser un contexte et une ambiance particuliers.

apartheid

Dans ce climat tendu, on découvre le point-de-vue d'un augmenté qui a lui aussi à subir tous ces préjudices et ces injustices quotidiennes, même si Jensen est clairement plus favorisé que les autres grâce à son statut d'agent de la TASK Force 29. Pour preuve de cette ambiance étrange, il vous sera expressément demandé de prendre des files d’attente spécifiques aux augmentés et d’emprunter le métro à travers la ville dans un wagon différent de celui des humains normaux.

Toujours aussi charismatique, Jensen va se retrouver au cœur d'une conspiration tournant autour d'organisations terroristes et d'un projet de "loi sur l'humain" interdisant toute augmentation, tout en essayant d'en apprendre davantage sur ce qui lui est arrivé dans la première des deux années écoulées depuis l'Incident, dont il ne garde aucun souvenir...

metro

Si le début de l'aventure paraît assez cliché et simpliste, il sert de tremplin à une narration plus nuancée, poignante... et longue. Comptez une trentaine d'heures pour terminer le jeu. Complots, conspirations, trahisons, tous les standards de la série sont présents, et les thématiques (transhumanisme, terrorisme...) sont intelligentes et bien exploitées. Le tout manque peut être un poil d'ambition tout de même, puisqu'on se rend vite compte qu'on vit un petit épisode dans une histoire immense. 

Du contenu à ne plus savoir qu'en faire

Véritable point fort du jeu, le souci d'écriture se ressent autant sur la quête principale que lors des quêtes secondaires. Celles-ci sont nombreuses et variées, et certaines d'entre elles vous proposeront plusieurs embranchements, vous mettant face à des choix draconiens qui mettront votre conscience à rude épreuve. Autre détail à souligner : les environnements sont plus peuplés qu'auparavant, chaque PnJ lambda ayant sa propre ligne de texte à dire en cas d'interaction.

choix

Si vous aimez les jeux à la Bioshock ou Fallout dans lesquels il y a beaucoup de choses à lire ou écouter, vous serez ravis ici. Si vous prenez la peine de pirater tout ce qui peut l'être, vous accéderez à de nombreuses informations sur les personnes que vous croisez, ce qui participe au sentiment d'évoluer dans un monde qui respire. On est loin d'un open-world ici, mais la liberté offerte au joueur et la possibilité de dévier de la trame principale à tout moment pour se perdre pendant plusieurs heures dans des quêtes secondaires contribuent au charme de l'univers de Deus Ex. 

Mais là où Mankind Divided achève de tutoyer l’excellence, c’est qu’il arrive à lier level design et quest design pour proposer un ensemble cohérent. Peu importe les décisions que vous prendrez, elles changeront drastiquement le déroulement de votre périple.

Un gameplay augmenté

On s’en aperçoit bien vite, le gameplay de Mankind Divided reprend le même socle que son prédécesseur et opte pour un large éventail d’options laissées au joueur. On retrouve ainsi un mélange d’action-infiltration, et les missions demanderont grosso modo de relier un point A à un point B en choisissant l’un des nombreux chemins entre les deux. C'est bien ce qui caractérise ce jeu : la liberté d’approches offertes. Que l’on décide de la jouer à la Rambo ou à la Splinter Cell, le titre permet de se créer une expérience à la carte et possède une rejouabilité intéressante. Car oui, il est parfaitement possible de finir le jeu sans tuer qui que ce soit.

augmentations

Naturellement, vous bénéficierez de quelques nouvelles augmentations : invisibilité provisoire, vitesse supersonique, nano-lame permettant de neutraliser sans tuer, bullet time... les options sont nombreuses et le gameplay plus varié que jamais. Mais ne vous attendez pas à pouvoir spammer vos augmentations, qui requièrent beaucoup d'énergie sachant que la jauge a tendance à se vider fort rapidement. 

Si Eidos Montréal a pris soin de faire évoluer le gameplay afin de relancer l'intérêt du joueur, l'intelligence artificielle semble ne pas avoir progressé du tout. En phase d'infiltration notamment, l'IA est largement trop permissive. Il vous sera facile de neutraliser un garde presque sous les yeux de ses collègues sans qu'ils ne réagissent. En parlant de neutralisation, l'animation qui accompagne la mise sous silence par derrière (provisoire ou pour toujours...) d'un adversaire est à mon sens un poil trop longue, et cela devient vite rébarbatif lorsqu'il faut s'occuper de plusieurs gardes à la suite.

infiltration

Une technique datée, rattrapée par une direction artistique de haute volée

Sans vous spoil les différents endroits parcourus par Jensen, sachez que chaque zone traversée bénéficie d'une esthétique particulièrement soignée. Dans la ville de Prague, les architectures anciennes se mêlent avec grâce aux bâtiments plus modernes, et l'atmosphère du jeu est tout à fait crédible.

Malheureusement, techniquement, on reste très (trop) proche de ce qu'offrait un Human Revolution. Les animations des personnages et leurs expressions faciales sont assez rigides, certaines textures manquent de finesse. En termes d'animations, la plupart des personnages dans les séquences de dialogues ont des attitudes un brin maladroites. Le tout est rattrapé par des effets de lumière réussis, et une optimisation tout juste correcte sur PC, puisque le jeu atteint difficilement les 60 FPS en ultra sur les configurations les plus musclés. Les versions PS4 et Xbox One affichent quant à elle 30 FPS. 

décors

Mais finalement, ce genre de détails ne suffisent pas à casser une immersion réussie dans cet univers qui fait la part belle au cyberpunk. Mankind Divided se dote également de doublages de qualité (en VO, la VF reste trop inégale) et d’une bande originale, signée Michael McCann (XCOM : Ennemy Unknown) en parfaite adéquation avec son univers. Les musiques sont futuristes, tout en restant mélodieuses. Un vrai point fort, rarement mis en avant.

Breach please

Enfin, il est temps d'évoquer le nouveau mode de jeu qui devrait occuper les plus fervents amateurs de scoring : le mode Breach. Au terme de l'aventure, vous n'en aurez pas tout à fait fini avec Mankind Divided, puisque vous pourrez vous lancer à corps perdu dans cette sorte de mode multijoueur compétitif basé sur des leaderboards.

On y incarne une nouvelle sorte de hacker qui utilise les failles dans le système d'interface holographique de la plus grande banque de données du monde pour en extraire des données compromettantes. Le gameplay est assez proche de celui du reste du jeu, avec les mêmes augmentations et mécanismes, mais les graphismes ont un côté arcade assez sympa.

breach

Chaque phase de jeu est découpée en niveaux indépendants, et votre objectif sera d'utiliser la méthode la plus efficace possible pour extraire des données de différents serveurs tout en contournant ou en piratant différents dispositifs de sécurité. Il faudra être le plus rapide possible car contrairement à la campagne, il faut évacuer à temps avec son butin. Il est même possible de choisir différents bonus et malus avant de lancer le niveau pour augmenter le multiplicateur.

Le tout est scénarisé et offre une bonne expérience complémentaire au jeu pour qui aime se la péter dans les classements en ligne.

Intelligent, voilà comment on pourrait résumer ce Deus Ex : Mankind Divided. Les quelques défauts qui l'écartent de la perfection ne vous empêcheront pas d'être immergés des heures durant dans un univers maîtrisé. Un jeu sobre mais brillant, qui renforce la proposition faite par Human Revolution et qu'on place aisément dans la liste des grands jeux.

Points positifs et négatifs Deus Ex: Mankind Divided

  • Un univers passionnant, cohérent et vivant qui fourmille de détails

  • Le level design, maîtrisé de bout en bout

  • Écriture au top

  • L'ambiance et l'atmosphère à tomber

  • Des quêtes annexes à foison

  • Les différentes approches et alternatives de gameplay

  • IA toujours à la ramasse

  • Vieillot techniquement parlant

  • Un léger manque de challenge (hors mode Breach)

8,5

/10

  • Graphismes : 8/10
  • Jouabilité : 9/10
  • Bande son : 8/10
  • Scénario : 9/10
avis des internautes (1)
  • 9 à 10

    100,00% - 1 avis

  • 7 à 8

    0,00% - 0 avis

  • 5 à 6

    0,00% - 0 avis

  • 3 à 4

    0,00% - 0 avis

  • 0 à 2

    0,00% - 0 avis

pic

Dernier avis positif

Par THEGEEKSONIC66, il y a 1 an

j'aimerai qu'il nous met une vrai si possible car avoir des fin alternative bah c'est vagues sèrieux a moins qu'ils face un 3ème opus :| ,… » lire la suite

Sa note :

9
VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as joué à Deus Ex: Mankind Divided ? Laisse un avis !

Commentaires (14)

Par JJ, il y a 2 ans :

Ouai ca vaut pas le premier Deus Ex tout ça !

Répondre à ce commentaire

Par JC Denton, il y a 5 jours (en réponse à JJ):

100% d'accord avec toi !
Après Human Revolution et Mankind Divided ont réussi à nous faire oublier Deus Ex Invisible War :)

Répondre à ce commentaire

Par Louis, il y a 12 mois :

"une optimisation tout juste correcte sur PC, puisque le jeu atteint difficilement les 60 FPS en ultra sur les configurations les plus musclés."

Tout juste correcte ?! C'est sérieux ça ? Sur des machines qui ont de quoi en faire tourné n'importe quoi à plus de 100fps ne pas atteindre 60 c'est "tout juste correcte" ? Un putin de scandale ouais...

Répondre à ce commentaire

Par LicorneBadass, il y a 12 mois (en réponse à Louis):

Au pire ca reste parfaitement jouable

Répondre à ce commentaire

Par gozenzo, il y a 12 mois (en réponse à LicorneBadass):

Au pire 60 fps ça sert pas a grand chose, donc 100 fps... A pars le concours de "c'est moi qu'en ai la plus grosse" je vois même pas pourquoi tu te plains...

Répondre à ce commentaire

Par wgolyoko, il y a 12 mois :

Bonjour, est-ce que quelqu'un pourrait me renseigner un site recensant régulièrement les jeux gratuits (en promo, offerts quoi) sur différentes plateformes ? (Steam, Origin, Uplay et autres...)

Merci !

Répondre à ce commentaire

Par Louis, il y a 12 mois (en réponse à wgolyoko):

comme ça ? https://isthereanydeal.com/
Pas de gratos mais infos sur les promo, les bundle, et les codes promo.

Répondre à ce commentaire

Par wgolyoko, il y a 12 mois (en réponse à Louis):

Bah si quand y'a un truc gratuit ils le disent, alors oui c'est ce genre de site ^^ Merci !

Répondre à ce commentaire

Par wgolyoko, il y a 12 mois (en réponse à Louis):

Ouaip ! Ya des Giveaway ! Notamment ici : https://isthereanydeal.com/specials/…

Répondre à ce commentaire

Par Takaratker, il y a 12 mois :

J'ai l'impression qu'aujourd'hui on pousse les graphismes aux maximum sans prendre la peine d'optimiser son jeu et c'est bien dommage. Je ne dis pas que tout doit être parfait le jour de la sortie, mais à chaque fois qu'un gros titre sort c'est systématiquement à la ramasse sur PC.

Un des seuls gros titres qui me vient à l'esprit pour contredire cela c'est The Witcher 3 qui a eu 4 ans de développement derrière.

Je me demande si les éditeurs savent qu'on à pas tous la machine de Jean-Édouard à plus de 3000 balles et qu'il faut que le jeu fonctionne également sur des configs moins puissantes.

Répondre à ce commentaire

Par pupaf, il y a 12 mois (en réponse à Takaratker):

Dans beaucoup de cas , mais heureusement pas tous , les editeurs font leur jeu sur console avant tout , et porte apres ou en simultané sur pc , quand il ne refilent pas le port a un studio tiers (a la qualité de travail variable)

Répondre à ce commentaire

Par Khyne, il y a 12 mois :

J'y joue depuis le 23 au soir et honnêtement ce jeu me fait bien plaisir !

Répondre à ce commentaire

Par Han Risu Sama, il y a 12 mois :

Je l'ai rush en 10H ce dimanche (toutes les missions secondaires avec) et franchement, il vaut la peine d'être joué, je vais le refaire plus lentement pour profiter de la qualité artistique du jeu. (j'ai pas encore fait les histoires de Jensen btw).

Mais je suis un peut déçu de la fin, je m'attendais à quelque chose de plus abouti. et bien non, on reste quand même sur notre faim. j'espère au moins que les histoires secondaires des DLC sauront rattraper la chose.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

OnePlus 5

Il y a 5 jours

Note : 9

MSI Infinite A

Il y a 1 semaine

Note : 7,3333333333333