Dossier : les origines des orcs dans la pop culture

De Clémounet Auteur - Posté le 7 février 2018 à 11h40 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Du Seigneur des Anneaux à Bright, en passant par Warcraft et Donjons et Dragons, les orcs sont très présents dans la pop culture ces dernières années. Mais d'où viennent les orcs ? Qui les a créé ? À travers ce nouveau dossier, nous allons explorer ensemble les différentes origines des orcs. On commence par la charge des Rohirrim lors de la bataille des champs du Pelennor dans Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi, qui représente l'un des plus grands rassemblements d'orcs sur grand écran à ce jour. 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

C'est quoi un orc ? 

Il est difficile de donner une réponse précise à cette question si on ne différencie pas les nombreux univers où cette espèce apparait. Ils se ressemblent physiquement qu'ils viennent du Seigneur des Anneaux, de Warcraft, de Donjons et Dragons ou encore du Donjon de Naheulbeuk, pourtant ils sont différents. Les orcs sont en général utilisés par les puissances maléfiques pour leur facilité à tuer, piller, voire même manger les humains. Dans un souci de clarté, on va diviser ce dossier selon les différents univers où ils apparaissent, cela permettra de se faire une meilleure idée des orcs. Ils ont été évoqués pour la toute première fois dans Beowulf, un poème germanique médiéval, mais c'est bien J.R.R. Tolkien qui les a fait devenir une espèce incontournable de l'Heroic Fantasy. On va donc commencer par l'univers du Hobbit et du Seigneur des Anneaux

Dans l'univers de Tolkien

J.R.R. Tolkien s'est beaucoup intéressé aux orcs. Le créateur de la Terre du Milieu a étudié pendant très longtemps le poème Beowulf. Il s'est inspiré de celui-ci pour intégrer les orcs à son univers. Ils sont les serviteurs de Morgoth et de Sauron. J.R.R. Tolkien n'a utilisé le terme "orc" qu'à partir de l'écriture du Seigneur des Anneaux, dans Bilbo le Hobbit il parle de Gobelins pour désigner les orcs, mais les deux espèces sont différentes. Le Silmarillion explique que les orcs sont en réalité des anciens elfes qui ont été capturés, torturés puis déformés par l'ignoble Morgoth. Dans l'univers de Tolkien, ils sont en général plus petits que les hommes, ressemblent à des monstres, ont des crocs jaunâtres et le sang noir. 

Dans Donjons et Dragons

Donjons et Dragons est une autre référence classique de la pop culture. Ce jeu de rôle médieval-fantastique, présente lui aussi des orcs. Les créateurs du jeu ont admis s'être inspiré de l'univers de Tolkien pour créer les espèces de Donjons et Dragons. Dans le jeu, ils ont une apparence plus porcine, mais se rapprochent d'avantage des hommes que les orcs de Tolkien. Ils ont une peau grisâtre et des grosses canines qui ressemblent à des défenses de sangliers. Ils ont également de longues oreilles semblables à celles des loups et des yeux rouges. 

Dans l'univers Warcraft

Les orcs dans l'univers Warcraft sont très différents de ceux que l'on a cité précédemment. Contrairement aux orcs de chez Tolkien, dans Warcraft ils sont très intelligents et très grands. Ils peuvent atteindre une taille de plus de 2 mètres. Ils disposent d'énormes crocs dont deux qui ressortent plus particulièrement de la bouche. Le seul point commun que l'on pourrait trouver avec les autres types d'orcs existant, c'est l'art de la guerre. Ce sont de fins tacticiens qui sont formés à mourrir au combat s'il le faut. 

Dans l'univers Warhammer

Les orcs sont également une espèce importante dans l'univers Warhammer. Ils se rapprochent beaucoup de ceux de Warcraft. Ils ont une apparence humanoïde, la peau verte, une grande gueule prognathe et des grosses canines. Ils sont très résistants aux blessures et connaissent eux aussi l'art de la guerre. Leur puissance est définie par leur taille. Il existe un deuxième type d'orc : les orcs noirs. Ces derniers sont encore plus grands et plus puissants que les orcs normaux, on peut les reconnaitre à leur peau sombre. Dans les Warhammer 40 000, il est expliqué que les orcs ont la peau verte car ils vivent en symbiose avec les algues et les champignons. 

Dans le Donjon de Naheulbeuk

Dans Le Donjon de Naheulbeuk, l'orc est plutôt une parodie de sa race. L'histoire raconte que le dieu de la violence et du sang s'est amusé à prendre un humain qu'il venait de créer et l'a moulé comme il le souhaitait. Il lui écrasa la tête, lui tira les oreilles, le fit griller dans la lave et le plongea dans un marécage. Enfin, il lui redonna la vie en lui mettant des baffes. Ils sont de couleur verte, de taille humaine et disposent de nombreux crocs implantés au hasard. 

On pourrait continuer à lister d'autres oeuvres où apparaissent les orcs, mais vous aurez compris qu'ils sont  sensiblement les mêmes dans leur comportement. Seule l'apparence physique change d'une oeuvre à une autre. Les orcs ont encore de beaux jours devant eux, comme on a pu le voir dernièrement dans le film Bright avec Will Smith. On pourra conclure qu'il n'y a finalement pas de véritables origines aux orcs et que toutes les origines qu'on a listé découlent de la toute première interprétation de Tolkien. 

Une erreur ?

Mots-Clés : dossierles orcsOriginesseigneur des anneauxhobbitwarcraftDonjons et DragonsDonjon de Naheulbeuk

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (22)

Par Wally, il y a 2 semaines :

Et les orcs baleines on en parle pas ? Okay je sors...

Répondre à ce commentaire

Par Zazash, il y a 2 semaines (en réponse à Wally):

Orque * ?

Répondre à ce commentaire

Par juyo, il y a 2 semaines :

Je ne crois pas que dans l'univers de Tolkien les orcs et gobelins soient 2 espèces différentes. Il s'agit d'une seule et même espèces. Les films induisent en erreur, lorsque Gandalf annonce que Saruman a croisé des orcs et des gobelins pour créer les Uruk hai (comment un croisement de 2 espèces craignant la lumière du jour pourrait faire une espèce qui peut se déplacer en plein jour, les films sont incohérents sur ce point). Dans le livre, il s'agit en fait d'un croisement Humain/Orc, ce qui parait plus logique.

Répondre à ce commentaire

Par Vindalf, il y a 2 semaines (en réponse à juyo):

Effectivement c'est une erreur commune chez ceux qui ont beaucoup trop été influencés par Jackson (d'ailleurs ça aurait également été cool d'avoir pour UNE fois une autre illustration que le film de Jackson) ^^

Orque, Orc, Uruk, Orch, Gobelin, Goblin : tous ces noms désignent exactement les mêmes personnages, ce sont simplement les noms donnés dans des langues différentes tout comme "French", "Französisch" et "Français" sont équivalents !

Petit cours de linguistique tolkienienne : Tolkien ne se pose pas en auteur, mais en traducteur anglais du Livre Rouge de la Marche de l'Ouest, écrit par Bilbo / Frodo / etc en westron (langue commune) dont la langue hobbite est en gros un dialecte. L'ancêtre du westron est le rohirrique. Autrement dit, quand le Livre Rouge est écrit en westron, Tolkien le traduit en anglais ; pour les détails en rohirrique, il les traduit par l'ancêtre de l'anglais, l'anglo-saxon (vieil anglais). C'est pour ça que les noms et expressions du Rohan sont directement tirés des récits anglo-saxons du genre Beowulf.
Et ça explique donc pourquoi le mot Orc / Orque est utilisé par Tolkien, étant un mot anglo-saxon à la base (même si, comme dans son utilisation dans Beowulf, il désignait des "êtres mauvais", des "démons" et pas une espèce précise), il correspond parfaitement à un mot rohirrique / de la langue commune (donc par extension, un mot que les Hobbits auraient utilisés).
Dans le cas de "Goblin", c'est le mot qu'a choisi Tolkien pour traduire "Orc" en anglais. Ça désigne donc exactement les mêmes personnes, Azog comme le Grand Gobelin sont aussi bien des Orcs que des Gobelins. S'il les appelait "Goblins" dans le Hobbit avant d'opter pour "Orc" dans LOTR, c'est qu'il s'est dit que les gens allaient confondre avec l'image classique des Gobelins dans la culture populaire, des gnomes verts à oreilles pointues.

Quant à Uruk, c'est la traduction de Orque / Gobelin en parler noir. Uruk-Hai voulant dire "Peuple des Orques", c'est un abus de langage interne à l’œuvre de l'utiliser pour désigner un autre type d'Orques mais ça c'est une autre histoire !
Et concernant le fait qu'on puisse voir aussi bien "Orque" que "Orc" en français, c'est que le mot "Orque" a été utilisé une seule fois par Tolkien dans sa note aux traducteurs - on suppose qu'il souhaitait que ce soit dit comme ça en français, mais il ne l'a pas dit clairement donc les 2 orthographes peuvent se trouver !

(J'aime les pavés)

Après sur un autre sujet il y a aussi une remarque à faire sur le fait que le Silmarillion publié n'est qu'une des différentes versions et qu'il peut être admis que les Orques proviennent aussi bien des Elfes (pour les premiers) que des Humains, voire pour certains chefs des Maiar sous forme d'Orque.... Mais là ce serait vraiment trop long.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines :

C'est les orcs de Warcraft qui se rapprochent de ceux de Warhammer, pas l'inverse.

Répondre à ce commentaire

Par Rhaïd, il y a 2 semaines :

Les orcs de warhammer 40k sont quand meme trés differents de leur cousin de warhammer battle. C est plus un parasite trés difficile a controler et stoper comme une maladie très virale qu une vraie race et ça se confirme dans les rares écrits sur leurs origines.

Répondre à ce commentaire

Par Soyouz, il y a 2 semaines (en réponse à Rhaïd):

La vision des Orques dans 40K est une vision anthropocentriste, à savoir, "Les Orques vus par l'Empire" comme pour les autres races, elles sont souvent dénigrés et/ou rabaissés, et comparés à de la vermines dès que leurs intérêts entrent en conflits avec ceux de l'Empire... C'est dommage d'être passé à coté de ce message dans W40K, les codex sont une belles démonstration de propagande pro Imperium. C'est d'ailleurs amusant à lire.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 semaines (en réponse à Soyouz):

Oh toi l'hérétique, j'te garantie que l'inquisition va pas tardé à frapper à ta porte !

Répondre à ce commentaire

Par L'inquisiteur, il y a 2 semaines via l'application Hitek (en réponse à Murge):

On m’a appelé ??
J’ai déjà demandé un exterminatus sur sa tête.

Répondre à ce commentaire

Par levieux, il y a 2 semaines :

Il y a des études anthropologiques qui pensent que les Orcs seraient un mythe très ancien lié à la coexistence de 2 espèces d'hommes différentes.

Ce serait donc l'homme de néenderthal qui vivait avec avec homo sapiens, les premiers vivant à l'époque dans des grottes ( comme les orcs souvent tiens, comme de pas rasoir) alors que les seconds commençaient à fabriquer leurs huttes/maisonnettes.

De la même manière le mythe commun du dragon, qu'on retrouve à travers le monde, pourrait être le fait que dans l'antiquité / moyen âge les fossiles de dinosaures étaient déjà découverts mais interprétés comme des dragons vivant dans les parages et faisant bien flipper leur mère aux petits gars de l'époque....

Répondre à ce commentaire

Par suta, il y a 2 semaines (en réponse à levieux):

+1 , ca pourrait faire un article intéressant ! comment les croyance d’antan on amener les légendes d'aujourd'hui ?

Répondre à ce commentaire

Par Herotique, il y a 2 semaines via l'application Hitek :

La victoire ou la mort!

Répondre à ce commentaire

Par Darcknes, il y a 2 semaines (en réponse à Herotique):

Lok'tar ogar !!!

Répondre à ce commentaire

Par Felis, il y a 2 semaines :

Bright, le navet par excellence!

Répondre à ce commentaire

Par suta, il y a 2 semaines (en réponse à Felis):

ah moi j'ai bien aimer, en serait ce serai top, comme si l'univer heroic fantasy avait evoluer jusqu'aun 21e siecle

Répondre à ce commentaire

Par levieux, il y a 2 semaines (en réponse à suta):

à tes souhaits

Répondre à ce commentaire

Par suta, il y a 2 semaines :

serie* aurait* evolué* au* dsl je suis bourré

Répondre à ce commentaire

Par Embu, il y a 2 semaines :

Une référence au poète William Blake aurait été appréciée. Il est l'un des premiers à avoir parlé des Orcs dans la littérature avant l'avènement du genre fantastique.

Pour lui, les Orcs étaient des créatures sorties des Enfers qu'il voyait positivement car incitant à la rébellion contre l'autorité. Il s'en est servi pour parler des révolutions française et américaine.

Répondre à ce commentaire

Par Ukkyr, il y a 2 semaines :

SI quelqu'un connait des jeux ou des romans ou les orcs sont gentils ça m’intéresse; je recommande le dernier orc :)

Répondre à ce commentaire

Par Shenzu, il y a 2 semaines (en réponse à Ukkyr):

Je te conseille la trilogie "Orcs" de Stan Nicholls, où on suit une tribu orc qui est destinée à de grands projets :)

Répondre à ce commentaire

Par Ukkyr, il y a 2 semaines (en réponse à Shenzu):

merci ^^

Répondre à ce commentaire

Par ZAITO, il y a 2 semaines :

Au final, cette article ne m'a pas appris l'origine des orcs sur Warcraft :)

(je la connais mais c'est pour les autres que je dis ca)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Sony KD-55XE7005, un séduisant téléviseur de milieu de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Sony Sony KD-55XE7005

Il y a 3 jours

Test Honor 7x, le premier smartphone du constructeur avec un grand écran 18:9 : fiche technique

Honor 7x

Il y a 4 jours

Note : 6,8
Test Furi : un jeu de combat qui déménage sur Switch

Furi

Il y a 4 jours

Note : 8,25