Expériences et jeux en ligne : le choix du serveur

De GomeWars Auteur - Posté le 11 octobre 2017 à 9h58 dans High-tech

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

De nos jours, une grande partie des jeux vidéo possèdent un ou plusieurs modes de jeu en ligne. Ces derniers permettent aux joueurs de pouvoir jouer avec ou contre d'autres joueurs le tout, sans bouger de sa chaise ou de son canapé. Pour parvenir à accéder aux modes en ligne, il faut au préalable se connecter aux serveurs du jeu en question. Toutefois, certains jeux peuvent ne mettre à disposition de leurs joueurs que des serveurs publics, au sein desquels les places sont limitées.

En effet, certains serveurs n'ont pas une capacité illimitée et ne peuvent donc pas accueillir tout le monde. Ainsi, aux heures de pointe, il se peut que vous soyez coincés en dehors du serveur, dans l'impossibilité de vous y connecter. Il existe un moyen d'y remédier facilement, tout en gardant l'expérience du jeu en ligne : les serveurs privés. 

Qu'est-ce qu'un serveur privé ? 

Dans un premier temps, il convient d'expliquer ce qu'est un VPS (Virtual Private Server) ou serveur virtuel en français. Un serveur virtuel est une machine virtuelle mise à disposition de clients par un hébergeur de serveurs. Ils sont utilisés pour mettre en réseau plusieurs ordinateurs dans le but de les relier virtuellement ou physiquement entre eux. Dans le cas présent, ils permettent à une multitude de joueurs de se réunir en ligne sur un même jeu, sans avoir à côtoyer les joueurs non-invités et non-inscrits sur la white-list. La white-list est similaire à une liste des invités. Elle permet de filtrer celles et ceux qui ne sont pas censés pouvoir se connecter au serveur. De cette manière, vous avez le contrôle sur les joueurs qui s'immiscent dans vos parties. 

Les avantages et les inconvénients

Posséder un serveur privé peut s'avérer être un vrai plus. Bien évidemment, en fonction de ce que vous aurez dépensé, les services seront plus ou moins complets. Toutefois, une chose est sûre, chaque VPS vous fournit plusieurs avantages dit "de bases". Premièrement, un fonctionnement en indépendance par rapport au reste du matériel. De cette manière, si un problème technique intervient, le VPS ne sera pas dans la boucle et ne sera pas touché. Également à prendre en compte, la fiabilité. Les hébergeurs ont accès à du matériel performant et fiable. Les montées de charge sont prises en charge et ainsi, ne posent pas de problème. 

Second gros avantage : la gestion. Comme pour les serveurs proposés par par 1&1, les VPS sont personnalisables selon vos besoins. Par ailleurs, même après un temps d'utilisation, vous pouvez les modifier en fonction des rapports d'activité. Pour les serveurs utilisés pour le jeu vidéo, il est primordial de conserver un bon ping (temps de réponse entre votre machine et le serveur). Plus le ping est bas, plus votre expérience de jeu sera fluide. À l'inverse, plus il est haut et plus vous aurez l'impression que le serveur se trouve à l'autre bout du monde. 

1

Également un plus, l'hébergeur en lui-même. Ce dernier peut prendre en charge l'assistance, la maintenance, l'installation des mises à jour et des correctifs de votre serveur. Ainsi, vous vous débarrassez de la gestion dans laquelle vous avez peu d'expertise, pour la confier à des professionnels. Lorsque vous jouez en temps réel via un VPS, des problèmes peuvent arriver comme une déconnexion inattendue ou un crash matériel. Plutôt que de pleurer d'avoir perdu 4h de jeu, réjouissez-vous. Les hébergeurs font des sauvegardes périodiques. Redémarrez le serveur à la dernière sauvegarde et le tour est joué. 

Côté inconvénient, on retrouve évidemment le prix. En fonction de vos besoins, un VPS pourrait s'avérer cher. Toutefois, si c'est pour jouer entre amis, demandez à chacun de mettre la main à la poche. Ainsi, vous n'aurez qu'à débourser que quelques euros. La gestion peut également s'avérer être un problème. Même si vous confiez le plus gros à l'hébergeur, une partie vous reviendra quand même. Certains termes peuvent s'avérer barbares, mais Google vous renseignera sans problème. Des tutoriels existent également sur la toile, si les images vous parlent plus que les mots. 

Une erreur ?

Mots-Clés : serveursgamerhébergeur

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Guiguiche, il y a 2 mois :

Ça me rappelle mes années Minecraft y a genre 5 ans...

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 2 mois :

combien de jeux on été ruiné par des système de serveur héberger par les joueur eux même ?

Je pense surtout à For Honor de Ubisoft
le Jeu en lui même était absolument excellent, mais le système de serveur incroyablement mauvais, il à simplement détruit le jeu

Répondre à ce commentaire

Par Coudkeu, il y a 2 mois (en réponse à Aqrave):

Rien à voir, Tu confonds avec le système P2P qui est la pire chose pour tous les jeux multijoueurs compétitifs. La ici on parle d'un vrai serveur privé et justement si For Honor utilisait ce système le jeu serait peut-être encore vivant.

Le problème c'est que le serveur privé est voué à disparaître, les jeux aujourd'hui proposent de moins en moins de pouvoir avoir son propre serveur et préfère louer des serveurs à des prix bien sur exorbitant. Ex : BF1.

Répondre à ce commentaire

Par Sayanji, il y a 2 mois :

Sinon, quelqun a déjà jouer sur un serveur privé à City Of Heroes?
Ce serait un rêve :)

Répondre à ce commentaire

Par Draugtor, il y a 2 mois :

For honor n'a jamais eu de serveurs privé. Ubisoft a été l'un des premiers éditeur à refuser les serveurs privé. Moralité, ces jeux sont de l'histoire ancienne, alors que CSGO est toujours là.
C'est bien cela le soucis actuellement. Chez tous les éditeurs la mode est a ne surtout pas avoir de serveur privé.
Même EA a définitivement arrêté de donner les sources aux gros hébergeurs qui ne font plus de serveur EA.
Dans les jeux actuels, seul ARK sortait du lot, mais il necessitait un serveur costaud, et le jeu ayant été trop longtemps en beta, la mode est passé.
Sinon il reste minecraft, mais làla mode est aussi passé.
Les autres jeux qui permettent des serveurs privé ne tourne plus sur des serveurs linux mais les dévellopeurs prennent leur code uniquement sous windows, ce qui fait que "sans piratage" avoir un serveur windows cela coutent un bras.
Voilà en 5 ans, nous sommes passé des serveurs privé performant à des serveurs publics qui rament. mais les joueurs ont déjà oublié cela.

Répondre à ce commentaire

Par Yozozo, il y a 2 mois (en réponse à Draugtor):

Je pense que t'as très bien résumer la chose, et dire que même sur Call of Duty : Black ops on avais des serveur privé, ça a été le dernier à faire ça pour les cod.

ça me fais aussi penser au serveur DayZ qui coutaient un prix exorbitant pour un jeu loins d'être fini ...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.