Près de 10 milliards d'humains sur Terre d'ici 2050

De Mavrik - Posté le 23 juin 2017 à 10h53

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

D'après un rapport récent de l'ONU, nous serons quasiment 9,8 milliards d'humains sur Terre à l'horizon 2050.

Pour faire ce constat, l'organisation s'appuie sur deux éléments importants : la baisse de la natalité et l'augmentation générale de l'espérance de vie.

Un papy boom prolongé

Alors que le papy boom était à l'origine prévu pour durer jusqu'à 2025, il faut s'attendre à un prolongement de ce phénomène.

Dans son rapport du 21 juin, l'Organisation des Nations Unies prévoit un vieillissement progressif de la population mondiale. En effet, si d'un côté la natalité baisse fortement dans certaines régions, l'espérance de vie, elle, augmente et de ce fait, la population s'étend.

Nous serons donc bien plus nombreux et beaucoup plus vieux d'ici 2050. Le papy boom, débuté au milieu des années 2000 est la conséquence logique du baby boom des années post-Seconde Guerre mondiale. En conséquence, le rapport de l'ONU estime que nous serons environ 9,8 milliards d'habitants sur Terre au milieu du 21ème siècle et, si les choses ne changent pas, nous pourrions atteindre les 11,2 milliards au début du siècle suivant. Évidemment, tous les pays n'ont pas le même impact sur la démographie planétaire. Alors que beaucoup imaginent que c'est la Chine qui joue le rôle de pilier démographique, c'est bien son voisin l'Inde qui devrait devenir le pays le plus peuplé du globe dans les années à venir. C'est en tout cas ce qu'affirment les experts dans leur rapport. "D'ici 2024, nous nous attendons à ce que la population indienne soit supérieure à la population chinoise."

L'ONU est également persuadée que la plupart des pays responsables de la croissance à venir ne seront qu'une poignée, neuf pour être précis. 

La moitié de la croissance de la population mondiale sera l’œuvre de neuf pays uniquement parmi lesquels des pays d'Afrique, des pays d'Asie ainsi que les États-Unis.

Alors que la natalité chute de manière conséquente, l'évolution de la population est toujours revue à la hausse. Le continent africain, le plus fertile, subit également cette chute du taux de natalité. Les enquêteurs de l'ONU font remarquer que "la fertilité totale y est passée de 5,1 à 4,7 par femme sur une période de 10 ans."

World pop

Le boom démographique

En s'appuyant sur les chiffres estimés par l'ONU, on se rend compte que la population mondiale sera six fois supérieure à ce qu'elle était au début du siècle dernier. Pour prendre conscience de l'ampleur de ce boom démographique, il est important de consulter les précédentes enquêtes de l'Organisation des Nations Unies et ses prévisions pour les années en cours. Lors de sa dernière enquête en 2013, l'ONU estimait que la population serait de 9,6 milliards en 2050, un chiffre qui a légèrement augmenté en peu de temps.

L'évolution est plus flagrante lorsqu'on regarde l'évolution démographique à échelle nationale, en France par exemple. Dans l'Hexagone, l'Institut National de la Statistique et des Etudes économiques (INSEE) prévoyait, en 2002, que nous serions environ 58 millions d'habitants au milieu du siècle. En 2006, elle estimait ce chiffre à 70 millions. Or, aujourd'hui nous sommes en 2017 et près de 67 millions de Français, ce qui montre que les statisticiens sont aussi précis que les sondeurs.

Pour les plus claustrophobes d'entre vous, il faudra donc s'adapter à un encombrement de plus en plus pénible dans les transports en commun ou alors faire des économies pour partir dans l'espace avec Elon Musk où l'on est, pour sûr, moins à l'étroit.

Pour mieux comprendre la surpopulation et mieux y remédier, on vous laisse profiter de l'excellente vidéo de DirtyBiology, en compagnie de Nexus VI.

Une erreur ?

Mots-Clés : populationTerredémographiePlanète

Source(s) : Sciences et Avenir

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par Sayanji, il y a 4 semaines :

Je me souviens d'une étude fait il y a un peu moins de 10ans. La prévision était de 9.1 milliards à horizon 2050.
On estime donc que 800 millions de personnes en plus fouleront la terre. On prévoit donc 7% de personnes en plus, c'est ENORME.

Répondre à ce commentaire

Par guigui, il y a 4 semaines (en réponse à Sayanji):

Bah c'est pas comme s'il y avait encore plein de place :)
Le plus compliqué sera d'optimiser les ressources !

Répondre à ce commentaire

Par UNDERTAKER², il y a 4 semaines (en réponse à guigui):

si la population mondiale vieillie, alors sequelle va bientot mourir !
car apres la vieillesse C la mort !
,,,,
mais pourquoi, les Hommes font moins d'enfants ?
car comme les animaux, ils ne se reproduisent que mal en captivité,,,
,,,,
L'HUMAIN EST CAPTIF DE S0N SYSTEM,,, et seul les MAITRES sont libres !

Répondre à ce commentaire

Par Chiji, il y a 4 semaines (en réponse à Sayanji):

700 et non 800.. pas très doué en maths

Répondre à ce commentaire

Par Sayanji, il y a 4 semaines (en réponse à Chiji):

On est vendredi laisse moi tranquil

Répondre à ce commentaire

Par Coucou, il y a 4 semaines (en réponse à Sayanji):

Comme ma bite

Répondre à ce commentaire

Par guigui, il y a 4 semaines :

Ce sont des chiffres qui vont se stabiliser. On sera beaucoup, mais quand les pays en développement auront rattraper le niveaux de nos sociétés actuelles leur population vont se stabiliser.

regardez la population allemande, ils sont a 1.5-1.7 enfants par femme (truc du genre), il faudrait être à 2.1(il me semble) pour que la population continue de se renouveler sans risque. Ils ont besoin de l'immigration pour survivre :)

Répondre à ce commentaire

Par L'anonyme, il y a 4 semaines :

Bon ce que je vais dire je sens les pouce rouge, j'entends les flingues se chargés mais,

Étant donné que les personnes âgées qui sont dans des homes car plus capable de faire quoi que ce soit seul. Pourquoi continuer à les maintenir en vie ? Alors on risque de me dire "C'est la famille qui veut ça" mais soyons honnête, ça devient rare (de mon point de vue) de voir des familles rendre visite à leurs seniors qui sont dans des centres.

"Ouais mais dés que tu es retraité alors tu sers à rien"
Non du tout. Un retraité du point de vue de l'état à plus de temps pour lui, plus d'argent donc va dépenser plus et faire tourné les commerces.
Tandis que à nouveau pour l'état, une personne âgée dans un centre coute de l'argent. Et coute aussi de l'argent à la famille qui doit payer les frais de soins, de logements etc.



Répondre à ce commentaire

Par Kerwal, il y a 4 semaines (en réponse à L'anonyme):

Je comprends ton point de vue sur le plan économique. Mais du côté de la justice, si tu ne les maintiens plus en vie, c'est un meurtre (d'où de très nombreux débats sur l'euthanasie).
Et puis je pense que les rares personnes qui vont voir leurs proches en maison de retraite cherchent sûrement de la compagnie, le partage de souvenir ? Quelque chose qui ne serait plus possible lorsque ce proche décédera...

Répondre à ce commentaire

Par Coucou, il y a 4 semaines :

C'est extrême (pas tant que ça au final), mais il faudrait limiter le nombre d'enfants par famille.
Ou du moins, essayer de motiver les familles à avoir moins d'enfants.
Surtout que certaines pondent jusqu'à 10 gosses aussi futiles les uns que les autres, juste pour toucher des allocs.
Ma solution ? Continuer des donner des allocations jusqu'au 2e enfant, car un enfant coute cher, et que chacun devrait pouvoir

Répondre à ce commentaire

Par Coucou, il y a 4 semaines :

C'est extrême (pas tant que ça au final), mais il faudrait limiter le nombre d'enfants par famille.
Ou du moins, essayer de motiver les familles à avoir moins d'enfants.
Surtout que certaines pondent jusqu'à 10 gosses aussi futiles les uns que les autres, juste pour toucher des allocs.

Ma solution ? Continuer des donner des allocations jusqu'au 2e enfant, car un enfant coute cher, et que chacun devrait pouvoir fonder famille.
Cependant, ce n'est pas au contribuable de payer pour tous les enfants des autres.
Et donc, à partir du 3e, il serait estimé que si la famille souhaite plus d'enfants, c'est qu'elle est économiquement assez aisée pour prendre soin de tous ces enfants.
Les allocations seraient alors supprimées (ou limitées aux 2 premiers enfants).

Pourquoi 2 ? C'est choisi arbitrairement selon une logique démographique. 2 parents, donc 2 enfants, sachant que tous les adultes n'auront probablement pas leurs 2 enfants.

Une version plus radicale consisterait en la stérilisation de chaque adulte ayant déjà atteint son cota.

Ceci n'est évidemment qu'un melting-pot d'idées pouvant paraître extrêmes mais qui au final ne sont pas dénuées de sens.

De plus, en allant chercher assez profondément la source de beaucoup de problèmes en tous genres (écologie, surconsommation, chômage, contraintes immobilières etc.), on se rend compte que la diminution de la population humaine serait une solution.

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 4 semaines via l'application Hitek :

Bientôt 10 milliards et toujours pas de copine pour moi ça commence à pueeeeer

Répondre à ce commentaire

Par Kyshloren, il y a 4 semaines :

Faut appliquer la technique de Dewey. "Toi tu vis, toi tu vis, toi tu crèves,..."

Répondre à ce commentaire

Par zezaeazffd, il y a 4 semaines :

faut dire aux africains d'arreter de faire 10 gosses par famille ou d'acheter des préservatifs . On a déjà reçu le sida de leur part car certains s'amusait à baiser des singes et là avec la chine, l'inde et le territoire africains on sera en surpopulation nexcessive

Répondre à ce commentaire

Par justinb, il y a 4 semaines :

On n'a déjà trop sur la terre et en Europe.

Répondre à ce commentaire

Par Willow, il y a 4 semaines :

Une bonne grosse 3eme guerre mondiale et le problème est regler

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.