Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Wolfenstein 2 The New Colossus : un massacre de nazis survitaminé

De GomeWars - 26 octobre 2017 à 13:01 dans Jeux vidéo

Après deux apparitions dans les années 80', la série Wolfenstein s'est décidée à charmer les quarantenaires comme les plus jeunots. Sous les bras de Machines Games, William B.J Blazkowicz repart dans un monde dystopique où les nazis ont remporté la Seconde Guerre Mondiale. Seulement cette fois, l'américano-polonais est plus…

Lire le test Wolfenstein The New Colossus

Points positifs et négatifs Wolfenstein The New Colossus

  • L'univers uchronique et déjanté

  • Une action omniprésente

  • Les cinématiques à la hauteur de la démesure nazie

  • Le doublage en français réussis...

  • Des personnages attachants

  • Un peu court

  • Le mode Multijoueurs qui manque à l'appel

  • Un FPS un peu classique

  • ... malgré une corrélation voix/animations un peu faiblarde

8,3

/10

  • Graphismes : 8/10
  • Gameplay : 10/10
  • Bande son : 8/10
  • Durée de vie : 7/10
Photos et Vidéos (12)
Présentation Wolfenstein The New Colossus

Wolfenstein, la légendaire franchise de first person shooter fait son grand retour. Après l'excellente surprise que fut The New Order en 2014, Bethesda dévoile les premières images de sa suite. 

Baptisée The New Colossus, le jeu a été annoncé pour le 27 octobre et semble se dérouler dans un monde légèrement plus ouvert que celui du premier opus. 

La résistance toujours en place

La guerre fait toujours rage et le Reich allemand a définitivement dominé les Etats-Unis. Toujours en lutte contre l'occupation, le joueur, dans le rôle du personnage principal de The New Order, se retrouvera dans la résistance. Dans cette univers rendant hommage aux plus grandes oeuvres d'uchronie de l'Histoire, le but est simple : flinguer tous les nazis. 

Une première longue bande-annonce

Le premier trailer, de plus de 8 minutes, montre d'une part l'ambition scénaristique du jeu et de l'autre quelques images du gameplay. Ce dernier montre que le jeu reprendra la majorité des codes de The New Order.

 

Le jeu conclut la conférence de Bethesda.

» lire la suite

Wolfenstein, la légendaire franchise de first person shooter fait son grand retour. Après l'excellente surprise que fut The New Order en 2014, Bethesda dévoile les premières images de sa suite. 

Baptisée The New Colossus, le jeu a été annoncé pour le 27 octobre et semble se dérouler dans un monde légèrement plus ouvert que celui du premier opus. 

La résistance toujours en place

La guerre fait toujours rage et le Reich allemand a définitivement dominé les Etats-Unis. Toujours en lutte contre l'occupation, le joueur, dans le rôle du personnage principal de The New Order, se retrouvera dans la résistance. Dans cette univers rendant hommage aux plus grandes oeuvres d'uchronie de l'Histoire, le but est simple : flinguer tous les nazis. 

Une première longue bande-annonce

Le premier trailer, de plus de 8 minutes, montre d'une part l'ambition scénaristique du jeu et de l'autre quelques images du gameplay. Ce dernier montre que le jeu reprendra la majorité des codes de The New Order.

 

Le jeu conclut la conférence de Bethesda.

« refermer
Caractéristiques

Éditeur : Bethesda Softworks

Genre : FPS

actualité relative Wolfenstein The New Colossus

26

Actu

Wolfenstein II : une pétition pour supprimer le trophée le plus difficile du jeu

Depuis quelques jours, des joueurs de Wolfenstein II signent une pétition pour faire supprimer le trophée le plus dur du jeu car il est impossible à atteindre.
Il y a 6 jours par Clémounet


De GomeWars - 26 octobre 2017 à 13:01 dans Jeux vidéo

Après deux apparitions dans les années 80', la série Wolfenstein s'est décidée à charmer les quarantenaires comme les plus jeunots. Sous les bras de Machines Games, William B.J Blazkowicz repart dans un monde dystopique où les nazis ont remporté la Seconde Guerre Mondiale. Seulement cette fois, l'américano-polonais est plus réveillé que jamais, quoiqu'un peu engourdi par les événements de The New Order

 

Pour vous replacer dans le contexte, The New Colossus vous relate une partie de l'intrigue du précédent volet, afin de ne pas larguer les nouveaux joueurs dès le lancement d'une nouvelle partie. Ainsi, les nazis ont gagné la guerre 39-45, possède une technologie suspecte bien trop en avance sur notre temps mais également des bases secrètes sur la Lune et d'autres planètes du système solaire. Autant vous dire que B.J a fort à faire s'il veut faire basculer l'issue de la guerre dans son camp. Toutefois, d'autres rebelles viendront se joindre à lui pour tenir tête aux nazis, notamment du côté nord-américain. 

Du nazi, comme s'il en pleuvait

Préparez-vous mentalement, nous allons parler de nazis, de nazis et encore de nazis. Comme pour les précédents volets de la série, Wolfenstein II vous offre une visite en première classe dans un univers uchronique. Les clichés nazis coulent à flot et renforcent l'immersion tout en apportant une touche d'humour. Même entre deux coups de hachette, les soldats à la croix gammée gardent le sourire. Accompagnée de robots assassins, de méchas géants et de Panzerhunds, l'armée nazie sous les ordres de la Frau Engel compte bien asservir les Etats-Unis de la même manière que l'Europe est à sa botte. Seulement, comment le pays de la liberté pourrait-il se retrouver sans liberté ? Pas d'inquiétudes, Blazkowicz est là, plus blessé et plus énervé que jamais. 

1

Wolfenstein II se déguste avant tout comme un bon film d'action. Ses côtés gores, barbares, parfois de mauvais goûts, rendent The New Colossus plus savoureux que jamais. Et pour cause, il s'agit ici d'un véritable défouloir. Voyez-le comme un sac de boxe dans lequel vous viendriez taper après une journée difficile ou tout simplement pour retrouver le sourire. Difficile de perdre la banane quand on est en possession d'un Schockhammer (fusil à pompe) dans chaque main. Les affrontements armés sont constants, explosifs et surtout, plus difficiles que prévu. Wolfenstein II se veut un tantinet trompeur sur ce dernier point. Avec un arsenal digne d'un commando du IIIème Reich, vous vous surprenez à vouloir foncer dans le tas comme un rhinocéros, sans prendre le temps de réfléchir. Et même si Blazko le Barjo n'a pas grand chose dans le ciboulot, vous vous devrez de faire le travail à sa place. Sinon, vous finirez en charpie la plupart du temps. Les ennemis sont relativement punitifs, même dans les difficultés les plus basses (en dehors de la super-easy où les ennemis ne vous voient pas), et avec une IA stupide.

1

Malgré leur côté super-soldat, les nazis armés ont un comportement assez inégal. Leur temps de réaction est assez élevé mais une fois que vous êtes dans leur ligne de mire, votre vie descend comme neige au Soleil. On se retrouve donc à éviter le corps à corps et à camper derrière un mur plutôt que de valser sous les gerbes de sang et les tripes qui volent. Un petit frein qui laisse pantois, accompagné d'un FOV maladroit sur consoles, sans la possibilité de pouvoir le régler. Côté framerate, on retrouve 60 FPS (selon l'éditeur), sans noter une quelconque baisse durant la petite dizaine d'heures nécessaire au bouclage de ce Wolfenstein II

Survitaminé

Avec cette nouvelle itération, Machine Games ne perd pas le nord et va droit au but. Littéralement. Les niveaux sont assez inégaux, voir bouillon pour certains, en particulier ceux situés à New-York, et vous laissent foncer tout droit. Malgré ça, The New Colossus parvient aisément à nous immerger dans cette autre monde rempli de nazis sympathiques et d'un humour potache. Les décors s'avèrent généralement grandioses pour des graphismes un peu vieillots, retranscrivant avec brio la démesure nazie et son goût pour le tape à l’œil. Les niveaux ont beau être assez sombres, les ennemis possèdent des couleurs en adéquation avec le décor pour maximiser le contraste. Contrairement à leurs maîtres, les chiens ne portent pas de brassards nazis à la patte, un oubli il va sans dire.

1

A côté de ça, Wolfenstein II vous permet de faire connaissance avec des personnages hauts en couleur comme Max, le Hodor du coin, Sigrun la fausse nazie ou encore Set le scientifique fou. Ces derniers ont le don de rendre la majorité des cinématiques mémorables, même si certaines se veulent un peu trop longues. Côté voix, le doublage français est plus que réussi. On troque la voix de Patrcik Béthune (Kiefer Sutherland, notamment dans le rôle de Jack Bauer) pour celle de Patrick Poivey (la voix française de Bruce Willis). Chacun ses préférences même si, note personnelle, celle de Poivey apporte un timbre plus irrégulier, collant parfaitement au côté barge de B.J. Même si le doublage est excellent, la superposition voix/animation faciale a tendance à décoller dans diverses séquences. Les cinématiques sont très bien réalisées et offre à The New Colossus un facette film d'action hollywoodien, renforcée par la présence de grands noms du doublage français.

Un arsenal digne de Rambo

Pour éclater du nazi, deux choses priment, une hachette bien aiguisée et des caisses de munitions bien remplies. Une belle flopée d'armes assez classiques à première vue se retrouve étoffées par la présence des technologies nazies meurtrières. Difficile de choisir entre le Lasergewehr et le Übergewehr pour le prix de la meilleure arme lourde. Même si les munitions fusent, Wolfenstein II est généreux quand aux munitions et il est difficile d'en manquer, à moins de tirer comme un pied. Qui plus est, il est agréable de constater que lorsque l'on tire dans les pieds d'un ennemi à l'aide d'un fusil à pompe, ceux-ci s'envolent ou explosent. Le souci du détail voyez-vous.

1

Malgré sa roue des armes Bethesda-like, la possibilité d'équiper une arme dans chaque main est un bon plus, même si vous vous retrouvez à vider vos munitions deux fois plus vite, pour un résultat similaire. A travers les niveaux se cachent divers objets, kits d'amélioration pour les armes, illustrations, trésors et autres journaux et plans nazis. Les collectionneurs se donneront à cœur joie d'écumer les niveaux à leur recherche. Pour les capacités, celles-ci ne se débloquent pas à mesure que vous montez de niveau mais plutôt à force d'utilisation façon The Elder Scrolls V: Skyrim. Plutôt secondaires, elles ne semblent pas impacter le déroulement de votre partie outre-mesure, les bonus passifs se perdant facilement dans le HUD. La bande-son n'a pas grand chose de mémorable mais fait son travail. Les consonances parfois rock, parfois jazz se joignent parfaitement à la Nouvelle-Orléans et à l'étripage de nazis qui s'en suit. 

Conclusion

Wolfenstein II : The New Colossus joue parfaitement son rôle de FPS déjanté et survitaminé. L'action omniprésente et les combats explosifs sont à la limite du jouissif quand l'arsenal complet bien que classique ne manquera pas de vous aider à massacrer la multitude de régiments nazis qui se dresseront sur votre chemin. Les personnages sont charismatiques et bien doublés, malgré une corrélation voix/animation un peu faible en français. Les nazis vous octroient ici une véritable bouffée d'air frais, tant c'est l'esprit clair et le coeur ravi que l'on termine la toute petite dizaine d'heures proposées par The New Colossus.

Même si les graphismes ne révolutionnent pas le secteur, les décors représentent avec brio la démesure nazie, et leur appétit pour le tape à l’œil. Les cinématiques sont travaillées et offrent de sublimes panoramas, sublimés par les répliques cinglantes d'un Bruce Willis francophone de par la voix de Patrick Poivey. Les nombreux clichés accompagnés de l'humour potache parviennent toujours à nous arracher un sourire. Un peu court, The New Colossus rempli les cases même si une absence de mode multijoueurs aurait pu booster la durée de vie du jeu. 

Points positifs et négatifs Wolfenstein The New Colossus

  • L'univers uchronique et déjanté

  • Une action omniprésente

  • Les cinématiques à la hauteur de la démesure nazie

  • Le doublage en français réussis...

  • Des personnages attachants

  • Un peu court

  • Le mode Multijoueurs qui manque à l'appel

  • Un FPS un peu classique

  • ... malgré une corrélation voix/animations un peu faiblarde

8,3

/10

  • Graphismes : 8/10
  • Gameplay : 10/10
  • Bande son : 8/10
  • Durée de vie : 7/10
avis des internautes (0)
pic

Dernier avis positif

Aucun avis positif.

Laisse un avis !

VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as joué à Wolfenstein The New Colossus ? Laisse un avis !

Aucun avis n'a été laissé pour l'instant.

Commentaires (3)

Par Samdy, il y a 4 mois :

Dans l'image, la femme a un peu trop abusée .. de fond de teint ...

Répondre à ce commentaire

Par Woloo, il y a 4 semaines (en réponse à Samdy):

Vu ce qu'elle s'est prise dans la gueule dans The New Order, c'est pas trop étonnant ^^

Répondre à ce commentaire

Par Alex, il y a 3 semaines :

Dommage. Mon PC est un peu vieux, il ne supporte pas ce jeu.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

L.A. Noire

Il y a 4 jours

Note : 8,25