Battlefield : Hardline

Battlefield : Hardline

Notre note : 8 La note des utilisateurs : 7

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Test de Battlefield : Hardline sur PS4 de EA et avis des joueurs, adieu l’armée et bonjour la police

De Alex - 24 mars 2015 à 14:59 dans Jeux vidéo

Signé Visceral, Battlefield : Hardline est sorti il y a quelques jours et c’est donc le moment de le tester sur PS4. Ce spin-off rompt avec les précédents titres de la série en délaissant l’armée au profit des forces de police et des gangs surarmés, ce qui laissera peut-être les plus grands fans sur la touche. Si le mode multi reste de…

Lire le test Battlefield : Hardline

Points positifs et négatifs Battlefield : Hardline

  • Modes multi très variés et bien réalisés

  • Campagne solo assez prenante

  • Une bande son excellente et inattendue

  • Prise en main facile et rapide

  • Quelques problèmes techniques en multi

  • Graphismes corrects mais sans la touche Battlefield

  • Sensations en conduite limitées

7,6

/10

  • Graphismes : 7/10
  • Jouabilité : 8/10
  • Mode multi : 8/10
  • Bande son : 8/10
  • Scénario : 7/10
Présentation Battlefield : Hardline

Le studio Electronic Arts a profité de sa présence au salon de l'E3 2014 de Los Angeles pour présenter plus en détail son nouvel épisode de Battlefield, à savoir Battlefield Hardline

Dans ce nouvel opus, vous pouvez dire au revoir aux grandes guerres qu'offraient les précédents jeux de la série Battlefield. Ici Dice et Visceral Games collaborent pour vous proposer un tout nouveau FPS qui s'intéresse plus au crime organisé. Le joueur va donc s'offrir une plaque de flic pour laisser tomber sa médaille d'honneur.

Dans ce nouvel opus, vous n'aurez pas de mission pour arrêter un traitre ou un dictateur mais plutôt arrêter des bandits qui sèment le trouble dans la ville. Il apporte un réel rafraichissement avec deux modes de jeux complètement opposés. Le premier se nomme Heist et consiste à braquer des coffres, récupérer l'argent et d'aller jusqu'au point d'extraction. Le joueur est ici un voleur et il doit échapper à la police.

Dans le second, Blood Money, chaque équipe doit se rendre au centre de la carte pour récupérer de l'argent afin de remplir son coffre. La victoire est donnée à celle qui aura récolté le plus d'argent à la fin du temps imparti.

Si les modes ont été complèt…

» lire la suite

Le studio Electronic Arts a profité de sa présence au salon de l'E3 2014 de Los Angeles pour présenter plus en détail son nouvel épisode de Battlefield, à savoir Battlefield Hardline

Dans ce nouvel opus, vous pouvez dire au revoir aux grandes guerres qu'offraient les précédents jeux de la série Battlefield. Ici Dice et Visceral Games collaborent pour vous proposer un tout nouveau FPS qui s'intéresse plus au crime organisé. Le joueur va donc s'offrir une plaque de flic pour laisser tomber sa médaille d'honneur.

Dans ce nouvel opus, vous n'aurez pas de mission pour arrêter un traitre ou un dictateur mais plutôt arrêter des bandits qui sèment le trouble dans la ville. Il apporte un réel rafraichissement avec deux modes de jeux complètement opposés. Le premier se nomme Heist et consiste à braquer des coffres, récupérer l'argent et d'aller jusqu'au point d'extraction. Le joueur est ici un voleur et il doit échapper à la police.

Dans le second, Blood Money, chaque équipe doit se rendre au centre de la carte pour récupérer de l'argent afin de remplir son coffre. La victoire est donnée à celle qui aura récolté le plus d'argent à la fin du temps imparti.

Si les modes ont été complètement chamboulés dans Battlefield Hardline, les piliers de base ont été sauvegardés. Notamment le gameplay qui reste similaire, les différentes classes que le joueur peut choisir et les armes que l'on peut déjà retrouver dans Battlefield 4, notamment le SKS, le M40A5, la M16A4 et le M9.

Electronic Arts a également profité du salon de l'E3 2014 pour annoncer la sortie de la beta de Battlefield Hardline sur PC et PlayStation 4. Cela permettra aux joueurs de s'imprégnier du nouveau système de jeu et de patienter jusqu'à sa sortie prévue le 21 octobre 2014 sur PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox One, Xbox 360 et sur PC.

« refermer
Caractéristiques

Éditeur : Electronic Arts

Développeur : Visceral Games

Genre : FPS

Disponible sur : PC, PS4, PS3, Xbox 360, Xbox One

Multijoueur : Online

PEGI : 18+

Langue : Français

actualité relative Battlefield : Hardline

3 631

Actu

Battlefield 5 pendant la guerre 14-18 ?

Une rumeur avance que le cinquième opus de Battlefield aurait pour décor la 1ere guerre mondiale.
Il y a 1 an par Ivy


36

Actu

Battlefield de retour en 2016. Spin-off ou réelle suite ?

Après le succès de Star Wars Battlefront, le studio annonce travailler sur leur prochain jeu qui sera un Battlefield. Alors, suite ou spin-off ? On vous donne notre…
Il y a 1 an par Kenny


Bandes-annonces Battlefield : Hardline

433

Z42

Vidéo de gameplay de Battlefield Hardline

Suite à diverses fuites, Electronic Arts et DICE ont finalement officialisé le tout nouveau jeu Battlefield Hardline il y a quelques jours sans pour autant…
Il y a 3 ans par William


Anecdotes autour de Battlefield : Hardline

726

Z42

On vient de découvrir le burger le plus réaliste dans les jeux vidéo

Les jeux sont de mieux en mieux faits et les créateurs attachent un soin tout particulier aux objets. Les détails sont particulièrement…
Il y a 2 ans par Nicolas


De Alex - 24 mars 2015 à 14:59 dans Jeux vidéo

Signé Visceral, Battlefield : Hardline est sorti il y a quelques jours et c’est donc le moment de le tester sur PS4. Ce spin-off rompt avec les précédents titres de la série en délaissant l’armée au profit des forces de police et des gangs surarmés, ce qui laissera peut-être les plus grands fans sur la touche. Si le mode multi reste de bonne qualité, le scénario de la campagne solo est la grosse surprise car il est bien au-dessus de ce à quoi nous avons été habitués dernièrement par la franchise.

Une campagne solo style série TV des années 80 

Le parallèle n’est pas de moi mais bien de Visceral qui, sans doute de peur que cet aspect ne soit pas bien compris, n’a de cesse de rappeler que le jeu « ressemble à une vieille série policière des 80’s » et propose des résumés des épisodes précédents à chaque reprise du jeu, ainsi que des trailers sur la suite du scénario lorsque l’on revient au menu d’accueil. C’est tout bête, mais cela met directement dans l’ambiance et est très bien amené. Un énorme coup de cœur pour la bande-son est à prévoir grâce à quelques titres bien intégrés comme le célèbre « Assassin de la police » de Cut Killer.

Battlefield Hardline

La campagne solo se boucle en une dizaine d’heures environ, plus si vous prenez le temps de récupérer l’intégralité des indices disséminés un peu partout dans les épisodes. On y incarne l’inspecteur Mendoza, un flic de Miami né à Cuba. D’origine modeste et très attaché à son honneur de policier intègre, Mendoza se retrouve plongé au cœur d’une intrigue bien ficelée mêlant trafic de drogues, flic véreux et trahison. La plupart des personnages sont énormément stéréotypés mais cela ne fait que renforcé l’ambiance feuilleton télé du scénario sans donner un air de « déjà vu » lassant. Comme tout bon flic qui se respecte, Mendoza et ses coéquipiers devront arrêter les suspects qu’ils croiseront, s’infiltrer au cœur d’organisations mafieuses, survivre à des averses de plombs et récolter un max d’indices.

Battlefield Hardline

Recherche et infiltration : ça change !

S’il est possible d’y aller à la bourrin, la capacité de réplique de l’IA rendra la tâche beaucoup plus difficile et demandera une bonne dose de dextérité. On vous conseille donc de privilégier le côté infiltration, qui offre des perspectives plus intéressantes que le simple tir et qui donne droit à plus de point de score. Les éliminations non létales et les arrestations sont en effet récompensées, ce qui n’est pas le cas des ennemis tués par balles. Les interpellations sont d’ailleurs plutôt sympas, Mendoza sortant son badge en hurlant un « police, on ne bouge plus » des plus clichés tout en tenant en joue les suspects jusqu’à ce qu’ils oublient toute velléité de résistance.

Battlefield Hardline

Pas de grosse difficulté au sein de la campagne solo, le joueur étant bien guidé par les éléments technologiques à sa disposition. Un scanner longue portée vous permettra de repérer et marquer les ennemis, les alarmes et leurs boutons d’arrêts et (ô magie) vibrera lorsque vous passerez à côté d’un indice. Sympa. Les déplacements et champs de vision des ennemis sont visibles sur la mini map, ce qui permet d’éviter assez facilement les gardes avant de les éliminer un par un. Globalement pas mauvaise, les ennemis contrôlées par l’IA font cependant quelques fois preuve de grosse flemme, sont ultra myopes alors que l’on passe à 3 mètres devant eux ou sont tout simplement sourds (les arrestations en hurlant juste à côté d’autres gardes qui ne remarquent rien, c’est moyen)… Pour les plus zélés d’entre eux, et il y en tout de même pas mal, il est possible de les distraire en envoyant sonner une douille à l’autre bout de la pièce.

Battlefield Hardline

Un mode multi riche et varié

Une fois que l’on s’est chauffé sur la campagne solo, il est temps de se mesurer aux autres joueurs. Et le challenge est d’un tout autre niveau ! On retrouve la plupart des modes classiques de ce genre de jeu : match à mort, capture de zone, récupération et sécurisation de paquets (ici de l’argent sale ou des preuves)… Il y en a 8 en tout et permettront à chacun de trouver son bonheur.

On retrouve cependant plusieurs modes innovants sur Battlefield comme le mode « Sauvetage » (de la protection - libération d’otages) sans aucun respawn possible et où donc la cohésion d’équipe est plus efficace que l’affrontement direct. Ces missions sont assez étranges car les parties sont de durée très variables (de 40 secondes à 12 minutes pour ma part) et certaines sont remportées sans que beaucoup de coups de feu n’aient été tirés.

Le mode « Contrat » propose quant à lui de protéger un VIP dont la tête a été mise à prix. Contrôlé par un joueur équipé d’un Desert Eagle, le VIP n’hésitera pas à fausser compagnie à ses protecteurs s’il pense que cela vaut mieux pour sa peau et les parties deviennent souvent une énorme partie de cache-cache.

Battlefield Hardline

« Poursuite Infernale », la guérilla embarquée

L’attente des joueurs porte plus sur le mode « Poursuite Infernale » sur lequel Visceral à mis le paquet côté communication.

Ce mode consiste en la récupération et la conduite plein gaz de véhicules marqués, sur des cartes de tailles modestes. Il faut à la fois contrôler le plus de véhicules possibles, les conduire à fond et accessoirement, mettre une balle aux ennemis que l’on croise. Aucun véhicule aérien mis à part quelques hélicoptères, mais pas mal de véhicules terrestres dans lesquels on peut embarquer un ou plusieurs coéquipiers : motos, voitures de sport et berlines, camions citernes, camionnettes. À ce garage fourni s’ajoute également un aéroglisseur sur une map des Everglades. On regrettera quand même la simplicité des véhicules et un manque de sensation de pilotage.

Ce mode est complètement barré et j’ai mis un peu de temps à l’apprécier. Il y en a vraiment dans tous les sens et les véhicules ne sont pas toujours faciles à prendre en main. Après plusieurs heures de jeu, je n’ai toujours pas compris comment piloter un hélico ! Une fois que l’on a quelques parties dans les jambes, que les véhicules sont domptés et que l’on sait comment venir à bout des hélicos (très avantagés), ce mode devient vraiment jouissif.

Battlefield Hardline

Des graphismes moins ambitieux

Petit bémol pour les graphismes qui, sans être hideux je vous rassure, sont à mon sens bien en deçà des précédents opus de Battlefield. La campagne solo est visuellement bien faite : les armes sont correctement modélisés tout comme les décors et les personnages sont expressifs et détaillés. Les cinématiques, fréquentes et parfois un tantinet trop longues et rapprochées, sont malheureusement plutôt laides… Enfin, certaines infrastructures semblent se répéter à l’infini, leurs textures sont souvent bien fades et lisses. Tout cela est plus facilement repérable en multi, où les baisses de framerates se remarquent très vite sur les maps les plus remplies.

Soyons clairs : le jeu est loin d’être moche car les graphismes sont bien plus qu’acceptables. Mais si je compare avec les autres opus et les claques visuelles que j’ai parfois pu prendre sur Battlefield, je ne peux m’empêcher d’être un peu déçu que ce spin-off ne me surprenne pas autant que ses grands-frères.

Points positifs et négatifs Battlefield : Hardline

  • Modes multi très variés et bien réalisés

  • Campagne solo assez prenante

  • Une bande son excellente et inattendue

  • Prise en main facile et rapide

  • Quelques problèmes techniques en multi

  • Graphismes corrects mais sans la touche Battlefield

  • Sensations en conduite limitées

7,6

/10

  • Graphismes : 7/10
  • Jouabilité : 8/10
  • Mode multi : 8/10
  • Bande son : 8/10
  • Scénario : 7/10
avis des internautes (5)
  • 9 à 10

    20,00% - 1 avis

  • 7 à 8

    60,00% - 3 avis

  • 5 à 6

    0,00% - 0 avis

  • 3 à 4

    0,00% - 0 avis

  • 0 à 2

    20,00% - 1 avis

pic

Dernier avis positif

Par Hello World , il y a 2 ans

Bonjour.

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Par Destiny, il y a 2 ans

Aurevoir.

Sa note :

2

Tu as joué à Battlefield : Hardline ? Laisse un avis !
pic

Par KyoWox, il y a 1 an

Etant un grand fan de battlefield, j'ai pus tester à plusieurs reprises le jeu .. Malheureusement j'ai été déçus ..
Le jeu n'a pas l'ame d'un battlefield, il ne devrait faire pas avoir son nom en tout cas.

Attention ! en revanche je ne dis pas que c'est un…  » lire la suite

Sa note : 7

pic

Par gregvx, il y a 2 ans

Ayant joué à la béta qui m'avait pas mal attiré, je l'ai donc acheter et franchement je ne suis pas trop déçu, je n'ai pas encore fini le mode Episode mais je peux dire que j'ai bien aimé pour le moment et pour le mode multijoueur je reproche une…  » lire la suite

Sa note : 8

pic

Par soulstars, il y a 2 ans

J'ai laché Call of qui me faisait penser à un quack pour battlefield

Sa note : 8


Lire les 5 avis sur Battlefield : Hardline

Commentaires (4)

Par aspic, il y a 2 ans :

"Campagne solo prenante avec un scénario de qualité"

C'est une blague ?!

Répondre à ce commentaire

Par Goulougoulou, il y a 2 ans (en réponse à aspic):

Personnellement j'ai plutôt bien aimé le scénario aussi. ça change et c'est nettement mieux que le précédent à mon goût.

Répondre à ce commentaire

Par S3blapin, il y a 2 ans :

Malheureusement, Battlefield Hardline, n'a de Battlefield que le nom. Ils ont juste utilisé la notoriété de la franchise pour faire vendre le jeu. En fait ce jeu est si éloigné d'un vrai Battlefield (et non, BF3 n'est pas un vrai Battlefield) qu'il aurait largement mérité un autre nom.

Après, il n'en reste pas moins un jeu correct (bien que trop "casual" à mon gout, arme tirant comme des lasers, autoheal, gestion des rechargement par balles, etc) voir meme une très bonne démo technique pour le studio.

Mais cet opus va clairement faire beaucoup de dégâts à la franchise original.

Répondre à ce commentaire

Par Nilooze, il y a 2 ans :

BF3 pas un vrai BF, ok tout est dit...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

LeEco Le Max 2

Il y a 4 jours

Note : 7,6

Huawei P10 Lite

Il y a 5 jours

Note : 7