The Jane Doe Identity

The Jane Doe Identity

Notre note : 7 La note des utilisateurs : 10

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Critique The Jane Doe Identity : l'horreur à la norvégienne. Synopsis, casting, date de sortie...

De Suiram - 31 mai 2017 à 16:26 dans Films

Après avoir écrit, produit et réalisé The Troll Hunter, un found-footage que je recommande chaudement, André Øvredal vient mettre sa patte sur un film d'épouvante/horreur. Un médecin légiste et son fils sont propriétaires d'une morgue. Un soir alors qu'ils s'apprêtent à finir leur journée de travail, le shérif…

Lire le test The Jane Doe Identity

Points positifs et négatifs The Jane Doe Identity

  • Renouvellement du genre

  • Acteurs bien choisis

  • Quelques incohérences

  • Un scénario type vraiment éprouvé

7,2

/10

  • Jeu des acteurs : 8/10
  • Bande son : 7/10
  • Photographie : 8/10
  • Scénario : 6/10
  • Réalisation : 7/10
Photos et Vidéos (9)
Présentation The Jane Doe Identity

The Jane Doe Identity (The Autopsy of Jane Doe) est un film d'horreur américain réalisé par André Øvredal, un réalisateur, scénariste, producteur norvégien.

Mais qui est ce cadavre ?

Tommy Tilde et son fils Austin sont médecins-légistes dans une morgue locale dans une petite ville. Un soir, la police leur amène le cadavre d'une jeune femme à l'identité inconnue. Le médecin légiste et son fils la surnomme "Jane Doe". Il est tard, mais les deux hommes décident de mener l'autopsie de la femme afin de connaître la cause de sa mort, à la demande du shérif de la ville. Mais la morte ne semble pas de cet avis ...

Le film a été écrit par Ian Goldberg et Richard Naing qui n'ont pas fait grand chose de connu. Ian Colberg a écrit des scénarios pour Fear The Walking Dead

Le réalisateur, André Øvredal avait déjà réalisé, écrit et produit The Troll Hunter, un film en found footage. Ce film suivait un chasseur de Trolls en Norvège qui devait empêcher ces créatures titanesques de s'attaquer aux humains. Le gouvernement s'assurait que l'opinion publique ne soit pas au courant de tout ça. 

Au casting, on retrouve Emile Hirsh (Alexander Supertramp dans Into the Wild), Brian Cox (Agamemnon da…

» lire la suite

The Jane Doe Identity (The Autopsy of Jane Doe) est un film d'horreur américain réalisé par André Øvredal, un réalisateur, scénariste, producteur norvégien.

Mais qui est ce cadavre ?

Tommy Tilde et son fils Austin sont médecins-légistes dans une morgue locale dans une petite ville. Un soir, la police leur amène le cadavre d'une jeune femme à l'identité inconnue. Le médecin légiste et son fils la surnomme "Jane Doe". Il est tard, mais les deux hommes décident de mener l'autopsie de la femme afin de connaître la cause de sa mort, à la demande du shérif de la ville. Mais la morte ne semble pas de cet avis ...

Le film a été écrit par Ian Goldberg et Richard Naing qui n'ont pas fait grand chose de connu. Ian Colberg a écrit des scénarios pour Fear The Walking Dead

Le réalisateur, André Øvredal avait déjà réalisé, écrit et produit The Troll Hunter, un film en found footage. Ce film suivait un chasseur de Trolls en Norvège qui devait empêcher ces créatures titanesques de s'attaquer aux humains. Le gouvernement s'assurait que l'opinion publique ne soit pas au courant de tout ça. 

Au casting, on retrouve Emile Hirsh (Alexander Supertramp dans Into the Wild), Brian Cox (Agamemnon dans Troie), Michael Mac Elhatton (Roose Bolton de Game of Thrones) et Olwen Kelly dans le rôle de Jane Doe. Olwen Kelly s'était déjà faite connaître dans Darkness on the Edge of Town, un revenge movie nominé au Slamdance Festival. Rien que ça.

Une critique de choix

Le maître de l'horreur ultime, Stephen King, a déclaré après avoir vu ce film : 

"Allez voir The Autopsy of Jane Doe mais n'y allez pas tout seul"

Le film est sorti le 31 mai 2017 en France, mais il est disponible depuis le 21 décembre 2016 aux USA. 

André Øvredal est d'ailleurs en train de réaliser son prochain film. Il s'agira d'un habitant de la Norvège qui découvre qu'il est un descendant d'un dieu scandinave. Prometteur !

« refermer
Caractéristiques

Titre original : The Autopsy of Jane Doe

Réalisation : André Øvredal

Genre : Horreur

Sortie en salles : 31 mai 2017

Pays d'origine : États-Unis, Norvège

Voir les infos et le casting complet
De Suiram - 31 mai 2017 à 16:26 dans Films

Après avoir écrit, produit et réalisé The Troll Hunter, un found-footage que je recommande chaudement, André Øvredal vient mettre sa patte sur un film d'épouvante/horreur. Un médecin légiste et son fils sont propriétaires d'une morgue. Un soir alors qu'ils s'apprêtent à finir leur journée de travail, le shérif de la ville déboule chez eux avec un cadavre non identifié. C'est une jeune femme qui ne porte aucune marque de violence. Ils décident de l'autopsier pour découvrir les raisons de sa mort.

Un scénario intéressant, mais quelques fautes 

C'est un schéma que l'ont connait tous. Un objet ou quelque chose d'inanimé entre dans un lieu. Une puissance maléfique lié à l'objet va alors foutre un bazar sans nom et généralement tuer plusieurs personnes. 
Les Dossiers Warren sont un exemple typique de ce type de film. La tension du film est assez progressive, les personnages ont des réactions plutôt réalistes face aux évènement de plus en plus surnaturels. Mais quelques fois, on se demande s'ils ne sont pas totalement stupides. The Jane Doe Identity n'abuse pas des jumpscare tout en en proposant des très réussis. 

On appréciera les touches d'humour vraiment bien amenées qui apporte un peu de légèreté sans pour autant plomber la tension. Certaines scènes de drama sont très touchantes et le film jongle entre l'horreur et le drame tout au long de l'histoire.

Des effets spéciaux splendides 

L'essentiel des effets spéciaux se concentre sur les scènes gores. Ils sont très réalistes, et sont presque tous réalisés sans 3D. Le réalisme de ces scènes est très marqué, donc à déconseiller aux personnes sensibles à tout ce qui est gore.

Enfin, vu le titre du film vous pouvez vous attendre à des scènes qui relèvent plus du cours d'anatomie que du gore classique. On se demande vraiment comment ont été fait les organes et les viscères tellement on est proche de la réalité. Seul bémol : à un moment une coulée de sang fait un peu artificiel.

Cadrage et image au top 

J'espère que vous aimez le cinéma scandinave parce que ce film est très influencé par ce courant. On a une forme d'austérité dans les plans qui apporte une ambiance calme. Les scènes gores sont aussi filmées de façon très calme et posée ce qui a tendance à faire baisser la tension tout en appuyant la gravité de ces moments. De nombreuses idées plutôt originales de mise en scène et de point de vue font de ce film une expérience particulière.

La focal est aussi très bien maîtrisée et les changements de profondeur de champs n'arrivent pas là par hasard.

Un casting à la hauteur !

Le casting réunis Emile Hirsh (Into the Wild), Brian Cox (Troie), Michael Mac Elhatton (Roose Bolton) et Olwen Kelly dans le rôle du cadavre. On a donc des acteurs confirmés, mais peu connus du grand public. Il est plutôt appréciable de voir un film qui ne s'appuie pas sur son casting en vous le collant sous le nez à chaque teaser.

Les personnages ont des comportements assez réalistes face aux événements surnaturels. Ils cherchent en premier lieu à expliquer de façon cartésienne les choses qui se passent. Mais peu à peu leur coté pragmatique laisse place à la terreur, le tout dans un procédé très Lovecraftien. Et cela se sent sur leur visage et leurs expressions faciales.

Verdict

André Øvredal revient avec un film d'un genre très connu en apportant sa touche personnelle. Le scénario n'est pas de lui, mais son appréhension de l'image et des mouvements de caméra se ressent. L'école scandinave est une fois de plus bien représentée et cela fait plaisir de voir ce film arriver en France.

Les acteurs sont bien choisis et semblent tous très bien dans leur rôle. Personne n'en fait des caisses ni ne semble attendre la pause déjeuner. Je conseille ce film aux fans du genre, de cinéma scandinave, mais cela reste un film très cru que ce soit au niveau de la nudité ou du gore.

Points positifs et négatifs The Jane Doe Identity

  • Renouvellement du genre

  • Acteurs bien choisis

  • Quelques incohérences

  • Un scénario type vraiment éprouvé

7,2

/10

  • Jeu des acteurs : 8/10
  • Bande son : 7/10
  • Photographie : 8/10
  • Scénario : 6/10
  • Réalisation : 7/10
avis des internautes (1)
  • 9 à 10

    100,00% - 1 avis

  • 7 à 8

    0,00% - 0 avis

  • 5 à 6

    0,00% - 0 avis

  • 3 à 4

    0,00% - 0 avis

  • 0 à 2

    0,00% - 0 avis

pic

Dernier avis positif

Par kimby59200, il y a 3 mois

lol le test

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as vu The Jane Doe Identity ? Laisse un avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

OnePlus 5

Il y a 2 semaines

Note : 9

MSI Infinite A

Il y a 2 semaines

Note : 7,3333333333333

Derniers produits ajoutés