Thor: Ragnarok

Thor Ragnarok : 12 easter-eggs que vous avez probablement manqué

De GomeWars Auteur - Posté le 6 novembre 2017 à 12h26 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Sorti la semaine dernière dans les salles de cinéma françaises, Thor : Ragnarok a quasiment fait l'unanimité, s'imposant comme un must-see de l'année 2017. Comme pour les autres Marvel, le film réalisé par Taika Waititi recèle de références en tous genres, comportant également des clins d'oeil et des easter-eggs. Du haut de ses 2h10 de film, Thor : Ragnarok parvient aisément à mixer humour et mythologie nordique, le tout mêlé à des super-héros hauts en couleur. Hitek l'avait plus qu'apprécié et lui avait attribué la note de 8,2/10, dans une critique que vous pouvez retrouver juste ici

Attention, ce qui suit est bourré de spoilers. Veillez à visionner le film si vous portez de l'importance à l'intrigue.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Un Stan Lee décoiffant

1

Bien évidemment, Stan Lee est présent dans Thor : Ragnarok et n'apparait pas dans un simple caméo, mais dans une scène avec davantage d'importance. Si dans Les Gardiens de la Galaxie 2, on le voyait aux côtés d'aliens mystérieux, dans Thor : Ragnarok, c'est lui qui s'occupe de couper la belle chevelure blonde du héros asgardien. Petit moment chez le coiffeur pour un Thor aux cheveux courts, on dit merci qui ? Merci Stan Lee !

Faux personnages, vrais acteurs

1

Après avoir falsifié sa mort à la fin de Thor : Le Monde des ténèbres, Loki prend la place d'Odin à la tête d'Asgard et des neufs royaumes, exilant son père sur Terre. Alors que Thor s'est défait de Surtur et de sa planète volcanique, l'ainé des princes découvre la disparition d'Heimdall et l'usurpation du trône. Mais avant ça, Loki (alors sous l'apparence d'Odin) se délecte d'une pièce de théâtre jouée en plein air, représentation artistique de son "sacrifice".

Les acteurs choisis pour incarner Thor, Loki et Odin sur les planches n'ont pas été sélectionnés à la légère, puisqu'il s'agit d'acteurs à palmarès. Dans le rôle du faux Thor, on retrouve Luke Hemsworth (Westworld), grand frère de Chris. Dans celui du faux Loki, c'est vers Matt Damon (Jason Bourne, la trilogie Ocean) qu'il faut se tourner. Et pour finir, dans les bottes d'Odin, on retrouve Sam Neill ou Alan Grant dans Jurassic Park 1 & 3

Le nom de Scrapper 142

1

Après que Loki et Thor aient été vaincus par Hela, la déesse de la Mort, les deux princes atterrissent sur la planète Sakaar. À peine arrivé, Thor est récolté par une vendeuse d'esclaves/marchande/valkyrie déguisée du nom de Scrapper 142. Jouée par Tessa Thompson, Scrapper 142 tire son nom de la première apparition de la Valkyrie Samantha Parrington dans les comics, dans Incredible Hulk #142. Lors du flash-back laissant un aperçu sur le combat entre les Valkyries et Hela, Tessa Thompson est sauvée de justesse par une de ses compères, blonde, laissant envisager le personnage de Brunnhilde dans les comics. 

Les visages de la tour

1

Sur Sakaar, Thor est voué à mener une existence de gladiateur, plus ou moins installé confortablement dans les couloirs de l'arène du Grand-Maître. Alors que les combats se déroulent au sommet de l'édifice, sur la tour sont érigées les têtes des champions, comme peuvent être gravées dans la roche les faciès des Hokage du village de Konoha dans Naruto. Pour les énumérer, nous partirons de bas en haut, le tout dans le sens des aiguilles d'une montre. Prêts ?

Premières têtes vraisemblablement assemblées, on retrouve Bi-Bête, androïde créé par une race d'hommes-oiseaux. Il tire sa force de ses têtes : celle du bas lui apportant de la culture quand celle du haut est une experte en connaissances guerrières. S'en suit alors Beta Ray Bill, allié de Thor et l'un des rares à pouvoir porter Mjollnir. Ensuite, l'Homme-Chose, gardien du nexus de toutes les réalités. Pour finir, on retrouve Arès, dieu de la guerre et vieil ennemi de Thor. 

Le Tournoi des Champions

1

Une fois les quelques étages de la tour du Grand-Maître passés, on apprécie la vue, bien installé au sommet. Se tient alors sous vos yeux le Tournoi des Champions, où les prétendants doivent vaincre en combat singulier le champion du Grand-Maître. Ce tournoi, bien qu'inconnu pour bon nombre de spectateurs avant la diffusion du film, prend ses racines dans les premières éditions limitées des comics. Dans Contest of Champions paru en 1982, deux joueurs, le Grand-Maitre et Hel, la déesse de la Mort, s'affrontent indirectement par le biais de leurs champions respectifs. Les super-héros jouent alors le rôle de pions, avec comme prix final : le Golden Globe of Life, permettant au Grand-Maître de ressusciter un de ses amis et Doyen de l'Univers, le Collectionneur. 

Le clin d'oeil à Jack Kirby

1

Véritable référence dans le monde des comics, Jack Kirby s'est imposé comme un auteur et dessinateur hors-pair, à la fois novateur et influenceur reconnu. Amateur de formes géométriques singulières et proche de Stan Lee, l'artiste américain s'est éteint le 6 février 1994. À la fois comme hommage et comme clin d'oeil, une référence lui est faite, durant le combat entre Hulk et Thor, sur Sakaar. Pour l'apercevoir, il faut se rendre dans la loge luxueuse de Loki, bien placé pour assister au duel. C'est dans le fond, qu'un dessin géométrique est présent, se référant au comic Fantastic Four #64, paru en 1967. On y distingue la même forme, singulière et métallique. 

Le réalisateur devant l'objectif

1

Histoire de briser la barrière entre la caméra et la réalisation, Taika Waititi, réalisateur de Thor : Ragnarok, a tenu à lui aussi, apparaitre dans le film. Il interprète Korg, un alien rocailleux rencontré par Thor sur Sakaar. Plus qu'un caméo, le réalisateur y joue ici un véritable rôle en motion-capture, délectant les spectateurs de son humour naïf et bon enfant. 

Fear Itself

1

L'un des arcs Marvel les plus présents de ces dernières décennies n'est autre que Fear Itself. L'arc est retrouvé dans 136 numéros, dispatchés dans différentes séries de comics. On y suit l'apparition du Serpent, auto-proclamé maître incontesté d'Asgard. Il forcera les asgardiens à se retirer de la Terre, lui laissant libre accès ainsi qu'à ses alliés pour se charger de la planète bleue. Le Serpent s'amusera également à doter différents personnages de marteaux surpuissants façon Mjollnir, comme Hulk ou Juggernaut.

Ces derniers auront donc carte blanche pour semer la destruction, rien que ça. Dans Thor : Ragnarok, lorsque Dr Stange forme un portail pour permettre à Thor et Loki de rejoindre Odin en Norvège, on constate que sur ses doigts prennent forme des symboles, dont un particulier, étant le logo de la série Fear Itself

Le faux Gant de l'Infini

1

Lorsqu'Hela débarque sur Asgard, elle prend soin de massacrer tout ceux qui se dressent sur son chemin. N'ayant plus personne à qui commander, elle s'en va ressusciter son armée, enterrée dans une crypte située sous le château. Sur le chemin de la Flamme Éternelle, elle et Skurge passent par le coffre-fort, contenant de nombreux "trésors", décrits comme factices par la déesse. On y retrouve le Gant de l'Infini, mais également le Tesseract, pas si faux que ça à priori. Le gant s'avère simulé, le vrai étant en possession de Thanos, dont on retrouvera le vaisseau à la toute fin du film, en guise de scène post-générique. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le Gant de l'Infini, c'est par ici.

La généalogie asgardienne compliquée 

1

Dans Thor : Ragnarok, Hel veut faire revenir son armée d'antan, morte et enterrée. Au milieu des cadavres de soldats plus classiques se trouve celui de Fenrir, le loup géant de la mythologie nordique. Seulement, Fenrir n'est pas un animal de compagnie qui aurait avalé trop de croquettes. Le canidé est en fait le frère de Hel, elle-même la fille de Loki. En effet, dans Thor : Ragnarok, elle est présentée comme soeur ainée de Thor et Loki. Histoire d'équilibrer les pouvoirs et sa légitimité au trône d'Asgard, un choix scénaristique a été fait, n'en déplaise aux amateurs de contexte mythologique. 

Skurge qui tire à tout va 

1

Vers la fin du film, Skurge, alors exécuteur de Hel et gardien du Bifrost au courage effacé, se cache dans le vaisseau apporté par Loki, en quête d'une survie assurée. Par acquit de conscience, l'asgardien brandira ses deux fusils d'assaut, protégeant les innocents citoyens d'Asgard. La scène est représentée de la même façon dans les comics, dans Thor #362. Identique à elle-même, on y voit Skurge tirer à tout va en direction des squelettes. Ce dernier se sacrifie pour rompre la colonne qui retenait le vaisseau, permettant aux survivants de s'enfuir.  

Mjollnir façon boomerang

1

Une des particularité de Mjollnir, c'est de revenir inlassablement vers Thor, à sa demande. Ainsi, impossible de perdre le marteau unique, tant son bras et l'arme sont connectés. À son retour à Asgard, Thor démasque Loki (alors camouflé sous les traits d'Odin), en lançant Mjollnir très, très loin, et en lui empoignant le derrière de la tête. Ainsi, lorsque le marteau reviendra à son maitre, il éclatera sans discrétion ce qui se placera sur son chemin, soit, la tête de Loki. La scène fait directement référence à Thor (1966) Issue #369, où le Dieu nordique utilise la même ruse. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Thorragnarokeaster eggreferenceComics

Source(s) : LooperScreen RantMarvel Wikia

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Avis des internautes sur le film Thor: Ragnarok (4)
pic

Dernier avis positif

Par Yezpiks, il y a 2 jours

J'ai vraiment aimé ce film. Merci Marvel :)

Sa note :

9
VS
pic

Dernier avis négatif

Par avisnégatif, il y a 1 mois

je vend une Renaud twingo,

contacter moi au 0636656565

Sa note :

2
Tu as vu Thor: Ragnarok ? Laisse un avis !

Commentaires (8)

Par Guiguiche, il y a 2 semaines :

Certainement le meilleur Marvel de l'année !

Répondre à ce commentaire

Par aiden, il y a 2 semaines :

Il manque également le moment où Thor est sur Terre et qu'il voit Hela pour la première fois. Il frappe alors son parapluie sur le sol pour "retrouver sa tenue normale" : c'est une référence aux premiers comics de Thor où il était un humain qui devait claquer sa canne sur le sol pour prendre l'apparence du dieu

Répondre à ce commentaire

Par Ankouleur, il y a 2 semaines :

"étant le logo de la série Fear Itself. "

Etant surtout tiré du symbole celtique "Triquetra"

Répondre à ce commentaire

Par john, il y a 2 semaines :

je savait bien que les visage de la toure avait un rapport avec des perso connue mais je les ai pas reconnue :/

Répondre à ce commentaire

Par Burgy, il y a 2 semaines :

Ok donc le réalisateur incarne Korg, dont l'humour pourri bieeeeen salement les dernières scènes du film.. Ca paraît cohérent.

Répondre à ce commentaire

Par Sylvain98, il y a 2 semaines via l'application Hitek :

Le cameo de Stan Lee est juste magique, un de mes préférer

Répondre à ce commentaire

Par Bob, il y a 2 semaines :

"Sur Sakaar, Thor est voué à mener une existence de gladiateur, plus ou moins installé confortablement dans les couloirs de l'arène du Grand-Maître. Alors que les combats se déroulent au sommet de l'édifice, sur la tour sont érigées les têtes des champions, comme peuvent être gravées dans la roche les faciès des Hokage du village de Konoha dans Naruto."

Les combats de déroulent dans l'arène juste à côté non ?

Répondre à ce commentaire

Par Ayuro, il y a 2 semaines :

Sur la tour avec les visage, just en dessous de la tête de Bêta Ray bill, c'est celle de Thanos, le gros méchant du MCU......

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Cartoon Network : Battle Crashers, un jeu d'action avec les héros de CN

Cartoon Network Battle Crashers

Il y a 1 heure

Note : 3,2
Test Star Wars Battlefront II : un multijoueurs réussi gâché par un solo insipide

Star Wars Battlefront 2

Il y a 4 jours

Note : 7,6666666666667
Test L.A. Noire : menez l'enquête à Los Angeles avec l'agent de police Cole Phelps

L.A. Noire

Il y a 5 jours

Note : 8,25