Une prothèse en bois de 3000 ans toujours utile

De Mavrik - Posté le 5 juillet 2017 à 10h43

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

En 1871, deux Egyptiens découvrent accidentellement la nécropole Cheikh Abd el-Gourna. Sur place, des chercheurs de l'Université de Bâle y ont rencontré une momie qui a retenu leur attention : une femme portant une prothèse en bois à la jambe

Un travail d'orfèvre

Estimée à près de 3000 ans, ce serait une des prothèses les plus anciennes jamais découvertes. Faite de bois et de cuir, elle est usée ce qui montre bien que son utilité n'était pas uniquement esthétique. En effet, il semblerait bien que ce pied en bois ait servi à son utilisatrice pour se déplacer. Dans le communiqué des experts, il est dit de cet instrument qu'il a été réalisé par un spécialiste.

Cette prothèse est le témoignage d'un artisan compétent qui connaissait et maitrisait la physionomie humaine.

Tellement bien travaillée, la prothèse serait toujours efficace aujourd'hui. Pour preuve, une chercheuse britannique a demandé à des patients amputés de l'essayer et ces derniers ont trouvé qu'elle était "très confortable."

orteil en bois

La fille d'un prêtre

Selon les études réalisées dans la sépulture, il semblerait que la propriétaire de ce gros orteil factice ait été la fille d'une personne haut placée, sans doute un prêtre. Pour affirmer cela, les scientifiques suisses expliquent qu'une prothèse de cette qualité, faite avec autant de labeur était la preuve d'une certaine richesse. Ils ajoutent même que la personne en question "attachait beaucoup d'importance à la ressemblance avec un vrai pied, à l'aspect esthétique et au confort" de ce membre en bois. Des études microscopiques ont également prouvé que l'orteil a été retravaillé plusieurs fois, sans doute pour l'adapter à l'évolution de la morphologie de sa riche propriétaire.

Cette découverte et ses analyses permettent de voir à quel point la santé physique était déjà importante à l'époque. Selon le docteur Loprieno-Gnirs, en charge du projet, cette découverte tend à démontrer que les Egyptiens de l'Antiquité "souhaitaient à tout prix soigner leurs infirmités et avaient développé des technologies d'avant-garde pour y arriver."

Une erreur ?

Mots-Clés : insoliteScienceProthèse

Source(s) : Sciences et Avenir

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par L'inquisiteur, il y a 2 semaines via l'application Hitek :

C'est pas l'pied !

Répondre à ce commentaire

Par Tyë, il y a 2 semaines via l'application Hitek (en réponse à L'inquisiteur):

Au bûcher stp.

Répondre à ce commentaire

Par Palapin, il y a 2 semaines (en réponse à L'inquisiteur):

Ça nous fait une belle jambe !

Répondre à ce commentaire

Par Juz, il y a 2 semaines :

On peut dire qu'elle s'est levée du mauvais pied (Je sais que je ne devait pas la faire mais j'ai pas pu m'empêcher)

Répondre à ce commentaire

Par Briffy03, il y a 2 semaines :

Heureusement ils sont doués, si je realisais ce teuc ellw mettwrait pas un pied devant l'autre x)

Répondre à ce commentaire

Par Abelforth, il y a 2 semaines :

Hum les personnes qui ont essayé la prothèse ont essayé la même ou une reproduction ? Mdr

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 1 semaine (en réponse à Abelforth):

Je m'interroge aussi… Tu crois qu'ils ont juste enlevé le bout de momie qui est dedans et essayé la "pantoufle de cendrillon" sur un (e) amputé(e) plus ou moins volontaire ?
En tous cas, comme c'est rédigé, ç'est cela que ça veux dire.
Bon, faut que je te laisse, j'ai encore envie de dégueuler. <;-)

Répondre à ce commentaire

Par lankou, il y a 2 semaines :

sacré pied de nez au prothésiste d'aujourd'hui ^^

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.