Rechercher Annuler

Breath of the Wild : ce joueur a été arrêté pour une raison jugée étonnante

De Guillaume Chagot - Posté le 12 juillet 2021 à 18h11 dans Jeux vidéo

The Legend of Zelda: Breath of the Wild est un jeu d'une qualité particulière. Encensé tant par les joueurs que par les critiques, il aurait atteint la perfection selon certains avis. Un titre qui continue toujours de fasciner, alors qu'une suite est en développement du côté de chez Nintendo. L'éditeur japonais est très protecteur de ses licences, et n'hésite pas à prendre des mesures drastiques si nécessaire. 

on ne rigole pas avec nintendo

Le taux de criminalité au Japon est extrêmement bas. Le nombre de meurtres y est notamment 56 fois moins élevé qu'aux Etats-Unis. La police semble donc avoir davantage de temps libre. Et à en croire le Broadcasting System de Niigata, l'une des préfectures du Japon, un vendeur de sauvegardes modifiées de The Legend of Zelda: Breath of the Wild aurait été arrêté par les forces de l'ordre nippones, rien que ça. Ichimin Sho, habitant de Tokyo, était détenu par la police de Niigata le 8 juillet dernier pour avoir notamment mis aux enchères des sauvegardes modifiées du jeu au mois d'avril.

Durant un petit temps, Sho offrait aux intéressés "la sauvegarde ultime", personnalisée sur commande selon le bon vouloir du client. Ainsi, il pouvait offrir aux joueurs des objets rares ou des statistiques montées au maximum. Une version ultime du jeu qui a toutefois attiré l'attention de la Préfecture de police de Niigata. Le hacker aurait avoué ses actes en détention, son méfait lui ayant permis de récolter la bagatelle de 10 millions de yens, soit l'équivalent de 76 500 € environ, les sauvegardes étant vendues pour environ 3500 yens (26,75 €) unité. 

Une activité qui va à l'encontre direct du Unfair Competition Prevention Act, une loi pour la "prévention de la concurrence déloyale et pour la réparation des pertes ou des dommages causés par la concurrence déloyale, afin d'assurer une concurrence loyale entre les entreprises et la bonne application des accords internationaux y afférents, contribuant ainsi au bon développement de l'économie nationale". Une arrestation jugée un poil extrême par les internautes, qui estiment qu'au vu du délit, une telle intervention n'était pas forcément justifiée. Des différences de lois et de cultures qui mettent toutefois en lumière une chose : on ne rigole pas avec Nintendo au Japon. 

Une erreur ?

Mots-Clés : nintendoarrestationJaponpoliceNiigatapréfecturesauvegardethe legend of zeldaBreath of the Wild

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Jean-Canard, il y a 1 an :

Ils vont réclamer la peine de mort aussi ?

Répondre à ce commentaire

Par Bloubil, il y a 1 an :

Un commerce parallèle illégal pour plus de 75k euros et les gens trouvent ça excessif ? C'est juste normal , c'est juste qu'on n'a plutôt l'habitude de voir des fraudeurs à grande échelle ne pas être inquiétés chez nous, ce qui n'est pas normal ^^

Répondre à ce commentaire

Par Eldrad95, il y a 1 an (en réponse à Bloubil):

L'arrestation est plus que douteuse au vue de la raison engagée. En quoi est ce cela nuit à nintendo ? Ça n'est pas un mmo, rien ne dit que la vente de sauvegarde est interdite, au pire ca ne merite qu'un ban du compte car ça ne signifie pas que c'est illégal. Si il avait vendu des jeux avec pourquoi pas mais là c'est juste la justice qui obéit à Nintendo.
La même chose dans un autres pays n'aurait sûrement pas marché. Mais maintenant qu'ils ont médiatisé cette affaire, on va voir de multiple personne s'y mettre. Sans qu'ils puissent intervenir.

Répondre à ce commentaire

Par Bloubil, il y a 1 an (en réponse à Eldrad95):

"rien ne dit que la vente de sauvegarde est interdite" , il vent directement des données dont il n'a que les droits d'utilisations , c'est illégal .
"La même chose dans un autres pays n'aurait sûrement pas marché" , si si ça aurait fait du bruit surtout pour une somme pareille, on n'est pas suru n gars qui file une clé USB à un pote ou qui partage des sauvegardes gratuitement sur internet, ce qui existe depuis longtemps mais ça ne pose pas de problème car ce n'est pas une utilisation lucrative .

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Michmuche, il y a 1 an via l'application Hitek :

Je suis le seul a trouver le mec génial et à avoir envie de l’applaudir. Le mec fait un business d’un truc incroyable des sauvegardes et le plus formidable c’est que cela fonctionne.
Je vois pas en quoi la vente de save va à l’encontre du unfair compétition prévention act. J’espère qu’avec ses 75k il va se prendre de bons avocats et débouter l’accusation.

Répondre à ce commentaire

Par SekaiUchiha, il y a 1 an :

Si tu vend une jne sauvegarde ou une copie d'un jeux qui ne t'appartient pas, tu va en prison. Le mec l'a mérité. Si il avais proposer une sauvegarde de Zelda BOTW gratuitement, il aurais eu aucun problème (ou en tout cas, il ne serait pas aller en prison).

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.