Rechercher Annuler

Cette étonnante décision d'une ville allemande pour favoriser l'égalité des sexes

De Tahar Sadaoui - Posté le 28 avril 2022 à 19h11 dans Insolite

La question de l'égalité des sexes demeure une problématique contemporaine, bien qu'on constate que de nombreux efforts soient déployés, et ce dans plein de secteurs différents. Que ce soit dans le cinéma avec Marvel, ou encore dans l'aérospatiale avec la NASA, le monde tente de faire évoluer les pratiques et les mentalités vers plus d'égalité. Et cette tendance s'est de nouveau récemment affirmée dans une ville allemande, mais d'une manière plutôt étonnante.

des piscines pas comme les autres

Cette semaine, la municipalité de la ville de Göttingen, située en Allemagne et connue pour être un important centre universitaire, est maintenant également connue pour avoir autoriser les femmes à être seins nus dans l'enceinte de ses piscines durant les week-ends. Cette décision sera effective à partir du 1er mai et durera jusqu'à la fin du mois d'août.

Mais cette décision ne sort pas de nulle part. En effet, cette dernière survient suite à un incident ayant eu lieu l'année dernière dans l'une des piscines de la ville, lorsque qu'un agent avait demandé à une baigneuse de se recouvrir la poitrine. Cette dernière avait alors refusé, justifiant qu'elle s'identifiait comme étant du genre masculin. Suite à l'incident, la personne en question se serait vue interdite d'accès à l'établissement. Tout cela provoquera alors un véritable débat au sein de la municipalité, permettant d'arriver à cette conclusion.

Certains ont alors regretté la décision de restreindre cette possibilité uniquement aux week-ends, ce à quoi la municipalité de la ville s'est justifiée en indiquant que cela ne devait pas compromettre les cours de natation scolaire en semaine.

Göttingen devient ainsi la première ville d'Allemagne à autoriser les femmes à pouvoir être seins nus dans un établissement de loisirs aquatiques, une décision saluée comme étant un pas en avant dans le débat sur l'égalité de traitement entre les sexes. Toutefois, il faut savoir qu'en Allemagne, la pratique est déjà installée dans certains lieux, comme dans les saunas par exemple, où la plupart sont mixtes et obligent leurs clients à être nus pour des raisons d'hygiène.

Une erreur ?

Mots-Clés : Allemagnevillegöttingenfemmeseins nustoplesspiscineségalité des sexes

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (35)

Par Booob, il y a 5 mois :

J'te dis pas les perv' que y'aura la-bas

Répondre à ce commentaire

Par MaTriC PooL, il y a 5 mois (en réponse à Booob):

Moi,,,
j'appel ça du harcèlement sexuel & de exhibitionnisme
ça n'a rien a voir avec l’égalité des sexe !!
sinon, pourquoi pas autoriser les hommes a avoir les couilles a l'air pour des raisons de confort et protection de la spermatogenèse,,,

Répondre à ce commentaire

Par Nemhainn, il y a 5 mois (en réponse à MaTriC PooL):

Car tes couilles sont un organe sexuel contrairement a la poitrine? Tu montres bien tes tétons, pourquoi pas une femme? Car un jour un vieux con s'est levé en décrétant que la poitrine était érotique? Il est peut être temps d’évoluer et sortir d'un puritanisme d'un autre age.

Répondre à ce commentaire

Par JillaRigolote, il y a 5 mois (en réponse à Nemhainn):

Caen tu verra tout les mecs (mineurs y compris) en érections a la piscine a cause des gamines les nichons a l'air, tu viendras nous expliquer que C pas sexuel les seins !!!
G jamais vu une femme baver d'envie devant des tétons masculins !!
Faux vous calmer les facho-feministes, il faut respecter les hommes aussi et leurs faiblesses !!!
Sinon le retour de baton va être ultra sévère pour la génération suivante !!!

Répondre à ce commentaire

Par Nemhainn, il y a 5 mois (en réponse à JillaRigolote):

Et si on arrêtait de les cacher, cela deviendrais banal et donc ça arrêterait de baver dessus. C'est aussi ça le risque du puritanisme, le fameux retour de bâton, a force de rendre tabou le corps on en fait une marchandise.

Répondre à ce commentaire

Par Guy Lux, il y a 5 mois (en réponse à MaTriC PooL):

Me suis déjà baigné plusieurs fois à poils dans les piscines en Allemagne et personne ne m'a fait chier.
Tout le monde s'en fout la bas. Ils sont bien plus ouvert d'esprit qu'en France, suffit de voir les réactions des commentaire ici...

Répondre à ce commentaire

Par JillaRigolote, il y a 5 mois (en réponse à Guy Lux):

ok,,,
j'avais oublier ou on était, les vieux allemands préférent les petits thaïlandais,,,
C vrais clefs femmes peuvent carrément se fer plaiz en public ça n’énervera personne dans le coin

Répondre à ce commentaire

Par romain793, il y a 5 mois via l'application Hitek (en réponse à Guy Lux):

Je connais et je confirme ton témoignage.
Les allemands sont beaucoup moins coincés que nous et ce genre de chose ne choque pas grand monde là-bas.
M’étonnes pas qu’ils aient pris cette décision!

Répondre à ce commentaire

Par Putride, il y a 5 mois :

Que des histoires pour de la peau qui pendouille!

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 5 mois (en réponse à Putride):

Et on devrait même autoriser le nu intégral.
Après tout, mes deux boules, ce ne sont que de la peau qui pendouille aussi.

Répondre à ce commentaire

Par MIDORIJIN, il y a 5 mois :

Que la fille ai eu envie d'être topless en piscine public, je dis pourquoi pas, mais l'excuse du "je m'identifie en tant qu'homme"...
Jusqu’où ça va aller toute ces histoires?

Répondre à ce commentaire

Par D33Ps, il y a 5 mois (en réponse à MIDORIJIN):

@MIDORIJIN : Ben à ce rythme à force que les gens se persuadent d'être autre chose que ce qu'ils sont réellement (génétiquement, après je fais pas cas des % proche du 0 où ça bug bien entendu)

juste parce qu'ils ont pas envie de grandir et être adulte on va finir par avoir une pluie de cadavres en bas des ponts parce que la personne aura déclarée "je ne suis pas du genre humain je suis kryptonien donc je vais m'envoler..."

A force de conforter ces personnes fragiles dans leur délire ce genre de cas (extrêmement caricaturé pour le moment) pourrait tout de même finir par devenir réalité...

Répondre à ce commentaire

Par chimiel, il y a 5 mois :

Encore une connerie...plus on avance dans le temps, plus la pudeur ne voudra plus rien dire et ce sera tres dangereux.

Répondre à ce commentaire

Par Guy Lux, il y a 5 mois (en réponse à chimiel):

la libération sexuelle des années 60 ça te parle ?
Car le monde ne s'est pas écroulé tu sais.

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 5 mois (en réponse à chimiel):

A partir du moment où c'est un choix, qu'est-ce-que ça peut te foutre ?
Tout le monde a déjà vu des seins hein, pas besoin d'en faire toute une histoire

Répondre à ce commentaire

Par Test, il y a 5 mois (en réponse à chimiel):

C'est l'inverse mec, mince ouvre tes livres d'histoires, va parler à des personnes âgées dans ta ville car là c'est catastrophique.
La période dont tu parles n'a jamais été connu par tes parents et grands parents, peut être arrière grands parents même en fonction de leur âge..
Tu as grandi dans un pays libre à ce niveau, très en avance sur bien des pays.

C'est quand même dingue cette différence sur le torse poil de mesdames et de messieurs pour certains.

Répondre à ce commentaire

Par peindre du plus prfond au plus externe, il y a 5 mois :

En france dans les piscines je sais pas, dans le doute vu que sur les plages c'est ok je dirais qu'on le fait déjà, mais vu le cheptel qui fréquente les piscines et les faits divers d'agression chaque année qui en fait fermer, ça doit pas pousser à faire topless...

Chez nous le problème, c'est plus les femmes qui nagent entièrement habillées, on a pas encore décider si c'était con, un signe de mouvance religieuse sectaire, islamophobe, féministe, etc

Répondre à ce commentaire

Par Terras, il y a 5 mois :

"Cette dernière avait alors refusé, justifiant qu'elle s'identifiait comme étant du genre masculin"

Reste à savoir si elle était sérieuse (et donc elle a un problème de dysphorie de genre, c'est un problème mental) ou alors elle voulait surfer sur la vague woke pour à la fois attirer des mecs et avoir un gain de notoriété.

C'est qu'on sait plus trop, dans cette société.

Répondre à ce commentaire

Par Zogrot, il y a 5 mois (en réponse à Terras):

Etant donné que le genre est une construction sociale, la dysphorie de genre n'est pas un problème mental (J.K Rowling, sors de ce corps ;p ), mais un décalage social.
Et vu comment la société est rétrograde, c'est plus un signe d'intelligence qu'un problème, à mon sens...

D'ailleurs, faudrait arrêter avec l'utilisation du terme "woke" (qui est censé définir les personnes qui réfléchissent aux conséquences de leurs actes) de façon ironique. Tout le monde devrait réfléchir aux conséquences de ses actes, non?..

Répondre à ce commentaire

Par Philippe, il y a 5 mois (en réponse à Zogrot):

Les woke sont juste des pleurnicheuses sur tout et rien et qui utilisent certaines "minorités" ou "maladie mentale" pour emmerder les gens avec des stupidités plus absurde les unes que les autres. Par exemple home et femme. Tu es sois homme sois femme, il n'y a pas d'autre possibilité. Votre combat est perdu d'avance car les non woke sont bien plus nombreux et plus intelligent que vous.

Répondre à ce commentaire

Par Zogrot, il y a 5 mois (en réponse à Philippe):

Comme je l'ai dit au dessus, on ne parle pas de maladie mentale. Bizarrement, je n'ai pas vu de contre-argument concernant la dysphorie de genre (Ca doit être ça l'intelligence des anti-woke, avoir raison sans aucun argument, à la Trump :D ).

Et désolé de bousculer ta confortable routine d'homme cis occidental, mais les minorités et les décalés sociaux (malades mentaux dans ton référentiel) ont le droit de vivre.
Je ne vois pas, non plus, en quoi s'accrocher bêtement aux normes sociales aliénantes est signe d'intelligence des non-woke... J'attends aussi tes arguments sur le sujet.

Non, on n'est pas soit homme soit femme, déjà, il faut séparer le genre et le sexe.
Le sexe Femme/homme est déterminé par la génétique et les hormones. Ce point est plutôt fixe mais il existe des cas d'intersexualisation estimé en moyenne à 1% de la population. Ce n'est pas si rare, avec ce pourcentage, tu en connais probablement plusieurs. Et ils le cachent probablement pour éviter le regard des intelligents non-woke...
Concernant le genre, je t'invite à te renseigner sur le sujet, vu que tu es un intelligent non-woke, tu t'es probablement déjà instruit sur le sujet. ^_^
Pour résumer, on éduque, dans notre société, les garçons(sexe) comme des garçons(genre), et les filles(sexe) comme des filles(genre):
Les garçons sont forts, sur d'eux, combatifs, protecteurs, fonçeurs, etc...
Les filles sont douces, belles, gentilles, soumises, pleurnicheuses ;p, etc...
Ce genre est purement créé par l'éducation. Il est de moins en moins absolu, et tant mieux, n'en déplaise aux réacs. Là encore, il existe d'autres possibilités.

Je pense, que tu souffres d'une dysphorie réactionnaire. Tu ne supportes pas les idées qui bouscule ton éducation traditionnelle. C'est dommage, c'est bien d'évoluer...

Répondre à ce commentaire

Par Eldeil, il y a 5 mois (en réponse à Zogrot):

Je trouve la mouvance transgenre dangereuse pour l'égalité homme femme :

On peut dissocier le genre et le sexe, mais une partie des comportements attribués au genre sont aussi le fait des hormones (testostérone et estrogène en tête), donc dépendants du sexe. Pareils pour certaines caractéristiques physique (musculature, pilosité, taille ...).

Ceci étant dis, le mouvement transgenre moderne pousse à s'identifié à des stéréotype de femme, d'homme ou d'un mélange des deux, là ou le féminisme se bâtait pour casser les cases et permettre à chacun de se comporter comme bon lui semble.

Pour finir, agresser les "homme blanc cis" et d'une stupidité sans nom. La base de ce mouvement était d'avoir la liberté, et non pas le devoir, de sortir des construction de genre. Quelqu'un à l'aise et heureux dans son corps ne se sentira pas le besoin de transsexualité. Si je cible ma réponse t'appelant "le travelo noir", j'ai déjà grande chance que ce ne soit pas le cas (présomption de genre et d'origine sans élément tangible), et tu pourrait légitimement être outré. Les respect fonctionne dans les deux sens.

Répondre à ce commentaire

Par Zogrot, il y a 5 mois (en réponse à Eldeil):

Je ne pense pas que la mouvance transgenre soit une menace quelconque pour quiconque. Je suis d'accord avec toi sur le fait que la notion de genre est à bannir. C'est justement cette pression des genres qui crée la dysphorie de genre (= souffrance liée à la différence entre sexe et genre d'une personne).
Les trans sont donc victimes des pressions de genre, pas les acteurs/trices. Après, concernant leurs transitions, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent de leur corps...

Je n'agresse pas "l'homme blanc cis" (j'en suis un, d'ailleurs...), j'illustre juste le fait qu'il est facile de dénigrer et de vouloir supprimer les droits des minorités quand on fait partie de la classe régnante/dominante/majoritaire en supposant que Philippe en était un. Et qu'il faut peut-être réfléchir au delà de l'éducation apporté par sa culture ou la téloche.

Par contre, je méprise les haters qui agressent les minoritées à coup de "woke", "pleurnicheuses" et autre binarisme abusifs en se croyant intelligent de balancer des lieux communs sans un seul argument (voir le message de Philippe). Je n'ai rien contre ceux qui ont d'autres idées que moi et qui sont capable d'en discuter sans haine. J'espère que tu ne t'es pas senti agressé par mon message même si tu es un "homme blanc cis". ;)

Je crois qu'on s'éloigne du sujet de l'article, par contre...

Répondre à ce commentaire

Par Eldeil, il y a 5 mois (en réponse à Zogrot):

Sur les réseau sociaux, je ne pense pas que la classe dominante soit les traditionalistes. J'ai même plutôt l'impression que c'est le contraire.
Le danger avec les mouvements transgenres et surtout que les représentant les plus visible sont souvent très cliché dans leur façon d'adopter les code d'un autre genre, quitte à les renforcer. Heureusement tous ne sont pas comme ça, mais beaucoup de femme trans ne sortent jamais sans maquillage par exemple, véhiculant l'idée qu'une femme doit toujours être maquillée.

Pour revenir au sujet de l'article, quand on regarde les film et pub anciennes, la nudité semblais beaucoup plus banale en France. La censure du corps provient beaucoup des médias de masses américains importé.

Pourquoi pas sans soutif à la piscine pour le loisir. Pour le sport, je ne suis pas sur que se soit agréable de laisser ses seins flotter et ballotter dans tous les sens quand on nage.

Répondre à ce commentaire

Par Emestella, il y a 5 mois (en réponse à Eldeil):

Eh, Eldeil, si tu demandais au personnes transgenres, et notamment aux femmes, ce qu'elles évitent en se conformant aux stéréotypes, plutôt que de les accuser d'en faire la propagation ? Parce que soit tu n'as jamais parlé à une personne transgenre de ta vie, soit tu n'as jamais pris vraiment la peine d'en écouter une. Vraiment, je pense que ça serait salutaire pour toi de faire l'effort de parler à ces personnes. Je crois que tu n'as pas conscience de ce qu'elles traversent au quotidien.

Répondre à ce commentaire

Par Eldeil, il y a 5 mois (en réponse à Emestella):

Soit, mais on entre alors dans une espèce de cercle vicieux qui seras subis autant par les transgenre que par les autres. Ou faut-il attendre que les non-trans se libère des stéréotype pour que les trans puisse eux aussi s'en détacher ?

Je ne me permet pas de critiquer un.e transgenre car iel fait ce qu'iel veut de sont corp et sa vie. Tout comme je ne cautionnerais jamais quelqu'un qui les critiques.

Beaucoup de non-trans également véhiculent (voir revendiquent) des clichés de genres. Mais la mouvance trans à l'heure actuelle, et à l'échelle de la société, tant plus à renforcer les caractères de genres qu'à les libérer. D'autant plus si ses membres doivent se contraindre pour respecter ce que l'ont attend d'eux, au dépits d'eux même.

Répondre à ce commentaire

Par Emestella, il y a 5 mois (en réponse à Eldeil):

Àmha, tu prends le problème à l'envers. Les personnes transgenres ne poussent pas les gens à se conformer à des stéréotypes, ce sont les stéréotypes de genre qui poussent les personnes transgenres à les adopter. D'ailleurs tu le dis toi-même, certaines personnes cisgenre adoptent aussi ces codes-là. Pourquoi ça devient un problème quand ce sont des personnes transgenres qui les performent ?

Heureusement il y a un combat, soutenu aussi par les personnes transgenres étonnamment, qui permettrait de se débarrasser des stéréotypes de genre ou, tout du moins à court terme, les calmer. Et c'est le féminisme. Peu à peu, ça avance, il y a des avancées qui permettent de désacraliser le genre, donc les efforts doivent continuer, et ça libérera autant les personnes cisgenre, également les hommes sur certains aspects (je pense que tu n'es pas étranger au concept de Masculinité Toxique), que les personnes transgenres qui n'auront plus à s'inquiéter de comment être elles-mêmes ou comment ne pas être megenrées - tout comme les personnes cisgenres, elles pourront être ce qu'elles veulent.

Dans l'absolu, si aucun stéréotype de genre n'existe, alors il n'existe pas de personne transgenre : l'individu ne pouvant être jugé pour ce qu'il est d'aucune manière, ne pouvant plus être défini par son genre pour soutenir son rôle social, il pourra performer ce qu'il souhaite être sans que ça soit rattaché à un genre défini et sans en être inquiété. Ça, c'est le féminisme Beauvoiriste, qui appelle à la dissociation entre stéréotypes de genre et personnes, pour que n'existe plus, basé sur le sexe, l'attribution d'un genre.

Pour finalement répondre à ta question, ce n'est pas aux individus (cis, trans) de cesser de performer leurs stéréotypes, manquerait plus qu'on les oblige à se conformer à une masse, tiens... mais à ces stéréotypes de ne plus être des «guides du bon genre», c'est donc un travail de société. Et il y a beaucoup de choses à dégenrer pour ça : les vêtements, le maquillage, les comportements, le vocabulaire, les unions civiles, les métiers... non pas en les neutralisant, mais en cessant de les attribuer à un genre en fonction d'un sexe biologique.

Après il y a quelque chose que tu as affirmé au tout début : «Je trouve la mouvance transgenre dangereuse pour l'égalité homme-femme». Moi je trouve que ce sont les hommes qui sont un danger pour l'égalité homme-femme, et d'ailleurs ce sont eux qui sont en première ligne pour empêcher les femmes d'obtenir plus de droits quand on les laisse faire. S'agirait de ne pas se tromper de cible...

Répondre à ce commentaire

Par Eldeil, il y a 5 mois (en réponse à Emestella):

1er paragraphe :de ce que j'ai pu constater, la moyenne des transgenres est beaucoup plus stéréotypé que la moyenne des "cis". Un.e trans se libère du carcan de sont genre, je trouve dommage que se soit pour s'enfermer dans un autre.

2eme paragraphe : de nombreuses féministes se dresse contre le mouvement transgenres car elles persoivent des retour en arrière sur la libération des femmes. Elles en parlent mieux que moi.

3eme paragraphe :même sans genre, une différence biologique persistera. L'attribution d'un rôle social en fonction du sexe a beaucoup reculé ces dernières décennies en occident,même si il reste des choses à faire.

4eme paragraphe : la société n'est composée que d'individu. Les changements ne seront accepté que si il viennent "d'en bas", la charge du changement pèsent d'abord sur les individus.

5eme paragraphe :de grandes femmes ET de grands hommes se sont battus pour les droits des femmes. Les castes dirigeantes on toujours refusé par peur de donner des droits et des pouvoirs (valable aussi pour les classes sociales).

Le propos en bref : c'est creuser depuis plus d'un siècle pour sortir de sa cellule pour voir des gens venir s'installer et remettre des barreaux.

Répondre à ce commentaire

Par Test, il y a 5 mois :

Débat d'américain encore et toujours...
En France, on a tous vu en allant à la plage plus jeune des poitrines, c'est certes parfois très beau (parfois affreux aussi faut pas l'oublier), mais ça n'a rien de sexuel. Ca l'est à cause des kilos de vidéos cochonnes que consomment certains.

Bref, jamais compris ce soucis en tant qu'homme concernant les seins qui sont les mêmes. J'avais même un père qui avait plus de seins que ma mère, pourtant il n'a jamais porté de soutif à la plage.

Répondre à ce commentaire

Par Alfred, il y a 5 mois :

Vous gueulez tous pour savoir si oui ou non ce comportement à sa place dans une piscine municipale mais les gars.. Le véritable problème c'est qu'est ce que fous ce putain d'article sur Hitek ? Va falloir arrêter de vous branlez le peu de neurones que vous avez la rédaction et vous remettre à la mission écrit sur vos contrats, sauf si vous l'avez passé avec closer et gala.

Répondre à ce commentaire

Par Yengels, il y a 5 mois (en réponse à Alfred):

J'avoue que ça n'a pas grand chose à voir avec le nom du site et ses origines.
Peut-être veulent-ils s'élargir à plus de sujets ?

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 5 mois :

Pendant que tout le monde s'engueule, je peux vous dire que, si jamais vous cherchez qui est la demoiselle sur la photo, eh bien c'est Lauren Summer. :D

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 5 mois via l'application Hitek :

J'aurai apprécié une paire de nichons pour illustrer cet article clivant !

Répondre à ce commentaire

Par Blacki, il y a 5 mois :

La disphorie de genre existe bel et bien. Mais elle n'est pas aussi répondu UE tous les paumés tiktok peuvent le faire croire. Et il n'y a qu'à voir leurs profils qu'ils ont de vrais problèmes mentaux

Répondre à ce commentaire

Par Powerful, il y a 5 mois :

Moi la question que je me pose c'est pourquoi obliger une personne a porter un vêtement qui coûte de largent? Je suis un mec et ça me dérange pas de voir que d'autre être humains que moi ont également un robinet qui pendouille sous le bidon, ou des boués qui sorte de pectoraux des femmes, lexibitionisme existe que parce que l'idée d'être obligé de porter des vêtements existe, si non lexibitionisme ne serait pas autant mal vue. Je te mets une photo de singe avec une poitrine énorme sans soutif ça choquera pas, par compte la même photo avec un soutif sur la poitrine on va pour la plupart des individus, penser blague sexuelle ou juste avoir des pensé sexualisante (penser à des personnes qui nous donne envie de... Ou penser juste à l'acte) la nature nous a mis au monde sans un seul bout de tissu sur nous, et nous voilà stigmatisé des que l'on en a pas... Faudrai juste me dire un truck...pourquoi ? Pourquoi être choqué ou apeuré a l'idée de voir le sex d'une femme ou d'un homme? Vous en avez pas? Bref je dis pas que c'est pas bien les vêtements , c'est bien pour se réchauffer et s'embellir, mais regardez en Afrique, ou dans le passé (les Amérindiens, les viking etc...)" même si les film ne le montrent pas" ils étaient pour la plupart de ces peuples a ne pas forcément porter des vêtements qui cachent leur patrimoines sexuels.

Enfin, oui le corps a besoin des rayons du soleil y compris ces parti la. Donc dsl mais certains s'inquiètent plus de leur santé que du regard de deux trois pecno qui ont peur de l'instrument principal qui crée la vie. Et nous on devrai être fier de cacher ça ? Lol oui aux vêtement dans des pratiques spirituelle ou simplement par conviction personnel, non au dogmatique de tout le monde doit.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.