Rechercher Annuler

Harry Potter : Emma Watson confie être intéressée par le BDSM

De Gaetan Desrois - Posté le 6 février 2021 à 12h10 dans Insolite

Emma Watson, que l'on connait surtout pour avoir interprété le rôle d'Hermione Granger dans la saga Harry Potter, a confié son intérêt pour le BDSM. 

Les confidences d'Emma Watson

Découverte en 2001 dans Harry Potter à l'école des sorciers de Chris Columbus, Emma Watson est rapidement devenue une icone pour des millions de personnes à travers le monde. Si ses rôles en tant qu'actrice ont énormément contribué à sa popularité, de nombreux fans ont été conquis par les idéaux féministes affirmés de l'actrice. 

Emma Watson, qui se montre très pudique concernant sa vie privée, s'est néanmoins confiée sur son rapport à la sexualité, dans une interview accordée au magazine Teen Vogue. Elle y évoque notamment sa fascination pour la culture kinky, qui regroupe toutes les formes de sexualité non-conventionnelles (BDSM, bondage, etc). 

Je suis légèrement devenue fascinée par la culture kinky, car les personnes qui la pratiquent sont celles qui communiquent le mieux. Elles savent tout sur le consentement. Elles gèrent totalement cette notion car elles sont obligées de l'avoir. Nous pourrions tous nous en servir comme modèles, ce sont des modèles qui aident vraiment.

Pour l'actrice britannique, la culture kinky est indissociable de la question du consentement sexuel, devenue (heureusement) centrale aujourd'hui, depuis l'émergence du mouvement #MeToo. 

En féministe convaincue, Emma Watson s'est toujours montrée très proche de ce mouvement de libération de la parole des victimes de violences et d'abus sexuels. Après avoir donné l'équivalent de 1.4 million d'euros au fond pour la Justice et l'Egalité en 2018, l'interprète d'Hermione Granger a soutenu le lancement d'une ligne téléphonique gratuite, spécialisée dans l'aide juridique aux victimes de harcèlement sexuel au travail. 

Une erreur ?

Source(s) : Teen Vogue

Mots-Clés : emma watsonHarry Potterconfidencemetoo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (25)

Par Old Yoda, il y a 9 mois :

Hum... Je me souviens personnellement d'un livre, Histoire d'O, et niveau consentement, c'était vraiment très léger... (Ce livre est nul à chier.) Du coup, je ne sais pas si vraiment il y a un type de sexualité qui met plus en avant la question du consentement sexuel qu'une autre. D'autant plus qu'on nous parle tout le temps d'emprise morale et psychologique. Partant de ce postulat, je suis sûr qu'on peut trouver quelqu'un qui s'est lancé dans le BDSM parce qu'il était sous l'emprise psychologique de quelqu'un d'autre. Bref, je pense que quand on essaye de tout le temps classifier, on se confronte à quelques contradictions. Je dis ça je dis rien

Répondre à ce commentaire

Par Kadoc, il y a 9 mois (en réponse à Old Yoda):

Pour savoir s'y a du vent, il faut demander son consentement au cul du coq.

Répondre à ce commentaire

Par coindreau, il y a 9 mois (en réponse à Old Yoda):

ce livre nul à chier comme vous dites s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde et a été traduit dans une vingtaine de langues avez-vous vous meme écrit quoi que ce soit de "nul à chier" ayant eu autant de succès? L'avez-vous seulement lu? Si vous l'aviez lu et en plus compris vous ne diriez pas qu'il n'y avait pas consentement. Mais on vit une époque où ce qui parlent le plus sont hélas ceux qui n'ont rien à dire décourageant de fait ceux qui auraient pu amener une reflexion interessante mais qui devant tant de brouhaha préfèrent garder le silence en attendant un moment propice à l'enseignement des foules beuglantes.

Répondre à ce commentaire

Par Supernaz, il y a 9 mois (en réponse à coindreau):

Depuis quand la popularité d'une œuvre est liée à sa qualité ? Des exemples y'en a à la pelle.

Répondre à ce commentaire

Par Ratchet, il y a 9 mois (en réponse à Old Yoda):

Certes certaines personnes ont surement vecu des actes s'apparentant au bdsm sans leur consentement mais il faut se rappeller que s'il n'y a pas consentement c'est de l'abus, pas du bdsm. Pour etre allé sans des donjons, avoir eu des partenaires dans le milieu, rien n'est plus répété que d'avoir les consentement libre et eclairé de son partenaire n'est pas une option. Dans la communauté nous n'acceptons pas les gens qui violent le consentement de leur partenaire, tout est tres codifié. Si quelqu'un vous fouette sans votre consentement c'est de l'abus, pas du bdsm. Le fait que la culture kinky ne soit pas mainstream permet ce genre de derives dangereuse.

Répondre à ce commentaire

Par Oxymoron, il y a 9 mois :

On peut s'arranger

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 9 mois :

Tu as raison Yoda, en effet Histoire d'O parle de pratique BDSM et tout ce qui est relatif au consentement est laissé au second plan. Mais il faut rappeler 2 choses :
- Il s'agit d'une oeuvre de fiction
- écrite pour les année 50.

Il y a un contexte particulier donc à prendre en compte (et le consentement de manière général dans les années 50...voilà).

Pour en revenir sur les pratiques BDSM de nos jours, oui il arrive, comme tu le dis qu'il y ait manipulation psycho-affective, tu as aussi raison. Mais celà existe aussi toutes autres formes de relations donc ce n'est pas prépondérant à ce milieu.

Ce qui existe par contre dans les pratiques de la communauté BDSM c'est l'existence de registres, de contrats, de règles qui régissent la relation entre 2 partenaires (pour des raisons législatives et de confiances) obligeant à définir précisément les termes de ces rapports, de la question du consentement pour "quand, qui, quoi, comment, où, avec qui, avec quoi" aux règles des sécurités psychologiques (le mot "STOP").

Pour revenir sur une autre oeuvre de fiction.... "50 nuances de" (me tapper pas) et je ne parlerais que d'une scène de ce film => la signature du contrat.
Une relation BDSM officielle entre Maitre.sse.s/disciple.s/soumis.e.s/eclave.s consentie passera pratiquement de façon systématique par cette étape.

Si quelqu'un vient à vous proposer une relation de ce type sans contrat : soit c'est un.e amateur.trice (excusable mais faut lui expliquer) soit laisser tomber.

PS : il existe des Chaines YouTube qui explique en détail tout ce que j'ai évoqué et bien sur, tout ce que j'ai mal expliqué ou oublié. de VRAIES chaînes BDSM avec des practicien.nne.s de ce milieu

Répondre à ce commentaire

Par Stan, il y a 9 mois (en réponse à Nash):

Ton message est certainement très intéressant mais tu as utilisé de l'inclusif. Donc tant pis, mes yeux font grèves.

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 9 mois (en réponse à Stan):

En résumé Stan : Histoire d'O, 50 Nuances de, Nymphomaniac ne sont pas directement représentatifs des pratiques BDSM mais de certains de leurs aspect.s

Les pratiques BDSM, entre 2 ou plusieurs partenaires sont pour des raisons de sécurité et de législation soumises à certaines règles explicites et implicites et souvent misent par écrit sous forme de contrat, et la notion de consentement fait partie de l'un des 1er point abordé dans tous les sens.

Il existe des chaines officielles sur YouTube de cette communauté qui explique tout ça en détail et mieux que moi

Répondre à ce commentaire

Par Orus, il y a 9 mois :

Mouais...
Perso j'ai lu 50 nuances de grey (le un, le deux j'ai pas tenu) m'intéressant à l'engouement que suscitait ce machin.

Niveau consentement, y'avait un côté "on doit être d'accord tout les deux, c'est le contrat, on définit un mot d'alerte..." qui je pense attirera les jeunes demoiselles naïves. Mais personnellement, j'ai surtout retenu que le mec s'en fiche pas mal de son refus de certains pratiques. Monsieur insiste, encore et encore pour qu'elle change d'avis, il n'hésite pas à la harceler un peu partout, et à la surveiller en permanence 24h/24. Parfois pendant l'acte, il se permet même un ou deux trucs qui n'était pas permis. Je n'ai retenu de ce livre (très mal écrit, je trouve) qu'une banalisation très dangereuse du viol, du harcèlement sexuel et de la jalousie possessive qui est destructrice pour les deux parties. Mais le livre présente tout ça de manière rose et blanche, comme si c'était magnifique et une preuve d'amour. Je précise que je n'ai pas vu les films. Ou alors je les ai oubliés.

Alors après certains me diront que 50 nuances n'est pas du vrai bdsm. Honnêtement, peut-être avez-vous raison, perso c'est pas ma tasse de thé et j'y connais pas des masses. Mais quand je lis les déclarations de Watson, j'ai pensé à ça. Pour moi, le consentement sexuel ca passe pas le dialogue, pas la manière de faire crac-crac dedans.

Répondre à ce commentaire

Par Rubiks, il y a 9 mois (en réponse à Orus):

...et c'est justement pour ces raisons que 50 Shades est décrié et rejeté par la communauté BDSM :)

Répondre à ce commentaire

Par treyk, il y a 9 mois :

Emma Watson nue, attachée et bâillonnée avec un gode dans le cul, j'achète!

Répondre à ce commentaire

Par Zozito, il y a 9 mois (en réponse à treyk):

Quelle violence gratuite dans ce commentaire honteux !
... j'achète également...

Répondre à ce commentaire

Par Sleyne, il y a 9 mois (en réponse à treyk):

Quand t'auras fini, j'achète en seconde main alors, (ne l'abîme pas trop

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 9 mois (en réponse à treyk):

Si vous êtes prêt à prendre sa place dans une telle situation alors ça passe. Sinon fermez là, vous passez pour de gros beaufs.

Répondre à ce commentaire

Par Boarf, il y a 9 mois :

Encore une qui rêve de 50 nuances de Grey mais qui va vouloir poser une main courante au premier coup de poing américain dans le bide ...

Répondre à ce commentaire

Par Sleyne, il y a 9 mois (en réponse à Boarf):

En même temps cela n'as aucun rapport

Répondre à ce commentaire

Par Galactical, il y a 9 mois via l'application Hitek (en réponse à Boarf):

Enorme!!! C'est ça a 100%

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 9 mois :

Elle dit pas s'intéresser à ça elle dit qu'il y a du respect dans ces pratiques...

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 9 mois :

Sinon Hitek, comment justifiez vous le rapport à Harry Potter ?

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 9 mois (en réponse à Nash):

Emma Watson, une des actrices principales du film. Toi même tu sais. Hitek à déjà fait des rapprochements plus alambiqués/ là je ne vois pas ce qui te choque. "Harry Potter et BDSM" dans le même titre c'est une valeurs sure pour attirer le voyeurisme. La preuve tu es là et moi aussi.

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 9 mois (en réponse à Nash):

Harry Plotter et la chambre des secrets ? ^^

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 9 mois (en réponse à RTS_Gamer):

Salazhar avait des goûts...."particuliers"

Répondre à ce commentaire

Par Supernaz, il y a 9 mois (en réponse à Nash):

La thune.

Répondre à ce commentaire

Par spartakus, il y a 9 mois :

le Kinky c'est la vie !! ; )

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.