Rechercher Annuler

15 illustrations abstraites poussant à réfléchir sur des thématiques de société

De Yann Sousa - Posté le 13 mai 2022 à 18h18 dans Art

L'art, c'est amusant et aussi très instructif. Nous vous proposons régulièrement de découvrir de sympathiques illustrations, exprimant le point de vue de l'artiste qui les a conçues. Souvent, il s'agit de créations originales que l'on peut assimiler à une forme sociale d'engagement. Aujourd'hui, nous avons décidé de partager avec vous un tout autre type d'art, misant bien plus sur la réflexion. Découvrez 15 illustrations abstraites, dessinées par des artistes lituaniens, qui vous pousseront à réfléchir à ces thématiques de société. 

#1 "L'autre côté de la maternité" (Jekaterina Budrytė)

Pour l'artiste, la maternité est vue encore par trop de monde comme le but à atteindre pour une femme. Cependant, tous les êtres de sexe féminin ne rêvent pas forcément d'élever ou d'avoir un enfant. La société fait peser une énorme pression sur la femme, qui est parfois vue comme accomplie par certains, seulement après avoir donné la vie.

#2 "Télétravail à domicile" (Adriana Valantiejūtė)

Une étude empirique menée durant la pandémie a déterminé que l'intensité d'un salarié durant sa journée de télétravail variait en fonction de l'égard qu'apportaient ses supérieurs à cette forme de travail. En d'autres termes, plus une entreprise est flexible à ce niveau, plus les employés semblent travaillés ardemment depuis leur domicile.

#3 "Greenwashing" (Adriana Valantiejūtė)

Étant devenue une préoccupation majeure du XXIe siècle, l'écologie s'est peu à peu transformée en argument marketing pour certaines entreprises. Ces dernières n'hésitent désormais plus à pratiquer du "greenwashing", c'est-à-dire qu'elles utilisent cette cause, à leur avantage, dans leur stratégie de communication, tout en continuant à mener des actions polluantes dans l'ombre. 

#4 "Traite d'êtres humains" (Andrius Banelis)

Pour l'artiste, toutes personnes entrant dans ce système, de gré ou de force, y est embrigadée par quelqu'un d'autre. Il juge alors que dans cette boucle, des personnes mal intentionnées profitent d'individus vulnérables, pour entretenir ce système de traite d'êtres humain. 

#5 "La prévention du suicide" (ūla Sveikauskaitė)

En Lituanie, le taux de suicides a baissé de 20% depuis ces cinq dernières années. Les instances sanitaires du pays prévoient une diminution encore plus importante dans les années à venir, allant jusqu'à une réduction de 60,5% du nombre de suicides. 

#6 "Espace vert urbain" (ŪLA sVEIKAUSKAITĖ)

Avec son œuvre, cette artiste veut redéfinir la notion d'espace vert en milieu urbain. Pour elle, ce concept ne prend en considération que les arbres, les parcs et les forêts aménagés dans une ville, alors qu'il devrait s'élargir à d'autres lieux comme les aires de jeux et les cimetières. De même, elle considère que pour juger du taux de végétalisation d'une ville, il faut tenir compte de la qualité de ces espaces verts en plus de leur superficie et de leur quantité dans une ville.

#7 "Combien coûte le temps ?" (Ūla Sveikauskaitė)

De nos jours, tout le monde semble manquer de temps. Des économistes se sont alors posés la question de savoir quel coût a-t-il de nos jours ? Leurs recherches ont finalement démontré qu'une heure de travail aurait un coût de 6,25 €. Par la même occasion, leurs travaux ont souligné que les Lituaniens ne consacraient que sept minutes de leur temps à leurs proches, soit l'équivalent d'un peu moins d'un euro. 

#8 "Intelligence artificielle créative" (Reda Tomingas)

Avec le niveau actuel des algorithmes, l'intelligence artificielle est capable d'imiter le comportement des humains. D'un point de vue créatif, cela se traduit par l'aptitude à pouvoir faire de la musique, concevoir des images ou encore produire des écrits...

#9 "Organes humains d'une épreuve" (Ūla Sveikauskaitė)

L'artiste derrière cette illustration pense que les progrès scientifiques sont tels qu'ils conduiront à développer la culture de véritables êtres vivants. Il ne parle pas ici d'humains artificiels, mais plutôt d'organismes vivants qui rempliront des fonctions physiologiques humaines. 

#10 "Fausses Intentions" (Jekaterina Budrytė)

L'artiste dénonce ici le peu de recherches lancées sur le mensonge. Pour elle, si la psychologie s'intéressait davantage aux comportements des gens lorsqu'ils mentent sur leurs intentions, il pourrait y avoir des progrès significatifs en matière de prévention de la criminalité. 

#11 "La vulnérabilité en philosophie" (Eglė Plytnikaitė)

Les recherches en philosophie ont démontré que les jugements moraux affectaient grandement la perception que nous avions de nous-même. En effet, l'identité est un concept complexe qui dépend de nombreux facteurs selon plusieurs études.

#12 "L'évolution chimique du cosmos" (Reda Tomingas)

Cette image critique le fait que l'on considère trop souvent, à tort, l'Univers comme quelque chose de difficile à comprendre. Selon l'artiste, en réalité, il est assez simple dans sa construction. L'Univers est régi par des particules élémentaires, des atomes et des éléments chimiques, comme toute chose en son sein. 

#13 "Rêves" (Andrius Banelis)

Les rêves ont occupé une large part des recherches scientifiques d'antan. Cependant, aujourd'hui encore, les chercheurs tentent d'en apprendre plus sur les messages cachés de nos rêves, ainsi que tous leurs secrets, sans forcément obtenir de résultats probants. 

#14 "Changement de prix" (Adriana Valantiejūtė)

Avec son dessin, l'artiste tente d'illustrer à quel point les changements de prix ont une influence sur l'attitude des consommateurs. Lorsque le prix d'un bien ou d'un service baisse, le consommateur va être inévitablement poussé à faire ce qu'on appelle "un achat compulsif". Dans d'autres cas, un acheteur peut parfois aussi considérer que le faible coût d'un produit est la preuve qu'il n'est pas de bonne qualité. 

#15 "Changement climatique" (Ūla Sveikauskaitė)

Les scientifiques du monde entier ont convenu que si la température moyenne mondiale augmentait de 2 °C par rapport à l'ère préindustrielle, les conséquences pour notre planète seraient catastrophiques. Il découlera de ce processus une augmentation drastique du nombre de catastrophes naturelles, avec une hausse significative de leur intensité, ainsi que des conséquences dangereuses sur notre santé et tout un tas d'autres effets irrémédiables...

Si vous avez aimé cet article, nous vous proposons de poursuivre votre lecture avec 20 nouvelles illustrations caricaturant notre vie quotidienne.

Une erreur ?

Mots-Clés : illustrationabstraitréfléchirsociétéEcologie

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Bastien, il y a 1 semaine :

J'aime bien le concept, même si je suis pas fan de l'abstrait

Répondre à ce commentaire

Par FLY, il y a 1 semaine :

Je croyais que ca venais de moi, mais en fin de compte non ! Hitek, va falloir revoir votre conception de ce qu'est l'art beau et/ou intéressant ! :-(

Répondre à ce commentaire

Par Un Indien Zarbi à moitié à poil, il y a 1 semaine :

Sa fé rayfléchire

Répondre à ce commentaire

Par cobe, il y a 1 semaine :

Il va falloir ouvrir un dictionnaire et vérifier le sens du mot "abstrait"...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.