Rechercher Annuler

Après être devenu un meme malgré lui, il réclame une somme exorbitante

De Tiphaine Elsener - Posté le 27 mai 2021 à 12h45 dans Insolite

Vous vous souvenez peut-être du "Spligate", ou "L'Homme au slip et à la pelle", un meme créé à partir d'une photographie prise en 2015 par l'équipe de France Télévisions. Le 9 novembre 2015 en effet, Jean-Marc Dutouya (qui est devenu malgré lui un meme), s'est heurté à Allain Bougrain-Dubourg, qui lui reprochait d'avoir posé des pièges à oiseaux sur son terrain. Allain Bougrain-Dubourg était en compagnie des militants de la LPO (la Ligue de Protection des oiseaux), et le ton est rapidement monté entre toutes les personnes qui se trouvaient présentes sur place. C'est lors de cette altercation que Jean-Marc Dutouya a été filmé en tenue légère, avec une pelle à la main. L'image en question a donné lieu à de nombreux détournements sur internet.

Jean-Marc Dutouya demande réparation

Six ans plus tard, Jean-Marc Dutouya demande réparation, lui qui dit "en vouloir profondément à France Télévisions". L'homme demande ainsi 200 000 euros de réparation, et demande aussi à ce que toutes les images de lui soient supprimées et interdites d'utilisation.

#landes quand les landais voient débarquer la LPO dans le maïs pic.twitter.com/SwxJgrM92E

November 9, 2015

Son avocat affirme que Jean-Marc Dutouya a perdu 9 kilogrammes et a fait un AVC après cette affaire, et le fait que cette image de lui soit devenue virale. L'avocat de Jean-Marc Dutouya explique ainsi

Si mon client est sorti si vite, dans cette tenue, c’est parce que certains militants étaient en train de molester sa mère de 86 ans devant chez lui… Qui ne sortirait pas en slip à ce moment ? Qui prendrait le temps d’enfiler un peignoir ?

France Télévisions, de son côté, estime que la plainte de Jean-Marc Dutouya ne se base pas sur des éléments viables, puisque l'homme savait que des journalistes accompagnaient la LPO, et qu'il aurait pu prendre le temps d'enfiler un peignoir s'il le désirait. France Télévisions évoque aussi le fait qu'il s'agissait d'un reportage d'actualité, et que les journalistes ont simplement fait leur travail lors de cette altercation. Nous en saurons davantage le 15 septembre prochain, quand le tribunal rendra son verdict.

Une erreur ?

Mots-Clés : Jean-Marc DutouyareparationmemesommeargentavocatplainteFrance Télévisionsjournalistehomme à la pelle et au slipslipgate

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par hayn, il y a 5 mois :

y a quand même un droit à l'image non ? surtout qu'il a l'air d'être chez lui

Répondre à ce commentaire

Par Hiroz, il y a 5 mois (en réponse à hayn):

Oui cependant le droit d'informer se place au dessus. Ex quand t'es filmé dans une manif, en extérieur ou événement médiatique... Tu peux exercer à postériori ton droit à l'image mais de base les journalistes ont le droit de te filmer sans te demander expressément ton accord.
Ce qu'il manque surtout c'est la possibilité de pouvoir exercer son droit à l'oubli, immédiat et à grande échelle sur internet afin de couper net toute viralité sur l'atteinte à la dignité. Ca éviterait bien des drames.

Répondre à ce commentaire

Par Graillou, il y a 5 mois :

Les images virales causent de la peine à beaucoup de personnes, j'ignorais qu'il avait si mal vécu cette situation ... La photo est hilarante mais c'est dommage que ça se fasse à ses dépends.

Répondre à ce commentaire

Par Manigoldo, il y a 5 mois (en réponse à Graillou):

Ca se fait toujours au détriment de quelqu'un ;)
Regarde le Star wars kid....Sa vie fut un enfer !!

Répondre à ce commentaire

Par Question, il y a 5 mois (en réponse à Manigoldo):

Il a surtout était mal conseillé...
Je suis sûr que si le mec avait activé le mode "second degré" et "bizness", avec site de vente de t-shirt/mug & co le tout signé par lui même, ses 200 000, en 6 ans, il les aurait eu ! Et venant du monde entier.

Après oui, on a pas forcement tous du second degré ni les bases de la "génération internet".

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 5 mois (en réponse à Manigoldo):

Tu se base sur 2 cas pour dire "toujours"....

Répondre à ce commentaire

Par Manigoldo, il y a 5 mois (en réponse à wasteak):

Ben regarde le non-binaire la qui s'insurgeait qu'on le prenne pour un homme la... Lui c'est pareil !! Ou celui qui est devenu presque fou la le angry-kid (qui tabassait son clavier)
Nan se faire afficher sur le net de la sorte ça doit pas être facile...après ce n'est pas une vérité général effectivement

Répondre à ce commentaire

Par Ant-Wan, il y a 5 mois via l'application Hitek :

Merci les médias malfaisants...

Répondre à ce commentaire

Par Valou, il y a 5 mois :

Cela m'a toujours posé problème des memes comme ça. Le meme en lui-même est drôle mais souvent on se moque de quelqu'un dans l'histoire. Cela me rappelle une vidéo de Laink et Terracid qui se moquaient d'une handicapée criant "Mon sac est fait !" qui vient d'un reportage sur la jeune fille décrivant son handicap et qui est devenu un peu un meme. Sur le coup, dans la video du Wankil, j'étais mal à l'aise parce que dans les faits, tu te moques quand même d'une fille avec un handicap.

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 5 mois :

Ben il a qu'à se vendre en NFT non ?
Aux enchères à partir de 10 ETH il peut vite devenir millionaire

Répondre à ce commentaire

Par Styliann, il y a 5 mois via l'application Hitek :

Il ns a bien fait rire Slipman, filez lui 100 balles TF1

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 5 mois :

Au delà de l'histoire c'est la défense de France TV qui me dérange.
Ne doit on pas normalement demander aux personnes filmées leur accord et si ils disent non les flouter?

Répondre à ce commentaire

Par HiroZ, il y a 5 mois (en réponse à alonzo777):

Comme je disais plus haut, les journalistes ont une carte privilège du droit d'informer qui peuvent te filmer sans ton accord, c'est à toi de te manifester si tu veux être flouté. L'exception est faite pour les mineurs.
Certains diraient que c'est abusé mais il faut regarder plus loin, si les journalistes n'avaient pas ce droit alors on ne pourrait pas informer la population des faits, ce serait de la censure comme dans certains pays. Bien évidemment il y a aussi des abus.

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 5 mois (en réponse à HiroZ):

J'aurai appris quelque chose, merci. Je ne savais pas que les journalistes avaient ce droit la. ça peut s'expliquer en effet.

Pour le côté "abus" par contre oui au vu de la situation évidemment embarrassante du type une conscience professionnelle aurait pu pousser les journalistes à le flouter sans avoir à attendre sa permission ou son refus.

Répondre à ce commentaire

Par lordkatz, il y a 5 mois :

Un soupçon d'autodérision et passage de cette photo originale en NFT direct.
Tant qu'a se faire des nœuds au cerveau autant que ça rapporte :)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.