Rechercher Annuler

Naruto, Sword Art Online, Death Note : 10 personnages féminins très mal écrits qui méritent mieux

De Lucas Mollard - Posté le 6 novembre 2021 à 19h00 dans Mangas/Comics

On apprécie tous s'identifier aux personnages puissants de nos mangas préférés, mais il y en a certains qui nous sont difficiles d'accès, parce qu'ils sont très mal écrits. Lorsque votre manga contient pléthore de personnages, il est difficile de leur offrir à tous une origine story ou un développement de personnage conséquent. Et malheureusement dans les Shonens qui sont principalement destinés à des jeunes adolescents masculins, ce sont souvent des personnages féminins qui trinquent et perdent en intérêt. Aujourd'hui, on s'intéresse à 10 personnages féminins qui méritent mieux dans nos mangas préférés.

#1 atsuko urameshi - yu yu hakusho

Lisez Yu Yu Hakusho ! On élimine cet argument dès le début de ce top. En revanche, afin d'éviter tout malentendu, il est important d'utiliser Atsuko Urameshi en exemple de ce qu'on veut exprimer. Il y a plusieurs manières de mal représenter un personnage. Par l'auteur dans le manga, et par l'équipe en charge de la version animée du manga. Atsuko Urameshi est dans la deuxième catégorie, puisqu'elle est plutôt intéressante dans le manga. Elle est spirituellement consciente, elle se jette elle-même dans les bras des démons, elle semble être une figure puissante du crime et de la pègre. Dans l'animé, c'est une alcoolique qui est incapable de surveiller son fils et... c'est tout. De héro à zéro, illico.

#2 lisa lisa - jojo's bizarre adventure

Jojo's Bizarre Adventure n'est pas un manga connu pour ses excellents personnages féminins. Même si cela s'arrange à partir de la saison 6 qui est, pour beaucoup, considérée comme la meilleure. Cette partie devrait d'ailleurs très vite arriver en animé, nous vous en avons consacré un article à retrouver ici. Lisa Lisa est la mère de Joseph Joestar et accessoirement la plus grande maîtresse de l'Onde au monde. Cela ne l'empêche pas de se faire avoir comme une bleue et de n'être qu'une faible demoiselle en détresse durant le dernier combat de la partie 2. Terrible destin.

 

#3 kiyomi takada - death note

En voici une que beaucoup ont oublié, tant le trio Light Misa et L est efficace. Durant sa première apparition, elle est intelligence et froide. Mais Light la manipule facilement. Le manga avance qu'il y arrive facilement parce qu'elle a trop d'estime d'elle-même, mais il est difficile d'y voir autre chose qu'un message sexiste compte tenu de la difficulté que rencontrent les femmes japonaises dans le milieu professionnel. La série ne se concentre pas sur son développement non plus, étant un outil attrayant pour la commodité de Light.

 

#4 mami nanami - Rent-a-Girlfriend

On tire un peu sur l'ambulance, car Rent-a-Girlfriend n'est pas connu pour ses personnages féminins incroyablement bien écrits. Ce qui est dommage quand tout le principe du manga tourne autour d'elles. Chizuru sauve la mise mais elle souffre de nombreux défauts. Celle qui est la plus décevante, c'est Mami Nanami. C'est l'ex-petite amie de Kazuya Kinoshita. Elle le considère comme pathétique, mais ne supporte pas qu'il trouve son bonheur. C'est l'une des antagonistes principales du titre, elle est malhonnête et émotionnellement insensible. Elle agit comme une méchante, mais n'en a pas l'aura ni le charisme. Elle n'est pas menaçante et n'a pas de motivation claires pour les choses cruelles qu'elle fait. On ne sait pas pourquoi elle veut ruiner la vie de Kazuya. Cela peut évoluer à l'avenir, et espérons-le.

 

 

#5 Kae Serinuma - Kiss Him, Not Me! 

Le plot de Kiss Him not Me est intéressant. Le personnage de Kae Serinuma est une otaku et une fan de Yaoi, qui préfère s'imaginer des romances entre les garçons du lycée. Un point de vue intéressant qui change des classiques triangles amoureux des Shojo. Sauf que Kae n'a aucun caractère et est relayé au rang de blague. Pire : son personnage préféré de manga est décédé, alors elle s'enferme une semaine dans sa chambre et perd beaucoup de poids. Celle qui était enrobée jusqu'à présent attire désormais l'attention de quatre garçons qui la trouvent très séduisante. Un sacré message à faire passer...

 

#6 Haruka Suzumiya - Rumbling Hearts

Peut-être que vous ne connaissez pas Rumbling Hearts, et nous ne pouvons que vous encourager à aller voir. Peu de temps après avoir commencé une relation mollassonne avec Takayuki, Haruka se fait grièvement blessée et se retrouve dans le coma. L'auteur s'en fiche tellement qu'il ne prendra même pas la peine d'expliquer ce qui la fait sortir de cet état de stase, mais quand elle le fait, les médecins préfèrent demander à son ancien petit copain -qui a trouvé quelqu'un d'autre entre temps- qu'il vaut mieux lui mentir explicitement. Un caractère plat, aucune chimie avec le personnage principal et très peu de personnalité. Son objectif de vie ? Illustrer des livres d'images.

 

#7 suguha kirigaya - sword art online

On le sait que Sword Art Online n'est pas un manga connu pour avoir des personnages bien écrits. Kirito est même parfois surnommé Kirritant tant c'est une Marie Sue aux pouvoirs ubuesques. Suguha Kirigaya est la soeur et la cousine de Kazuto. Propulsée par ses sentiments autour de cette révélation et de son inquiétude pour Kirito -dans le coma et piégé dans un jeu vidéo- elle fini par tomber amoureuse de lui, sans réaliser qu'il est l'avatar en ligne de Kazuto... Cela pourrait être que gênant, écrire sur des relations familiales n'est pas un problème en soi. Le problème vient de l'arc entier de Suguha qui n'arrive pas à bien traiter cette relation, et rend malsaine la narration et les liens entre les personnages.

 

#8 mika shimotsuki - psycho-pass

Pour une raison qui ne sera jamais connue, Misa Shimotsuku est embauchée par le Bureau de la sécurité publique à 17 ans. Elle est obsédée par le respect des règles et menace fréquemment de dénoncer son supérieur lorsqu'elle remet en question les exigences du système. Cela pourrait être sympa, mais rien n'est expliqué chez elle. Elle est juste comme ça, et le spectateur doit faire avec. Où est le problème ? C'est un personnage de la saison 2, et Nobuchika Ginoza, dans la saison 1 était similaire. Trop. Cet autre personnage avait une bonne raison d'être comme il était, avec une histoire développée. Mika souffre terriblement de la comparaison avec Ginoza, qu'on ne peut pas croire qu'il ne s'agit pas d'une refonte.

 

#9 midnight - my hero academia

Midnight est l'une des professeures de l'école où étudient les élèves du manga. Mais Nemuri Kayama est aussi et sans doute un rêve non-assumé de très nombreux élèves durant leurs premières nuits humides. Adepte du BDSM et du sadisme, elle porte le surnom d'héroïne interdite aux moins de 18 ans. Cela pourrait s'arrêter là, mais elle n'hésite pas à s'en prendre aux élèves à base de propos graveleux, ce qui est tout le contraire de ce qu'on attendrait d'un professeur qui enseigne à des mineurs...

 

#10 BONUS : karin ou sakura ? - Naruto

Vous aurez remarqué qu'on a évité la question de Sakura tout au long de ce top. Mais Sakura n'est pas le personnage féminin le plus mal écrit de Naruto, même si l'auteur l'a lui-même avoué. Pour rappel, Sakura est quand même le deuxième meilleur ninja médecin du manga. Il y a une fille qui littéralement ne sert à rien dans le manga, et ce n'est pas non plus Ten-Ten. Karin est littéralement un énorme burger de Chakra dans lequel Sasuke vient croquer quelques fois. Et... c'est tout en fait. On ne l'a jamais vu se battre, elle se fait victimiser par Sasuke, fini capturée jusqu'à la fin du manga et en plus, elle ne l'épouse même pas à la fin.

 

Ce top vous a intéressé ? Alors peut-être que vous apprécierez cet autre article là, sur dix personnages d'animé qu'il vaut mieux ne pas juger sur les apparences.

Une erreur ?

Mots-Clés : personnage fémininfaiblemal écritmérite mieuxnarutosakuraKarinsword art onlinepsycho passMy Hero Academiadeath notetakada

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Madame Irma, il y a 8 mois :

Après le problème ne vient-il pas aussi du fan service ? L'intérêt d'avoir des persos féminins forts est contrebalancer par leur capacité à faire gigoter leur poitrine...

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Hulk Melenchon, il y a 8 mois :

En même temps tous les plus grands penseurs et génies ont toujours été misogynes alors des mangakas...

Répondre à ce commentaire

Par jean, il y a 8 mois :

Ouais enfin aussi faut dire ce n'est pas un problème de mysoginie ou pas, c'est juste que ce ne sont pas les héros de l'histoire, si c'est pour avoir des épisodes en plus qui ne sont pas intéressants non merci. Un bon manga ce n'est pas la peine de le meubler avec des choses inutiles ! Je ne connais pas tous les manga que vous avez cités, mais dans ceux que je connais en tout cas ces personnes la sont des personnages vraiment "secondaires" donc pas la peine de les développer, ça nous emmerderai plus qu'autre chose !

Répondre à ce commentaire

Par Ioni, il y a 8 mois :

Pour le cas de Karin.
Y'a t-il seulement un personnage bien écrit dans le groupe de Sasuke ? Même Sasuke est mal écrit.

Répondre à ce commentaire

Par Fkz, il y a 8 mois :

Y'a Lucy dans fairy tail aussi... La plus puissante des constellationnistes qui passe sont temps à servir de demoiselle en détresse...et ne fais pas grand chose par elle même :(

Répondre à ce commentaire

Par Percolator33, il y a 8 mois (en réponse à Fkz):

Que Lucy soit parfois une demoiselle en détresse ne fait pas d'elle un personnage mal écrit… Primo, c'est l'un des rares personnages (parmi les héros) qui ne fait pas partie de la guilde au début de l'aventure, c'est un peu l'outsider, et elle a ses problématiques et objectifs bien définis (sa relation avec son père, son envie de suivre les traces de sa mère, etc...) Secundo, même Erza va devoir être sauvée malgré qu'elle soit toute puissante… Et pareil pour Grey et Naru en fait. Dès lors qu'un personnage cherche à régler ses problèmes seul il va en prendre pour son grade, mais être sauvé in extremis par ses amis ! Ça n'est quasiment que ça Fairy Tails.

Répondre à ce commentaire

Par Gumpgump, il y a 8 mois :

Et hop, le petit article woke démagogique et non objectif du jour.
En 2 min je pond le même en mettant 10 personnages masculins très mal écrit et pourquoi le matriarcat domine le genre

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 8 mois (en réponse à Gumpgump):

#ouinouin

Répondre à ce commentaire

Par MrJ, il y a 8 mois :

"Cela ne l'empêche pas de se faire avoir comme une bleue et de n'être qu'une faible demoiselle en détresse durant le dernier combat de la partie 2. Terrible destin."


Elle est toujours sous le choc de la mort de son apprenti, de la volonté de venger son mari et elle affronte l'un des être les plus puissant de l'univers pour protéger son fils dont la filiation est l'un des twists de l'arc, réduire ça à un coup de simple jouvencelle en détresse c'est n'avoir rien compris à l'arc et au personnage.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.