Rechercher Annuler

Cette nouvelle application vous transforme en personnage de dessin-animé

De Maya Foucret - Posté le 16 juin 2021 à 16h03 dans High-tech

Les progrès en matière d'intelligence artificielle ne cessent d'évoluer dans tous les domaines. Au point que des outils sont maintenant accessibles au grand public à l'image des applications qui permettent de modifier son visage librement et qui pullulent depuis quelques années. Depuis début juin, une nouvelle application a fait son apparition et cartonne sur la toile, relançant au passage le débat sur la collecte de données.

Une application qui cartonne 

À quoi ressemblerais-je si j'étais un personnage Disney ? Pourrais-je être plus mystérieux que la Joconde, si un grand maître peignait mon portrait ? Serais-je toujours beau, même caricaturé ?

Voilà autant de questions que vous ne vous êtes sûrement jamais posées, mais qui s'imposent peu à peu dans votre esprit depuis que vous avez vu des photos de proches ou de personnalités transformées en œuvres d'art de la Renaissance, en personnages de dessin-animé en 2D et en 3D ou en caricatures.

Depuis deux semaines, la mode des filtres de transformation faciale revient en grande pompe grâce à une toute nouvelle application : Voilà Ai Artist Editeur Photo.

Celle-ci n'est pas sans rappeler d'autres applications telles que Face App ou Toon Me qui ont cartonné, surtout en début d'année pour cette dernière. Mais alors que le phénomène semblait s'estomper, il repart de plus belle.

un succès colossal et inattendu pour Voilà AI

Ici, on ne parle pas d'un petit retour, mais véritablement d'un phénomène, comme en témoigne la quantité d'images astronomiques postées sur les Twitter et Instagram. Disponible depuis mars 2021, l'application a dépassé le seuil des 10 millions de téléchargements en quinze jours et s'est hissée à la quatrième position des applications les plus téléchargés sur l'App Store.

Pour vous donner une petite idée de ce que cela représente, le nombre de téléchargements uniques équivaut à la population totale de Bangkok ou de Jakarta. 

Pourtant, le principe de l'application est d'une simplicité extrême et c'est peut-être ça qui lui a aussi permis d'exploser autant.

Depuis la galerie de votre téléphone, vous pouvez télécharger une photo, la soumettre aux quatre filtres disponibles (Portrait 3D, 2D, Renaissance et caricature, donc) et hop ! Vous avez un rendu tout beau, tout neuf à votre effigie.

Si vous avez envie de vous amuser avec autre chose que vos propres photos, une autre option existe. Par le biais d'un moteur de recherches intégré à l'application, vous pouvez appliquer ces transformations à des portraits de star. On vous propose de découvrir quelques exemples, ci-dessous, avant de passer à la suite :

#1 : Robert Downey Jr.

#2 : Keanu Reeves

#3 : Dwayne Johnson

#4 : Loki (Tom Hiddleston)

#5 : Harry Potter (Daniel Radcliffe)

#6 : Chris Evans

#7 : Scarlett Johansson

#8 : Emma Watson

#9 : Luke Skywalker (Mark Hamill)

#10 : Hayao Miyazaki

#11 : Jack Sparrow (Johnny Depp)

Une IA en constante progression

Pour les plus myopes d'entre nous, il est à noter que ce type d'IA a encore du mal à supporter les portraits avec des lunettes. Cela dit, on sent que cette intelligence artificielle progresse de plus en plus et parvient à donner des résultats cohérents même avec des ajouts d'accessoires inattendus.

Cette progression est en partie liée à une base de données qui permet aux algorithmes d'emmagasiner beaucoup d'informations pour un rendu efficace. Et comme à chaque vague de popularité de ce genre d'applications, revient indéfiniment la question des données et des photographies que vous partagez.

Choisir entre ses données et une tête de bébé

Finalement : quels sont vos droits sur vos données et comment l'équipe derrière l'application se rémunère-t-elle ?

La première chose que vous remarquerez en téléchargeant l'application, c'est que votre navigation ne cesse d'être entrecoupée de pubs (qu'il n'est le plus souvent pas possible de passer), à chaque téléchargement d'image. 

Pour freiner cette frustration, l'application propose ainsi un abonnement hebdomadaire et annuel payant. Contre environ deux euros par semaine et une trentaine d'euros par an, certaines barrières se lèvent.

Il devient alors possible de se lancer dans de la création d'images de manière illimitée, le Watermark est retiré des photos, le temps de transformation de votre photo diminue et évidemment, on assiste à une suppression des publicités qui coincent votre aventure photographique.

Cependant, ne nous le cachons pas : ce phénomène de mode risque de se dissiper bien vite et vous aurez l'air malin avec un prélèvement automatique qui ne vous sert pas. Faites donc bien attention.

Accepter les CGU revient à concéder une licence à l'app

Vous l'aurez compris, l'entreprise ne gagne pas sa vie en vendant vos données à des organismes tiers. Cela dit, peuvent-ils avoir un droit dessus, malgré tout ?

Eh bien pour le savoir, comme toujours, il convient de lire les Conditions Générales d'Utilisation (que l'on accepte toujours sans lire, une fois n'est pas coutume) de l'entreprise intitulée Wemagine.AI LLP.

Au sein de celles-ci, on apprend que l'entreprise se réserve le droit d'utiliser vos données, de les reproduire et les modifier à partir du moment où les photos sont téléchargées et générées. En acceptant les CGU, vous concédez une licence non-exclusive sur vos photos.

Vos photos sont supprimées des bases de données après 48h

Cependant, l'entreprise assure que vos selfies ne restent dans leurs bases de données uniquement jusqu'à 48h maximum, le temps de les supprimer ensuite. Le fonctionnement ne change donc pas énormément des autres applications de ce style.

Sachant cela, si cela vous convient, vous pouvez toujours télécharger l'application sans oublier que d'autres apps proposent des services relativement similaires avec des CGU du même acabit. Il semble donc logique de réfléchir à deux fois avant de télécharger l'application... bien qu'il soit très tentant de savoir si, oui ou non, on aurait pu être la muse de Léonard De Vinci.

Une erreur ?

Mots-Clés : Voilà AIintelligence artificielleapplicationiOSappIAAIAndroid

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Opo, il y a 6 mois :

Pourquoi les gens sont obsédés par ce genre d'applis ? c'est nul

Répondre à ce commentaire

Par asddsd, il y a 6 mois (en réponse à Opo):

Il y a bien des gens qui vont se faire injecter du materiel experimental genetiquement modifié pour retrouver une vie "normal".

Répondre à ce commentaire

Par Lauren Adams, il y a 6 mois :

Je ne vois pas l’utilité non plus =/

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 6 mois :

Et quand vous apprendrez que l'appli garde quand même vos photos quelque part, et qu'accessoirement il y a un virus dedans, vous comprendrez qu'il faut arrêter de tout télécharger pour utiliser tous les filtres que vous voyez pour voir si vous êtes beau/belle

Répondre à ce commentaire

Par hotr15, il y a 6 mois :

Le rendu est horrible et surtout pour se retrouver ficher dans une base de donnée inconnu, moyen moyen...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.