Rechercher Annuler

Kaamelott : la mère d'Alexandre Astier revient sur l'étrange lien entre la série et South Park

De Gaetan Desrois - Posté le 18 janvier 2021 à 22h19 dans Séries TV

Véritable phénomène en Hexagone, Kaamelott continue de nous émerveiller, douze ans après la fin de la série. Alors que l'on attend désespérément des nouvelles du film Kaamelott : Premier Volet, toujours sans date de sortie du fait de la situation sanitaire, une actrice du casting fait un lien étrange entre la série d'Alexandre Astier et la série South Park

Kaamelott, South Park, même combat ?

Le film Kaamelott : Premier Volet continue de se faire attendre. Alors que la date de sortie semblait si proche (le 25 novembre), la Covid-19 est passée par-là, et a repoussé sine die la sortie du film, jouant sadiquement avec la patience des fans déjà bien éprouvés par onze ans d'attente. D'autant plus que son créateur, Alexandre Astier, est un véritable maître des horloges, et s'assure de ne rien laisser transparaître de l'intrigue, gardant jalousement le moindre de ses secrets. 

Pour se consoler et patienter, les fans peuvent toujours lire et relire les différentes interviews d'Astier, chez Première ou chez Historia, espérant déceler, au détour d'une virgule, un indice qui leur aurait échappé lors de leur trente premières lectures. Ou alors trouver des échanges, plus rares, avec d'autres membres de l'équipe

Dans l'une de ses dernières vidéos, le vidéaste Thomas Combret (déjà apparu à plusieurs reprises sur la chaîne de son ami Inthepanda) a interviewé l'actrice Joëlle Sevilla, la mère d'Alexandre Astier, qui interprète Dame Seli dans la série. Une interview d'une demi-heure absolument passionnante, dans laquelle la comédienne, qui a fondé l'école d'acteurs Acting Studio, et le vidéaste, qui a compté parmi ses étudiants, reviennent sur le théâtre, le métier de comédien, mais également sur la production de la série Kaamelott. (Nous vous recommandons vivement de visionner la vidéo, qui est très riche, et de regarder également les autres vidéos de Thomas Combret, notamment sa série Les Acteurs.)

Joëlle Sevilla explique à quel point la série Kaamelott était un miracle, "un OVNI", et a sans doute bénéficié d'un "coup de pouce du Destin". En effet, Kaamelott a été créée dans des conditions de production qui seraient, selon l'aveu de la comédienne, "inconcevable aujourd'hui". 

Joëlle Sevilla : La série, c'était normal qu'on ait le texte le matin. Parce qu'il finissait de l'écrire aussi...

Thomas Combret : Je me demande si ce serait possible un truc comme ça aujourd'hui...

Joëlle Sevilla : Je ne crois pas, non... 

Thomas Combret : ... où le mec se pointe le matin  avec le texte, et les prods ils sont en mode "Oh il a rien écrit encore !"

Joëlle Sevilla : Il y a eu un coup de pouce du Destin, parce que c'est vrai qu'aujourd'hui, faire ça, ça paraît inconcevable. 

Thomas Combret : Ca va à l'encontre de toutes les règles de production. 

Joëlle Sevilla : On montait ici, à l'intérieur de l'Acting, et puis ça montait à Paris la veille ou l'avant-veille de la diffusion. 

Comme le précisent Joëlle Sevilla et Thomas Combret, Alexandre Astier et ses équipes ont défié toutes les règles de production. Une caractéristique qui rapproche Kaamelott d'une autre série humoristique culte : South Park

Comme le fait remarquer Thomas Combret, les conditions de production de South Park sont sensiblement similaires à celles de la série Kaamelott. Le vidéaste, connu pour sa grande cinéphilie, mentionne notamment le documentaire Six Days To Air, dans lequel on suit les équipes de production, qui en six jours à peine parviennent à écrire, dessiner, animer, doubler et diffuser un épisode de la série. Thomas Combret évoque notamment le fait que les membres de l'équipe livrent souvent l'épisode quelques instants avant sa diffusion à la télévision. Ce à quoi Joëlle Sevilla répond que c'était parfois la même chose du côté de Kaamelott... 

Cette anecdote vient nous rappeler que la série d'Alexandre Astier est bel et bien un OVNI télévisuel. Non content d'avoir proposé une série iconoclaste, rappelant plus le Sacré Graal! des Monty Pythons que le Excalibur de John Boorman, Alexandre Astier a également dynamité les règles de production, imposant au groupe M6 son propre rythme. La preuve qu'Astier est décidément un artiste très libre !

Une erreur ?

Mots-Clés : alexandre astierkaamelottKaamelott : premier voletserieSouth Park

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Old Yoda, il y a 4 mois :

Astier, le King ! Merci d'ailleurs d'avoir fait fait la promotion de la vidéo de Thomas Combret. Le mec mérite clairement plus de succès. Et sa vidéo avec Joëlle Sevilla, wahou !! Cette femme est un trésor national

Répondre à ce commentaire

Par OncleSam, il y a 4 mois :

Hitek toujours plus loin dans le putaclick et le titre racoleur ...
Vous m'avez eu, bravo.

Répondre à ce commentaire

Par nexuki, il y a 4 mois (en réponse à OncleSam):

Pour une fois c'est pas tellement putaclick que ça ...

Répondre à ce commentaire

Par OncleSam, il y a 4 mois (en réponse à nexuki):

"L'ÉTRANGE LIEN ENTRE LA SÉRIE ET SOUTH PARK"

Tu t'attendais vraiment a ce que ce soit au niveau des conditions de travail toi ? ;)

Répondre à ce commentaire

Par trop d'la merde, il y a 4 mois (en réponse à OncleSam):

en plus la mère parle aucunement de South Park, elle confirme
Bref Hitek, une belle preuve de votre escroquerie

Répondre à ce commentaire

Par Grunge, il y a 4 mois (en réponse à OncleSam):

Mais les blaireau qui se plaignent, vous avez lu, au moins? Bande de branleur putain.

Hitek fais asser dans le putaclick pour que vous alliez pas vous humilier a raconter de la merde quand pour une fois y en a pas.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.