Sans pression, ce jeune de 17 ans corrige la NASA

De Dan Auteur - Posté le 24 mars 2017 à 14h45 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

C'est ce que l'on peut appeler un génie ! En effet, un jeune britannique de 17 ans a pris contact avec la NASA pour lui indiquer qu'il y avait des erreurs dans les données de la Station spatiale internationale.

Il s'appelle Miles Soloman, et grâce à lui, l'agence spatiale américaine a pu mettre le doigt sur une erreur dans les données de l'ISS. Selon l'adolescent, les capteurs de rayonnement de la Station spatiale enregistraient de mauvaises données. Du coup, il s'est dit qu'il fallait avertir la NASA. Le jeune homme explique qu'il a découvert cette anomalie en ayant eu accès aux données spatiales mises à disposition pour un programme qui offre la possibilité aux jeunes de Grande-Bretagne de travailler sur l'ISS. C'est donc en se concentrant sur les niveaux de rayonnement que Miles a repéré une donnée négative lors du passage de l'astronaute Tim Peake quand rien ne touchait le détecteur. L'énergie ne peut en aucun cas être négative et en plus cela se répétait.

La Nasa n'imaginait pas l'ampleur de cette anomalie

A la réception du mail de Miles Soloman et de son professeur de physique, la NASA connaissait cette anomalie, mais n'imaginait pas son ampleur. Pour l'agence, cela ne se produisait qu'une à deux fois par an. Les scientifiques n'avaient pas vu qu'elle se répétait jusqu'à plusieurs fois par jour. Du coup, ils n'ont pas cherché : ils ont aussitôt corrigé le tir.

Si c'est pas la classe de pouvoir se la raconter avec ses potes et de balancer : "Au fait, j'ai contacté la NASA parce qu'il y avait une erreur !". D'après Miles Soloman, ses amis réagissent soit de façon jalouse ou expriment un ennui profond… Si vous aussi vous voulez venir en aide à la NASA, vous pouvez tenter de trouver la solution du caca dans l'espace. Bref, on ne peut qu'applaudir ce jeune génie en physique !

Une erreur ?

Mots-Clés : adogénieNASAISSErreuranomalie

Source(s) : bbc.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (28)

Par Bloody Spidey, il y a 3 ans :

Sympa les lunettes de soudure.

Répondre à ce commentaire

Par Royo, il y a 3 ans :

Désolé mais il a la même tête que les stéréotypes des geek des années 90-2000

Répondre à ce commentaire

Par SubScorpion, il y a 3 ans (en réponse à Royo):

En voyant la photo, j'ai lu sur la première ligne "un jeune boutonneux"

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 3 ans (en réponse à Royo):

Tu crois qu'il aura leur paye ?

Répondre à ce commentaire

Par Baltringue, il y a 3 ans :

Ça va les remarques sur le physique ? Sérieux...

Répondre à ce commentaire

Par L'anonyme, il y a 3 ans (en réponse à Baltringue):

Comme le dis l'article c'est de la jalousie

Répondre à ce commentaire

Par Fald, il y a 3 ans (en réponse à L'anonyme):

Ou de l'humour.

Répondre à ce commentaire

Par zoologist, il y a 3 ans (en réponse à Baltringue):

De la jalousie ? alors que l'article dit clairement que la NASA était au courant juste ils s'en battaient les couilles pck ils avaient pas vue que c'était fréquent woaaaaaaw

Répondre à ce commentaire

Par Owenheim, il y a 3 ans :

Je l'avais vu mais la NASA était sur répondeur, j'en fais pas tout un plat !

Répondre à ce commentaire

Par Man, il y a 3 ans :

Parait que la Nasa offre 30.000 dollars à qui résoudra le problème du caca dans l'espace ! Voici ma proposition qu'à défaut de mieux j'ai intitulé le CacAmstrong : comme vous le savez, si un trou se forme dans la coque d'un vaisseau, tout le contenu de la pièce sera aspiré dans l'espace. Il suffit dès lors de créer un mini régulateur de pression. Cet outil serait intégré à la coque et permettrait à son hôte en mal de déjection(s) - je place ici un "s" en cas de crotinettes multiples - d'y coller son anus. Il n'y a plus qu'à presser un bouton créant une ouverture sur l'espace qui aspirera de son intériorité les matières indésirables. Bien entendu, l'outil devra être finement calibré en matière de pression afin que seuls les indésirables matières fécales soient évacuées sous peine d'offrir à l'estomac, les intestins et la prostate, un prodigieux voyage interstellaire ! Oui mais... Un caca flottant dans l'espace ne ternirait-elle pas l'image de l'espèce humaine ? E.T devra-t-il inventer le parapluie anti-merde pour éviter de se les prendre sur la tête ? Pas forcément ! Il suffit d'attendre de passer à proximité d'un trou noir - que nous renommerons trou brun pour l'occasion - afin de s'en servir comme chasse naturelle. Tu chies... Il aspire... Et voilà tes excréments évacués dans une autre dimension ! Merci qui ?

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 3 ans (en réponse à Man):

Ca sent la descente d'organe ton truc...

Répondre à ce commentaire

Par LeTitanicNeSombreraPlus, il y a 3 ans (en réponse à Man):

Merci Jacquie & Michel!

J'ai bien rigolé. Merci!

Répondre à ce commentaire

Par Allan, il y a 3 ans (en réponse à Man):

Dans l'espace, personne ne vous entendra faire caca

Répondre à ce commentaire

Par Man, il y a 3 ans (en réponse à Allan):

Et oui ! Et comme le vide ne propage pas le son, nous ne nous entendrons plus péter non plus ! Je propose donc de renommer la proute silencieuse le "pet Samson"...

Répondre à ce commentaire

Par VicePrime, il y a 3 ans (en réponse à Man):

J'ai ri.

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 3 ans :

Soit l'article est très mal expliqué soit le mec a "juste" (je nuance parce que je ne sais pas quel est l'expertise nécessaire pour cela) relevé des données négatives et a dit "Ca marche pas très très bien votre truc là !!"

Faut être un génie pour "lire" (là aussi, nuance...) des chiffres ?

Répondre à ce commentaire

Par anonyme, il y a 3 ans (en réponse à Killamasta60):

Pour répondre à ta question,
Soit en effet c'est mal expliqué, soit il n'y a rien de spécial à remarquer cela. En GROS d'un point de vue d'un système une énergie négative signifie que tu en libère et une positive que tu en reçoit. Comme le capteur reçoit le rayonnement du soleil l'énergie ne peut être que positive (sauf une erreur de mesure, un décalage, fluctuations... que des cas rare).
J'ai donné un cours à un terminale S il y a peu de temps et je confirme que les flux d'énergie sont au programme, suffisamment poussé pour ce rendre compte que ça n'a pas de sens si l'énergie est négative quand on reçoit un rayonnement comme celui-ci.
Par contre on peut saluer le fait qu'à son age (et même sans prendre on compte son age) qu'il soit aussi curieux et qu'il se penche sur ce genre de sujet.
Note : ça veut aussi dire que la NASA manque de personnel pour traiter toutes les données qu'ils reçoivent, remarque c'est comme ça dans de nombreux labo et agence de recherche^^

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 3 ans (en réponse à anonyme):

Merci pour tes précisions.

On est donc encore une fois dans la voie du titre PUTACLIC pour faire des vues... N'importe quel jeune de 17 ans aurait pu trouver l'erreur, mais seul lui a eu l'audace (pourquoi il devrait avoir la pression ?) de le signaler à la NASA...

D'ailleurs, puisque la NASA le savait, peut-on parler de "correction" comme c'est indiqué dans le titre ?

Répondre à ce commentaire

Par anonyme, il y a 3 ans (en réponse à Killamasta60):

Les erreurs de mesures ça arrive "souvent" donc la plus part du temps on se contente de les exclure et basta.
Un truc tout con qui peut provoquer ça c'est que le capteur soit mal calibré (un peu comme une balance manuelle). Si son zéro est décalé (inférieur à zéro ici) dès qu'il ne captera pas de rayonnement il dira recevoir une énergie négative. Ce qui est étrange c'est qu'un bête traitement (même par un programme, donc rapide) des données suffit à se rendre compte qu'il y a beaucoup de valeur aberrantes pour être de simple erreurs de mesure.

Répondre à ce commentaire

Par anonyme, il y a 3 ans (en réponse à anonyme):

Je fais tellement de faute^^ Une vraie purge^^
Bah, on dira que je suis un homme distrait^^

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 3 ans (en réponse à Killamasta60):

Parce que " sans pression " Ce jeune homme à contacter l'une des plus prestigieuse agence du monde pour leur signaler une erreur. C'est parfaitement clair non?
Putaclic est une expression très à la mode pour tout les haters qui déversent leurs commentaires négatifs. Il faudrait changer de registre ça devient lassant.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 3 ans (en réponse à anonyme):

La NASA a des milliers de km de bandes magnétiques que personne n'a jamais exploité faute de temps machine suffisant. Je pense, notamment, à un satellite radar à ouverture synthétique qui a arpenté la planète durant plusieurs années ; je crois qu'à l'époque de son lancement, le ratio était de 6 heures de Cray par seconde de radar. On fait des bécanes plus rapides de nos jour mais coté données à traiter ça ne s'est pas arrangé. Donc, ils stockent, ils stockent.

Mais là je pense que l'objectif est différent : Il s'agit surtout de créer des vocations de scientifiques à embaucher plus tard

Répondre à ce commentaire

Par JohnDoe, il y a 3 ans :

"ce jeune génie en physique !"

On se calme. Il n'a fait que découvrir une récurrence d'une valeur négative dans des résultats qui ne devaient incorporer que des nombres entiers naturels.

Répondre à ce commentaire

Par Stéph, il y a 3 ans (en réponse à JohnDoe):

Encore fallait-il s'y pencher sur ces données, et là ce n'est pas n'importe quel jeune qui le fait... Et puis, je ne sais pas si vous savez ce que c'est un jeune de 17 ans, mais le fait que quelque chose soit au programme ne garantit en rien que les élèves maitrisent la chose, même en S, vous seriez surpris du niveau en maths/ physique de certains ! Donc peut être juste studieux plutôt que génie, mais ça n'enlève rien à son mérite !

Répondre à ce commentaire

Par Khouyalaire, il y a 3 ans :

"la NASA connaissait cette anomalie, mais n'imaginait pas son ampleur"
Pas d'explication ? Dommage. ça aurait été intéressant plutôt que de simplement dire "wesh 1 gam1 a corigé la NASA MDR"

Répondre à ce commentaire

Par Masashi37, il y a 3 ans (en réponse à Khouyalaire):

Pareil je m'attendais à une explication sur "son ampleur" ! Là ça fait légèrement mélo-dramatique à la sauce voyage dans l'espace...

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 3 ans :

A tout ceux qui commentent en disant que tout le monde aurai pu le faire et que de toute façon ça ne sert à rien. Je répondrais par cette citation.
"Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout." (Jules clarétie)

Répondre à ce commentaire

Par AstroW, il y a 3 ans :

C'est fou à quel point les médias font des conneries dans leurs articles quand ils ne connaissent rien de ce qu'ils parlent !!

Attendez c'est un article qui parle de la NASA et c'est la photo d'un cosmonaute Russe (en combinaison Russe qui diffère de celles des Américains) qui est en tête d'article.

Et en plus on voit bien le logo de l'agence spatiale Russe ROSCOSMOS en bleu près de son bras droit !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 semaine

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 semaine

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 3 semaines