Rechercher Annuler

Amazon : l'entreprise est condamnée à payer une amende au montant astronomique

De Gaetan Desrois - Posté le 1 août 2021 à 12h11 dans Insolite

Leader incontesté du commerce en ligne, Amazon a écopé d'une amende exceptionnelle au montant astronomique. L'entreprise a réagi. On vous dit tout ce que l'on sait de cette affaire.

Amazon frappé au porte-feuille

Image d'Épinal de l'entreprise surpuissante, Amazon est parfois rappelé à la réalité. Il y a quelques semaines, un élu du Parti Démocrate américain avait réussi à pousser Amazon à admettre que certains de ses employés sont contraints d'uriner dans des bouteilles en plastique. Une pratique que le géant de l'e-commerce avait toujours niée. 

Aujourd'hui, c'est avec l'Union Européenne que l'entreprise de Jeff Bezos a des difficultés. En effet, Amazon vient d'écoper d'une amende record d'un montant de 886 millions de dollars (soit 746 millions d'euros), pour non-respect des données privées. L'amende a été donnée au Luxembourg, où se trouve le siège social d'Amazon, par la CNPD, la Commission Nationale de Protection des Données. 

Dans un document boursier publié vendredi, Amazon a indiqué vouloir faire appel de l'amende, jugeant que les accusations de la CNPD sont infondées. 

Il n'y a eu aucune fuite de données, et aucune donnée client n'a été exposée à un quelconque tiers.

Cette amende au montant astronomique est historique. Jamais aucune Gafam n'a été condamnée aussi lourdement en Europe pour l'utilisation des données client. Google avait été condamné en 2020 à payer une amende de 100 millions d'euros. Amazon avait été précédemment condamné à payer 35 millions d'euros.

La Quadrature du Net, à l'origine de la plainte, s'est félicité de l'amende qu'a écopée Amazon dans un communiqué. 

Cette sanction historique frappe au cœur le système de prédation des Gafam et doit être applaudie en tant que telle.

Concernant la réponse d'Amazon, la Quadrature du Net fustige l'entreprise, qui "fait mine de ne pas comprendre". 

En réaction à cette sanction historique, Amazon se plaint auprès de Bloomberg, faisant mine de ne pas comprendre ce qui est visé : « il n’y a aucune fuite de données, aucune donnée client n’a été exposée à des tiers ». Et pour cause : c’est le système-même de la publicité ciblée que nos plaintes comptent balayer dans son ensemble, et non pas quelques failles de sécurité occasionnelles.

Toujours dans son communiqué, la Quadrature du Net condamne également le rôle de la CNIL (Commission Nationale de l'Information et des Libertés), qui "n'est plus que l'ombre d'elle-même", en comparaison de l'autorité luxembourgeoise qui a adopté une "posture exemplaire". La Quadrature du Net explique sa déception par le fait que la CNIL n'a pas saisi l'occasion des nombreuses plaintes déposées par l'association pour lutter contre les délits de la GAFAM. 

Une erreur ?

Mots-Clés : AmazonGAFAMQuadrature du NetamendePolémiquejusticeUnion européenneLuxembourgCNILprotection des donnéessécuritécybersécurité

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par snurfffy, il y a 2 mois :

Cheh !!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Korben, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Après l’appel la CNPD révisera son amende et trouveront un commun accord pour 250 millions voir moins avec un engagement de la part d Amazon à être plus vigilant , ou à ne pas recommencer, sous peine d une sanction exemplaire ce coup ci, et ainsi de suite et ainsi de suite…

Répondre à ce commentaire

Par Rgvb, il y a 2 mois (en réponse à Korben):

Vous avez gâché ma joie. Le pire ? Vous avez raison.

Répondre à ce commentaire

Par Jem27, il y a 2 mois :

Moi l'autre jour je me suis fait flasher mais y'a eu aucun mort, c'est bon ça passe?
L'excuse à 2 francs...

Répondre à ce commentaire

Par Boarf, il y a 2 mois :

Il se passerait quoi si concrètement Amazon disait '' Non on paiera pas votre amende . '' ?

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 2 mois (en réponse à Boarf):

Elle ne pourra pas l'éviter si sa venait a être confirmer (ce qui ne sera pas le cas on le sais très bien), ici c'est le siège social en Europe qui est visée, l'argent sera donc simple a bloquer.

Après imaginons ils arrivent a ne pas payer malgré la confirmation, il suffirait pour le territoire Européen de bloquer totalement l'accès au territoire a Amazon et ils perdrons plusieurs milliard Euros. Ce n'est donc pas dans l'intérêt de Amazon de faire un t'elle acte, qui en plus de sa montrerais une très mauvaise images de la société dans le reste du monde.

Les GAFAM sont de plus en plus visée dans les différent gouvernement du monde, la sa serait ce coller une cible pour que des loi très punitive sois voter contre eux.


Sa c'est vraiment dans le pire des cas qui n'arrivera jamais, ils trouveront un accord qui va diminuer l'amende a 100 - 200 millions d'euros.

Répondre à ce commentaire

Par Vaknar, il y a 2 mois :

C'est clairement bien fait pour sa g***

Répondre à ce commentaire

Par Pacy, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Mwe a croire que c’est juste car c’est une entreprise du GAFAM que l’on condamne ! L’argent va aller ou ? Car des amandes record mais cela ne profite en aucun cas au client n’y au vendeur.
Alors autant dire qu’il ne valent pas mieux car il s’enrichisse par la vente de nos données personnelles aussi :) juste une question de tunes. En forcer l’investissement pour le bien des clients client non ? La quadrature du net s’en fou éperdument de nous ;) €€€

Et à ceux qui méprise le GAGAF c’est nous qui les avons créer se sont des entreprise qui ont réussi. Et si ils sont encore car c’est car nous y trouvons encore notre compte. Pour les mécontents je vous conseilles de ne plus acheter de téléphone, des de pas avoir d’abonnement internet, et de ne pas faire vos course en grande surface !




Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.