Rechercher Annuler

Voici comment Amazon a tué Toys"R"Us et risque d'anéantir tout le marché du jouet !

De Jordan - Posté le 26 septembre 2017 à 10h48 dans High-tech

Il y a quelques jours, nous apprenions que le numéro 1 mondial du jouet se déclarait en faillite après avoir pactisé avec Amazon dans les années 2000. Cette annonce a de quoi faire trembler tous les acteurs du marché du jouet.

En effet, la grande question est de savoir si tous les magasins de jouets sont voués à disparaître. Mais comment le numéro Un du jouet en est-il arrivé là ? C'est simple : tout est de la faute d'Amazon.

Amazon anéantit la concurrence

Le groupe de Jeff Bezos est en train de mettre la main sur le secteur du jouet aussi bien aux Etats-Unis que dans le reste du monde. En 2016, les ventes de jouets ont augmenté de 24% et les ventes du site de e-commerce sont deux fois supérieures à celles de Toys"R"Us. Bref, Amazon écrase la concurrence. Comment cela se fait-il ? Le site propose des prix attractifs, des livraisons rapides; mais aussi un large choix de références. Comptez-en 100 000 sur le site de e-commerce contre 8 000 dans un magasin de jouets classique.

Mauvais choix de Toys"R"Us

Mais alors pourquoi Amazon est-il le principal responsable de la faillite de Toys"R"Us ? Pour comprendre, il faut remonter en 1999, quand Amazon décide d'étendre son secteur en proposant des jouets. Le site de Jeff Bezos propose des jouets qu'il va acheter au site de Toys"R"Us et qu'il va revendre à ses clients. Si Amazon ne gagne rien sur cette transaction, ses ventes explosent de 95% et le site enregistre 3 millions de nouveaux clients. De son côté, Toys"R"Us n'arrive plus à honorer les commandes et se prend une amende de 350 000 dollars !

Mais l'erreur stratégique du numéro 1 mondial du jouet c'est lorsqu'il décide de signer un contrat de 10 ans avec Amazon pour devenir son fournisseur officiel. L'une des clauses du contrat précise que la marque de jouets abandonne son site internet, mais paie 50 millions de dollars par an en plus d'un pourcentage sur les ventes réalisées.

En parallèle, Amazon n'hésite pas à faire rentrer de la concurrence à Toys"R"Us sur sa plateforme. Cette pratique ne plaît pas à l'enseigne de jouets qui se verra verser 51 millions dollars par le leader du e-commerce et retrouvera également son indépendance. Toys"R"Us décide alors de rattraper son retard en lançant son propre site, mais hélas, c'est trop tard !

Un secteur menacé ?

Le mode de consommation des clients a changé. Ils préfèrent commander en ligne c'est plus pratique et moins fatiguant. Alors, toutes les enseignes se sont lancées dans des sites de vente, mais personne n'arrive à la cheville d'Amazon.

amazon

Du coup, d'autres enseignes spécialisées dans le jouet sont menacées. Elles doivent faire face à la montée en puissance du e-commerce. Qui va connaître le même sort que Toys"R"Us ? La Grande Récré par exemple tente de redresser la barre après des pertes de 8,5 millions d'euros. De son côté, JouéClub se veut plus confiant en misant sur ses nombreux points de vente physiques et la proximité avec ses clients.

Une erreur ?

Source(s) : bfmbusiness.bfmtv.com

Mots-Clés : Toys R Us jouetsventee-commercemenaceAmazon

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (40)

Par baazul, il y a 4 ans :

Hey oui c'est le problème de la nouvelle consommation.

Personnellement je préfères faire marcher le commerce local même si ça doit me couter 2-3 euros de plus.
C'est malheureux pour une enseigne comme celle ci.

Répondre à ce commentaire

Par gegthekid, il y a 4 ans (en réponse à baazul):

2-3 euros de plus, c'est rarement le cas. j'ai acheté un cadeau d'anniversaire pour ma fille récemment, ayant un King jouet à côté je passe voir le prix. 89€ pour un ensemble playmobil.
Bref trouvant ça cher je regarde ailleurs : Toys : 69€. Grande récré : 65€. Jouet Club : 75€. Amazon : 54€

Alors oui le commerce local j'ai rien contre, mais là pour un même article, même entre magasin de jouet, les prix sont totalement hallucinant et varié !!
Du coup, mon colis amazon arrive aujourd'hui...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 ans (en réponse à gegthekid):

C'est sur que "l'optimisation fiscal" ça aide à proposer des tarifs compétitifs.

Répondre à ce commentaire

Par guigui, il y a 4 ans (en réponse à Murge):

Et le loyer, les employés etc etc

Répondre à ce commentaire

Par marinariel, il y a 4 ans (en réponse à gegthekid):

Oui, sauf que toys r us s'aligne. Vous auriez pu repartir avec votre produit directement en l'achetant chez toys r us au prix amazon!

Répondre à ce commentaire

Par gegthekid, il y a 4 ans (en réponse à marinariel):

ben du coup je ne savais pas, même ça il ne le mette pas en avant sur leur site !!

Répondre à ce commentaire

Par marinariel, il y a 4 ans (en réponse à gegthekid):

Oui c'est vrai! je travail chez toys et énormément de client ne sont pas au courant quand je leur dit.. l'affichage en mag n'est pas assez claire. Ils le savent maintenant, il va y avoir une nouvelle communication sur ça bientôt et le site internet va changer en mieux. Enfin!

Répondre à ce commentaire

Par Péku, il y a 4 ans (en réponse à baazul):

Le marché local, en parlant de jouets ? Jouets dont la majorité sont produits à l'étranger ?

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 4 ans (en réponse à baazul):

Même tour ici... Zombicide trouvé à 70 € sur internet... 92 € au Picwic à côté de chez moi. Le choix est vite fait.

Répondre à ce commentaire

Par Lazarias, il y a 4 ans :

Merci Amazon, de faire plaisir aux moins fortunés, aux radins et à ceux qui ne se déplace pas en magasins. Fini la dictature des géants qui goinfraient de fric en faisant des prix inadapté aux produits.
Juste punitions pour ces entreprises là.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 ans (en réponse à Lazarias):

Vus les millions d’impôts qu'Amazon nous mets dans l'os, c'est masochiste de les remercier.

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 4 ans :

Cela s'appelle le modernisme.
Les anciennes enseignes, confiantes dans leurs status et leur clientèle assidue par l'unique fait qu'elle n'avait pas d'autres choix n'ont pas cru bon de se moderniser, de se rendre accessible AUSSI sur Internet !

Ce que fait Amazon, tout le monde pouvait le faire, si on y mettait les moyens et les bonnes personnes à la tête du projet. Certes, maintenant il est trop tard, mais en 1999 rien n'était perdu.

L'exemple de Score Game (puis Games) est le plus parlant en France. Tout comme Micromania (qui vivote encore un peu grâce à son anticipation du tout web mais ne va pas tarder à mourir lui aussi), cette enseigne de jeu vidéo a misé sa prospérité sur le fait que les gens ont toujours besoin d'un lieu adapté au rassemblement et aux conseils (plus ou moins) avisés d'un vendeur.
Malheureusement, de nos jours, tout ce fait par internet : Le choix, le conseil, la vente et la distribution !

Game Over pour tous les magasins traditionnels

Répondre à ce commentaire

Par Philippe59, il y a 4 ans :

Amazon le modernisme? OU l'esclavagisme , la plupart de leurs employés sont payer au lance pierre je dirait même pas loin du seuil de pauvreté car pour moi le
smic en est pas loin en France contrairement au autres enseignes certes plus chère mais ne prennent pas leurs employées pour du bétail a leur donner les miettes un pauvre smic pour un mois de dur labeur . Mais c'est vraie j'oublier dans se pays chacun pense juste a sa propre paroisse et ses propres avantage et en a rien a faire de son prochain

Répondre à ce commentaire

Par arsaki, il y a 4 ans (en réponse à Philippe59):

Je boss a amazon et je touche 1500 par mois, mais oui tu dois etre mieu au courant que tout le monde du taff a amazon (y)

Répondre à ce commentaire

Par Péku, il y a 4 ans (en réponse à arsaki):

Faut pas chercher, diaboliser à l'absolu rassure celui qui n'aime pas voir son monde changer. La seule vérité, c'est que Amazon n'est non plus pas tout droit dans ses chaussures. Comme pour quasi la plupart des grosses entreprises, en fait.

Répondre à ce commentaire

Par ELmeyt, il y a 4 ans (en réponse à arsaki):

1500 euros NET / mois, j'aimerai bien savoir qu'elle est ton poste, ainsi que ton nombre d'heure effectué par mois ?

parce que un embauché depuis moins d'1 an , tu me fera pas croire une seul seconde qu'il touche 1500 euro NET par mois .

Répondre à ce commentaire

Par arsaki, il y a 4 ans (en réponse à ELmeyt):

Si tu veux tout savoir je boss que 2 jours par semaine soit 24h en tout, j'ai un poste classique et j'y travail depuis 5 ans, a cela tu ajoute les actions qui on une valeur montreuse et toute les primes que l'on a. On est loin d’être a plaindre malgré ce que les médias laisse croire les conditions de travail sont bien plus agréable que la plus part des petites boites que j'ai fais. Mais bon comme c'est des petites boites tout le monde s'en fou et préfère tapé sur les grand méchant qui font fermer des boites. Soit disant amazon détruit des emploies mais ils embauchent bien plus que ses dites boite qui ferme leur portes.

Répondre à ce commentaire

Par Baud, il y a 4 ans (en réponse à arsaki):

En effet, 1500 euros nets pour 24h de boulot par semaine c'est bien ! J'avais des remords d'acheter chez Amazon en raison des mauvaises condition de travail des employés mais je me rends compte que j'avais tord. Merci pour ce témoignage.

Répondre à ce commentaire

Par arsaki, il y a 4 ans (en réponse à Baud):

Il n'y a pas de soucis, c'est difficile de savoir la vérité entre les médias qui aime bien faire leur reportage choquant pour faire de l'audimat et le nombre d’intérimaire qui passe dégouté de ne pas avoir eu leur CDI et qui font du coup une mauvaise pub.

Répondre à ce commentaire

Par oups, il y a 4 ans (en réponse à Philippe59):

comme chez leclerc & toute leur filiale ? comme free ? comme toutes les grosses boites en faite.. le but c'est de faire gagner du pognon aux actionnaires...

Répondre à ce commentaire

Par Arsenic, il y a 4 ans via l'application Hitek :

C'est exactement ce que j'allais dire , on oublie aussi les employés qui triment comme des rats de laboratoire dans un labyrinthe pour préparer les commandes pour une paie de misère

Répondre à ce commentaire

Par Yversam, il y a 4 ans (en réponse à Arsenic):

C'est des robots dans certains entrepôts : http://huffingtonpost.fr/2017/01/…


Répondre à ce commentaire

Par Kirishikey, il y a 4 ans (en réponse à Yversam):

ptdrrrr alors c'est encore pire : les gens ne sont pas payés une misère, ils ne sont pas payés du tout ! Super progrès...

Répondre à ce commentaire

Par Yversam, il y a 4 ans (en réponse à Kirishikey):

Je trouve plus l'autre vidéo où on voit des petits robots qui portent les colis et les mettent dans des trous (accès à l'étage en dessous) pour les destinations (je crois mdr)

Répondre à ce commentaire

Par Raoul, il y a 4 ans :

Ok super et quand on aura mis tout le monde au chômage à gratter la moindre marge au profit des clients (soit disant), qui pourra encore acheté le moindre jouet.

Je connais des personnes qui bossent au siège de Toy'z france et croyez moi ils ne cherchent a entuber personne, ils font leur travail honnêtement et là ils ont peur pour leur avenir à cause d'un distributeur qui casse les prix, se remplit les poches et ne redistribue pas les richesses.

C'est du nivelage par le bas, plus personne ne gagne d'argent sur ce marché comme sur d'autres !

Répondre à ce commentaire

Par SubScorpion, il y a 4 ans (en réponse à Raoul):

C'est l'appât du gain...tout le monde se tire dans les pattes.

Répondre à ce commentaire

Par Sprites, il y a 4 ans (en réponse à Raoul):

Mince ils cassent les prix ET se remplissent les poches en même temps? mais qu'attendent les autres pour s'y mettre?

Répondre à ce commentaire

Par Raoul, il y a 4 ans (en réponse à Sprites):

Les autres ont des surfaces de ventes remplient d'employés qui doivent être rémunérés, des entrepôts remplient d'employés doivent être rémunérés etc...

Si tous les autres s'y mettent comme tu dis tu détruits de la valeur qui va dans les poches des salariés.

C'est ça le système Amazon, le bénéfice à la pièce est le même, les prix sont cassés au détriments de salaires qu'ils n'ont plus à verser.

Si tout le monde s'y met comme tu dis c'est 1.7 millions d'emplois menacés rien qu'en France, et là je ne parle que d'emplois directes, je ne rentre même pas les nombreux prestataires qui vivent grâce à la distribution.

Je tape pas spécialement sur Amazon ni sur le e-commerce mais je pose juste la question : Ok acheté sur internet c'est moins cher, plus rapide et tout et tout, mais il est où le plan de restructuration sociale qui doit accompagné cette évolution, et elle est où la nouvelle économie qui permettra de rémunérer les peuples ?

A croire que les exemples de l'agriculture et l'industrie n'ont pas porté leurs fruits.

Répondre à ce commentaire

Par Péku, il y a 4 ans (en réponse à Raoul):

J'espère que tu te doutes que derrière Amazon, il y a aussi des entrepôts et des gens qui courent dans tous les sens pour la gestion, l'acheminement, l'empaquetage, l'envoi and coe. Les choses ne se font pas par magie, hein.

Répondre à ce commentaire

Par Raoul, il y a 4 ans (en réponse à Péku):

Oui je sais mais le poids coût logistique vs surface d'exploitation est très inférieur donc même en transferant les volumes vers les pure player tu es loin de couvrir les emplois du carrelage, surtout avec les systèmes d'automatisation logistique actuels

Là encore j'attaque pas les gens qui bossent chez Amazon et encore moi les gens qui bossent chez eux, je dis qu'on ne compensera pas à date le transfert de masse économique et social

Répondre à ce commentaire

Par arsaki, il y a 4 ans :

Toys Ur us fais une connerie et c'est la faute d'amazon? C'est une mode de tapé sur amazon ou comment ça se passe?

Répondre à ce commentaire

Par P'tit Lu', il y a 4 ans :

En soit, Amazon la joue bien et j'ai jamais entendu des personnes qui bossent pour Amazon France (oui je précise bien France) se plaindre de leur boulot.
Après il faut réfléchir sur où ils font leurs économies par rapport à la concurrence. Est-ce juste parce qu'ils ont bien placé leurs usines/ils ont tout robotisé, ou bien parce qu'ils ont bien négocié leurs contrats ou encore si c'est, comme certains le pensent, dû au fait que dans d'autres pays, ils payent peu leurs employés?
Ce serait intéressant d'avoir cette réponse, et ça permettrait de savoir s'ils sont juste bons, ou s'ils abusent ;)

Répondre à ce commentaire

Par Raoul, il y a 4 ans (en réponse à P'tit Lu'):

Vois ma réponse à Sprite et tu verras et si vous vous posez la question je travaille dans les 2 domaines (distribution et e-commerce) et je sais de quoi je parle.

Ce n'est pas un soucis de négo car à peu de chose prêt, des taux infimes, tout le monde est dans un mouchoir de poche.

La vrai question est ce que te coûtes ton activité, le e-commerce ça coûte cher pour se faire un nom et une image, une fois ce cap passé, c'est easy.

Seulement voilà chaque gain est une perte en valeur global dans l'économie puisque la suppression des intermédiaires par laquelle se fait les économies pour le client est une perte sèche au niveau social.

Répondre à ce commentaire

Par look, il y a 4 ans (en réponse à Raoul):

Ce qui me dechire ces que amazon casse completemnt les prix comme sil voulait etre seul sur le terrain et dans tous les domaines.il nes pas seule au monde a ce que je crois

Répondre à ce commentaire

Par LeTitanicNeSombreraPlus, il y a 4 ans :

Il a pas su s'adapter et a mal négocier son contrat (pas que je sois un pro amazon, j'ai jamais acheté sur son site). Il faut savoir prendre les tournants sinon tu degages

Répondre à ce commentaire

Par Linou, il y a 4 ans :

Je fais ma vieille. Je rappelle quand j'étais gamine, les journaux diffusaient des reportages sur les supermarchés et les grands magasins. Ils montraient comment ces grandes enseignes tuaient les petits commerces de proximité. Adieu petites épiceries de quartier, boucheries et fromageries, et voyez l'arrivée de ces démoniaques Leclerc, Continent, Mammouth (ouais, ça date)... les gens râlaient aussi de voir disparaître les petits disquaires et les traditionnels marchants de jouets au profit d'enseignes tels que Virgin Mégastore, la FNAC et Toys'r'Us, et tant d'autres... que les gens interviewaient déclarer ne pas aimer parce qu'il y manquait la chaleur et les conseils des vendeurs qui s'y connaissaient vraiment. Ces géants ont régné en maître durant deux décennies, mais visiblement aucun n'a cru qu'Internet était un danger pour eux.
Quand j'ai vu Virgin Mégastore s'effondrer et ces mêmes journaux dénoncer Amazon et le reste du e-commerce, j'ai trouvé qu'il y avait une ironie à la situation. On voyait des gens déclaraient de la même manière qu'on perdait quelque chose de mythique et qu'Internet n'avait pas la chaleur et les conseils de ces magasins spécialisés. Un jour, dans 20, 30 ans... Amazon s'effondrera à son tour et on viendra râler à propos des ces nouveaux diables qui tuent cette grande et mythique enseigne du e-commerce, qui tuent les emplois et n'offrent pas ce qu'Amazon propose...

Et ainsi de suite...

Répondre à ce commentaire

Par Le E D'amour, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Ça me rappelle Micromania avec Score game, Dockgames ect....

Répondre à ce commentaire

Par Warispouille, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Ah bah c est sur, les entrepôts sont financer en partie par les régions qui les accueille parce que Amazon crée de l emploi, ils ne paient pas leurs taxe sur les entreprises, et ne paient pas la TVA car leurs systèmes de facturation est basé au Luxembourg du coup c est sur qu'ils peuvent être moins chère. Et Amazon perd également pas mal d argent chaque année mais les actionnaires sont derrière avec comme ultime but de tuer toute concurrence et ils y arriveront malheureusement, le consommateur ne voit que le prix final...

Répondre à ce commentaire

Par Feminazi, il y a 4 ans :

C'est dommage mais comme le montre les exemples des gens ci dessus il y a parfois 30 euros de différence entre un produit magasin et un produit sur amazon ou c discount ....

c'est pareil pour les jeux video, je regardais récement pour voir les prix de GT sport : 69 euros micromania, 59 amazon.

le choix est vite fait, une économie entre 10 et 30 euros permettent par exemple de payer les forfaits téléphone - internet :)

Répondre à ce commentaire

Par poussinett, il y a 4 ans :

quand je vois un jouet à 29.99 chez toyz are us et le meme à 15 euros chez amazon, bah non désolée je n'achete pas chez toys are us, surtout en double pour deux enfants ca fait 60 au lieu de 30 !.. je me suis faite avoir l'année dernière des jeux bien moins chers chez cultura que ce que j'avais payé chez toy are us.. maintenant le choix est vite fait, je vais au moins cher. Et personnellement jamais eu à me plaindre d'amazon.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.