Rechercher Annuler

Top 15 des plus grands échecs d'Apple qui vont vous faire voir la marque autrement

De Yann Sousa - Posté le 26 novembre 2020 à 18h13 dans High-tech

Beaucoup d'entre nous considèrent la firme Apple comme un exemple de réussite. Mais en y regardant de plus près et en cherchant mieux, on peut découvrir que la marque Apple n'a pas que des succès à son actif.

15 produits/services APPLE qui peuvent être considérés comme de vrais échecs

Si pour vous Apple est synonyme de gage de qualité, nous allons vous montrer que ce n'est pas forcément toujours le cas. En analysant ses anciens produits, mais aussi les actuels, nous avons pu établir une liste des ratés de la marque, et figurez-vous que celle-ci n'est pas exhaustive !

1) Apple III (1980)

L'Apple III a bien failli couler la marque à la pomme. En effet, le successeur de l'Apple II a pris le parti de choisir l'originalité plutôt que l'efficacité. Pour cet ordinateur, Steve Jobs avait tout simplement décidé de ne pas installer de ventilateur interne, ce qui a entraîné des problèmes qui ont failli mener Apple à sa ruine.

Lors de l'utilisation de l'ordinateur, les cartes électroniques de l'Apple III chauffaient et se bombaient, ce qui causait des pannes répétées sur tous les appareils de ce type. 

2) Newton MessagePad (1993)

Voici l'ancêtre des tablettes tactiles ! En effet, le Newton MessagePad aurait pu être une petite révolution dans les années 90, s'il avait fonctionné.

Son argument de vente phare, l'écriture manuscrite, ne fonctionnait tout simplement pas sur ses premières versions. À la fin des années 90, son échec est tel qu'il pousse alors Steve Jobs à se consacrer à d'autres projets pour la marque. 

3) MACINTOSH PERFORMA X200 SERIES (1995)

Considéré pour beaucoup comme l'un des plus gros échecs d'Apple, la Macintosh Performa était pourtant, aux premiers abords, un modèle réussi. Son visuel ou encore les matériaux utilisés pour sa conception semblaient alors convenir aux consommateurs.

Mais c'est lors de l'utilisation du produit, qu'on comprenait vraiment qu'il y avait un problème. En effet, la machine souffrait d'une architecture interne tout simplement déplorable, qui créait une longue liste de problèmes qu'il serait trop long de vous détailler (blocages, plantages...).

4) Apple Bandai Pippin (1996)

Beaucoup de gens ignorent qu'Apple a déjà tenté de s'implanter dans le marché des consoles de jeux-vidéo, par le passé. C'est tout simplement car cette tentative s'est soldée par un échec ! Pourtant la Pippin, sortie en 1996, n'était pas une mauvaise console.

Au contraire, elle était même plutôt en avance sur son temps. À mi-chemin entre la console de jeux et l'ordinateur de bureau, la Pippin permettait carrément de jouer en ligne. Malheureusement, trop chère face à une concurrence trop rude, la machine n'a pas trouvé son public et a été considérée comme un échec commercial. 

5) Mighty Mouse (2005)

Beaucoup d'entre vous ont sûrement connu l'élégante Mighty Mouse. Cette souris d'ordinateur, sortie en 2005, a fait l'objet de nombreux débats au tout début même de sa création. Il s'agissait alors de savoir si elle serait dotée de boutons ou non. Au final, Apple décida de composer l'appareil de deux boutons latéraux, d'une molette 360 degrés, mais ainsi de deux détecteurs tactiles "droite" et "gauche".

Si l'idée semblait intéressante, la marque finira par très rapidement oublier certaines fonctionnalités de la souris, au cours du temps. À cela se rajoute de nombreux problèmes liés à l'utilisation quotidienne du produit (molette qui cessait de fonctionner à cause de la poussière notamment), ce qui ne pouvait conduire la souris qu'à être détestée par de nombreux utilisateurs.

6) iPod Shuffle 3e génération (2009)

L'iPod Shuffle était un bon produit pour écouter de la musique un peu partout, en plus d'être proposé à un prix attractif. Cependant, la 3e génération de l'appareil a tout gâché, en prenant une direction quelque peu chaotique

Sans bouton, cette génération devait alors être contrôlée directement par le casque de musique. Vous deviez alors double-cliquer sur le bouton central pour avancer rapidement, double-cliquer et maintenir le bouton central pour pouvoir revenir à la piste précédente, et triple-cliquer sur le bouton central dans les 6 secondes suivant la piste pour en changer. Une difficulté qui a alors rebuté les utilisateurs.

7) Le service Ping et Connect (2010)

Apple a aussi tenté sa chance du côté des réseaux sociaux. Comme pour les jeux-vidéo, ce ne fût pas avec un grand succès. En 2010, la marque à la pomme lance Ping, un réseau social lié à la musique et donc à iTunes. Faute d'utilisateurs, le service est déserté en moins de 2 ans et Ping est alors considéré comme un énorme échec commercial.

De son côté, Connect rencontra le même destin que Ping, lui qui permettait aux artistes de communiquer avec leurs fans via Apple Music.

8) L'iPhone 4 et l'affaire "antennagate" (2010)

En 2010, Apple commercialise son excellent iPhone 4. Mais très vite, les nouveaux acheteurs du produit se rendent compte d'un problème qui peut s'avérer plus qu'embêtant.

Sur ce téléphone, l'antenne qui permettait la réception d'un appel se trouvait dans un endroit quelque peu gênant. La réception d'un coup de fil pouvait alors être bloqué si la main de l'utilisateur était devant. C'est alors qu'est né l'antennagate. Ceci nous a aussi valu l'étrange, mais mythique phrase de Steve Jobs : si votre iPhone fonctionne mal, c'est parce que "vous le tenez mal".

9) Apple Maps sur iOS 6 (2012)

Aujourd'hui, pour vous mener à une destination, vous faites sûrement confiance à l'application Maps. En 2012, de nombreux utilisateurs ont fait le même choix que vous et l'ont vite regrettés.

C'est à cette date qu'Apple décide de concurrencer Google Maps avec son propre logiciel de cartographie. Cela a donné un résultat plutôt désastreux. À ses débuts, l'application envoyait des utilisateurs à de mauvaises destinations, à tel point même qu'Apple a dû faire des excuses publiques. Heureusement, au fil des mises à jour, le logiciel a fini par nettement s'améliorer.

10) MacPro 2e génération (2013)

La deuxième génération de MacPro est un souvenir particulièrement douloureux pour Apple. En effet, misant sur une architecture cylindrique, la firme a décidé de privilégier le design au détriment de l'expérience utilisateur. 

C'est d'ailleurs comme ça qu'Apple va s'attirer les foudres des critiques, mais aussi des professionnels qui lui préfèreront alors d'autres machines plus ergonomiques.  

11) Album gratuit de U2 (2014)

Cela partait pourtant d'une bonne intention... En 2014, Apple décide d'offrir l'album Songs of Innocence de U2 aux utilisateurs d'iTunes. Mais voilà, l'annonce n'a pas été particulièrement bien accueillie par le public. Surtout quand les utilisateurs ont vu les musiques du groupe s'installer automatiquement dans leur bibliothèque, sans avoir donné leur accord. 

Apple s'est alors mis de nombreux fans à dos, qui ont considéré le procédé comme une intrusion dans leur vie privée.

12) Magic Mouse 2 (2015)

La Magic Mouse 2 sonnait en 2015 comme un vent de renouveau au niveau des souris Apple. Par rapport à ses prédécesseurs, le produit troquait les piles contre une batterie rechargeable.

Alors que les utilisateurs se pensaient désormais à l'abri des problèmes de recharge, ils ont été frappés par de désarroi, quand ils ont appris que le port Lightning de chargement se trouvait justement sous la souris. Pour recharger l'appareil, la souris devait alors être placée sur le dos et était donc inutilisable pendant ce temps là.

13) MacBook 12" Retina (2015)

Le MacBook 12" Retina reste encore aujourd'hui un très beau produit. La pilule était alors d'autant plus difficile à avaler pour les fans Apple de l'époque, lorsqu'ils ont appris les fonctionnalités de l'ordinateur portable. 

En effet, bien que le Mac performe d'un point de vue esthétique, il souffrait de nombreux problèmes. Un prix élevé pour des performances pas à la hauteur, un seul port USB-C et un clavier papillon, sont autant de bonnes raisons qui ont poussé Apple à plutôt miser sur un nouveau MacBook Air.

14) Batterygate (2017)

En fin d'année 2017, des tests ont prouvé que lors des mises à jour iOS, des limitations des appareils les plus anciens avaient alors lieu. Pris de court, Apple réagit et explique avoir limité les performances de certains iPhone dans le but de prolonger la durée de vie de leur batterie.

Cette affaire révolte tout de même les consommateurs, qui s'estiment lésés de ne pas avoir le droit de choisir entre la performance et la batterie. Beaucoup d'entre eux considère même cela comme de l'obsolescence programmée. Depuis ce scandale, Apple a décidé de laisser le choix aux utilisateurs et leur propose même de changer leur batterie à prix réduit.

15) MagSafe Duo (2020)

Le Magsafe Duo s'annonce lui aussi comme un futur bide pour Apple. En effet, le produit sera vendu au prix de 149 euros, alors même qu'il sera moins performant que sa version antérieure.

En plus de ne plus proposer d'adaptateur secteur USB-C PD 20 W en faveur de la cause environnementale, le Magsafe Duo ne pourra charger qu'à une puissance de 11 W avec cet adaptateur. Pour rappel, le MagSafe simple permettait, quant à lui, de charger à 15 W (sauf dans le cas de l'iPhone 12 Mini). 

Pour tirer profit au maximum du Magsafe Duo, il vous faudra alors passer à la caisse pour vous offrir un adaptateur secteur USB-C PD de 27 W minimum. Cela vous permettra alors d'atteindre les 14 W. 

Une erreur ?

Source(s) : Macworld

Mots-Clés : AppleécheciPhonemacmarquefail apple

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par Capoera, il y a 5 mois :

C'est vrai que je ne m'attendais pas à tous ces scandales de la part d'Apple !

Répondre à ce commentaire

Par jibé, il y a 5 mois :

J’ajouterai Itunes qui est un service absolument ignoble a utiliser...
Obligé de charger sa bibliothèque mp3 pour les transferts vers les shutfles ou autres appareils, une synchronisation à laquelle je n’ai jamais rien compris...
Vraiment pas un truc user firendly quoi...

Répondre à ce commentaire

Par Robert Sojic, il y a 5 mois :

J’ai rarement vu un article aussi stupide... Évidemment qu’Apple a commis des erreurs et rencontré des échecs commerciaux, parce que cela arrive à TOUTES les entreprises un jour ou l’autre. Il n’y a que lorsqu’on ne fait rien qu’on ne rencontre pas de problème. Ce qui est remarquable par contre, c’est la manière dont certaines entreprises rebondissent sur leurs échecs pour tenter de s’améliorer, en restant sans cesse dans un processus d’innovation. Et cela, Apple le fait très bien, puisque elle constitue une entreprise très puissante, notamment financièrement. Il aurait été dès lors beaucoup plus intelligent d’examiner les choses sous cet angle: comment Apple, malgré toutes ces erreurs, en est-elle arrivée à ce qu’elle est aujourd’hui ? Ceci dit, pour écrire un article de ce type, faudrait d’abord être un journaliste capable d’analyser ses propres erreurs d’écriture....

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 5 mois (en réponse à Robert Sojic):

Ohh un fanboy d'Apple qui n'aime pas la critique !

Apple a fait d'énormes erreurs, viré Steve Jobs... quasi fait faillite... volé des technologies et des inventions d'ailleurs... je t'invite à regarder de nombreux reportages sur Apple à leurs débuts pour voir que c'était juste une machine à fric (et le reste encore aujourd'hui après la mort de Steve Jobs).

J'adore Apple, j'achète presque tout Apple, mais je sais faire la part des choses... et un article montrant les différents échecs sur une entreprise qui claque énormement d'argent dans la R&D, le design et la simplicité d'utilisation de leurs produits, ben c'est sympa à voir que personne n'est parfait.

Et suffit de lire la première phrase de l'article que tu n'as visiblement pas lu car critiquer c'est facile en regardant juste un titre et un intertitre :
"Beaucoup d'entre nous considèrent la firme Apple comme un exemple de réussite. Mais en y regardant de plus près et en cherchant mieux, on peut découvrir que la marque Apple n'a pas que des succès à son actif." => prouve bien qu'Hitek n'est pas la juste pour descendre Apple gratuitement et reconnait bien leur réussite !

Du coup un article qui ne va pas dans ton sens de penser mais qui fait un top qui est véridique, reste du coup un article de merde à tes yeux ? C'est pitoyable comme reflexion et prouve bien que ton avis est bien plus bas que cet article qui m'a fait découvrir certains produits que je ne connaissais même pas.

Répondre à ce commentaire

Par Robert Sojic, il y a 5 mois (en réponse à Paulito):

1) Je ne suis absolument pas un fanboy d'Apple, travaillant indifféremment sur des PCs ou des Macs selon les besoins logiciels auxquels je suis confronté. J'ai effectivement une préférence après 15 ans d'utilisation des deux, mais qui ne concerne que moi, et que je me suis efforcé de ne pas communiquer dans mon commentaire.
2) Quand je critique un article, je lis toujours tout de A à Z contrairement à ce que vous pensez. C'est précisément pour cela que je le trouve peu intéressant voire stupide. Mon point de vue n'est pas celui d'un informaticien, mais celui d'un gestionnaire qui constate de facto une importante croissance de la puissance financière de cette firme, malgré les différentes erreurs commises durant son histoire. Ca m'interpelle, car cela signifie que l'entreprise a tiré des leçons de ses échecs - qui sont inhérents à tout processus d'innovation- , et j'aimerais savoir comment elle a fait. Personnellement, je trouve que c'est un angle de vue nettement plus intéressant que celui choisi ici, qui relève plus de l'école primaire: "Monsieur, vous avez vu, il y a Apple qui a fait une connerie".... Vu votre analyse et interprétation sommaire de mon précédent commentaire, j'imagine que vous préférez ce niveau plus primaire, et c'est votre droit, ainsi que le dire. Moi non, et c'est également mon droit de le dire.

Répondre à ce commentaire

Par Obvious, il y a 5 mois (en réponse à Paulito):

Ce n'est pas parce que quelqu'un fait part de son avis sur l'article qui l'est un Apple Fanboy... est-ce qu'on a le droit d'être constructuf sur ce site à la place de : "Hey t'es un fanboy!" -> "Ah non toi t'es un haters"... On peut être entre deux aussi je vous rappelle...

Répondre à ce commentaire

Par Jinzank, il y a 5 mois (en réponse à Robert Sojic):

Et Apple n'en serait pas là aujourd'hui sans l'aide de .... MICROSOFT en 1997 qui les a sauvé de la faillite.
Ça c'est un truc qui doit faire mal au fanboy

Répondre à ce commentaire

Par D0nnix, il y a 5 mois (en réponse à Jinzank):

D'autant plus que c'est x2 un fanboy, je cite : " travaillant indifféremment sur des PCs ou des Macs selon les besoins logiciels auxquels je suis confronté." Un PC est un MAC au passage ;)

Répondre à ce commentaire

Par Robert Sojic, il y a 5 mois (en réponse à D0nnix):

Bien vu Donnix ;-) Je voulais dire que je travaille indifféremment sur des machines tournant sous Windows ou macOS.

Répondre à ce commentaire

Par Obvious, il y a 5 mois (en réponse à D0nnix):

Si on veux chippoter c'est plutôt le MAc qui est un PC ;)

Répondre à ce commentaire

Par Laziza, il y a 5 mois :

Fallait le tenter...

Répondre à ce commentaire

Par HiroZ, il y a 5 mois :

Toutes les grandes entreprises poussent à l'échec. Car qui dit échec dit tentative, recherche d'innovation. Tout ne marche pas, mais sans essayer d'innover on avance pas. Personnellement je trouve ça super intéressant ces prototypes et autres tentatives, ça implique pas qu'un Steve job ou que sais-je, il y a derrière toute une équipe d'ingénieurs et designers.

Répondre à ce commentaire

Par bradaframanadamada, il y a 5 mois :

A la place du MagSafe Duo qui peut s'avérer pratiquer pour les possesseurs d'iPhone ET d'Apple Watch j'aurai parlé de la house en cuire MagSage qui, en plus d'être moche, n'est pas pratique car elle oblige l'utilisateur d'enlever son iPhone de la housse pour répondre à un appel... x))

Répondre à ce commentaire

Par Jinzank, il y a 5 mois (en réponse à bradaframanadamada):

Ouais enfin 149€ le chargeur à induction 11w... C'est vraiment honteux

Répondre à ce commentaire

Par Pascal, il y a 5 mois (en réponse à Jinzank):

Oui c'est une prix ridicule, d'un autre coté c'est un choix personne n'oblige les consommateur à acheter ce produit. Apple trouve toujours des clients pour ses acheter ses marges qui en font l'entreprise la plus rentable du marché.

Répondre à ce commentaire

Par Jinzank, il y a 5 mois (en réponse à Pascal):

malheureusement pour beaucoup de gens plus le prix est élevé plus le produit est de qualité . Je m'en suis rendu compte dans les différents boulots que j'ai eu dans la vente .

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.