L'armée américaine recrute sur Twitch , la plateforme réagit !

De GomeWars Auteur - Posté le 17 juillet 2020 à 11h00 dans Insolite
26réactions !
3 commentaires

En quelques années, Twitch est devenue une plateforme incontournable de la scène gaming et e-sportive. Les spectateurs s'y comptent par millions et les heures visionnées par milliards (5 milliards entre les mois d'avril et juin). Un public jeune que l'armée américaine tente d'enrôler, parfois en usant de techniques disruptives. Face aux complaintes du grand public, Twitch a été obligé de sévir. 

twitch, plateforme de recrutement de l'armée américaine

A l'instar de Donald Trump, l'armée américaine possède sa propre chaîne Twitch. Des militaires en tenue arborant le logo de l'équipe e-sport de l'armée s'essayent aux FPS du moment comme Call of Duty et son Battle Royale Warzone ou encore Valorant. L'occasion pour les militaires de vanter les mérites du corps militaire, tout en échangeant avec les internautes présents dans le tchat. Mais comme toute propagande qui se mérite, la communication est à sens unique, et les spectateurs curieux et doués de bon sens écopent parfois d'un bannissement injustifié. 

Et pour cause, mettre en lumière les défauts de recrutement de l'armée ou questionner le streamer sur des crimes commis par l'armée américaine peut vous valoir un ban. Par le biais de ces streams, l'armée espère séduire de jeunes pousses pour les incorporer à ses rangs. Et pour les leurrer plus aisément, des faux concours sont mis en place. Un concours faisant miroiter une manette Xbox Elite Series 2, mais dont le lien renvoie sur une page de recrutement de l'armée, où aucune notion de concours ou de manette n'apparaît. 

Un piège vivement critiqué sur Twitch et sur les réseaux sociaux, qui a tout de même forcé Twitch à réagir : "De part nos conditions d'utilisation, la promotion sur Twitch doit être conforme avec toutes les lois applicables. Cette promotion n'était pas conforme avec nos conditions et nous leur avons demandé de la retirer" a indiqué un porte-parole de Twitch à Kotaku par email. Une mesure tardive qui découle probablement de la relation monétaire entre l'armée et Twitch. L'armée américaine est un sponsor des Twitch Rivals aux Etats-Unis, le tournoi arborant son logo sans sourciller. 

Une propagande qui n'est pas rare aux Etats-Unis, l'armée américaine usant de nombreux moyens de communications et d'événements pour ses recrutements. Et via Twitch, le public visé est jeune, connecté et surtout, probablement amateurs de FPS, les streams de l'armée américaine se faisant sur Call of Duty ou Valorant. Des streams dans lesquels les critiques n'ont pas leur place, mais qui ne semblent pas déranger Twitch de prime abord. 

Une erreur ?

Source(s) : The Nation

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : twitchstreamingplateformerecrutementarméeaméricaine

Commentaires (3)

Par tetard, il y a 2 mois :

Y a rien qui va... je comprends même pas que ça puisse être autorisé

Répondre à ce commentaire

Par Neoctave, il y a 2 mois (en réponse à tetard):

Ben si, c'est très compréhensible. Comme ils le disent dans l'article : POOOOOOOOOOGNOOOOOOOON !! ;)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois