Assassin's Creed Valhalla : le directeur créatif renvoyé par Ubisoft, les raisons évoquées

De Benjamin Auteur - Posté le 14 août 2020 à 17h17 dans Jeux vidéo
218réactions !
12 commentaires

C'est dans une note interne à l'entreprise que Kotaku est parvenu à se procurer que nous apprenons ce vendredi 15 août qu'Ubisoft a pris la décision de licencier Ashraf Ismail de son studio de Montréal. L'homme était accusé depuis le 21 juin dernier d'avoir eu des relations sexuelles avec la streameuse Dani, sans lui avoir révélé son statut d'homme marié. Il aurait réitéré avec de nombreuses autres femmes, chaque fois sans informer de son mariage. 

Enquête et décision

C'est dans la note obtenue par Kotaku que nous apprenons que cette décision fait suite à une enquête réalisée par une entreprise extérieure à Ubisoft, qui a conclu à la nécessité de renvoyer définitivement Ashraf Ismail de l'entreprise. La note, destinée aux employés, précise que tous les détails de l'enquête sont classifiés et ne peuvent être divulgués. 

Ashraf était entré chez Ubisoft en 2009. Il y a notamment occupé la place de directeur sur le jeu Assassin's Creed : Origins et de directeur créatif sur Assassin's Creed : Valhalla, avant d'être forcé de se retirer suite aux accusations. 

Ce licenciement fait suite à d'autres licenciements et démissions forcées dues à de multiples accusations de harcèlement sexuel révélées entre juin et juillet dernier. Celles-ci avaient par exemple déjà mener à la démission le 12 juillet de Serge Hascoët, directeur créatif et n°2 de l'entreprise, accusé de harcèlement moral et sexuel ainsi que de consommer des drogues dures dans les locaux de l'entreprise. 

Enfin, tous les départs n'étant pas rendus publics par la firme, il est probable que d'autres départs aient été organisés suite aux différentes enquêtes lancées il y a quelques semaines. Une autre note publiée sur la messagerie interne de l'entreprise le 10 août, que Kotaku est également parvenu à se procurer, disait bien :

Bien que nous ne rendions pas toujours public les résultats des différentes enquêtes, les personnes impliquées, y compris les victimes et celles concernées par l'enquête seront informées de leurs résultats, y compris des sanctions disciplinaires subséquentes, s'il y en a.

Une erreur ?

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : ubisoftUbisoft MontrealAshraf IsmaildépartinfidélitéenquêteDemissionSerge HascoëtmetooharcèlementlicenciementAssassin'screed : Valhalla

Commentaires (12)

Par Kylute, il y a 1 mois :

Et un de plus !

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 1 mois :

le mec a juste tromper sa femme hein à un moment les gens font ce qu'ils veulent avec leur cul du moment que ça reste légal

Répondre à ce commentaire

Par Schtroumpf, il y a 1 mois (en réponse à hayn):

Ca depend si il venait à se taper aussi toutes les meufs de l'entreprise, si c'est le cas, c'est une raison de le virer.
Ca risque de mettre une mauvaise ambiance entre plusieurs employés.

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 1 mois (en réponse à Schtroumpf):

ben y a rien d illégal apres du moment qu'elles sont consentantes

Répondre à ce commentaire

Par Glordir, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à hayn):

Sa c'est ce qu'ils ont révélé de l'enquête. Va savoir s'il n'y a pas des trucs bien pire derrière... Sa ressemble surtout à une excuse pour pas révéler la vraie raison

Répondre à ce commentaire

Par Guiz, il y a 1 mois :

Bonjour,

Ubicrotte .

Merci, derien, au revoir

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Michmuche, il y a 1 mois via l'application Hitek :

2021 on ne fait plus non plus ce que l’on souhaite de son penny...
Génial ce monde!

Répondre à ce commentaire

Par tito, il y a 1 mois :

Au nom de quoi , avoir des relations extra-conjugales , cela te fait perdre ton emploie ?
Quel est la faute professionnelle ?
Une affaire privée ne regarde pas l'employeur sinon cela va trop loin : tout est prétexte ...
Ubisoft utilisant juste des prétextes qui ne tiennent pas debout pour renvoyer du personnel, cela ne me donne pas envie d'acheter leur produit.

Répondre à ce commentaire

Par Ken, il y a 1 mois (en réponse à tito):

Quelque chose me dit que si c avait été une femme un peu volage et menteuse sur les bords, la virer leur aurait amené de gros ennuies...

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 1 mois :

Comme d'habitude on laisse la merde couler en laissant passer des harcèlements etc. Puis quand il faut nettoyer on devient un véritable maniaque et on vire des gens juste pour faire propre.

A vomir. Ubisoft cette société de merde... Heureusement qu'il y a Activision pour être encore pire.

Répondre à ce commentaire

Par Locke, il y a 1 mois :

Mais à quel moment on vire une personne parce qu'elle est un peu volage ?

Répondre à ce commentaire

Par StarionX, il y a 1 mois :

Apparemment tout le monde trouve normal que la femme (adulte consentante) lui ouvres ses cuisses pour le faire chanter et lui faire du revenge porn jusqu'a lui faire perdre son emploi !

C'est un infidèle de merde, mais la pouffiasse qui la dénoncé n'est pas mieux !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois