Rechercher Annuler

Project Stream : jouez à Assassin's Creed Odyssey sur Google Chrome

De Mickaël Auteur - Posté le 2 octobre 2018 à 10h11 dans Jeux vidéo

À l'occasion de la sortie, vendredi, du jeu Assassin's Creed Odyssey, Google et Ubisoft vont présenter aux États-Unis leur nouvelle plateforme de streaming qui propose de jouer dans Google Chrome avec une qualité graphique équivalente aux consoles de salon.

Project Stream

Google est en train de travailler sur une plateforme Cloud Gaming baptisée pour le moment Project Stream et vendredi, le géant du Web en partenariat avec Ubisoft va faire une petite démonstration de la puissance de son futur service en faisant tourner Assassin's Creed Odyssey sur son navigateur Web, Chrome.

Lors de cette présentation, Google promet que le jeu tournera en Full HD (1080p) avec un taux de rafraîchissement de 60 images par seconde et la possibilité de jouer au clavier et à la souris ou à la manette puisque celles de la Xbox 360 et de la One sont compatibles. De plus, une phase de test gratuite débutera à partir du 5 octobre prochain, sous certaines conditions et pour un certain nombre de joueurs :

  • avoir plus de 17 ans
  • habiter aux États-Unis
  • avoir une connexion Internet avec un débit minimum de 25 Mbit/s
  • avoir un compte Google et Ubisoft
  • et s'inscrire sur la page Project Stream

Le problème majeur avec le Cloud Gaming est la latence, c'est-à-dire le temps de réponse entre le moment où l'on appuie sur le bouton et ce qui se passe à l'écran. C'est pour cela que les entreprises doivent travailler sur l'optimisation et la compression des données qui vont transiter entre l'ordinateur du joueur et le data center. C'est d'autant plus important sur certains types de jeux comme les FPS, les jeux de courses ou encore les jeux de combat où le temps de réponse est très important !

Ubisoft déclare qu'en raison de la croissance de la bande passante, de la puissance de calcul des machines et de l'espace de stockage, cette technologie changera notre façon de jouer, mais aussi la façon dont les studios créeront leurs jeux. Nous n'aurions plus besoin de PC aussi puissant.

Il n'y a plus qu'à attendre les premiers retours, mais la bataille ne va pas être facile puisque Microsoft, Sony, Nintendo, Nvidia ne comptent pas se laisser faire puisqu'ils souhaitent tous proposer du Cloud Gaming dans les années qui arrivent.

Une erreur ?

Source(s) : ubisoft.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : MicrosoftgoogleChromenintendoSonyXboxplaystationNvidiacloud gamingstreamingjeux vidéo

Commentaires (7)

Par Jerky, il y a 2 ans :

c'est quand même impressionnant ! et franchement ne plus se soucier de la puissance du PC ou de la console c'est top !

Répondre à ce commentaire

Par Ginteloph, il y a 2 ans (en réponse à Jerky):

Il faut juste se soucier de sa connexion internet :
un débit minimum de 25 Mbit/s
Là, c'est pas trop top ...

Répondre à ce commentaire

Par Gnomiche, il y a 2 ans (en réponse à Ginteloph):

25 Mbits/s je rappelle que ça fait ~3 Mo/s. Ca sera bientôt pour tout le monde, enfin... à part en France. :D

Répondre à ce commentaire

Par arkadi, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Gnomiche):

Et moi pendant se temps la j’ai 940mbits/s environ 110mo/sec =D

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 2 ans (en réponse à Jerky):

Ouep. Malheureusement la France est très loin de disposer d'une bonne connexion internet ( > 5Mo/s).

Répondre à ce commentaire

Par Gégéleroutier, il y a 2 ans via l'application Hitek :

25 mbit/s minimum pour jouer en 1080p/60 fps, alors que le débit moyen chez nous est de 12 mbit/s. C'est pas demain la veille que ça remplacera mon PC ou mes consoles.

Répondre à ce commentaire

Par maupi, il y a 2 ans :

Mwouais, ça veut aussi dire que le gamer donne de plus en plus de pouvoir aux fournisseurs et aux marques de console (qui ont déjà des politiques commerciales abusives pour certaines) ...

C'est de nouveau l'habituel projet des marques de consoles : supprimer le marché des jeux d'occasions, de manière à avoir le contrôle total sur le marché, par le biais de la vente de jeux matérialisés. Et comme ça ne fonctionne que très moyennement, l'étape suivante est le cloud et/ou le streaming ...

Or, les jeux dématérialisés sont déjà une arnaque en soi :
- on achète plus vraiment un jeu, mais on achète un service (c'est pas pareil, juridiquement);
- plus de moyen de revendre le jeu;
- si la taille du jeu est importante, ça bouffe une partie du forfait mensuel (si on n'a pas l'illimité, ce qui est le cas dans de nombreux pays);
- à tout moment, la marque (sony, microsoft, nintendo, ubisoft ou autres) peut suspendre le service (c'est donc un pouvoir supplémentaire qu'on donne à ces marques), sans forcément devoir se justifier;
- rien ne garanti que les jeux dématérialisés seront toujours disponibles dans quelques années (alors que les gens ont payé pour ce jeu); et dans ce cas, comment rejouer à un jeu pour lequel j'ai payé mais qui ne sera plus disponible sur le cloud (or, plusieurs choses montrent que les marques veulent mettre des limites dans le temps);
- que se passerait-il en cas d'attaque informatique, comme ce fut le cas chez sony ?

Le principe des abonnements vient "idéalement" (pour les marques) compléter les jeux dématérialisés, achèver de plumer le pigeon :
- les services dépendent du paiement de l'abonnement;
- on fait passer la pilule en offrant toute une série de jeux (rarement intéressants) en plus pour légitimer le coût de l'abonnement, mais on voit déjà qu'ils veulent limiter ce service (dans le temps, notamment; or, quand on achète un jeu sur cd ou dvd, on a la possibilité de revenir y jouer quand on veut);
- ce qui rend le joueur dépendant, puisque s'il arrête de payer, il perd non seulement les services et jeux gratuits, mais il n'a plus accès au jeu initial ...

Il n'est donc pas étonnant que de nombreux gamers (re)passent de la console au pc (où il n'y a pas d'abonnement pour de nombreux jeux et où le prix des jeux est également moins élevé qu'en console) ...


J'avoue ne pas comprendre qu'autant de gens acceptent de se faire rançonner chaque mois pour pouvoir utiliser des contenus qu'ils ont déjà payé en les achetant ...

J'espère donc que les gamers ne seront suffisamment lucides pour ne pas accepter de donner un surcroit de pouvoir à ces marques et donc plus de moyens de se faire exploiter ou traire (mais j'ai tout de même un gros doute en voyant ce que les gens ont déjà accepter jusque là).
Car il ne faut pas se leurrer, les marques savent très bien qu'une fois le cap du streaming passé, il sera très difficile de revenir en arrière ...


Pour moi la question ne se posera plus puisque je refuse les abonnements, autant que les jeux dématérialisés et que je vais passer sur pc prochainement (puisque la politique commerciale de sony est peu respectueuse des législations européenne et ne reconnaît pas mes droits de client, je ne serai plus client. Ils m'ont eu une fois, il n'y en aura pas deux) ...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.