Rechercher Annuler

Assassin's Creed Valhalla : une fin pauvre qui vient gâcher une expérience captivante

De Guillaume Chagot - Posté le 1 décembre 2020 à 17h48 dans Jeux vidéo

Sorti début novembre, Assassin's Creed Valhalla embarque les joueurs en pleine invasion viking de l'Angleterre. Désormais au contrôle d'Eivor, ces derniers doivent pacifier les 12 royaumes alors sous le joug du roi Alfred le Grand. Mais malgré une excellente durée de vie et un gameplay impactant, la fin du jeu peine à convaincre, une déception qui vient tirer vers le bas une expérience de jeu pourtant sympathique. 

/!\ Attention, ce qui suit contient des spoilers pour Assassin's Creed Valhalla /!\

Disclaimer : cet article est par nature subjectif. Il est donc propre à l'auteur et n'est pas représentatif du reste de la rédaction ou des joueurs.

une fin qui manque de peps

Au cours de cette aventure qui prend place sur deux continents, l'objectif principal est de pacifier l'Angleterre. Pour y parvenir, Eivor doit gagner des points de compétences. Les points sont distribués dans un arbre à trois branches où trois spécialisations règnent : ours, corbeau et loup. La première est axée mêlée, la deuxième discrétion et la troisième distance. Néanmoins, au cours de vos pérégrinations, vous aurez largement assez de points pour obtenir les bonus qui vous siéent. Des points de compétences qu'il est possible de gagner en montant de niveau grâce aux points d'expérience, en résolvant des mystères en tous genres ou encore en tuant des ennemis légendaires. 

Une fois confortablement installé au campement de Ravensthorpe, Eivor va multiplier les va et vient entre son lopin de terre et les différents royaumes d'Angleterre dans le but de faire éclore des alliances. Des quêtes diverses qui se soldent après plusieurs dizaines d'heures de jeu par une fin surprenante : un vulgaire pop-up. Au gré des vents et des marées, le ou la Viking cherche donc à planifier sa conquête de l'Angleterre, affrontant les manigances des extrémistes catholiques, des fous furieux originaires de Norvège ainsi que les trahisons de l'intérieur. 

Et une fois un certain niveau de puissance atteint, Eivor prend, logiquement, la direction du Hamtunscire pour y conquérir le dernier royaume ennemi. Une ou deux quêtes, le sac d'un château, et l'affrontement final qui vous demandera de vous mesurer à Goodwin, le bras-droit du roi. Même si les ennemis affichent un niveau bien supérieur au vôtre, sachez qu'il est possible de les vaincre aisément en usant par exemple de votre esquive, d'un seax et d'un peu de poison. Une fois Goodwin vaincu, vous apprenez que le roi s'est bel et bien échappé, mais que ce royaume, décrit comme le plus difficile du jeu, est conquis. 

En guise de récompense après une discussion avec Randvi, un vulgaire pop-up apparaît vous informant que l'Angleterre est unifiée grâce aux danois. Avant de vous inviter à continuer à parcourir la carte d'Assassin's Creed Valhalla pour en percer tous les mystères. Aucune cinématique, aucun bonus, aucune récompense, rien qu'un simple pop-up invitant à jouer davantage. Une première fin qui manque de cachet et qui vient amener une seconde fin, possible une fois l'Ordre éradiqué. 

Alfred, le roi qui n'avait plus envie d'être roi

Pour rappel, dans Assassin's Creed Valhalla, l'Ordre des Anciens est composé de 45 membres. Hommes d'église, nobles, paysans et autres forgerons rêvent d'une Angleterre puissante et libre, quand les routes du pays sont traversées par des zélotes, des guerriers armés jusqu'aux dents. Pour en découvrir la tête, il faut donc vaincre les 44 premiers membres et pacifier les 12 royaumes. Comme le laisse supposer la silhouette du "Père", ce dernier n'est autre que "le pauvre soldat du Christ", Alfred en personne. Hytham vous envoie le rencontrer dans un village paisible de l'Est de l'Angleterre, où cet exilé cherche à vivre d'une vie bien loin de la popularité. 

Enrôlé dans l'Ordre contre son gré, il l'abandonne nonchalamment au profit d'une vie de paysan. En plus de cette cinématique pacifique s'en suit une musique agréable et épique, mais également l'obtention d'une clef, celle du cabinet d'Alfred. Le roi déchu vous invite alors à prendre la direction de Wincestre pour en connaître le contenu. Trois lettres peuvent être lues dans son cabinet, offrant tout de même une belle information : Alfred et Eivor sont à l'origine de l'Ordre des Templiers tel que nous le connaissons. Une vision utopique de l'avenir qui sera vouée à l'échec puisque les Templiers useront par la suite de la puissance des artefacts Isu pour leur propre compte. 

Deux finalités qui peinent à convaincre, en particulier après le chapitre concernant le retour de Sigurd et son "ascension". Difficile de considérer véritablement Alfred comme le gros antagoniste de cet opus compte tenu du charisme de Fulke, la main sadique de l'Eglise, et du caractère de Basim, dont les intentions demeurent mystérieuses. Qui plus est, le retour à notre époque de Basim, après son échange avec Layla, n'est que peu questionné par l'équipe de la jeune scientifique. Une facilité scénaristique qui arrange bien l'assassin vieux de plus d'un millénaire.

Pour résumer, malgré son aventure plus qu'appréciable, dépaysante et au gameplay salué, Assassin's Creed Valhalla peine à donner vie à une fin scénaristique complète et bien ficelée. Le prochain opus pourrait bien nous offrir la suite de la création de l'Ordre des Templiers, éventuellement outre-Manche en se focalisant sur les agissements de ce bon Charlemagne. A noter qu'une fin secrète peut être visionnée en fixant tous les "bugs" de l'Animus, offrant alors un aperçu du véritable Ragnarok et de l'identité des prétendus Dieux nordiques, qui proviennent à s'y méprendre de la civilisation Isu. 

Votre opinion diffère ? N'hésitez pas à nous faire part de votre avis par le biais de la section commentaire. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Assassin's Creed ValhallafinscénariointrigueHamtunscirealfredEivorViking

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par Loutre lubrique, il y a 2 ans :

J'ai bien aimé ce Valhalla quand même perso

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 2 ans via l'application Hitek :

C'est bon. Ça se voit que ubisoft en ont un peu marre de faire des jeux. Ils ont des bonnes idées, des concepts très intéressants mais ils finissent pas leurs production. Comme s'ils en avaient pas envi. Et patcher les bugs de leurs jeux les saouls. C'est dommage dommage dommage.

Répondre à ce commentaire

Par pouettepouette, il y a 2 ans (en réponse à Keamaru):

Tant qu'a dire de la merde ben je te suit,
J'AI ENVIE DE FAIRE CACA !!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Douf, il y a 2 ans :

En meme temps c'est ubisoft, pas rockstar games...

Répondre à ce commentaire

Par Yoan, il y a 2 ans :

Bah c'est surtout que comme Odyssey avec l'attlantide il va falloir compter sur les dlc pour une "vrai" fin

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 2 ans :

J'ai trouver que le jeu partait m'a assez tenu en haleine ... puis ça devient long plutôt qu'avoir le dénouement de sigurd t'es obliger de finir toute les région ( les deux dernières j me suis forcer ) pour finalement un final assez médiocre je trouve ( bon on reste copain j te file mon titre jarhl yahou comme c'était pas prévisible ..

Bon j'ai pas encore botter le cul à alfred mais la fin avec Basim qui revient et l'héroïne du présent qui se sacrifie ( elle était tellement insipide que j'en ai oublier son nom ) ben tu t'en fout en faite ..

Limite basim dans le présent pourrait être intéressant même si on aurait aimer connaitre ses vrais motivations

Répondre à ce commentaire

Par Xtenz O'Sophron, il y a 1 an :

Clairement déçu par la fin, on se casse le tronc à monter un bon build qui dépote, pour finalement n'avoir plus rien à tuer.

Dans AC Origins on pouvait relancer le jeu dans un mode plus difficile tout en conservant son équipement. Cela augmentait la durée de vie du jeu et permettait de rester encore un peu dans l'univers si on s'y plaisait.

Là ben c'est fini t'as un rencard avec Randvi super !! :/
Ha si un super truc à la fin : THOR !! Un marteau + set qui ne sert à rien puisqu'il n'est obtenable qu'à la fin du jeu et que l'Angleterre est pacifiée.
Utilité ? C'est débile, personnellement cela m'a beaucoup frustré.

Odyssey en ce qui me concerne : Bug majeur qui a fait que j'étais bloqué, pnj pas pop. j'ai du attendre 11 mois le correctif. Je fini le jeu, j'achète le DLC intéressé par l'histoire des Atlantes. 1er chapitre nouveau bug, impossible d'aller plus loin. J'ai longtemps couiné sur le forum UBI, pas de correctif 3 mois plus tard. Réponse des dev : recommencez le jeu.. "c'est ça oui, après 350 heures de sauvegarde on me dit de retenter ma chance au cas où le jeu ne bug plus ? " J'ai mix 140 Euros dans Odyssey et n'ai jamais vu la fin. REMBOURSEZ !!!

Du coup après la fin pourrie de Valhalla (qu'on m'a donné), je ne pense pas continuer l'odyssée d'AC qui me plaisait bien pourtant.
Quel dommage, pour Division même combat, super jeu, des choix majeurs d'orientation du jeu totalement pourris qui donnent envie de jeter le CD par la fenêtre..

Je parle de Destiny 1 que vous nous avez vendu 2 fois ? on prend les mêmes, on sors une nouvelle cinématique, on vous vire tout ce que vous aviez acquis et go repartir farmer les pigeons ?

AC Origins GRAND respect, un jeu extraordinaire.
C'est fini les bons jeux ? qui ne bug pas, ont de supers histoires, et un contenu énorme ? (l'encyclopédie quel bonheur)
Ha oui ça coûte cher à dev, c'est ça ? ;)

UBIBUG est clairement devenu une pompe à fric, probablement que les actionnaires en veulent toujours plus, la qualité n'est plus là..
Quel gâchis avec un tel potentiel créatif :x

Répondre à ce commentaire

Par kenjiro66, il y a 1 an :

Bonjour,
perso, j' suis super déçu... Ca devenait lassant sur les 2 dernières région à "conquérir" et j'ai trouvé le décor de l'angleterre moche, comparé à Origin ou Odyssey... Là ou Origin et Odyssey je les ai faits plusieurs fois, Valhalla va vite rester dans les archives numériques. Faire le jeu une fois m'a suffit.

Je suis d'accord ac vous, la fin est super décevante aussi. Vous avez déjà exprimer les choses je vais les redires, et je vais vite oublier ce Valhalla...
Même le dernier DLC le festival d'Ostara (15Go pour ça?!) ça buggait grave sur PC, redécorer la colonie alors que les pupitres qui le permetait ont ddisparu... gné gné
Bref, c'est bon j'ai vidé mon sac sur ce Valhalla que j'ai vite désinstaller et n'y retournerait plus...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.