Rechercher Annuler

Call of Duty : ce tricheur tente de prouver son innocence et devient la risée d'Internet

De Guillaume Chagot - Posté le 30 mars 2022 à 16h40 dans Jeux vidéo

Sur PC comme sur consoles, la triche est légion. Parmi les premières victimes, on retrouve évidemment les FPS. Les jeux de tir comme PUBG, Fortnite ou encore Call of Duty et Battlefield sont particulièrement visés par les tricheurs, qui viennent gâcher l'expérience des joueurs lambdas. Seulement, il arrive parfois que ces derniers s'exposent tout seuls en direct, à l'instar de ce streamer américain. 

quand un tricheur s'expose tout seul

En novembre dernier, un streamer du nom de therealgiooo s'exposait en direct après des suspicions de triche. Rebelotte récemment avec, cette fois-ci, un vidéaste du nom de Kenji. Ce streamer, spécialisé sur la licence Call of Duty participait à un tournoi non-officiel sur Vanguard, dernier opus de la franchise. Suite à cette participation, et surtout un gameplay particulier, Kenji a été soupçonné de triche. Pour faire taire toute accusation à son égard, le vidéaste a décidé de positionner une caméra derrière lui, visant ses écrans, afin que ses détracteurs voient bel et bien que son intention est pure. 

S'en est alors suivie une partie de 2v2 en Recherche et Destruction où Kenji et son coéquipier ont affronté les joueurs ImSasukee et iLuhvly. Ressorti victorieux, Kenji a vu sa victoire contestée par ses opposants auprès de l'organisateur du tournoi, à savoir Checkmate Gaming. L'organisateur s'est donc empressé de vérifier l'enregistrement de Kenji pour s'assurer que tout était en règle. Seulement, un clip, rapidement supprimé par Kenji mais sauvegardé par d'autres, nous permet d'apercevoir de gros rectangles sur son écran de droite, lui permettant de savoir où sont ses ennemis même lorsqu'ils sont derrière des murs. 

GG's Kenji CAUGHT 4K BOXES ON HIS MONITOR CAM! thanks to @iLuhvly the hacker detective and @CallenDisplay! #HACKERDOWN #4K pic.twitter.com/GSfef7SShH

March 29, 2022

Un "wallhack" comme il existe une flopée qui ne fait aucun doute : Kenji a bel et bien triché. Suite à cette découverte, Kenji a été banni de Checkmate Gaming. Grâce à ses précédentes participations, le streamer a pu récolter la bagatelle de 4000 dollars environ. Mais ce n'est pas tout. Kenji a également écopé d'une suspension définitive de la College CoD League. Ses quatre coéquipiers, qui représentaient également la Grand Canyon University, ont été disqualifiés :

"Kenji est définitivement banni de la CCL.  Grand Canyon University est disqualifiée pour le reste de la saison 2022 et l'après-saison. Tous les joueurs de GCU listés ci-dessous qui ont concouru aux côtés de Kenji sont bannis jusqu'au début de la saison 2023 et peuvent revenir à la compétition lors de la saison 2023."

Une décision sévère qui permettra, éventuellement, de dissuader des joueurs hésitants à sauter le pas. Les joueurs de FPS le savent, les tricheurs sont une vraie plaie. Et dans Call of Duty Vanguard et Warzone, Activision Blizzard peine à ériger une barrière suffisamment efficace pour les retenir. Son système RICOCHET n'a pas tenu longtemps et les parties des joueurs PC sont régulièrement gâchées par des joueurs égoïstes. 

Une erreur ?

Mots-Clés : call of dutyVanguardtournoiprouverinnocencebansuspensiondéfinitifwallhack

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par castor, il y a 8 mois :

Tellement stupide...

Répondre à ce commentaire

Par RedGrave, il y a 8 mois :

N'oublions pas non plus ce cher Monsieur "Inser"

Répondre à ce commentaire

Par Djull, il y a 8 mois :

"aaaaaah inseeeer ! Le...le-le-le-le... le... le boutooon !... Le... le truc de la souriiiiis ! inseeer !!"

En effet mémorable mdr ^^

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.