Rechercher Annuler

Cybersécurité : ce pirate ultra-performant se fait arrêter à cause d'un simple détail

De Jordan - Posté le 13 septembre 2021 à 13h33 dans Insolite

N'est pas Arsène Lupin qui veut ... Sur le dark net, la revente d'informations confidentielles comme des identifiants de boîtes mails peuvent rapporter une petite fortune à ceux qui décident d'en faire commerce. C'est dans cette entreprise que ce pirate informatique a décidé de se lancer. Sauf que son business s'est arrêté assez rapidement à cause d'un petit détail qui a facilité le travail de la police pour remonter jusqu'à lui.

C'est quoi la différence entre un bon et mauvais pirate ?

En effet, on imagine que lorsqu'on se lance dans le piratage ou les activités illicites sur Internet, la moindre des choses c'est d'effacer toutes nos traces pour ne pas être repéré. Mais apparemment ça n'a pas été le point sur lequel Ivanov-Tolpintsev a souhaité porter une grande attention.

Chaque semaine, ce hacker ukrainien pirate jusqu'à 2000 mots de passe qu'il revend ensuite sur le dark web. Un joli commerce à destination d'autres pirates qui récupèrent ces données personnelles pour ensuite effectuer de la fraude fiscale ou des attaques par ransomware. Au total, il parvient à récupérer la somme de 80 000 dollars. Et il n'a pas fallu longtemps pour que ces gains attirent la curiosité de la police américaine.

Un jeu d'enfant pour la police

Et on peut dire que cela a été un jeu d'enfant pour la police de parvenir à identifier le pirate. Les autorités réussissent à trouver son adresse mail qu'il utilisait sur le dark web pour son activité. En fouillant cette boîte mail, ils y retrouvent des documents comme des factures et autres reçus de commandes passées sur Internet sur lesquels figurent des informations personnelles du pirate comme son nom et son adresse. Mais ce qu'il avait oublié de faire, c'était de cacher son adresse Gmail personnelle. Avec cette information, la police parvient alors à mettre la main sur son passeport et même ses photos personnelles !

Une fois identifié, Ivanov-Tolpintsev a été extradé vers les Etats-Unis pour y être jugé. On peut dire que c'est plutôt ballot ...

Une erreur ?

Mots-Clés : piratecybersécuritépolicemots de passemailGmailUkrainepiratagedark Web

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Sid le Paresseux, il y a 1 an :

Oh le naze !

Répondre à ce commentaire

Par Suce_Moi_Le_Jagon, il y a 1 an :

"Ce pirate ultra-performant" lolilol

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.