Des scientifiques japonais sont parvenus à créer du sang artificiel pour tous les patients !

De Dan Auteur - Posté le 7 octobre 2019 à 9h57 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Cela fait des années que les scientifiques tentent de trouver le moyen de créer du sang artificiel afin de faire face au risque de pénurie. C'est désormais chose faite avec cette équipe de chercheurs japonais qui vient d'annoncer être parvenue à créer du sang en laboratoire qui est universel. Une belle avancée puisque ce sang est compatible avec tous les groupes sanguins et a une durée de conservation plus longue.

En effet, dans une étude parue dans la revue Transfusion, une équipe de chercheurs japonais vient de déclarer avoir mis au point du sang artificiel qui peut être transfusé à n'importe quel patient, quelque soit son groupe sanguin.

Les scientifiques ont travaillé sur des lapins qui souffraient d'hémorragies. On apprend que sur dix cobayes, six d'entre eux à qui on a transfusé ce sang artificiel ont pu survivre.

Durée de conservation plus longue et universalité

Les chercheurs expliquent que ce sang créé en laboratoire est constitué de plaquettes et de globules rouges et a la capacité d'être conservé plus longtemps que le sang humain. Effectivement, si dans le sang humain les plaquettes peuvent être conservées cinq jours et les globules rouges 42 jours, ici, le sang artificiel peut être stocké plus d'un an dans des températures normales. Mais ce qui est intéressant avec ce nouveau type de sang, c'est qu'il est universel ! Il n'existe donc pas de groupe sanguin ce qui signifie qu'il peut être transfusé à n'importe quel individu même à ceux qui possèdent un groupe très rare.

Grâce à cette invention, les scientifiques estiment qu'il sera possible de réaliser des transfusions dans des endroits reculés comme sur des îles du bout du monde. Seul problème actuellement : la production industrielle à grande échelle. En effet, cela implique des investissements colossaux. Un obstacle auquel se sont heurtées toutes les découvertes réalisées jusqu'à aujourd'hui.

Une erreur ?

Mots-Clés : universelartificielsangJaponlaboratoire

Source(s) : iflscience.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par jeanLucasec, il y a 1 mois :

Bien joué les gars

Répondre à ce commentaire

Par Akhenath, il y a 1 mois :

Belle avancée scientifique ! Par contre je ne peux cacher ma crainte quant à l'accroissement de la surpopulation déjà bien présente...

Répondre à ce commentaire

Par AtiLoik, il y a 1 mois (en réponse à Akhenath):

Avec une bonne gestion des ressources et des terres habitable, la surpopulation ne devrait pas poser problème avant un moment je pense.
Mais faudrait déjà une bonne gestion des ressources et des terres habitable ...

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 1 mois :

Nice la découverte.
Par contre je suis le seul que ca gène l'auteur qui se répète en boucle pendant les 3 premiers paragraphes ?

Répondre à ce commentaire

Par BuraHara, il y a 1 mois (en réponse à burnout293):

Non, tu n'es pas le seul. Et il y a pire. Rien que le titre est ridicule. A ce niveau c'est même du putaclic.

Contenu: Sur dix cobayes, six LAPINS à qui on a transfusé ce sang artificiel ont pu survivre. 4 sur 10 sont morts. On n'est pas loin de 50% de mortalité. Et 10 sujets, c'est peu.

Hitek : DES SCIENTIFIQUES JAPONAIS SONT PARVENUS À CRÉER DU SANG ARTIFICIEL POUR TOUS LES PATIENTS

Rappel: 10 cobayes, des lapins, 4 morts
Voulez-vous qu'on vous transfuse ce sang chers auteurs? Après tout pour vous c'est une réussite, utilisable pour TOUS les patients, non?
Et voilà, y'a plus personne.

Le titre de la source: Japanese Scientists Create Artificial Blood That Could Potentially Be Given To All Blood Types


Je vous mets la source entière ici qui en plus fait des références geeks que Hitek ne mets pas.

Scientists in Japan have developed “artificial blood” that COULD IN THEORY, be transfused into patients regardless of their blood type. Yep, it's pretty much the same premise as the TV show True Blood, just without the vampires.

It’s still extremely early days for the research – so far, it’s only been tested out on 10 rabbits with mixed success – however, if it moves into human trials, this could be a very exciting breakthrough.

Currently, if you need to receive a blood transfusion, it must be matched with your blood type or the "universal donor," type O negative. A one-size-fits-all blood substitute would overcome all sorts of existing obstacles, ranging from not enough donations by ethnic minorities, to finding matches for rare blood types. According to the World Health Organization (WHO), 117.4 billion units of donated blood are collected globally each year, and that's still not enough.

Reported in the journal Transfusion, researchers in Japan set out to develop an artificial blood surrogate that can mimic and fulfill the functions of biological blood, primarily the storage and transport of oxygen, if a body is suffering from severe blood loss during surgery or after trauma.

Typically, hemoglobin is the protein in red blood cells that carries oxygen to the body's tissues and returns carbon dioxide back to the lungs. As a substitute for this vital protein, the team developed “hemoglobin vesicles” with a diameter of just 250 nanometers that can serve as an oxygen carrier. Along with liposome-based hemostatic nanoparticles, this was mixed with plasma, the yellowish liquid basis of blood.

The researchers transfused the blood surrogate into 10 rabbits that had been subjected to lethal hemorrhaging from a liver injury. Remarkably, six of them survived, which the study says is about the same success rate as a biological blood transfusion, and none of the animals experienced any “serious adverse events” in the study.

It’s unclear whether this product could potentially lead to any wider health problems as the researchers did not explore the long-term safety of the blood. Equally, the study also warns that their findings “may not be generalizable to humans.” It’s worth knowing that many attempts to create a reliable blood substitute have been launched over the past decades, with limited success.

Despite these limitations, the research could provide another vital stepping stone to finding that much sought-after universal artificial blood substitute. Along with removing the need for a human donor, artificial blood could make blood transfusions dramatically more accessible. According to the WHO, 42 percent of current donations come from high-income countries where less than 16 percent of the world's population lives.

“It is difficult to stock a sufficient amount of blood for transfusions in such regions as remote islands,” study author Manabu Kinoshita, an associate professor of immunology at the National Defense Medical College, told the Japanese newspaper Asahi Shimbun. “The artificial blood will be able to save the lives of people who otherwise could not be saved.”

Répondre à ce commentaire

Par BuraHara, il y a 1 mois (en réponse à burnout293):

VOICI L’INSTANT TEST

Prenez la phrase en rouge dans le texte :
il peut être transfusé à n'importe quel individu même à ceux qui possèdent un groupe très rare.

Quel est donc le groupe sanguin le plus rare.
O ? A ? B ? AB ?

Vous voulez la réponse ? Suivez-le lien du texte rouge !
Hitek : le problème de rareté du groupe O.


Vous n’avez toujours pas compris ?
Et oui ! Le but de ce site c’est de vous mettre à l’épreuve !! Ils s’acharnent à vous donner des titres ridicules, des infos faussés ou manquantes pour que vous comprenez que c’est à vous de faire des efforts, lire la source, recouper les informations !

Répondre à ce commentaire

Par BEPC, il y a 1 mois (en réponse à BuraHara):

Euh… Le groupe le plus rare est AB… On apprend ça au début du collège…

Répondre à ce commentaire

Par BuraHara, il y a 1 mois (en réponse à BEPC):

N'oublie pas le rhésus!
Justement ils se sont arrangé pour ne pas préciser ça alors que c'était le but de l'article. Et donc on se retrouve avec ça: rareté du groupe O, alors que dans certains pays c'est le groupe le plus courant.
O- est un groupe rare! Mais O+ n'est pas rare. AB+ est très rare. Et AB- est encore plus rare!

Mais dans le domaine de la transfusion, le problème n'est pas que la rareté. C'est la compatibilité. AnticorpsAB et rhésus sont des choses différentes. AB+ est plus rare que O- mais aura bien moins de problème.

En bref: c'était... la blague... Pour illustrer à quel point ils sont incapable d'écrire des explications ou de lire convenablement. Regarde leur lien du texte rouge.

Répondre à ce commentaire

Par Pouicman, il y a 1 mois :

Très belle découverte!
Mais principe même de la création.
On créer mais à partir de quoi, depuis combien de temps et pendant combien de temps?

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 1 mois (en réponse à Pouicman):

C'est dans l'introduction de l'article en anglais. En gros ils ont travaillé avant sur la conception d'hémoglobine artificielle. Comme en cuisine, ils ont pris des ingrédients séparément et ils les ont mis ensemble, avec des processus biologiques très technique , mais c'est l'idée.
Ils prennent du sang (ici du lapin), ils broient tout, extraient les composant un par un, et recomposent eux même les cellules.

Répondre à ce commentaire

Par iinconnu, il y a 1 mois (en réponse à Pouicman):

la déclaration officielle : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/trf.15427

tout y est expliqué

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 1 mois (en réponse à iinconnu):

Tu n'as que l'abstract, tout le monde n'a pas forcément les connaissances pour comprendre, j'ai simplement essayer de résumer très très simplement.
Mais dans l'idée, je ne crois pas être dans le faux.

Répondre à ce commentaire

Par iinconnu, il y a 1 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

Je viens de voir qu'il fallait avoir un compte pour l'article en entier .....

Bref tu n'es pas dans le faux mais il manque quelques parties pas trop importante (genre maintenant ils ont plus besoin de sang de lapin pour refaire du sang humain, le sang de porc étant plus proche de celui de l'homme).

Mais les tests sont fait sur des lapins car plus facile a observer

Répondre à ce commentaire

Par Aroun, il y a 1 mois via l'application Hitek :

The walking dead...

Répondre à ce commentaire

Par lachieuse, il y a 1 mois :

Si j'en crois le synopsis de TrueBlood, ça veut dire que les vampires vont pas tarder à se révéler au grand jour... :thinking:

Répondre à ce commentaire

Par lechieur, il y a 1 mois (en réponse à lachieuse):

J'y ai pensé directement aussi!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 2 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 2 mois