Rechercher Annuler

Cinéma : le gouvernement revoit enfin la chronologie des médias, adieu les 36 mois d'attente

De Guillaume Chagot - Posté le 23 juin 2021 à 17h58 dans Cinéma

Fin janvier, le gouvernement s'attardait sur la chronologie des médias, chamboulée et ébranlée par l'apparition et la démocratisation des plateformes de streaming. Face à cette nouvelle méthode de consommation prisée des Français, le gouvernement a souhaité réagir, tentant au passage de dénicher une nouvelle manière de financer l'industrie du cinéma. Et après avoir partagé ses idées en début d'année, le gouvernement va finalement les appliquer d'ici peu. 

un nouveau modèle gagnant/gagnant 

A l'heure actuelle, la chronologie des médias appliquée oblige à attendre 4 mois pour une sortie en DVD, Blu-Ray ou VOD, 8 mois pour une diffusion sur OCS et Canal+, 18 mois pour une diffusion sur les autres chaînes payantes, 22 mois sur les chaînes TV gratuites, 36 mois pour une apparition sur les SVOD et 44 mois pour une VOD gratuite. Des délais critiqués, la faute à une méthode de consommation ayant évolué au fil des années avec l'arrivée des plateformes de streaming. Désormais, leurs utilisateurs s'attendent à y retrouver les films sortis au cinéma peu après leurs sorties, comme à l'étranger. 

Mais la France et sa chronologie des médias se voient forcées d'évoluer pour vivre avec leur temps. Le gouvernement en profite au passage pour se dégoter une manière supplémentaire de financer le cinéma Français. Et pour cause, par le biais de ce décret, le gouvernement, et notamment Roselyne Bachelot, l'actuelle Ministre de la Culture, impose aux diverses plateformes de streaming de financer la production audiovisuelle française et européenne s'ils souhaitent diffuser plus rapidement les films. 

Ainsi, si l'on se réfère à l’article 14 de ce décret SMAD, le taux de participation de Netflix, Disney+ et leurs compères "à la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, européennes ou d’expression originale française” doit atteindre “25% [de leur chiffre d’affaire français] lorsqu’ils proposent annuellement au moins une œuvre cinématographique de longue durée dans un délai inférieur à douze mois après sa sortie en salles en France et 20% dans les autres cas. Une mesure qui sera effective dès le 1er juillet prochain.

Mais vous vous en doutez, si les plateformes de streaming diffusent les films Français plus vite, les chaînes de télévision payantes ne vont pas s'en frotter les mains. Canal+ a d'ores et déjà contesté cette initiative, envisageant même un changement de statut. La chaîne de TV pourrait à terme se proclamer plateforme de SVOD, profitant au passage des mêmes avantages, tout en effaçant les obligations qui lui collent à la peau. Pour éviter d'en arriver là, la filiale de Vivendi propose que son délai de diffusion, actuellement de 8 mois, soit raccourci à 3 ou 4 mois. Reste à savoir si le gouvernement courbera l'échine pour satisfaire la lubie de Canal+.

Une erreur ?

Mots-Clés : CinemaFrancechronologiemédiagouvernementchangementSMADCanal+

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)

Par oust, il y a 3 mois :

Il serait temps !

Répondre à ce commentaire

Par tchampiiii, il y a 3 mois :

moi j'ai pris un abonnement sur zone telechargement, 5 euro au calme , il y a tous les films. tres bon systeme de vod ^^
mdr

Répondre à ce commentaire

Par Bloubil, il y a 3 mois (en réponse à tchampiiii):

Yes financer on-ne-sait-quoi mais potentiellement des affaires louches sans contrôle et sans rémunérer les créateurs c'est rigolo ^^'

Répondre à ce commentaire

Par lucy777, il y a 3 mois (en réponse à Bloubil):

Neuneu 1er est fier d'apporter une contribution réfléchie et constructive surtout!

Répondre à ce commentaire

Par Surt, il y a 3 mois :

"Reste à savoir si le gouvernement courbera l'échine pour satisfaire la lubie de Canal+"

Euh... là vous y allez fort, parce que dans l'affaire, Canal se fait bien baiser. Je suis pas pro Canal, mais faut reconnaitre l'investissement du groupe dans le cinéma français depuis longtemps maintenant. Si des plateformes nouvellement arrivées ont droit aux mêmes avantages en investissant moins, il y a de quoi râler.

ça vaudrait le coup d'enrichir votre article avec les chiffres concernant les investissements dans le cinéma des différents groupes et les avantages qu'ils en tirent et de les comparer à l'offre faites aux plateformes de VOD.

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 3 mois (en réponse à Surt):

Rappelons tout de même que Canal est très pote avec Kassovitz, qui, on le rappelle également, enc*le le cinéma français.

Répondre à ce commentaire

Par Pok, il y a 3 mois (en réponse à Surt):

Canal+ était surtout le seul vrai gagnant de la Chronologie des Médias en étant placé à chaque niveau de diffusion (ciné, bluray, chaine payante, VOD, etc). Avec une redistribution des cartes qui profitent avant tout aux spectateurs Canal+ y perd. Mais ce sont les seuls "perdants" (aka, ils vont devoir faire face à la concurrence du Marché, ouhlala les pauvres....)
Tant mieux qu'on puisse enfin avancer vers des solutions adaptées à notre époque.

Répondre à ce commentaire

Par minouch, il y a 3 mois :

le monde évolue.
La direction est la bonne.
si un compromis est trouvé entre cinémas et SVOD, c'est tant mieux. je continuerai d'utiliser les 2 perso.
pour Canal+, je n'ai jamais vraiment adhéré à cette chaine payante mais je trouve que leur demande reste légitime.

Répondre à ce commentaire

Par Redson, il y a 3 mois :

De toute façon tôt ou tard il fallait impliquer les plateforme SVOD au financement du cinéma. On consomme les films au cinémas pour l’expérience et chez soit pour le confort attendre une diffusion sur une chaine de télé ça semble d'une autre époque

Répondre à ce commentaire

Par Briffy03, il y a 3 mois (en réponse à Redson):

pour ceux qui ont encore une telé surtout...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.