Le cofondateur de Wikipédia lance WT:Social, une alternative à Facebook et Twitter pour s'informer !

De Dan Auteur - Posté le 15 novembre 2019 à 9h13 dans Informatique

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

En 2017, Jimmy Wales, cofondateur de Wikipédia, lançait WikiTribune, une plateforme participative ayant pour objectif de lutter contre la propagation de fake news. Cependant, face à un manque de trafic, le média participatif a fermé ses portes l'année dernière. Aujourd'hui, c'est sous une autre forme que WikiTribune revient avec WT:Social.

Une alternative à Facebook pour lutter contre la désinformation

Ce nouveau réseau social se veut être à l'opposé de Twitter et Facebook, extrêmement critiqués pour leur circulation de l'information. Ici, avec WT:Social, la plateforme mise sur l'absence de publicité et l'interdiction d'exploiter les données personnelles à des fins commerciales afin de ne pas réaliser des sujets uniquement pour le clic. Jimmy Wales souhaite faire de son nouveau réseau une alternative à Twitter et Facebook en termes d'information.

Pas d'algorithme pour favoriser le contenu de qualité

Ainsi, WT:Social est gratuit. Le site propose des sujets variés et comme Wikipédia, les membres peuvent faire des dons pour faire vivre la plateforme qui démarre avec une équipe composée de deux développeurs, d'un administrateur de communauté et du fondateur. Les utilisateurs peuvent alors partager des articles de qualité et Wales espère pouvoir embaucher des journalistes l'année prochaine afin de réaliser des articles à la demande de la communauté.

Comme Facebook, WT:Social se présente comme un fil d'actualités, affichant des liens d'articles les plus récents en premier. La différence : pas d'algorithme qui contrairement aux réseaux sociaux traditionnels mettent en avant les contenus ayant eu le plus de clics ou de commentaires.

Enfin, l'autre différence de taille c'est la modération qui sera horizontale et non verticale. En d'autres termes, comme c'est le cas sur Wikipédia, les utilisateurs pourront modifier un contenu proposé.

Depuis son lancement, WT:Social a déjà séduit quasiment 50 000 utilisateurs et 18 000 autres personnes sont en attente d'accéder à la plateforme. Notez qu'il est possible d'éviter cette file d'attente en déboursant 12 euros par mois ou 90 euros par an.

Une erreur ?

Mots-Clés : réseau socialJimmy WalesWT:Socialinformationarticlespartagecontenualternativefacebooktwitterfake news

Source(s) : engadget.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par jeanLucasec, il y a 3 mois :

Echec assuré

Répondre à ce commentaire

Par Halte aux drogués, il y a 3 mois (en réponse à jeanLucasec):

Tout est possible aux usa.

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 3 mois :

Invasion de SJW modérateurs au bout de 2 semaines.
Liberté d'expression bâillonnée dans la foulée pour un discours unique et bien pensant.

Fun fun fun

Répondre à ce commentaire

Par Soyoz, il y a 3 mois (en réponse à DuRd3n):

C'est quoi un discours unique et bien pensant ?

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 3 mois :

Vu que tu poses la question je suppose qu'il s'agit de celui que tu tiens aux réunions de familles le dimanche midi.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 semaine

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 semaine

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 3 semaines