Rechercher Annuler

Colonisation : l'homme pourrait s'installer sur la Lune à long terme, voici comment

De Robin Stalin - Posté le 12 novembre 2021 à 11h54 dans Science

Le lundi 21 juillet 1969, les Etats-Unis ont marqué à jamais l'histoire de la conquête spatiale. Trois hommes, Michael Collins, Buzz Aldrin et Neil Armstrong, ont posé le pied sur la Lune. Un évènement qui représente une étape à la fois concrète et symbolique pour l'Homme. Un petit pas pour lui, mais un grand pas pour l'humanité, en somme. Cet exploit technologique, pour l'époque, est d'ailleurs tellement incroyable que certains continuent aujourd'hui encore à ne pas y croire, criant au complot. Alors difficile de les convaincre que l'on pourrait s'y installer. Et pourtant. 

La colonisation de la Lune au centre de toutes les attentions

Si aucun humain n'a jamais refoulé le sol de notre unique satellite naturel, toutes les entreprises spécialisées en aérospatial et ayant les moyens financiers envisagent déjà des missions habitées dessus. Demandez donc à la NASA, à l'origine du Programme Artemis. Celui-ci, instigué en 2019 par l'ancien Président américain Donald Trump, est des plus ambitieux. D'abord, parce qu'il envisage un retour de l'homme sur la Lune d'ici 2024, quand l'agence spatiale américaine visait de son côté une première mission courant 2028. Ensuite, parce que ce programme vise à organiser plusieurs missions habitées sur la Lune de manière régulières. 

Le but, à terme, est de pouvoir installer une ou plusieurs bases à sa surface, afin de pouvoir y multiplier les expériences. Les plus ambitieux y voient même déjà des colonies humaines s'y installer. Et si, pour l'instant, ces nombreux projets restent purement théoriques, de plus en plus en plus d'entreprises travaillent sur des solutions concrètes pour répondre aux principales problématiques posées par une installation à long terme : le manque de nourriture, d'énergie, ou encore d'oxygène. Mais on le sait désormais, ce dernier problème pourrait ne plus en être un, puisque des études ont prouvé que la Lune était en réalité dotée de beaucoup d'oxygène. Ne reste plus qu'à le débusquer. 

De l'oxygène sur la Lune... mais sous la surface

Si vous l'ignoriez, sachez que la Lune, comme d'autres satellites naturels pour d'autres planètes, est majoritairement recouverte de régolithe, "le manteau e débris provenant de la fragmentation de la roche sous-jacente, ou roche mère", selon la définition du géologue américain George Perkins Merrill. Concrètement ,il s'agit de la couche de poussière recouvrant la surface de la Lune sur une profondeur moyenne d'environ 10 mètres. Si on sait cela depuis assez longtemps, on ignorait en revanche jusqu'il y a peu que cette régolithe lunaire était constituée à 45% d'oxygène. Les scientifiques estiment que celui-ci pourrait permettre à des milliards d'être humains d'habiter la Lune pendant 100 00 ans !

Le problème, c'est que l'oxygène en question est lié aux minéraux qui le contiennent et ne peut être absorbé en l'état par des poumons humains. Là réside donc désormais le plus grand défi auquel les scientifiques vont devoir faire face : comment briser se liens qui uni minéraux et oxygène ? Cela demanderait en tout cas d'immenses quantités d'énergies, dont nous ne disposons malheureusement par sur la Lune. En tout cas à l'heure actuelle. C'est là que les projets d'installations de bases lunaires alimentées en électricité ou en énergie solaire pourraient bien se révéler décisifs dans les années et décennies à venir. 

Plusieurs sociétés sont évidemment déjà sur le coup pour tenter de proposer des solutions viables à long terme. La start-up belge Space Applications Services avait par exemple déclaré travailler sur trois réacteurs capables de filtrer et récupérer l'oxygène. En revanche, il ne faudra pas être trop pressés, ce n'est pas pour demain la veille. 

Une erreur ?

Mots-Clés : LuneoxygènerégolitheNASAProgramme ArtemisEspace

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par JoeLeRigolo, il y a 7 mois :

On entend souvent parler de projets fous, mais tant qu'il n'y a rien de concret je pense qu'il faut éviter de trop s'enflammer.

Répondre à ce commentaire

Par eloise, il y a 7 mois :

si il n'y avait que le problème de l'air, mais les radiations sont a des doses létales rapidement il faut se chauffer et les impact d'objet pas freiner par une atmosphère, C'est vouer a l'échec.

Répondre à ce commentaire

Par JeanL1, il y a 7 mois (en réponse à eloise):

Tu écris avec google traduction ?

Répondre à ce commentaire

Par Je ne suis pas un robot, il y a 7 mois :

Jamais de la vie je ne voudrais vivre sur la lune ou une autre planète.

Répondre à ce commentaire

Par Canadian, il y a 7 mois (en réponse à Je ne suis pas un robot):

T'inquiètes pas, tu n'iras pas ... parce qu'il n'y aura jamais de colonisation civile de la lune, aucun intérêt.

Répondre à ce commentaire

Par Korben, il y a 7 mois via l'application Hitek :

Moi ce qui m intrigue c’est le fait de se dire que pour refaire remonter l oxygène , si ils y arrivent , les minéraux dans lesquels cet oxygène est pris au piège, il va se fragmenter ou se désagréger, et du coup quoi, la lune va s effondrée sur elle même? Ils ne pourrait pas laisser un truc super utile à l équilibre de la terre et se concentrer sur d autres problématiques, sur terre ou bien de la découverte dans bien des domaines… ça pue pour le futur de la Lune.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.