Comment HBO prépare l'après-Game of Thrones

De Gaetan Auteur - Posté le 31 mai 2019 à 13h58 dans Séries TV

Bien que peu appréciée par une partie du public, la saison 8 de Game of Thrones fut, du point de vue du nombre de téléspectateurs, à l'image du reste de la série : un franc succès. En effet, le final a explosé un nouveau record pour la chaîne câblée américaine du groupe Warner. Mais maintenant que Game of Thrones est terminée, comment HBO va faire pour s'assurer que ses abonnés ne les quittent pas pour la concurrence (Disney+, Netflix) ? Voici une petite sélection de ce qui nous attend dans les prochaines semaines et les prochains mois sur HBO. 

Chernobyl 

On vous en parlait récemment, mais Chernobyl est la série à voir pour faire passer la pilule de la fin de Game of Thrones. Bien que cette mini-série soit une série historique (qui traite de l'Histoire récente, qui plus est), elle est par bien des aspects semblable au show de Weiss et Benioff. Tout d'abord, l'intelligence du scénario. Chernobyl est une série absolument brillante, mêlant avec astuce et panache les genres (du drame historique au thriller politique), proposant une réflexion pointue tant sur la confiance que l'on peut avoir envers la caste politique qu'envers le nucléaire. La réalisation est exemplaire, et on saluera également la maîtrise impeccable de la tension narrative. Mais le plus gros atout de cette mini-série demeure le jeu de ses acteurs, notamment Jared Harris (FringeThe Crown), Stellan Skarsgard (Avengers, Breaking the Waves, Anges & Démons) et Emily Watson (Breaking the WavesKingsman : Le Cercle d'Or). Une série qui confirme tout le talent de HBO pour les mini-séries, après les succès ô combien mérités de The Night OfBig Little Lies et Sharp Objects. La mini-série se terminera ce lundi, avec un cinquième épisode très attendu !

Big Little Lies - saison 2

La mini-série Big Little Lies avait été, et ce de manière incontestable, l'une des plus grandes réussites de l'année 2017. Menée par Reese Witherspoon, Nicole Kidman et Shailene Woodley, elle avait triomphé aux Emmy Awards, aux côtés de la fable dystopique et féministe de Hulu, The Handmaid's Tale, adaptée du roman éponyme de Margaret Artwood. La saison 1 de Big Little Lies était une petite pépite, tant par la réalisation de Jean-Marc Vallée (ViceDallas Bayers ClubSharp Objects) que par son casting étoilé (chacune des actrices est brillante). Mais le plus gros point fort de Big Little Lies, c'est sa faculté à ne ressembler à aucune autre série, tout en racontant des choses si simples, si ancrées dans nos vies de tous les jours. Pour commencer, si HBO s'était fait le ponte des séries donnant la part belle aux femmes, rares sont celles qui ont su avec autant de justesse traiter de sexualité, de parenté ou de relation de couple. Big Little Lies, c'est aussi un savant mélange d'ironie mordante, de psychologie très poussée, de drame du comédien, doublé d'un anti-polar, où les criminelles sont connues dès le premier épisode et la victime dévoilée dans le dernier. Un chef d'oeuvre. Donc quand une saison 2 a été annoncée, avec l'immense Meryl Streep dans le casting, on a eu du mal à contenir notre joie. On a hâte d'être au 9 juin pour découvrir cette seconde (et sans doute ultime) saison de Big Little Lies

Westworld - saison 3

A sa sortie en 2016, Westworld avait été annoncé comme étant l'autre Game of Thrones de HBO. Si la série de Jonathan Nolan et Lisa Joy n'a pas grand chose à envier à son aînée (scénario extraordinaire, réalisation aux petits oignons, jeu d'acteur exemplaire, musique magnifique de Ramin Djawadi), force est de constater que la série ne fait pas autant d'émules. La saison 2 nous avait laissé épuisés. Le cerveau exsangue à force d'être retourné, mais le sourire béat des fans conquis par un final grandiose (c'est un euphémisme). Annoncée pour 2020, la saison 3 de Westworld devrait se dérouler majoritairement dans le monde réel. Côté casting, on devrait retrouver les acteurs des personnages ayant survécu à la seconde saison. Rejoindront également le casting Aaron Paul (Breaking BadExodus) et Vincent Cassel (La HaineLes Promesses de l'ombre). La bande annonce, diffusée juste avant le grand final de Game of Thrones (preuve s'il en est que HBO compte sur cette série pour prendre la relève de GoT), nous donne de plus amples détails sur le personnage de Aaron Paul : braqueur qui vit une crise existentielle dans un monde qu'il trouve factice, il fera la rencontre de Dolorès. On saurait vous dire tout notre empressement de découvrir cette troisième saison de Westworld, qui reste une des séries les plus ambitieuses de l'Histoire tant au niveau du scénario qu'au niveau de sa production. 

Watchmen 

Prévue pour cet automne, Watchmen s'est dévoilé avec un premier teaser prometteur au début du mois de mai 2019. Si on pouvait exprimer quelques craintes quant au résultat, suite aux portraits des nouveaux personnages dévoilés il y a un an de ça (je vous renvoie à mon article à ce sujet), cette série continuait de nous faire envie, et ce pour deux raisons. Tout d'abord, il s'agit d'une adaptation d'un comics du plus grand scénariste de l'Histoire, Alan Moore (V pour VendettaFrom HellPromethea), et pas n'importe lequel, puisqu'il s'agit de celui que beaucoup considèrent comme étant son plus grand chef d'oeuvre. Ensuite, le showrunner n'est autre que Damon Lindelof, co-créateur de Lost et de The Leftlovers, séries dans lesquelles il a brillé. La première bande-annonce a chassé nos inquiétudes : Watchmen (la série) semble se dérouler plusieurs années après les événements du comics. En effet, Ozymandias semble beaucoup plus âgé, et le fait qu'il y ait plusieurs Rorschach peut s'expliquer par le fait que son journal intime, dans lequel il a consigné toute la vérité, a été publié, ce qui aurait donné naissance à un groupe de personnes décidées à faire régner la Justice et la Vérité. Si cette hypothèse est vraie, si l'intrigue de la série commence là où le comics s'est arrêté, cela ferait sens dans la filmographie de Damon Lindelof. Que ce soit dans Lost ou plus particulièrement dans The Leftlovers (où 2% de la population mondiale disparait), Damon Lindelof s'intéresse aux conséquences d'un traumatisme de grande ampleur. Et la fin du comics, où une partie de l'humanité est tuée, semble correspondre à cette obsession du showrunner. Côté casting, on saluera le génial Jeremy Irons (Kingdom of HeavenBatman v Superman), dans le rôle d'Ozymandias. Ce sera également l'occasion de retrouver Regina King, déjà présente sur The Leftlovers de Damon Lindelof, avant de s'illustrer brillamment dans le film indé Si Beale Street pouvait parler, l'adaptation du roman de James Baldwin. Les fans des frères Coen pourront également voir Tim Blake Nelson, qui a joué dans O'Brother, avant de s'illustrer dans leur dernier film, La Ballade de Buster Scruggs. Quant à la musique, elle a été confiée, apprend-on, à Trent Reznor et Atticus Ross du groupe de rock et de métal industriel Nine Inch Nails. Un choix surprenant (on se serait plus attendu à un patchwork de musiques d'époques, comme Bob Dylan, Leonard Cohen ou Simon & Garfunkel), mais qui ne peut que susciter notre intérêt. Deux dernières remarques concernant cette nouvelle série. Tout d'abord, on ne connait pas à ce stade le degré d'implication de DC Comics dans la production de Watchmen. Rappelons que DC et HBO appartiennent à la Warner, et si on se doute du fait que DC a placé un producteur exécutif directement issu de la Distinguée Concurrence (au hasard, Geoff Johns), on peut s'interroger sur les conséquences de cette série sur DC. S'il y a des chances qu'elle relance encore plus les ventes de la série Watchmen par Moore et Gibbons (quoique la série de comics n'a pas besoin de la série TV pour bien se vendre), ne risque-t-elle pas d'avoir des conséquences plus néfastes relativement aux ventes de Doomsday Clock, le sequel de Watchmen par Geoff Johns, puisque la série HBO serait en contradiction avec Doomsday Clock ? Enfin, inutile d'espérer un assentiment de la part d'Alan Moore qui, parce qu'il s'est littéralement spolié par DC Comics, a renié toutes ses séries comics publiées par le géant de la BD américaine.

His Dark Materials 

Alors que Game of Thrones vient de tirer sa révérence, chaque grand network, chaque grande chaine, chaque grand service de SVOD a décidé de se lancer dans une guerre sans merci, afin de déterminer qui aurait le prochain GoT. Et la guerre est rude. Netflix prépare une série The Witcher et a signé un contrat d'exclusivité avec Mark Millar (Civil WarKick-AssKingsman). Amazon Prime Video prépare une série Le Seigneur des Anneaux (déjà annoncée comme étant la série la plus chère de l'Histoire) et a signé un contrat d'exclusivité avec Neil Gaiman (American GodsGood Omens), ce qui pourrait signifier que s'il y a un jour une série Sandman, elle pourrait être diffusée sur le service de SVOD d'Amazon. Disney lance en fin d'année sa plateforme de SVOD Disney+, avec des séries surfant sur leur succès cinématographique, dont des séries Star Wars (comme The Mandolorian) et Marvel (comme WandaVision), mais aussi des projets moins pharaoniques, mais qui sauront titiller l'amour des fans nostalgiques, comme une suite sous forme de série de Willow, chapeautée par Ron Howard, le réalisateur du film sorti en 1988. Quant à Apple, qui se lance également dans la course avec son AppleTV+, a annoncé la mise en chantier d'une série adaptant le génial cycle Fondation d'Isaac Asimov, ainsi qu'une série SF écrite et produite par Steven Knight (le créateur de Peaky Blinders et Taboo), avec en tête d'affiche Jason Momoa (Game of ThronesAquaman). Si HBO a bien l'intention de répondre à ces offensives par des séries spin-off de Game of Thrones, il lui faut aussi chercher d'autres projets de genre, que ce soit en Fantasy et en SF. Et quoi de mieux que His Dark Materials (ou A la Croisée des Mondes, selon la traduction française) de l'anglais Philip Pullman. Cette trilogie de romans, à la croisée entre la Fantasy, la SF et le steampunk, est un chef d'oeuvre de la littérature jeunesse, adulé par les adultes. La tâche sera rude, d'autant que la saga a été adaptée en film dans les années 2000, avec La Boussole d'or, qui s'est avéré être un échec cuisant. Mais là, à en juger par la première bande-annonce, il y a de quoi être confiant, voire très confiant. Que savons-nous de ce nouveau projet d'exception ? Tout d'abord, qu'il s'agit d'une co-production entre HBO et la BBC. Pour être plus exact, HBO, que détient la Warner, sera le distributeur de la série à l'international (sauf sur le sol britannique), et la Warner participe à la production de la série, par le biais de sa société New Line Cinema, qui avait produit et distribué le film des années 2000. On peut donc parler sans crainte de se tromper de co-production HBO/BBC... On peut supposer que les deux network sauront mettre le maximum d'argent dans la production pour offrir un spectacle de qualité (bien que nous sachons que l'argent ne fait pas tout). Nous savons également que le réalisateur anglais Tom Hooper, qui avait reçu un Oscar du meilleur réalisateur pour Le Discours d'un Roi, sera le (ou un des) réalisateur(s) de la saison 1. Autre information alléchante, le scénario est signé Jack Thorne, bien connu des fans de l'univers de Harry Potter de J.K. Rowling, puisqu'il a co-écrit la pièce de théâtre Harry Potter et l'Enfant Maudit, qui, non content de faire partie du canon de la mythologie du Wizarding World, connut également un franc succès en librairie. Par ailleurs, Philip Pullman, l'auteur des romans, est impliqué sur le projet, et il en est même le producteur exécutif. La première saison devrait compter huit épisodes, et avant même sa diffusion, la série a été renouvelée pour une deuxième saison de huit épisodes également. Côté casting, le rôle de Lyra Belacqua, l'héroïne de la saga, a été confié à Dafne Keen, qui avait été la révélation du film Logan (elle a crevé l'écran !). Le rôle de Lord Asriel, quant à lui, a été confié à James McAvoy (TranceX-Men) et celui de Marisa Coulter à Ruth Wilson (The Affair). Un casting de rêve ! Si la série est un succès, on peut imaginer que HBO et la BBC adapte La Trilogie de la Poussière, le spin-off d'A la Croisée des Mondes, dont le premier tome est sorti en 2017, et dont le deuxième est prévu pour novembre 2019. En attendant, l'idylle entre HBO et la BBC n'est pas prête de s'arrêter, puisque HBO est actuellement en train de diffuser l'excellente série Years & Years produite par la BBC, avec Emma Thompson dans le rôle principal. 

Euphoria 

Il s'agit, il est vrai, de la série qui nous intéresse le moins (peut-être d'ailleurs nous donnera-t-elle tort ?), mais Euphoria en dit long sur la stratégie de HBO pour subsister à l'ère du SVOD. Euphoria est en effet la première série HBO destinée aux adolescents. Elle raconte comment, à la suite du meurtre de l'un d'entre eux en sortant d'une boîte de nuit, un groupe de lycéens s'abime dans l'alcool, la drogue et le sexe, pour noyer leur chagrin. L'objectif de HBO est double : tout d'abord, toucher un public plus vaste, un public qui ne serait pas forcément intéressé par la complexité d'oeuvres plus adultes, comme ChernobylBig Little Lies ou Westworld. Mais également de toucher le public adolescent de Netflix, les détournant si possible de RiverdaleElite ou 13 Reasons Why. Mais HBO oblige, la chaine se doit d'être garante d'une certaine qualité, et on sent que Euphoria tente d'être au-dessus du lot, en lorgnant plus vers les codes la série Skins (grand succès dans les années 2000) que ceux des séries Netflix. On jettera un coup d'oeil, par curiosité. La saison 1 démarre le 17 juin. 

Lovecraft Country 

Voilà une série qui devrait faire beaucoup parler d'elle quand elle sortira (sans doute en 2020, vu que le tournage commence en ce mois de juin 2019). Lovecraft Country possède de nombreux atouts, qui devraient titiller la curiosité des spectateurs comme ceux de la critique. Tout d'abord, son histoire : on est dans l'Amérique raciste des années 50, et un jeune homme, Atticus Black fait un road trip à la recherche de son père disparu. A la frontière du fantastique, il croisera des monstres, réels ou rêvés. Ensuite, on saluera l'hommage évident à Lovecraft, le père du fantastique et de l'horreur, dont l'oeuvre est adulée par des millions de lecteurs à travers le monde. Lovecraft Country, par son côté road-trip, devrait également rappeler la série AMC Preacher, adaptée du comics de Garth Ennis. Autre atout majeur de cette nouvelle série : le showrunner n'est autre que l'étoile montante du cinéma d'horreur pour intellos, l'excellent Jordan Peele, scénariste et réalisateur des films Get Out et Us. On imagine sans mal que la série de Jordan Peele devrait explorer ses obsessions (dont le racisme), et ce avec son ironie mordante qui fait le sel de ses films. Enfin, on notera que Lovecraft Country est produite par nul autre que J.J. Abrams, valeur sûre pour HBO. Faut dire qu'Abrams a un CV long comme le bras, avec notamment quelques chefs d'oeuvres sériels, que ce soit en tant que créateur (LostFringe) ou en tant que producteur (Westworld, Person of Interest). On a hâte de voir ce que ça va donner !

Demimonde 

Il est fort possible qu'à force de produire des séries chez eux, J.J. Abrams finisse par obtenir un bureau attitré chez HBO... Après avoir produit Westworld et Lovecraft Country, J.J. Abrams se lance dans la création d'une nouvelle série, en tant que producteur et scénariste, la première depuis Fringe, en 2008. On ne sait que peu de choses sur cette série. On sait que HBO et Apple se la sont disputée, et que c'est HBO qui a gagné le bras de fer. On sait également qu'il s'agira, comme d'habitude chez Abrams, d'une série de SF. Que l'humanité sera en conflit contre une force surnaturelle mystérieuse et monstrueuse. Et qu'il s'agit d'un drame familial. Rien d'autre. Mais on a confiance en J.J. Abrams pour offrir une série très complexe, au scénario si alambiqué qu'il retournera la tête des spectateurs pendant des années. 

The Nevers

Prévue pour 2020, The Nevers est une série qui devrait faire beaucoup parler d'elle. Il s'agit de la nouvelle série de Joss Whedon, le papa de Buffy contre les vampires et d'Angels, qui délaisse ses aventures cinématographiques super-héroïques pour Marvel (AvengersAvengers : Age of Ultron) et DC Comics (Justice League) pour se concentrer sur un projet plus personnel. The Nevers sera donc une série de SF se déroulant dans l'Angleterre victorienne, et nous y suivront les aventures d'Amalia True, décrite comme forte, téméraire et impulsive, et son groupe de femmes aux aptitudes extraordinaires, toutes bien décidées à sauver le monde d'une grande menace. Les fans du personnage de Buffy seront donc plutôt contents (nous les premiers). Excellente nouvelle, Joss Whedon est à la fois scénariste et réalisateur sur la série. Nous savons également que l'actrice Laura Donnelly, une des actrices principales de la série à succès Outlander, a été choisie pour le rôle d'Amalia True. On a hâte de découvrir cette nouvelle pépite de Whedon, et nous vous tiendrons au courant des nouveautés la concernant dès que possible ! 

The Undoing 

Décidément, 2020 sera une année chargée pour HBO. Après avoir joué l'un des trois rôles principaux de Big Little Lies, Nicole Kidman interprètera le rôle principal de The Undoing, dont elle partage l'affiche avec Hugh Grant. Elle y jouera le rôle de Grace Sachs, dont le bonheur sera menacé lorsque son mari disparaitra, et que des révélations seront faites sur l'homme avec qui elle partageait sa vie. Le pitch a l'air assez classique, mais après The Night OfBig Little LiesSharp Objects et Chernobyl, nous avons su faire entièrement confiance à HBO pour leurs mini-séries, qui sont bien souvent des petits chefs d'oeuvre inoubliables. 

The Outsider 

Voilà une nouvelle qui ravira les fans du légendaire Stephen King (The ShiningUnder the Dome, La Tour sombre). Pour la première fois, HBO adaptera The Outsider, l'une des oeuvres en date de l'écrivain américain, maître de l'horreur et du fantastiqueLa série, qui raconte l'enquête surnaturelle d'un flic et d'un enquêteur, suite au meurtre atroce d'un garçon de 11 ans, promet d'être violente et macabre à souhait. Richard Price, à qui l'on doit notamment les excellentes séries The WireThe Night Of et The Deuce, toutes trois pour HBO, a été désigné comme showrunner de cette série très attendue. On sait également que The Outsider devrait être une mini-série, qui sera conclue en dix épisodes. Plusieurs épisodes seront réalisés par Jack Bender, dont l'immense CV en fait un des maîtres du petit écran, puisqu'il a réalisé pas moins de quarante épisodes de Lost, deux épisodes de la saison 6 de Game of Thrones (dont celui de la mort de Hodor), quatre épisodes de la série Les Soprano, onze de la série Alias, quatre de la série Alcatraz et neuf de la série Under The Dome. Une série confiée à un maître du scénario et à un maître de la réalisation de séries, habitué à l'univers de Stephen King, à la SF et au Fantastique. Côté casting, le rôle principal a été confié à Ben Mendelsohn (qui jouait les bad guy dans Rogue One : a Star Wars story et dans Ready Player One de Steven Spielberg). Il partagera l'affiche avec Paddy Considine (génial en prêtre ultra-violent dans la saison 3 de Peaky Blinders), Cynthia Eviro (Mr Selfridge), Bill Camp (The LeftloversThe Night Of), Mare Winningham (American Horror Story), Julianne Nicholson (The Good WifeMasters of Sex), Jeremy Bobb (Mr RobotGodlessMosaic) et Hettienne Park (Hannibal). 

The Time Traveler's Wife 

Enfin, ça y est ! Le génial Steven Moffat, à qui l'on doit les meilleures saisons de Doctor Who ainsi que la série Sherlock, a signé un contrat avec HBO pour une nouvelle série exclusive, The Time Traveler's Wife (traduit en français par Le temps n'est rien), adaptation du roman d'Audrey Niffenegger. Le roman avait déjà été adapté par la Warner en 2009, avec Rachel McAdams et Eric Bana, mais n'avait pas connu un franc succès. L'occasion pour la Warner de rattraper son erreur via sa filiale HBO, en confiant les reines à l'un des showrunners les plus adorés de l'Histoire de la télévision. 

Bloodmoon 

Finalement, quelle série peut remplacer Game of Thrones mieux qu'un spin-off de Game of Thrones ? Avant même que la saison 8 de Game of Thrones ne soit diffusée, HBO avait mis en chantier plusieurs spin-off, tout en annonçant qu'ils prendraient le ou les meilleurs spin-off du lot. Premier spin-off mis en chantier, Bloodmoon (qui devait initialement s'intituler The Long Night) traitera de la Longue Nuit, qui opposa pour la première fois les Marcheurs Blancs aux Enfants de la Forêt et aux Premiers Hommes. L'occasion également pour HBO de traiter l'Âge des Héros, une période que de nombreux fans de l'univers créé par George R.R. Martin voulait voir adaptée par à la télévision. Plusieurs informations ont déjà été dévoilées par la chaine. Tout d'abord, nous savons que la série a été confiée à George R.R. Martin en personne et à Jane Goldman, qui a participé au scénario de nombreux succès cinématographiques, tels que Stardust (adapté du roman de Neil Gaiman), Kick-Ass (adapté du comics de Mark Millar), X-Men : Le CommencementX-Men : Days of the Future PastMiss Peregrine et les Enfants Particuliers (un des derniers gros succès de Tim Burton), Kingsman : Services secrets et Kingsman : Le Cercle d'Or. Côté casting, le rôle principal a été confié à l'excellente Naomi Watts (Mulholland DriveKing Kong, Les Promesses de l'Ombre). Seront également présents Naomi Ackie (Star Wars : L'Ascension de Skywalker), Denise Gough (Jimmy's Hall), Jamie Campbell Bower (Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet StreetHarry Potter et les Reliques de la Mort partie 1 et 2), Ivanno Jeremiah (The Hollow CrownHuman), Georgie Henley (Le Monde de Narnia), Toby Regbo (MaléfiqueThe Last Kingdom). On remarque que HBO a choisi de prendre majoritairement des acteurs pas très connus, hormis l'actrice principale. Mais si cela peut vous rassurer, rappelez-vous que c'était la même chose avec Game of Thrones, et chaque acteur a su offrir une prestation brillante tout au long de la série. La série devrait paraître entre 2020 et 2021.

Comment trouvez-vous le programme concocté par HBO ? 

Une erreur ?

Mots-Clés : hboBig Little LiesBloodmoonGame of ThronesChernobylStephen KingJ.J. AbramsSteven Moffatjoss whedonwatchmenalan moorePhilip PullmanHis Dark Materialswestworld

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par jeanLucasec, il y a 12 mois :

Chernobyl, une tuerie !

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 12 mois :

HBO a deja proposé des séries qui frolent la perfection alors j'ai bien hate de decouvrir tous leurs projets !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 1 semaine

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 2 semaines

Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 3 mois